Protrusion discale L4-L5

Ecchymoses

Résumé: La protrusion du disque L4-L5 acquiert une signification clinique particulière dans un canal rachidien étroit, mais elle peut provoquer une douleur intense même avec un résidu important du sac dural. Dans les diagnostics, l'IRM est utilisée sur un appareil à champ élevé.

Quelle est la saillie du disque L4-L5?

Le renflement du disque entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire est appelé saillie L4-L5.

La colonne lombaire est une structure inhabituellement complexe. Les vertèbres L4-L5 sont les vertèbres inférieures de la colonne lombaire et, avec les disques, les articulations, les nerfs et les tissus mous adjacents, elles remplissent de nombreuses fonctions, notamment le maintien du poids corporel et une large gamme de mouvements.

Cependant, en raison de la plage de charge et de flexibilité élevée, le segment L4-L5 est également sujet aux traumatismes et au développement de changements dégénératifs, tels que:

  • La vertèbre L4 peut «glisser» et se trouver au-dessus de la vertèbre L5, en comprimant la racine nerveuse et en provoquant des douleurs au bas du dos et / ou à la jambe (sciatique);
  • le disque intervertébral L4-L5 s'use rapidement et peut «se gonfler» vers l'extérieur, ce qui peut causer des douleurs à la jambe (sciatique) et / ou à la colonne lombaire;
  • deux glandes arquées attachées aux vertèbres L4 et L5 à l'arrière de la colonne vertébrale sont également sujettes au surmenage et / ou au développement de spondylarthrose;
  • à l'arrière du segment L4-L5, un nerf provient du canal rachidien à l'arrière de chaque jambe. Si les protéines de l'inflammation du disque entrent en contact avec ce nerf ou si quelque chose le serre, la douleur se propage le long du nerf (radiculopathie ou sciatique).

Les causes les plus courantes de douleur due aux lésions du segment L4-L5 sont:

  • saillies intervertébrales ou hernie discale L4-L5. Le plus souvent, des protrusions et des hernies apparaissent dans les disques L4-L5 et L5-S1, car ces disques sont les plus chargés. Le gonflement peut pincer les racines nerveuses et causer des douleurs au bas du dos et / ou à la jambe;
  • ostéochondrose du disque intervertébral L4-L5. Les modifications dégénératives du disque L4-L5 peuvent également causer des douleurs à la colonne lombaire et / ou à la sciatique;
  • spondylolisthésis L4-L5. La faiblesse des os, des articulations et des ligaments de la colonne vertébrale peut faire glisser la vertèbre de la L4 sur la vertèbre de la L5, ce qui entraîne une compression de la racine nerveuse et, par conséquent, une douleur à la jambe et d'autres symptômes.

En outre, certaines maladies de la colonne lombaire peuvent couvrir de nombreux segments vertébraux, notamment L4-L5. La sténose spinale, la spondylose et la spondylarthrose sont des causes courantes de maux de dos chez les personnes de plus de 60 ans.

Symptômes de protrusion discale L4-L5

La douleur peut être la première manifestation de la protrusion L4-L5. Vous pouvez ressentir une douleur dans la région lombaire du bassin. Cela peut augmenter si vous appuyez sur le muscle près de la colonne vertébrale au site de compression nerveuse. Il peut aussi devenir soudainement plus intense lorsque vous éternuez et toussez. Les activités quotidiennes qui nécessitent une longue position assise ou soulever des poids augmentent généralement les symptômes de la douleur. Vous pouvez avoir du mal à dormir. La douleur peut irradier vers la jambe gauche ou droite, selon le nerf pincé, pour donner à la cuisse. Si vous pincez le nerf L5, vous pouvez ressentir une douleur à l'arrière de la cuisse ou à l'avant du bas de la jambe. Vous pouvez également souffrir de douleurs dans les deux jambes si la protrusion pince les racines nerveuses des deux côtés de la colonne vertébrale.

