Injections dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire - analgésiques, anti-inflammatoires, chondroprotecteurs, vitamines

La goutte

Au stade d'une crise aiguë, les injections dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire ont un puissant effet analgésique et font partie intégrante d'un traitement complexe. Par conséquent, lorsque les nerfs sont pincés, il est nécessaire d'effectuer une injection directement dans le site de la pathologie, ce qui procure un soulagement temporaire. Avec les exacerbations de l'ostéochondrose, c'est un vrai salut, et les patients effectuent eux-mêmes les procédures - à la maison. Choisir des injections de chondrose lombaire, il est recommandé de solliciter le soutien du médecin traitant, pour ne pas être traité superficiellement.

Qu'est-ce que l'ostéochondrose lombaire?

Cette maladie est souvent accompagnée de lésions des disques intervertébraux, mais représente en général tout un ensemble de modifications dystrophiques du cartilage articulaire de la colonne vertébrale. Progresse entre 30 et 50 ans, sujet au cours chronique. Comme le symptôme principal est une crise aiguë de douleur, les injections avec ostéochondrose fournissent, mais ne prolongent pas la période de rémission. Ces procédures sont considérées comme des moyens rapides d’arrêter la phase de rechute, mais elles ne devraient pas être le résultat d’un auto-traitement superficiel.

Injections dans l'ostéochondrose

Le traitement conservateur d'une maladie caractéristique est symptomatique; par conséquent, l'utilisation d'antispasmodiques et d'analgésiques est appropriée pour éliminer le spasme dans le traitement complexe. Le médecin prescrit une série complète d'injections intraveineuses ou intramusculaires, qui produisent un effet local directement sur le centre de pathologie. Les injections d'ostéochondrose lombaire soulagent de manière productive les syndromes de douleur aiguë dans le dos, suppriment le processus inflammatoire, prolongent significativement la période de rémission et contribuent au processus de restauration du cartilage et du tissu nerveux.

Indications médicales

Si un patient ressent une douleur intense au disque intervertébral lombaire difficile à contrôler, il est nécessaire d’utiliser des analgésiques sous forme d’injections. La composition chimique indique la présence d'un composé de substances actives - préparations d'analgine et de vitamines. Dans les tableaux cliniques complexes, il est nécessaire d’effectuer des blocages avec la présence d’anesthésiques puissants. Parmi les indications médicales des injections performantes:

  • la présence de processus inflammatoires progressifs;
  • exacerbation des processus dégénératifs des articulations et des tissus;
  • violation du flux sanguin local, circulation systémique;
  • l'apparition d'œdème prononcé de la région lombaire;
  • la présence de syndromes douloureux récurrents.

Avantages et inconvénients de la thérapie

Les injections intramusculaires pour le traitement de l'ostéochondrose de la colonne lombaire se distinguent par leur grande efficacité et leurs effets ciblés sur le site de la pathologie. Avec une douleur aiguë, c'est le salut, puisqu'un symptôme aussi déplaisant peut être éliminé en seulement 30 minutes. Parmi les principaux avantages de réaliser des injections dans l'ostéochondrose, les points suivants sont nécessaires:

  1. Action rapide Les ingrédients actifs pénètrent de manière productive dans la circulation systémique et fournissent un apport sanguin aux tissus.
  2. Effet doux. Contrairement aux comprimés, les injections n'altèrent pas les parois des organes du système digestif, elles ne provoquent pas d'irritation.
  3. Traitement sûr. Les injections agissent sans effets secondaires, normalisent la mobilité de la colonne vertébrale et permettent de rétablir le cours sans douleur.
  4. Effet local sur la pathologie. Les injections éliminent tranquillement la douleur, améliorent la circulation sanguine, sont nécessaires pour soulager les spasmes, alimentent les tissus en sang, aident à soulager l’enflure et restaurent l’intégrité des articulations.
  5. Sélectivité Pour obtenir l'effet ultime, certaines injections peuvent être administrées directement sur le site de la pathologie.

Le principal inconvénient d'un tel traitement de l'ostéochondrose lombaire est l'effet à court terme des analgésiques, effet thérapeutique sélectif. En outre, il existe ce que l'on appelle "l'effet de dépendance" lorsque le patient doit systématiquement changer le médicament efficace contre la douleur, en choisissant chaque fois un médicament plus puissant.

Types d'injections dans l'ostéochondrose

L'analgésique peut soulager la douleur, mais temporairement. Les représentants de plusieurs groupes pharmacologiques ont un effet anesthésique, antédémateux, anti-inflammatoire et régénérant. Injections bien connues et activement recherchées pour l'ostéochondrose lombaire:

  • analgésiques: Analgin, Baralgin;
  • antispasmodiques myotropes: Mydocalm;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens: diclofénac, kétorolac;
  • glucocorticoïdes (dans les scènes cliniques compliquées): Diprospan, Kenalog, Flosterone;
  • remèdes homéopathiques: Traumel C, Purpose T;
  • complexes vitaminiques: thiamine, cyanocobalamine, acide nicotinique.

Injections dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire

Attaques soudaines de douleur aiguë et incapacité à redresser le dos - chacune de ces conséquences désagréables est familière pour le patient atteint d'une telle maladie du squelette, comme tout le monde le sait, l'ostéochondrose. Les symptômes négatifs se développent en raison du pincement des faisceaux nerveux, accompagné de l'apparition d'un processus inflammatoire affectant la surface de la colonne vertébrale. L'injection de solutions pharmaceutiques liquides aide à corriger une image très triste de l'évolution de la maladie. Elle s'oppose aux manifestations de maux de dos localisées dans la colonne lombaire et la moelle épinière du patient.

Efficacité du traitement médicamenteux

L'introduction de chondroprotecteurs dans la base des tissus mous du muscle fessier avec ostéochondrose de la colonne vertébrale, ou plus précisément de sa partie lombaire, montre une dynamique positive immédiate du processus de traitement, soulageant la douleur et l'inconfort. Une telle thérapie de soutien élimine la survenue de rechutes régulières. L'éradication pharmaceutique de l'ostéochondrose de la colonne lombaire implique que l'apport de substances soulageant toute douleur par injection présente des caractéristiques positives.

Augmentation de la productivité de l’injection et de la rapidité d’apparition de la rémission - la substance active pénètre presque immédiatement dans la circulation sanguine et sans obstacle jusqu’aux terminaisons nerveuses, ce qui confère une efficacité supérieure et une action beaucoup plus intensive que d’autres analogues.

La précision limitante de la détermination de la dose requise - insertion du principe actif avec une seringue stérile dans les vertèbres et de l’espace intervertébral de la colonne lombaire garantit son action complète, ce qui n’est pas le cas avec les comprimés. Les effets secondaires sont minimisés - l'élément fondamental du mélange de médicaments agit directement dans la région lombaire en contournant l'œsophage et l'estomac, le foie, les reins et d'autres organes et systèmes, en les irritant.

Il faut se rappeler que le traitement par injection pour le traitement de l'ostéochondrose de la colonne lombaire est une étape très douloureuse et dangereuse pour toutes sortes de blessures. et commence.