Picotements et engourdissements

Les nerfs transmettent des signaux de la peau au cerveau. La compression du disque peut l’empêcher ou provoquer la transmission de faux signaux. La saillie du disque L4-L5 peut provoquer des picotements, voire un engourdissement de la zone cutanée innervée par le nerf L5. Le plus souvent, ces symptômes sont observés dans la partie supérieure du pied ou entre le gros et le deuxième orteil. Un picotement ou un engourdissement peut survenir avec un changement de posture ou être permanent. Ces symptômes ont tendance à s'aggraver avec l'augmentation de la pression sur le nerf L5.

Faiblesse

Le cerveau envoie des impulsions aux muscles de notre corps, les faisant se contracter. La compression du nerf L5 à la suite d'une saillie peut provoquer une faiblesse des muscles innervés par ce nerf. Vous remarquerez peut-être qu'il est devenu plus difficile pour vous de décoller votre pied ou de lever votre pouce. Cette faiblesse augmente le risque de chute. Les protubérances intervertébrales ne donnent généralement pas de tels symptômes, elle est plus caractéristique des hernies, mais il existe des cas où la saillie est située dans le canal vertébral anatomiquement étroit et son comportement est comparable à celui des grandes hernies. Les réflexes tendineux profonds indiquent également une compression nerveuse. Chez une personne en bonne santé, quand on frappe le tendon avec un marteau, le muscle se contracte. En comprimant le nerf L5, la réponse musculaire à un stimulus donné peut être réduite. Ce réflexe est testé sur les ischio-jambiers.

Symptômes alarmants

Certains symptômes peuvent indiquer la présence d'une compression nerveuse plus grave - syndrome de cauda equina. Le syndrome de la prêle est généralement observé dans les hernies de grande taille, mais peut également être détecté lors de saillies dans le canal vertébral étroit. Cette condition entraîne une perte soudaine ou progressive du contrôle de la miction et / ou de la défécation, une impuissance, une faiblesse des jambes et un engourdissement de la région périnéale. Si vous présentez des symptômes similaires, consultez immédiatement un médecin.

Traitement de protrusion discale L4-L5

Habituellement, les méthodes conservatrices (étirement de la colonne vertébrale, massages, réflexologie, etc.) conviennent au traitement de la saillie de L4-L5 et ne nécessitent que dans de rares cas une chirurgie de la colonne vertébrale.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2016-03-22, 10:32.

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un hyperlien actif vers notre site:

  • 1) Un lien hypertexte peut renvoyer au domaine www.spinabezboli.ru ou à la page à partir de laquelle vous avez copié nos documents (à votre discrétion);
  • 2) Un lien hypertexte vers notre site www.spinabezboli.ru doit figurer sur chaque page de votre site où sont publiés nos documents.
  • 3) il ne devrait pas être interdit aux hyperliens d'être indexés par les moteurs de recherche (en utilisant "noindex", "nofollow" ou tout autre moyen);
  • 4) Si vous avez copié plus de 5 documents (c’est-à-dire que votre site contient plus de 5 pages avec notre matériel, vous devez mettre des hyperliens vers tous les articles des auteurs). En outre, vous devez également mettre un lien vers notre site www.spinabezboli.ru, sur la page principale de votre site.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un hyperlien actif vers notre site:

Protrusion du disque l4-l5 - de quoi s'agit-il et comment le traiter?

Protrusion du disque l4 l5, de quoi il s'agit et comment le traiter - ces problèmes, parmi d'autres, sont abordés par les personnes chez lesquelles on a diagnostiqué cette maladie. La protrusion est la première étape du développement de la hernie intervertébrale. Le déplacement du disque intervertébral est concentré entre la 4ème et la 5ème vertèbre lombaire. Entraîne le déplacement des disques restants. Par conséquent, cette maladie doit être prise de manière très responsable et avec sérieux. Lors de ses premières manifestations, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de commencer immédiatement le traitement.

Lors de transformations défectueuses des disques intervertébraux, des crevasses se forment dans l'anneau fibreux. Le résultat est un décalage de la structure entière des disques. Ce processus s'accompagne d'une compression des racines nerveuses, puis les premiers signes de la maladie apparaissent. Il est très important d’enquêter sur la maladie au stade initial, car elle peut entrer dans une phase plus difficile, ce qui empêche toute intervention chirurgicale.

Les causes

La raison en est qu'il y a beaucoup de pression sur la région lombaire. Cela est dû aux propriétés physiologiques des coudes de la colonne vertébrale. Lorsqu'une personne s'assied, marche ou soulève une lourde charge, les espaces entre les vertèbres sont considérablement réduits.

Dans la plupart des cas, la saillie du disque intervertébral l4 l5 est due à l'évolution de l'ostéochondrose, qui se forme sur une longue période.

Cependant, il existe un certain nombre de raisons, parmi lesquelles:

  • Posture tordue;
  • Blessures diverses;
  • Troubles métaboliques;
  • L'hérédité;
  • Transformations d'âge;
  • Mode de vie passif, travail sédentaire;
  • Activité physique excessive;
  • Échec circulatoire;
  • Réduire la hauteur des disques intervertébraux;
  • Maladies de la colonne vertébrale, telles que la lordose, la scoliose et la cyphose.

Toutes les étapes de la maladie

Il y a 3 étapes de développement. Au premier stade, des microfissures apparaissent dans l'anneau fibreux. À la suite de cette action, une transformation de la structure de l’anneau fibreux apparaît. L'anneau peut être divisé en deux tiers de sa taille. À ce stade, le patient présente une colique aiguë qui disparaît rapidement.

Les spasmes apparaissent après le réveil d'une personne ou avec une charge importante sur la colonne vertébrale.

Au deuxième stade, une saillie d'un disque de 2-3 mm apparaît. Les spasmes deviennent plus longs et donnent à une partie du corps (bas du dos, jambes ou fesses). Dans le même temps, une personne ressent un inconfort, ce qui limite l'activité physique. Pendant cette période, vous pouvez toujours effectuer un traitement non chirurgical sans prendre de médicaments. Il est recommandé au patient de suivre une thérapie physique pour améliorer et renforcer l'activité musculaire.

La troisième étape est accompagnée de la rupture de l'anneau fibreux et de la saillie du disque. Les spasmes deviennent si intenses qu’une personne ressent une douleur pendant le mouvement, ce qui provoque une partie du corps encore plus intense qu’au deuxième stade. Pendant cette période, il y a des picotements, des tensions dans les muscles des jambes. Après la troisième phase, une hernie intervertébrale se développe.

  • Voir aussi: Hyperlordose de la colonne lombaire

Quels autres types de saillie existent

Le traitement dépend du type de saillie du disque l4-15 observé chez un patient. Il existe 4 formes de la maladie:

Le type de saillie le plus courant est circulaire. A ce stade, il existe une saillie circulaire uniforme qui se produit dans une position horizontale. Cette espèce cause souvent des dommages aux 4ème et 5ème racines nerveuses. Si le patient ne demande pas de soins médicaux à temps, il peut devenir invalide.

Le type le plus malheureux de saillies est la dorsale. Sa particularité est que le patient a une saillie dirigée vers le canal rachidien. À cet égard, une personne peut perdre sa motilité, sa sensibilité et rester handicapée.

La saillie médiane est très risquée, car évoluer en une hernie intervertébrale est une source de grave détérioration. L'absence de traitement conduit à un handicap. Caractérisée par la saillie du disque, concentrée sur la partie centrale de la queue du cheval.

En diffusion, comme dans la saillie dorsale, elle fait saillie jusqu'au canal rachidien. Le disque peut être endommagé à 25-50%. Si le temps ne subit pas de traitement, le patient fait face à un handicap.

Recherche et traitement de la maladie

Lorsque les premiers signes de la maladie, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Dans ce cas, le retard est menacé de complications graves, le spécialiste référera d’abord le patient à une radiographie. Mais cet examen ne suffira pas à lui seul. Pour un résultat plus précis, le patient subit une imagerie par résonance magnétique.

Une fois la colonne vertébrale diagnostiquée, le médecin examine le type de saillie et la gravité de la maladie, puis prescrit le traitement approprié au patient.

Ensuite, s’il n’ya pas de contre-indication, un traitement complexe est prescrit, qui inclut un traitement médicamenteux et un traitement de physiothérapie. La première condition pour le patient est d'éliminer toute contrainte sur la colonne vertébrale.

La prise de médicaments vise à:

  • Élimination des spasmes;
  • Élimination des processus inflammatoires;
  • Pour la régénération des os et du cartilage.