Quels sont les vaccins prescrits de l'ostéochondrose

Pour le traitement de l'ostéochondrose, des neurologues expérimentés ont recours à certaines méthodes d'administration de médicaments par injection dans un tiers sélectionné du muscle fessier. En fonction des tâches définies, les médecins distinguent les types d'injections suivants:

  • Ce sont des injections intramusculaires régulièrement utilisées par des médecins expérimentés, car la solution se transforme immédiatement dans le système circulatoire en aspirant et en commençant à agir le plus rapidement et le plus efficacement possible;
  • En cas d'ostéochondrose lombaire, dans certains cas, une administration de médicament par voie intraveineuse est également utilisée - elle est pratiquée lorsqu'il est nécessaire de soulager la douleur et de soulager la forte inflammation du corps humain;
  • L’introduction du médicament par voie sous-cutanée - le plus souvent, des préparations de vitamines injectées, parfaitement absorbées dans les profondeurs de la peau, produisant ainsi l’effet le plus perceptible;
  • Blocage de la douleur avec des médicaments - au cours de cette méthode, un analgésique est injecté sur le site de la plus grande accumulation de fibres nerveuses ou de terminaisons. Ce type est pratiqué avec le syndrome de la douleur insupportable.

Liste de drogue

Au cours d'un traitement thérapeutique contre l'ostéochondrose, les médecins prescrivent un certain nombre de médicaments. Préparations pour soulager les crampes douloureuses et les relaxants musculaires. Leur tâche principale est de soulager et d'éliminer les spasmes musculaires pathologiques. La combinaison d'analgésiques et d'antispasmodiques dans un cours aide à atteindre cet objectif - un cours de 7 à 10 jours. Parmi les analgésiques, les médecins prescrivent le plus souvent des médicaments tels que l'analgin ou le baralgin, ainsi que des relaxants musculaires, le myodocal richter et le tizalud, le baclosan.

Groupe de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - aide à soulager les poches et à arrêter la douleur. Les experts recommandent souvent d’injecter du cétanol, du diclofénac ou du movalis.

Néanmoins, le milgamma est considéré comme le plus efficace: il contient un composant anti-inflammatoire non stéroïdien, un complexe de vitamines et de minéraux, qui soulage la douleur et restaure le flux sanguin, tout en nourrissant les tissus affectés. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués chez les patientes présentant plusieurs ulcères du tractus gastro-intestinal, pendant la grossesse et présentant une insuffisance cardiaque ou rénale.

Hondoprotecteurs - médicaments qui restaurent le cartilage dans les disques intervertébraux et, en conséquence, éliminent la principale cause de la douleur. La solution est préparée en combinant de l'acide hyaluronique et des glucosamines - le plus souvent injectés par voie intramusculaire Aflutop et Don, Rumalon.

Au cours d'un traitement thérapeutique contre l'ostéochondrose, les médecins prescrivent des injections d'ostéochondrose lombaire avec un contenu en vitamines B-B1 et B2, B6 et B12. Interagissant les uns avec les autres, ils ont un effet positif sur le système circulatoire, anesthésient et restaurent les cellules des fibres nerveuses. Ce soutien en vitamines est nécessaire pour le corps affecté par des processus pathologiques. Les complexes de vitamines ne sont contre-indiqués que s'ils sont hypersensibles.

Blocus de drogue

Lors du diagnostic d'une douleur intense chez un patient, les spécialistes prescrivent un «blocage du médicament». Le but de cette procédure est de bloquer l’impulsion de douleur dans les tissus enflammés, affectant le canal sensoriel de la colonne vertébrale. Les points forts du blocus sont des résultats instantanés et aucun effet secondaire. Les médecins utilisent comme médicament - novocaïne et lidocaïne, au moins - la prednisone, l'aldostérone.

Type de blocage paravertébral - les médecins injectent une composition anesthésique par injection. Habituellement, les médecins prescrivent Novocain, ou un mélange de Novocaïne et d’hydrocortisone, sont injectés directement dans la colonne vertébrale de la région lombaire. Pour plus d’efficacité, plusieurs injections sont effectuées, dont l’effet devient perceptible au bout de cinq minutes et peut durer jusqu’à six heures.

Type de blocus épidural. La science considère que ce type d'anesthésie est le plus efficace, car dans ce cas, la solution injectable est injectée dans la zone épidurale au cours du traitement de l'ostéochondrose lombaire. En cours de blocus épidural, la sensibilité des terminaisons nerveuses diminue. La dynamique positive se produit après 2-3 minutes et dure jusqu'à 24 heures.

En soi, la procédure de blocage d’un médicament est une manipulation complexe et difficile qui nécessite des compétences et des connaissances particulières de la part du médecin. Appliquez-le lorsque les autres méthodes et médicaments ne donnent pas l'effet escompté. La contre-indication est le déroulement d'un processus inflammatoire purulent, de déformations de la colonne vertébrale acquises ou congénitales qui ne permettent pas la manipulation, ou d'une réaction allergique au médicament administré ou à son composant.

Injection homéopathique

Avec l’aide d’injections et de préparations homéopathiques injectées lors du traitement de l’ostéochondrose, on peut non seulement supprimer les douleurs aiguës, mais aussi avoir un effet positif sur les causes des douleurs lombaires et du dos. Le plus souvent, les médecins préfèrent les médicaments à base d'ingrédients naturels. Ces médicaments aident à améliorer l’état des tissus affectés, renforcent le système immunitaire, éliminent efficacement la douleur et, dans le même temps, n’ont pas d’effets néfastes. Selon les critiques des médecins et des patients, ces médicaments sont le plus souvent utilisés pour les injections:

  • Traumel C - un médicament qui vous permet d'éliminer rapidement la douleur et d'arrêter les processus inflammatoires;
  • Le but de T est une préparation de la direction homéopathique, visant à stimuler le taux métabolique se produisant dans le tissu cartilagineux et à activer la croissance de nouvelles cellules de moelle osseuse saines;
  • La coenzyme est un développement innovant, un composé qui a un effet régénérant et antioxydant prononcé, conduisant à un taux métabolique normal dans les tissus, stimulant le flux sanguin et l'apport d'oxygène à la moelle osseuse.

En résumé, on peut dire une chose: l'utilisation d'injections dans l'ostéochondrose est une excellente méthode qui peut parfois améliorer l'état de santé du patient et rapprocher le moment de son traitement, renforçant ainsi l'effet obtenu au cours du traitement. Néanmoins, dans tous les cas, les injections au cours du traitement de l'ostéochondrose sont prescrites exclusivement par un médecin, sont effectuées sous son contrôle strict et uniquement dans des cas exceptionnels.

Injections dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire

Le problème de la santé du dos dérange la plupart des patients après 30 ans et est appelé ostéochondrose. La sévérité dans le bas du dos, la raideur et même des douleurs aiguës sont tous des signes des germes d'une maladie ou de l'exacerbation de sa forme chronique. Éliminer complètement la maladie ne peut que dans certains cas. En utilisant une approche compétente et des injections, l'ostéochondrose de la colonne lombaire offre la possibilité de surmonter les phases aiguës et de renforcer la santé de la colonne vertébrale.

Le mal de dos est un problème très commun qui inquiète de nombreuses personnes après 30 ans

Indications médicales

Avec les pathologies des fonctions musculo-squelettiques, l’administration parentérale du médicament (injection), en tant que méthode d’aide au patient, est tout simplement indispensable. Comme pour tous les traitements thérapeutiques, les injections pour ostéochondrose lombaire sont prescrites pour des indications médicales spécifiques:

  • élimination du syndrome douloureux aigu;
  • procédures auxiliaires pour compléter le complexe de traitement (utilisation d'hormones et de relaxants musculaires);
  • soulagement de l'ostéochondrose de forme avancée;
  • l'introduction de vitamines;
  • traitement d'entretien après traitement.
Les injections sont utilisées pour aider le patient.