Des procédures de physiothérapie sont effectuées afin de prévenir la saillie et de réduire la compression des disques intervertébraux. Ce traitement comprend:

  • Thérapie physique;
  • Thérapie manuelle;
  • Cours de massage;
  • La natation;
  • L'acupuncture;
  • Électrophorèse:
  • Thérapie d'exercice.

N'oubliez pas que si le traitement de la saillie ne commence pas à temps, une intervention chirurgicale sera inévitable.

Les quatrième et cinquième disques intervertébraux, dans lesquels se produit un processus destructeur, accompagné de spasmes, requièrent une attention particulière des spécialistes. Ce n’est qu’après un examen de suivi que le médecin sera en mesure de déterminer le stade de rétablissement du patient et de le renvoyer de l’hôpital. En aucun cas, ne prenez pas l'automédication, car cette maladie peut entraîner une invalidité et une invalidité d'une personne.

Les médicaments pour l'ostéochondrose de la colonne lombaire

Traitement de l'ostéochondrose rachidienne

Pourquoi croque la colonne vertébrale?

Traitement de la chondrose de la colonne cervicale

Disc protrusion l4 l5: symptômes et traitement

Des douleurs dans la région lombaire au niveau de la 4e et de la 5e vertèbre entraînent le développement d'une saillie lorsqu'une saillie du disque intervertébral se produit sans rupture de l'anneau. La pathologie survient assez souvent, peut être le résultat d'une blessure, d'une ostéochondrose et d'autres conditions dans lesquelles la colonne vertébrale est soumise à un stress important.

Quelle est la saillie du disque L4-L5?

La saillie du disque L4-L5 est un état frontière entre la dernière phase de l'ostéochondrose et la hernie spinale. Lors de déformations, des fissures apparaissent dans l'anneau fibreux. Au cours du développement de la maladie, des lésions des racines nerveuses se produisent souvent, ce qui provoque des symptômes neurologiques. Il est important de déterminer le diagnostic au stade initial de la maladie, car la maladie peut se transformer en une forme grave entraînant une invalidité.

Les causes

Le développement de la pathologie est associé au travail effectué par la zone touchée. En marchant ou en faisant d'autres mouvements, une grande partie de la charge tombe à la taille. Cela entraîne une diminution de la distance entre les vertèbres. Sous l'influence de facteurs défavorables, la compression des disques et le développement du processus pathologique sont effectués.

Parmi les circonstances négatives contribuant à la déformation, on peut citer:

  • troubles circulatoires - les éléments bénéfiques transportés par le système circulatoire ne pénètrent pas dans la colonne vertébrale;
  • des perturbations dans le processus métabolique - il est responsable du renouvellement des cellules dans le tissu osseux, avec son dysfonctionnement, la densité des vertèbres et des disques est perdue;
  • blessures - la destruction de la structure du disque se produit, ils se déplacent.

Les causes du développement de la maladie sont souvent des processus d'âge, une violation de la statique de la région cervicale.

Étapes de la maladie

La maladie de la colonne vertébrale se forme progressivement. Il y a 3 étapes de la pathologie.

  • La première phase Il y a des fissures dans l'anneau fibreux. Pour cette raison, sa structure est transformée. L'anneau peut être divisé en 2/3 de son échelle.
  • Deuxième étape Caractérisé par une saillie du disque de 2-3 mm. Cette phase peut toujours faire l’objet d’une thérapie conservatrice, sans intervention chirurgicale ni médication. Il est capable de restaurer la colonne vertébrale avec l'aide de la thérapie physique.
  • Troisième degré Causée par la rupture de l'anneau fibreux et la saillie du disque. Après cette étape, la hernie intervertébrale commence.

Il existe également 4 formes de pathologie.

  • Saillie diffuse du disque l4 l5 - le noyau fibreux ne s’étend pas au-delà du noyau pulpaire. Se développe souvent avec ostéochondrose chez la femme enceinte après une blessure à la colonne vertébrale. La thérapie vise à renforcer les muscles du dos et du cartilage.
  • Dorsale diffuse - La saillie du disque l4-15 est provoquée par la saillie du disque dans la région du canal rachidien. Il existe un risque élevé de lésion des nerfs rachidiens et de la moelle épinière elle-même. La maladie s'accompagne d'une douleur croissante dans la région lombaire. La base de l'étiologie est une charge excessive sur la colonne vertébrale, il est donc important d'éliminer la cause profonde du traitement.
  • Vue circulaire - trouvée chez 80% des patients. Le plus souvent peut être trouvé sous le nom de "hernie vertébrale". Au cours du développement, les terminaisons nerveuses sont endommagées, ce qui provoque des symptômes neurologiques.
  • Saillie médiane - renflement du disque vers le canal rachidien, sans endommager l'anneau fibreux.

Si vous ne demandez pas rapidement une aide médicale, vous pouvez rester invalide dans n'importe quel type de pathologie.

Les symptômes

Les manifestations cliniques à chaque stade sont différentes, les états suivants sont distingués.

  • La phase initiale - une personne semble souffrir de douleurs périodiques dans le dos, aggravées après le sommeil, d'efforts physiques.
  • Le deuxième stade - la présence de symptômes neurologiques - engourdissement des membres inférieurs, sensibilité diminuée.
  • La troisième phase - l'anneau fibreux est étiré au maximum, éjecte le disque. La clinique est prononcée, accompagnée d'une douleur intense à la colonne vertébrale, d'une restriction de la mobilité et de troubles neurologiques.

Recherche

Un diagnostic minutieux aidera à identifier la maladie à ses débuts. L'enquête implique de tels événements.

  • Examen externe, collection d'anamnèse. Avec l'aide de la palpation, il y a une saillie.
  • Rayons X. Cette méthode vous permet d'identifier les modifications de la vertèbre - la croissance des ostéophytes, la déformation de la surface des vertèbres.
  • IRM, le scanner fournit les informations les plus informatives sur l’état des vertèbres, des disques, des tissus mous, des capillaires et des nerfs.
  • L'échographie permet d'évaluer l'intégrité des vaisseaux sanguins et des tissus.

Attention! Avec la différenciation tardive de la maladie, de vastes zones de la colonne vertébrale sont impliquées dans le processus pathologique et l'innervation des organes internes est perturbée. Il en résulte une invalidité.

Comment traiter la maladie?

Avec le diagnostic de «saillie du disque l4 l5», le traitement est effectué de manière globale, en fonction du stade, de la médication, de la physiothérapie est prescrite. Si les méthodes conservatrices n'apportent pas le résultat souhaité, faites appel à un traitement peu invasif.

Traitement médicamenteux. Pour soulager la douleur, rétablir le flux sanguin, soulager l'inflammation, injecter des médicaments par voie intramusculaire dans la zone touchée.

  • Attribuer de tels fonds.
  • Anti-inflammatoire,
  • médicaments décongestionnants.
  • Les vitamines soutiennent le tonus musculaire.
  • Normalise la circulation sanguine.

Les injections paravertébrales (blocage) - visent à éliminer ou à réduire la douleur. Les événements sont caractérisés par un certain nombre d'avantages importants, notamment:

  • le médicament pénètre directement dans la zone touchée;
  • l'effet est obtenu immédiatement;
  • les effets secondaires sont minimes (les médicaments ne pénètrent pas dans le système gastro-intestinal).

Le médecin introduit l'anesthésie, une fine aiguille est utilisée pour cela. Il est utilisé pour injecter dans la colonne vertébrale. Après cela, le médecin fait une injection dans la zone touchée, en injectant un agent thérapeutique.

Physiothérapie Dans les premières phases, la traction de la colonne vertébrale est populaire. L'événement soulage la douleur, empêche la progression. Il y a 3 types:

  1. vue manuelle - le patient est placé dans une posture horizontale, le médecin est placé devant le canapé et tire de manière intermittente sur la personne par la cheville, après quoi le patient est allongé pendant 2 heures;
  2. étirement de la colonne vertébrale à sec - est effectué à l'aide d'une machine spéciale, le médecin les étend à la zone touchée de la colonne vertébrale. Grâce à la machine, il est possible de contrôler la force appliquée au travail. Après l'événement, la personne se repose 40 minutes.
  3. matériel sous l'eau - une machine spéciale élimine les tensions musculaires, normalise l'irrigation sanguine et réduit la douleur. Le mécanisme de la technique est identique à celui de l'étirement à sec.