L'aide sous forme de mesures d'injection est utilisée dans les premiers jours d'exacerbation de la maladie et ne constitue pas une partie importante du traitement. Les méthodes d'administration du médicament dépendent de la forme du traitement et de la classe de médicament utilisée.

Types de procédures

Les techniques d'injection de drogue sont appliquées conformément aux instructions de chaque drogue d'injection. En fonction du stade, de la gravité de l'ostéochondrose lombaire et de l'état du patient, le médecin détermine les injections à appliquer dans chaque cas. Dans ce cas, le traitement principal est réalisé en parallèle avec des injections.

Les injections sont prescrites en fonction de la gravité de l'ostéochondrose.

Injections intramusculaires

Ces injections d'ostéochondrose de la colonne lombaire agissent instantanément en raison de l'entrée directe dans la circulation sanguine. Cette méthode est pertinente avec une petite quantité de la substance injectée. Injectez le médicament par voie intramusculaire en tenant la seringue perpendiculairement à la surface du corps. Plate-forme pour les injections intramusculaires sont les plus gros muscles humains: fesse, cuisse ou épaule.

L'introduction du médicament par voie intramusculaire

Coups intraveineux

Le traitement par injections intraveineuses élimine le processus inflammatoire de l'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée et soulage instantanément une crise douloureuse. Des médicaments sont injectés dans la veine du patient sur la fosse ulnaire à un angle de 45%. Lorsque le médicament pénètre dans la veine, il est administré directement aux organes et aux zones touchées.

Drogue intraveineuse

Injections sous-cutanées

Les injections sous-cutanées dans l'ostéochondrose sont utilisées dans le but de former des complexes de vitamines qui soutiennent le cours général du traitement avec des préparations lombaires. Notre couche de graisse sous-cutanée contient de nombreux vaisseaux sanguins de petit calibre par lesquels les vitamines pénètrent immédiatement dans le corps et contribuent à la récupération. Pour une introduction correcte des moyens, utilisez la partie du corps où la couche adipeuse sous-cutanée est la plus prononcée:

  • région axillaire;
  • devant de la cuisse;
  • zone sous-scapulaire;
  • paroi abdominale antérieure;
  • zone supérieure de l'articulation de l'épaule.
Injection sous cutanée

Pour effectuer une injection sous-cutanée, vous devez faire un léger pli de peau dans la zone souhaitée et injecter doucement le médicament. Il est important de ne pas endommager les nerfs sous-cutanés et les vaisseaux sanguins. Cette manipulation est interdite dans les endroits où il y a gonflement des tissus adipeux après les injections précédentes.

Blocus médicinal

Les soins d'urgence seront fournis au dos par des injections de chondrose sous la forme d'un blocage du médicament, dont l'utilisation est basée sur l'injection injectée directement dans le secteur de la lésion. Un effet direct sur la zone douloureuse supprime le processus d'inflammation des cellules du cartilage, soulage l'enflure, les spasmes musculaires et élimine durablement l'inconfort des sensations douloureuses chez les patients.

Le médecin procède à un examen préliminaire de la nature du début des attaques et à la définition d'un schéma thérapeutique. Il existe deux types principaux d'introduction du blocage du médicament dans l'ostéochondrose du dos:

  • paravertébral - une injection est injectée dans la zone adjacente des apophyses épineuses des vertèbres, anesthésie une branche nerveuse distincte de la colonne vertébrale;
  • épidurale - l'introduction du médicament dans le canal sacré. Ce type de blocage permet de soulager même les douleurs de forme aiguë.
Injection dans le secteur de la lésion

Il existe également des prescriptions ganglionnaires (dans le nœud ganglionnaire), des blocages tissulaires et des récepteurs.

Préparations pour le traitement de l'ostéochondrose: description et dosage

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Le groupe des AINS est un injections anti-inflammatoires aux propriétés antipyrétiques et analgésiques. Pour le traitement de l'ostéochondrose lombaire, les médicaments suivants sont utilisés:

Diclofenac

L'action de "Diclofenac" est particulièrement axée sur la suppression de l'inflammation dans les tissus des os et des cartilages. La durée de l'effet de l'injection atteint 12 heures. La prudence est recommandée pour observer les personnes ayant des problèmes gastro-intestinaux et le foie.

Ketonal

Basé sur la substance kétoprofène. Le médicament non stéroïdien est largement utilisé comme traitement antirhumatismal pour la chondrose sous diverses formes. Il bloque les processus inflammatoires des cellules cartilagineuses, normalise la température et l'analgésique.

Movalis

Capable de supprimer parfaitement la réaction inflammatoire de la maladie tout au long de la journée. La qualité positive du médicament est son innocuité pour le tractus gastro-intestinal.

Analgésiques

Le soulagement des maux s'accompagne de l'utilisation d'analgésiques, comme dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire et d'autres parties de la colonne vertébrale. La tâche des substances analgésiques n’est que de soulager un spasme douloureux, ce qui procure un inconfort considérable au patient.

Analgin

Il est utilisé sous forme de solution injectable par voie intramusculaire ou intraveineuse avec une pause de 8 à 12 heures. L’arrêt réussi des symptômes douloureux rend ce médicament particulièrement populaire, mais n’élimine pas l’inflammation.

Chlorhydrate de lidocaïne

Un anesthésique de l'exposition locale à l'amide, utilisé pour soulager rapidement la douleur. Le résultat nécessaire est obtenu grâce à la capacité de bloquer instantanément la formation et le passage de l'influx nerveux.

Marcaine

De même, la lidocaïne fournit une anesthésie locale. Son action pharmacologique est basée sur la prévention du passage des ions sodium à travers les canaux membranaires des fibres nerveuses, ce qui retarde la formation d’une impulsion de douleur et sa transmission.

Novocain

L'utilisation de "Novocain" est montrée dans l'anesthésie par conduction et par infiltration.

Coups d'ostéochondrose: bilan et efficacité des injections

L'avantage des injections est le flux direct du médicament dans le sang, en contournant le foie et le tractus gastro-intestinal. En conséquence, la vitesse du médicament est augmentée et le risque d'effets indésirables est minimisé.

L'efficacité des coups de l'ostéochondrose

Les injections d'ostéochondrose sont le moyen le plus populaire de lutter contre la douleur et l'inflammation dans la colonne vertébrale. Une telle méthode de traitement supprime instantanément l'aggravation, donne à une personne la possibilité de bouger et se bat pour sa santé, mais elle est malheureusement symptomatique. Le cours des analgésiques et des injections d'anti-inflammatoires pour ostéochondrose ne doit pas dépasser 2 à 5 jours.

Contrairement aux pommades et aux comprimés, les injections sont plus efficaces dans le syndrome aigu et présentent plusieurs avantages:

  • résultat rapide. Le médicament commence à agir dans les 5-7 minutes après l'administration;
  • précision du dosage et absorption du médicament sous forme inchangée. La solution pénètre intégralement dans la circulation sanguine et les comprimés sont partiellement détruits dans le tractus gastro-intestinal;
  • la possibilité d'effets directs sur les nerfs touchés. En cas d'ostéochondrose cervicale et lombaire, une injection est faite au point de sortie des faisceaux neuronaux;
  • moins de réactions indésirables du tractus gastro-intestinal et du foie.

Dans l'ostéochondrose de la lombo-sacrée nécessite souvent un traitement intracellulaire à long terme. Les solutions d'injection offrent une telle opportunité sans nuire aux autres organes et systèmes.