Pendant les événements, les muscles de la personne commencent à se contracter. Cela réduit l'efficacité de la technique manuelle. Pour soulager le spasme, vous devez prendre des relaxants musculaires, par exemple le baclofène.

La gymnastique thérapeutique consiste en une série d'exercices. Grâce à cette méthode, les effets suivants sont obtenus:

  • étire la colonne vertébrale;
  • le disque affecté est mis en place;
  • les symptômes sont éliminés.

Les médecins conseillent aux médecins de tenir compte de certaines règles lorsqu'ils effectuent des exercices. Parmi celles-ci figurent des recommandations:

  • appliquer des charges minimales;
  • Cours soigneusement les premiers jours, les approches doivent être minimes;
  • pour la gymnastique, utilisez un matelas spécial;
  • exercice à effectuer après l'élimination de la douleur;
  • entre les séries pour résister à 2 minutes de relaxation;
  • Il est interdit de prendre de l'eau en cours de gymnastique thérapeutique.

Lorsque les méthodes médicales et thérapeutiques de traitement ne donnent pas de résultats, les médecins conseillent de recourir à un traitement peu invasif.

Prévention

Lors de l'exécution de mesures préventives, il est possible d'éviter l'apparition de protubérances. Tout d'abord, les médecins conseillent de surveiller la posture, de mener une vie active, de faire du sport. Il est conseillé de faire de la gymnastique, de la natation, d'aller au gym.

Mesures préventives complexes.

  1. Après la récupération, il est recommandé de se rendre au sanatorium pour effectuer des exercices thérapeutiques. Il est préférable de faire du sport régulièrement et rester dans les stations normalise le système nerveux.
  2. Nutrition équilibrée. Il est nécessaire de refuser les plats salés, épicés, fumés et gras, les boissons gazeuses, l’alcool. Il est préférable de s’appuyer sur les légumes, les fruits, le poisson et la viande maigre.
  3. Se débarrasser de l'excès de poids. La complétude crée une charge sur la colonne vertébrale, le bas du dos, tous les organes sont touchés.
  4. Organiser correctement le lieu de travail. Asseyez-vous à l'ordinateur devrait être avec la bonne posture, toutes les 40 minutes à siroter.
  5. Il est recommandé d'assister à un massothérapeute, il effectuera une prévention compétente de la rechute, améliore la circulation sanguine, soulage les spasmes musculaires et le stress.

Le respect de mesures préventives simples aidera à prévenir le développement de la maladie, à réduire le risque de complications et d’exacerbations.

Quelle est la protrusion du vêlage lombaire l4-l5 de la moelle épinière?

Chaque disque spinal a sa propre désignation, en fonction de sa localisation dans un département particulier. Les quatrième et cinquième vertèbres, situées dans la région lombaire, sont désignées par la lettre L et les numéros correspondants, et les disques situés entre elles sont indiqués par la combinaison L4-L5.

Ils portent un lourd fardeau et sont donc souvent sujets à toutes sortes de maladies, dont l'une s'appelle la saillie, ou la saillie du disque L4-L5.

Disquette saillie l4 l5 qu'est-ce que c'est

Les quatrième et cinquième vertèbres sont situées dans la partie inférieure de la région lombaire et, avec d’autres structures (nerfs, tissus musculaires, etc.), sont responsables de l’activité physique de cette partie de la colonne vertébrale et du maintien du poids corporel. Entre eux se trouve le disque intervertébral, constitué d’un anneau fibreux et d’un noyau pulpaire. Le terme "saillie" signifie un renflement de l'anneau environnant sans endommager la partie centrale du disque, ce qui est observé dans ce cas entre les vertèbres L4 et L5.

Tableau clinique

Sous l'influence de facteurs négatifs, des lésions apparaissent dans l'anneau fibreux du disque, ce qui les fait se déplacer et dépasser au-delà des limites vertébrales, ce qui peut entraîner des perturbations du travail de l'ensemble du système musculo-squelettique.