Formes d'injections dans l'ostéochondrose

Dans le traitement de l'ostéochondrose, différents types d'injections sont utilisés. Donnant la préférence à une certaine forme d'administration, le médecin est guidé par la gravité de la douleur, la présence de contre-indications et les objectifs visés par le traitement.

Coups intramusculaires d'ostéochondrose

Le type d'injection le plus populaire pour l'ostéochondrose. Elle est pratiquée dans les endroits où le tissu musculaire est le plus développé: dans le quart supérieur externe de la fesse, la partie antéro-latérale de la cuisse, sous l'omoplate. Avec une injection intramusculaire, la solution médicamenteuse pénètre rapidement dans la circulation sanguine et a un effet thérapeutique.

La position du patient pendant la procédure - debout ou couché sur le canapé. L’aiguille est insérée profondément dans le tissu, après l’injection de la solution, la seringue est retirée et le site d’injection est traité à l’alcool. Pour une meilleure absorption du médicament et empêcher la formation de cônes, un léger massage du site d’injection est effectué et une bouteille d’eau chaude est appliquée.

Coups intraveineux de l'ostéochondrose

Ce type d’injection parentérale vous permet d’entrer le médicament directement dans le sang. La manipulation nécessite une attention et une précision particulières, car la concentration en substances actives augmente rapidement et peut dépasser la norme, ce qui aura des conséquences graves pour le patient.

L'injection intraveineuse entraîne l'élimination rapide de la douleur et d'autres symptômes, contribue à l'accumulation et à la conservation à long terme du médicament dans le sang.

Au cours de la procédure, le patient est assis ou repose la main sur une surface solide dans la position la plus décentrée. Les veines du coude constituent le meilleur endroit pour une injection intraveineuse. Ils sont grands et toujours bien remplis de sang. Beaucoup moins souvent, les solutions médicales sont administrées par les veines de la jambe, du bras ou de la main.

Blocus nerveux

Ce type d'injections est le plus souvent utilisé dans le traitement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale et lombo-sacrée. Ils opèrent un blocage nerveux avec une douleur insupportable, lorsque le patient perd la capacité de marcher et de se servir.

Le médicament est injecté directement dans le faisceau de fibres nerveuses. Il en résulte une forte analgésie, une anesthésie et un relâchement musculaire, l'inflammation et l'enflure disparaissent, la capacité de se déplacer revient au patient. Seul un médecin est autorisé à effectuer de telles injections: si le site d’injection choisi est incorrect, des complications graves peuvent se développer.

Le plan de traitement de l'ostéochondrose rachidienne est choisi par le médecin. C'est lui qui décide quels groupes de médicaments et en quelle quantité aideront le patient à faire face aux symptômes douloureux.

La plupart des médecins essaient d'utiliser une approche intégrée, prescrivant plusieurs types de médicaments au patient. Voyons quelles sont les injections prescrites pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique et lombaire.

Coups anti-inflammatoires de l'ostéochondrose

Les injections les plus populaires et les plus efficaces pour les maux de dos. Soulager parfaitement les inconforts, l'enflure et l'inflammation, ont un effet antipyrétique modéré. Utilisés dans la défaite de toutes les structures de la colonne vertébrale, sont introduits profondément dans le muscle.

Les meilleures injections anti-inflammatoires dans l'ostéochondrose:

  • Diclofenac-Hemofarm. Il a un bon effet analgésique et antipyrétique. Les injections font 1 fois par jour, la dose maximale est de 75 mg. Sur ordonnance d'un médecin, l'injection peut être répétée après 12 heures sur le fessier opposé. La durée du traitement ne dépasse pas 2 jours. Prix ​​d'emballage (5 ampoules) - 47 roubles.
  • Ketanov (Ketorolac): soulage rapidement l'inconfort et l'inflammation liés à l'ostéochondrose, mais ne dure pas longtemps. La fréquence d'administration est choisie individuellement, en fonction de la gravité de la douleur. La dose quotidienne maximale est de 60 mg. Le cours de thérapie est de 5 jours. Le prix de la solution injectable (10 ampoules) est de 110 roubles.
  • Movalis (Meloxicam): agent anti-inflammatoire assez efficace aux propriétés antipyrétiques. Dans le traitement de l'ostéochondrose, la posologie quotidienne est de 15 mg. Le médicament est utilisé uniquement pendant les 2-3 premiers jours après le début du traitement, puis transféré en comprimés. Le coût de 3 ampoules de Movalis est de 500 à 560 roubles.

L'efficacité de l'injection peut être maintenue jusqu'à six mois. En cas d'intolérance aux AINS, les anti-inflammatoires sont remplacés par d'autres groupes de médicaments.

Coups d'analgésiques causés par l'ostéochondrose

Malheureusement, les AINS ne permettent pas toujours de se débarrasser de la douleur. Par conséquent, les analgésiques sont introduits dans le schéma thérapeutique. Ils épargnent les douleurs dans la colonne vertébrale et les muscles, éliminent l'inflammation et l'enflure, soulagent les symptômes de décompression des terminaisons nerveuses.

Les analgésiques les plus efficaces contre l'ostéochondrose:

  • Analgin (métamizole sodique). Moyens peu coûteux et efficaces. Ils sont administrés par voie intramusculaire et intraveineuse (avec syndrome de douleur intense) pas plus de deux fois par jour. La dose quotidienne maximale est de 2 g. Le coût d'un paquet de 10 ampoules est de 66 roubles.
  • Baralgin M. Efficace dans tous les types de douleurs rachidiennes. Introduit par voie intramusculaire et intraveineuse. Contre-indiqué dans l'asthme bronchique, l'anémie et les maladies du rein. La dose unique maximale est de 1 g, 3 fois par jour Prix par boîte (5 ampoules) - 350 roubles.
  • Tramadol. Il fait référence aux analgésiques opioïdes et est strictement prescrit. Très efficace, mais une administration fréquente peut créer une dépendance. La posologie quotidienne et unique du médicament est calculée par le médecin. Le coût des ampoules (5 pièces) est de 50 à 70 roubles.

Il est important de comprendre que les analgésiques pour la chondrose du dos ne guérissent pas la violation principale, mais ne font que soulager l'état du patient. Par conséquent, avec la disparition des symptômes douloureux, le traitement ne peut pas être arrêté.

Chondroprotecteurs dans l'ostéochondrose

Les médicaments de ce groupe ne peuvent avoir un effet durable et prolongé qu’avec un usage prolongé. Les chondroprotecteurs ralentissent la dégénérescence des tissus cartilagineux, aident à restaurer partiellement les os et les disques déjà détruits. Particulièrement efficace dans les premiers stades de l'ostéochondrose.

Les injections de solutions réductrices sont prescrites à la fois par voie intramusculaire et directement dans la vertèbre touchée.

Le nom des meilleurs chondroprotecteurs:

  • Rumalon contient de l'extrait de cartilage et du cerveau de veau. Le médicament est injecté profondément dans le muscle à partir de 0,3 ml et augmente en une semaine à 1 ml. Des injections supplémentaires sont effectuées tous les deux jours pendant 1,5 mois. Le coût de 10 ampoules de Roumalon est de 1086 roubles.
  • Mukosat. Il protège le tissu cartilagineux, ralentit la destruction des vertèbres, améliore la mobilité des segments, soulage la douleur. Contre-indiqué dans la thrombophlébite. Le médicament est administré dans 1 ml tous les deux jours. Avec une bonne tolérance, le dosage est augmenté de 2 fois. Le cours de thérapie est de 2 mois. Le prix de Mukosat est de 2 ml d’ampoule numéro 5 - 607 roubles.
  • Alflutop: la substance active est un concentré actif de petits poissons des mers froides. Le traitement de l'ostéochondrose comprend 20 injections intramusculaires par jour. Après six mois, il est souhaitable de répéter le traitement. Le coût de l'Alflutop n ° 5 est de 1 500 roubles.

Chondroprotecteurs prescrits pour ne pas éliminer la douleur et l'inflammation. Les médicaments à base d’acide hyaluronique ou de tissu osseux d’animaux et de poissons luttent contre la cause même de l’ostéochondrose, tout en prévenant une nouvelle déformation des vertèbres.

Myorelaxants de l'osteochondrose

Si les muscles spasmodiques deviennent les responsables de la douleur au dos, des antispasmodiques myotropes aideront le patient. Ils éliminent le tonus musculaire, réduisent la douleur et la tension, réduisent la charge de compression sur les fibres nerveuses, améliorent l'influx nerveux.

Liste des relaxants musculaires avec ostéochondrose:

  • Mydocalm-Richter (lidocaïne + tolpérisone): la solution pour injections intramusculaires est prescrite deux fois par jour, à raison de 100 mg, par voie intraveineuse - une fois par jour. Contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement, avec myasthénie grave et hypersensibilité à la lidocaïne. Le prix pour un paquet de 5 ampoules est de 400 roubles.
  • Kalmyreks: élimine les spasmes et l'hypertonie des muscles striés dans l'ostéochondrose. Il est administré par voie intramusculaire à raison de 100 mg deux fois par jour ou par voie intraveineuse une fois par jour. Méfiez-vous des insuffisances rénale et hépatique. Le coût de 10 ampoules de la solution est de 500 à 550 roubles.

Les relaxants musculaires sont souvent administrés avec des analgésiques, ce qui donne le meilleur effet anesthésique et relaxant dans le traitement de l'ostéochondrose.

Blocage médical avec ostéochondrose

La douleur dans le cou et le bas du dos contribue au blocage. Ils ne sont fabriqués qu'en cas d'urgence, lorsque les racines nerveuses sont pincées et que rien n'aide le patient.

Dans l'ostéochondrose, deux types de blocages médicaux sont utilisés:

  • épidural - le médicament est injecté dans la zone située entre le périoste et la membrane solide de la moelle épinière;
  • paravertébral - une injection est faite au point le plus sensible près de la sortie des terminaisons nerveuses.

Le premier type d'injection dans la colonne vertébrale est considéré comme le plus efficace. Le blocage ne permet pas à la douleur de se propager dans les tissus mous, soulage l'hypertonie musculaire, réduit l'inflammation et l'enflure, améliore la circulation sanguine. L'effet de l'injection péridurale intervient en 1 à 2 minutes et dure 24 à 36 heures. La durée du traitement comprend 2 à 5 interventions tous les trois jours.

Le blocage paravertébral est moins efficace - le résultat de sa mise en œuvre se produit en 5-10 minutes et dure 6 heures. Lorsque l'ostéochondrose de la colonne cervicale est généralement effectuée 1 injection, si nécessaire, après 3-4 jours, la procédure est répétée.

Pour le blocage thérapeutique en utilisant les médicaments suivants:

  • Novocain (Procain). Attribuer à l'administration paravertébrale. Le coût d'une solution est de 0,5% (10 ampoules) - 20 roubles.
  • L'hydrocartisone-Richter est disponible en suspension pour les blocages thérapeutiques. Dans la même vertèbre, vous ne pouvez pas entrer plus de 3 fois par an. Le prix d'une bouteille est de 175 roubles.
  • Dexaméthasone La posologie recommandée est de 0,4 mg à 1 mg. Numéro d'emballage 25 - 105 roubles.

Malgré la valeur thérapeutique élevée des blocages, ils ne sont pas recommandés pour les maladies de la peau dans la zone d'injection, pendant la grossesse et l'allaitement, avec une forte courbure de la colonne vertébrale.

Les compte-gouttes de l'ostéochondrose

Ce type de traitement est souvent inclus dans le traitement complexe de l'ostéochondrose. La procédure fournit un effet analgésique à long terme, élimine bien l'inflammation et le gonflement, vous permet de combiner plusieurs médicaments.

Pour l'administration intraveineuse, utilisez habituellement Analgin, Baralgin ou Perfalgan, dilué avec une solution saline.

Injections de vitamines pour l'ostéochondrose

Pour le traitement de l'ostéochondrose est souvent prescrit des injections de vitamines. Les substances améliorent la conductivité des impulsions nerveuses, rétablissent les connexions neuronales, activent la circulation sanguine et le métabolisme, réduisent la douleur et renforcent le corps.

Injections efficaces de vitamines dans l'ostéochondrose:

  • Neurobion: contient de la pyridoxine, de la thiamine et de la cyanocobalamine. La solution est injectée profondément dans la fesse. Le traitement commence par 3 ml par jour; à mesure que la douleur diminue, la fréquence des injections est réduite à 2 à 3 fois par semaine. Le coût du médicament est de 266 roubles.
  • Milgamma - Les meilleures injections de vitamines pour les maux de dos. Contient le complexe B1, B6, B12 et la lidocaïne. Les structures de la colonne vertébrale sont anesthésiées et nourries, l’effet thérapeutique dure environ une heure. 14 à 20 injections sont prescrites pour le cours. Le prix de la drogue - 392 roubles.
  • Kompligam B.Preparat B vitamines avec lidocaïne. En cas de douleur intense, 2 ml de solution sont prescrits quotidiennement pendant 7 à 10 jours. Ensuite, le nombre d'injections est réduit à 2 fois par semaine. Le prix de la solution est de 210 roubles.

Seul un médecin peut choisir l'ensemble optimal d'injections pour l'ostéochondrose. L'auto-traitement dans ce cas est préférable de ne pas faire. Le fait est que les substances actives des solutions pénètrent immédiatement dans le sang et qu’une mauvaise sélection de médicaments peut avoir des conséquences graves.

La médecine moderne est prête à offrir de nombreuses injections efficaces contre l’ostéochondrose, capable d’éliminer les douleurs et les inflammations les plus graves. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de retarder la visite chez le médecin et espère que tout passera par lui-même. Un traitement précoce aidera à éviter de nombreux problèmes à l'avenir.

Auteur: Elena Medvedeva, médecin
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur les injections dans l'ostéochondrose

Liste des sources:

  • Manuel pour 2 et 3 cours, spécialité médecine
  • Développement pédagogique et méthodologique pour les étudiants de 3ème année de faculté de diagnostic médical, sous le thème: "Analgésiques"
  • Manuel thérapeutique, éd. Moscou, novembre 2004
  • Traitement complet des manifestations neurologiques de l'ostéochondrose par l'utilisation de médicaments avec le médicament "Mydocalm", Fedina S. A
  • Traumatologie et orthopédie, ed. Hippocrate, 2001. Sous. ed. H V. Kornilova
  • Tests dans le cours de base de pharmacologie pour les étudiants de toutes les facultés, ed. V.M. Bryukhanov. - Barnaul: maison d'édition de l'Université médicale d'État de l'Altaï, établissement d'enseignement supérieur d'enseignement budgétaire de l'État, 2014. - 416 p.

Injections dans l'ostéochondrose de la colonne lombaire

L'ostéochondrose est une maladie de nature dégénérative et dystrophique.

Le traitement conservateur de la maladie est obligatoire et complet. Le complexe comprend la physiothérapie, la physiothérapie et la kinésithérapie, le massage et la thérapie manuelle, la réflexologie, l'alimentation, les méthodes de médecine traditionnelle ainsi que le traitement médicamenteux. Par traitement médicamenteux, on entend l’usage de drogues locales (crèmes, pommades, gels, timbres, etc.), la prise de médicaments sous forme de comprimés (vitamines, AINS, chondroprotecteurs et autres), ainsi que dans le cas d’une exacerbation prononcée et d’une rémission, des injections sont utilisées avec ostéochondrose de la colonne lombaire.

Note! Les médicaments sous forme d'injections sont plus efficaces que les remèdes et les comprimés locaux.

Groupes de médicaments utilisés pour traiter l'ostéochondrose de la colonne lombaire

Lors de l’exacerbation de la maladie, le traitement vise à soulager l’inflammation et les spasmes musculaires, en réduisant la douleur. Avec l'administration parentérale (injection), un effet local du médicament sur une zone spécifique est assuré en raison de la pénétration rapide des composants du médicament dans la circulation sanguine.

Groupes de médicaments utilisés pendant la période d'exacerbation:

    blocage paravertébral de la colonne lombaire. Les anesthésiques et les corticostéroïdes (Novocain, Lidocaïne, Markain, Dexaméthasone, Hydrocortisone) sont utilisés. L'indication du blocage est une douleur insupportable et atroce, ne passant pas après l'utilisation d'analgésiques, irritants locaux. Après le blocus, le syndrome douloureux est éliminé instantanément du fait de l’exclusion de la zone endommagée du système nerveux. En outre, le blocage paravertébral peut éliminer le gonflement, réduire le processus inflammatoire, soulager les spasmes musculaires;

En période de rémission de l'ostéochondrose, le traitement est orienté vers la restauration des disques intervertébraux. Groupes de médicaments utilisés pendant la rémission:

    chondroprotecteurs. Ces médicaments ont plusieurs formes de libération: comprimés, pommades, gels et injections. Et c’est précisément dans ce dernier que le plus petit nombre de contre-indications, l’action la plus rapide et la plus dirigée. Les chondroprotecteurs les plus efficaces sont «Rumelon», «Alflutop», «Dona», «Artradol», «Arteparon». Leur action vise à améliorer le métabolisme dans les tissus, la régénération des disques intervertébraux;

Toujours dans le traitement de l'ostéochondrose, les injections d'acide nicotinique (vitamine B3, niacine ou PP) sont efficaces. Sous l'influence de la niacine, la circulation sanguine dans les tissus est améliorée, la nutrition tissulaire est stimulée et la structure des neurones est restaurée.

C'est important! L'autotraitement de l'ostéochondrose, en particulier par injection, est inacceptable. Il est nécessaire de passer un examen, de déterminer l'étendue des dommages aux disques intervertébraux et vertébraux, de consulter votre médecin (médecin généraliste, orthopédiste, chirurgien) sur la méthode de traitement et de choisir les médicaments appropriés, en tenant compte des éventuelles contre-indications et effets secondaires.

Tableau Types d'injections

Il existe plusieurs types de blocus:

● ganglionnaire - introduction d'une injection dans le plexus, noeud;

● conducteur pour bloquer les fibres nerveuses. Le blocage peut être intraosseux, tissulaire, récepteur, ganglionnaire, paravertébral, épidural (placé dans la cavité du canal rachidien). Dans le blocage de la colonne lombaire, des blocs paravertébraux sont utilisés (l'anesthésie d'une branche distincte du nerf est réalisée en plaçant une injection au point de sortie des racines nerveuses de la colonne vertébrale);

● paravertébrés - dans le domaine des processus épineux;

● récepteur - placement dans les ligaments, tendons, tissus musculaires;

● tissu - injection dans les tissus mous à proximité immédiate de la colonne vertébrale.

Si vous voulez en savoir plus sur la façon de faire les injections de Milgamma, lisez les critiques sur l'ostéochondrose et examinez également les indications et contre-indications, vous pouvez lire un article à ce sujet sur notre portail.

Préparations pour le traitement de l'ostéochondrose. Description et dosage

"Actovegin"

"Actovegin" - un médicament d'une large gamme d'utilisation. Cette action vise à activer le métabolisme dans les tissus et à stimuler le processus de régénération. Le médicament augmente considérablement la résistance des tissus et des cellules à l'hypoxie. Améliore la synthèse des fibres de collagène. Il améliore l'utilisation du glucose sanguin, ce qui conduit à la normalisation du travail de tous les services du système nerveux central.

Principe actif: hémodérivat déprotéinisé du sang des veaux. Contient également de l'eau et du chlorure de sodium.

  • solution pour perfusion (administration intraveineuse) dans des flacons de 250 ml;
  • solution d'injection dans des ampoules de 2,5 et 10 ml.

L'utilisation du médicament "Actovegin" est contre-indiquée dans les cas suivants:

  • avec insuffisance cardiaque décompensée;
  • avec hypersensibilité à la drogue;
  • si un œdème pulmonaire est diagnostiqué;
  • avec une histoire d'anurie ou d'oligurie;
  • en cas de rétention hydrique sévère;
  • moins de 18 ans.

C'est important! Le médicament est utilisé pendant la grossesse / l'allaitement seulement après avoir consulté un obstétricien-gynécologue, et les bénéfices estimés du traitement devraient dépasser le risque potentiel pour la santé du fœtus / de l'enfant.

Avant de commencer le traitement, un test est effectué pour identifier une réaction allergique. Le médicament est injecté en petite quantité par voie sous-cutanée, après quoi le médecin surveille la réponse du corps à Actovegin.

  1. Pour une utilisation intramusculaire jusqu'à 5 ml du médicament. L'introduction est lente, car solution hypertonique.
  2. La perfusion est effectuée à un débit de 2 ml par minute. Pour préparer la solution de travail à la solution isotonique de chlorure de sodium ou à une solution de glucose à 5%, en quantité de 200 à 300 ml, ajoutez 10 à 50 ml d’actovégin.
  3. Lorsqu’il est administré par voie intraveineuse ou sous-cutanée, 10 à 20 ml d’Actovegin sont utilisés quotidiennement, puis 5 fois lentement par voie intramusculaire ou intraveineuse. une fois par semaine ou tous les jours.

C'est important! Des doses plus précises du médicament sont déterminées par le médecin en fonction du tableau clinique et de la gravité de la maladie.

  • malaise, mal de tête et nausée;
  • rougeur de la peau, éruption cutanée;
  • difficulté à avaler;
  • violations du tractus gastro-intestinal;
  • transpiration

Alflutop

L'action du médicament est anti-calcaire, antalgique et chondroprotecteur - visant le métabolisme des tissus osseux et cartilagineux.

L'ingrédient actif d'Alflutop est un concentré bioactif (extrait hautement purifié) de plusieurs espèces de divers petits poissons marins.

Le médicament est libéré en ampoules de 1 et 2 ml, conditionnées dans des boîtes en carton de 10 ou 5 pièces, ainsi que dans des seringues de 2 ml, conditionnées en boîtes de 5 pièces.

  • période de lactation;
  • grossesse, surtout au premier trimestre;
  • âge du patient jusqu'à 18 ans;
  • sensibilité grave du patient aux composants du médicament.
  • sensation de brûlure et des démangeaisons sur la peau, dermatite;
  • myalgie brièvement;
  • très rarement - réactions anaphylactiques.

C'est important! Le médicament est utilisé avec prudence dans les maladies auto-immunes existantes, par exemple le lupus érythémateux, la polyarthrite rhumatoïde.

Voie d'administration: en profondeur par voie intramusculaire ou intra-articulaire, 1 ml par jour pendant 20 jours. Si nécessaire, répétez le cours, mais pas avant 4 à 6 mois.

Si vous souhaitez connaître plus en détail la description de l'action du médicament "Alflutop" avec la hernie vertébrale, ainsi que les indications et les contre-indications, vous pouvez en lire un article sur notre portail.

"Analgin"

Forme de produit: solution pour l'administration intraveineuse et intramusculaire dans des ampoules en verre de 1 ou 2 ml, emballées dans une boîte en carton de 10 pièces.

Ingrédients: eau pour injection 1 ml, métamizole sodique 500 mg.

Le médicament a un effet analgésique prononcé. Fait référence au groupe des AINS, mais c'est l'effet anti-inflammatoire qui est exprimé très légèrement.

  • réaction allergique ou hypersensibilité à l'ingrédient actif du médicament, à d'autres AINS ou à l'aspirine;
  • maladies des reins, du foie dans la phase aiguë;
  • l'anémie;
  • lactation, grossesse.

Avec prudence, "Analgin" est utilisé pour bronchite et bronchospasme, rhinite, urticaire.

Une seule dose d'analgine - 500 mg (contenue dans deux ampoules de 25% ou une 50%). Une seule administration de plus de 1 g du médicament n'est pas recommandée. Maximum quotidien - 2 g du médicament.

L'injection est placée dans le muscle fessier. Le médicament est administré très lentement: 500 mg du médicament pendant au moins 1 minute. Après l’injection, une bosse peut rester au site d’injection, qui se résoudra toute seule.

  • réaction allergique;
  • bronchospasme;
  • éruption cutanée, démangeaisons;
  • surdosage peut éprouver des nausées, des flatulences, de la constipation, il y a un risque de convulsions.

"Arteparon"

Fait référence aux chondroprotecteurs. Améliore la perméabilité vasculaire, contribue à la régénération des cellules cartilagineuses et du tissu conjonctif, possède des propriétés anti-inflammatoires.

  • âge jusqu'à 15 ans;
  • la grossesse
  • hypersensibilité à la mukartrine;
  • diathèse hémorragique;
  • gastrite, ulcère peptique et 12 ulcère duodénal (période aiguë);
  • insuffisance hépatique rénale;
  • infarctus du myocarde dans la période aiguë, hypertension artérielle.

Le médicament est administré par voie intramusculaire. Une fois pas plus de 1 ml. La durée du traitement est de 7 à 8 semaines, 2 injections par semaine. Une fois le traitement terminé, il est possible de poursuivre le traitement avec des injections une fois par semaine pour consolider l’effet obtenu.

  • réaction allergique jusqu'au choc anaphylactique (rare);
  • transpiration;
  • maux de tête;
  • palpitations cardiaques et essoufflement;
  • hémorragie possible dans la peau, les muqueuses.

C'est important! Le médicament n'est pas utilisé simultanément avec les anticoagulants, car il présente un risque élevé de saignement dans le tractus gastro-intestinal.

"Hydrocortisone"

Le médicament appartient au groupe des glucocorticoïdes. L'action vise à réduire l'inflammation, la réaction exsudative. Il a un effet désensibilisant et immunosuppresseur.

La suspension injectable est conditionnée en ampoules de 2 ml chacune. Dans 1 ml de suspension, 2,5 mg d’acétate d’hydrocortisone. Dans une boîte 10 ampoules. "L'hydrocortisone" est administré par voie intramusculaire proche et intra-articulaire.

  • ulcère peptique;
  • l'ostéoporose;
  • diabète sucré grave;
  • Itsenko - maladie de Cushing;
  • tuberculose active;
  • la syphilis;
  • l'hypertension;
  • néphrite;
  • la psychose.

L'introduction du médicament selon les schémas suivants:

  • intra-articulaire. Le traitement est effectué dans un cours de 3 à 5 semaines. Les injections sont effectuées 1 fois par semaine. Dans la cavité articulaire, ne pas injecter plus de 1 ml de suspension (jusqu'à 25 mg d'hydrocortisone);
  • par voie intramusculaire. Introduction profondément dans le muscle fessier. Dosage unique de 50 à 300 mg. Pas plus de 1500 mg par jour.

C'est important! Le contenu de l'ampoule est bien agité avant utilisation jusqu'à formation d'une suspension homogène.

  • l'ostéoporose;
  • troubles mentaux et menstruels;
  • l'ostéoporose;
  • l'hirsutisme;
  • l'obésité.

Avec un surdosage peut augmenter la pression artérielle, des saignements ulcéreux, exacerbation de maladies chroniques.

"Dexaméthasone"

Un autre médicament du groupe des glucocorticoïdes. Son action est semblable à celle de l'hydrocortisone, en plus d'un anti-choc et d'une anti-toxique.

Forme du produit: Ampoules en verre de 1 ou 2 ml (4 ou 8 mg, respectivement) avec une solution injectable. Les ampoules sont emballées dans des boîtes de 5, 10 ou 25 pièces.

"Dexamethasone" n'est pas utilisé pour les saignements pathologiques, après arthroplastie, dans les processus inflammatoires infectieux, l'ostéoporose.

Avec prudence, l'utilisation est possible avec les maladies endocriniennes, ainsi que les organes du tractus gastro-intestinal et du système cardiovasculaire, l'insuffisance rénale / hépatique, les maladies parasitaires ou infectieuses.

  • dose quotidienne maximale de 80 mg;
  • avec l'administration intra-articulaire, la posologie est de 0,2 à 6 mg. La durée du traitement est de 3 semaines, les injections sont administrées tous les trois jours;
  • Pour l'administration intraveineuse / intramusculaire, pas plus de 9 mg par jour sont utilisés.

Le médicament a de nombreux effets secondaires, y compris:

  • troubles métaboliques;
  • violations du système cardiovasculaire et le travail du tube digestif;
  • faiblesse musculaire, ostéoporose, fractures osseuses;
  • réactions dermatologiques et du système nerveux central;
  • perturbation des organes de la vision.

C'est important! Le traitement n'est pas effectué pendant l'allaitement. L'application pendant la grossesse est possible sous la surveillance d'un médecin, mais il existe un risque d'anomalies fœtales.

Diclofenac

Il appartient au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est utilisé pour soulager rapidement la douleur et l'inflammation.

Forme du produit: ampoules de verre contenant 25 mg de diclofénac sodique par ml. Volume des ampoules 2 ou 3 ml. Emballé dans des boîtes de 5 pièces.

Le «diclofénac» sous forme d’injections n’est pas utilisé plus de deux fois de suite avec un intervalle d’au moins 12 heures. Introduction profondément par voie intramusculaire. Une seule dose de 75 mg. Ensuite, vous pouvez prendre ce médicament par voie orale ou rectale.

  • planification de la grossesse et allaitement;
  • dans la phase d'exacerbation des lésions érosives et ulcéreuses des organes gastro-intestinaux (en présence de maladies existantes, le médicament est utilisé avec beaucoup de précautions);
  • âge jusqu'à 18 ans;
  • asthme bronchique (éventuellement exacerbation de la maladie après des injections).
  • nausée, flatulence, douleur abdominale, constipation, développement possible de la gastrite, exacerbation de la maladie ulcéreuse gastrique, troubles du foie;
  • problèmes de sommeil et maux de tête, tremblements et crampes;
  • augmentation de la pression artérielle, palpitations, infarctus du myocarde avec l'utilisation du médicament pendant une longue période à des doses élevées.

"Dona" - un médicament pour injection intramusculaire, qui est utilisé pour restaurer le tissu cartilagineux et réguler ses processus métaboliques (chondroprotecteur). Propriétés supplémentaires: anabolisant, analgésique, anti-inflammatoire.

Ingrédient actif: sulfate de glucosamine (200 mg pour 1 ml de médicament).

Libération de forme: boîtes en carton, emballées dans 12 ampoules d'un volume de 2 ml (6 d'entre elles contiennent directement le médicament, 6 autres - un solvant, à savoir la diéthanolamine et de l'eau pour injection).

Les injections de "Don" ne peuvent pas être attribuées:

  • enfants de moins de 12 ans;
  • les femmes enceintes;
  • pendant l'allaitement;
  • avec des modifications fonctionnelles complexes dans le foie et les reins;
  • avec états convulsifs, épilepsie;
  • en cas d’hypersensibilité ou d’allergie au chlorhydrate de lidocaïne, glucosamine.
  • dans la seringue, ils extraient une solution d'ampoule A et d'ampoule B (solvant);
  • secoué pour mélanger, libérer de l'air;
  • L'aiguille est insérée profondément par voie intramusculaire.

La durée du traitement est de 4 à 6 semaines, les injections étant administrées trois fois par semaine.

Note! Il est acceptable d'associer l'administration parentérale à l'administration orale du médicament afin d'accroître l'efficacité du traitement.

Les effets secondaires sont rares et se manifestent sous la forme de constipation et de flatulences, de diarrhée, de nausées, de maux de tête et de manifestations allergiques.

"Ketonal"

Agissant dans: kétoprofène. Analgésique efficace. Il n'affecte pas la progression de l'ostéochondrose, il est utilisé pour le traitement symptomatique du soulagement de la douleur.

Forme de libération: solution pour injection intraveineuse / intramusculaire. Dans 1 ampoule, 100 mg de kétoprofène. Volume des ampoules - 2 ml. Dans un carton de 10 ampoules.

Ne pas prescrire des patients "Ketonal" avec:

  • lésions ulcéreuses du tube digestif;
  • Maladie de Crohn et NUC;
  • l'hémophilie;
  • insuffisance hépatique / rénale / cardiaque;
  • saignements gastro-intestinaux et suspicion de tels.

Pendant la grossesse (3 trimestres), l'allaitement, «Ketonal» n'est pas utilisé pour traiter les enfants de moins de 15 ans.

"Kombilipen"

Le médicament est sur ordonnance. C'est une solution rouge. Destiné à l'injection intramusculaire.

Forme de libération: ampoules de verre foncé. Le volume des ampoules est de 2 ml. Le paquet peut être de 5 ou 10 ampoules.

Le contenu des composants principaux (1 ampoule):

  • Vitamine B1 - 100 mg;
  • Vitamine B6 - 100 mg;
  • cyanocobalamine ou B12 - 1 mg;
  • Chlorhydrate de lidocaïne - 20 mg.

Le complexe multivitaminé est prescrit pour les maladies existantes de la nature dégénérative et inflammatoire du système musculo-squelettique et du système nerveux.

  • grossesse et allaitement;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypersensibilité aux composants.

Appliquez le médicament pour soulager une douleur intense dans la région lombaire pendant 5 à 10 jours par jour. Les injections sont placées profondément par voie intramusculaire dans 2 ml. Après la période de traitement spécifiée, les injections sont effectuées 3 fois par semaine pendant 2 à 3 semaines supplémentaires ou sont remplacées par des préparations multivitaminiques orales.

Les effets secondaires peuvent se manifester par une réaction allergique, une tachycardie, une transpiration, des éruptions cutanées.

"Complegam B"

Le médicament est multivitamine avec des propriétés neurotropes. Il a un effet positif sur le travail du système nerveux, les processus de formation du sang et est efficace contre les maladies inflammatoires et dégénératives. Il a un effet analgésique.

  • ampoules de verre foncé de 2 ml (dans un emballage de 5 ou 10 pièces);
  • comprimés (30 pièces par paquet).

La composition du médicament "Complies B" comprend les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12, ainsi que le chlorhydrate de lidocaïne.

La posologie du médicament est choisie individuellement. La durée du traitement est similaire à celle du médicament "Kombilipen". Le traitement répété est effectué pas moins de 4 semaines.

C'est important! Il est strictement interdit d'utiliser des préparations à base de multivitamines sous forme d'injections associées à une consommation d'alcool.

Chlorhydrate de lidocaïne

Le chlorhydrate de lidocaïne fait partie de certains médicaments utilisés pour traiter l'ostéochondrose, ainsi que pour le blocage. L'effet du médicament dure jusqu'à trois heures et se fait sentir 5 minutes après l'injection.

Les conséquences du blocus peuvent être:

  • réactions allergiques;
  • dommages aux ligaments, muscles;
  • maladies infectieuses (myélite) des membranes de la colonne vertébrale;
  • saignement.

C'est important! Le blocage de la colonne vertébrale doit être effectué par un chirurgien qualifié ou un neuropathologiste dans des conditions stériles.

Vidéo - Blocus paravertébral

"Markain"

Action locale anesthésique. Quatre fois plus efficace que le chlorhydrate de lidocaïne.

Le médicament est produit dans des flacons et des ampoules en verre, qui sont emballés dans des boîtes en carton. Le chlorhydrate de bupivacaïne est actif en entrée (2,5 et 5 mg par 1 ml de solution).

L'action analgésique est maintenue pour:

  • 7-14 heures avec blocus intercostal;
  • 2-5 heures avec blocage épidural (concentration 5 mg / ml);
  • 12 heures avec bloc nerveux périphérique.

«Markain» n'est pas utilisé pour:

  • l'hypotension;
  • Maladies du SNC;
  • sensibilité élevée du corps aux composants de la marcaïne.

Vidéo - Bloc péridural

Mexidol

Un médicament antioxydant d'une nouvelle génération, sur ordonnance. Disponible en ampoules de 5 ml. Conçu pour le / m et / dans l'introduction.

Avant l'introduction du médicament est dilué dans une solution de chlorure de sodium à 0,9% +. Entrez le médicament goutte à goutte ou jet. La dose quotidienne maximale de 1200 mg.

Parmi les effets secondaires révèlent des réactions allergiques, somnolence, bouche sèche, nausée.

Contre-indications à l'utilisation sont des troubles des reins et du foie, une sensibilité élevée aux composants du médicament.

Movalis

Le groupe de drogue AINS. Prescription L'effet est prononcé anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique.

La solution est destinée à l'injection intramusculaire. 1 ampoule contient 15 mg de méloxicam.

La posologie recommandée du médicament est choisie en fonction de l'intensité de la douleur: de 7,5 à 15 mg une fois par jour.

Novocain

Anesthésique local. Utilisé pour bloquer la colonne lombaire dans l'ostéochondrose. La durée de l'effet est relativement courte - environ 60 minutes.

Le médicament est utilisé uniquement en l'absence de contre-indications, y compris la grossesse, l'allaitement et l'âge de plus de 65 ans.

En cas de blocage paravertébral, on injecte 30 à 40 ml de novocaïne.