Le déplacement peut aller de 1 à 5 mm, présente dans chaque cas des caractéristiques (uniformes, inégales, etc.) et se manifeste par des symptômes différents. Si le disque est déplacé de plus de 5 mm et que l'anneau fibreux est brisé, le patient développe une hernie et les manifestations deviennent plus prononcées et affectent non seulement le travail du système musculo-squelettique, mais également d'autres organes et systèmes.

Stades de protrusion

La formation de la saillie du disque L4-L5 passe par plusieurs étapes, chacune ayant ses propres symptômes et caractéristiques.

  1. La première étape est caractérisée par l’apparition de microfissures et de fractures mineures dans l’anneau fibreux, ce qui entraîne une modification des caractéristiques anatomiques et de la structure du disque. La maladie se manifeste par des accès de douleur aiguë, qui ne sont ressentis que sur les lieux de la défaite et disparaissent d'eux-mêmes.
  2. Au deuxième stade, le disque commence à gonfler et à se déplacer, généralement de 2 à 3 mm, la douleur devient plus prononcée et diffuse, irradiant vers les zones proches et causant de graves tortures à la personne.
  3. La troisième étape est caractérisée par la progression du processus pathologique et une nouvelle saillie du disque, souvent à des limites critiques. Les manifestations comprennent une altération de la fonction végétative, une douleur aiguë, un engourdissement des membres. A ce stade, il y a le plus souvent une rupture des tissus fibreux de l'anneau et la libération du contenu gélatineux vers l'extérieur.

Types de pathologies

En fonction des caractéristiques de la saillie, les protubérances des disques L4-L5 sont divisées en plusieurs types. La liste des plus courantes comprend les types central, postérieur, diffus et dorsal de la maladie.

  1. La saillie circulaire est une saillie uniforme horizontalement, provoque des troubles neurologiques et est diagnostiquée dans 85% des cas;
  2. La saillie diffuse se manifeste par une saillie dans la direction du canal rachidien et la destruction de 25 à 50% du disque;
  3. La saillie centrale se caractérise par le déplacement d'une partie de la colonne vertébrale vers la région de la "queue de cheval". Elle est considérée comme l'une des pathologies les plus graves, car elle peut entraîner un rétrécissement du canal rachidien.
  4. Saillie protubérante dorsale - déplacement du disque entre la quatrième et la cinquième vertèbre, qui se produit également dans la direction du canal rachidien, mais l’anneau fibreux reste intact. Au début, il est asymptomatique, mais lorsque les fibres nerveuses sont comprimées, il se produit une douleur, des troubles de la sensibilité et des réflexes, des brûlures, des fourmillements et des rampements. Aux stades précoces, le traitement de la protrusion dorsale est effectué à l'aide de médicaments, d'une thérapie physique et manuelle. Un pincement grave des fibres nerveuses et d'autres complications nécessitent une intervention chirurgicale, sinon une violation de la fonction motrice et une incapacité peuvent se produire.

La protrusion dorsale est la plus défavorable d’un point de vue diagnostique, une forme de la maladie, mais elle est assez rare (comparée à d’autres types de pathologie).

Les symptômes

Au début, la pathologie est asymptomatique, mais après que le disque déplacé a pincé les racines nerveuses, des symptômes caractéristiques apparaissent, principalement des sensations douloureuses, qui augmentent en automne et au printemps, ainsi qu’après le stress et les efforts. Les particularités de la douleur dépendent de la localisation du dommage - elle peut être attribuée aux extrémités, aux zones intercostales, à la partie occipitale. Les symptômes restants de la maladie incluent:

  • des vertiges;
  • maux de tête;
  • perte de tonus musculaire;
  • faiblesse dans les membres;
  • sensations de tension musculaire;
  • pics de pression artérielle.

La pathologie se manifestant chez les patients indépendamment de leur âge, les symptômes peuvent apparaître dès le plus jeune âge et durer plusieurs mois, voire plusieurs années.

Les causes

La principale cause de saillie du disque L4-L5 est due à des processus dégénératifs-dystrophiques dans les tissus de la colonne vertébrale, dus aux facteurs suivants:

  • lésions mécaniques de la colonne vertébrale;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • violation des processus métaboliques et de la circulation sanguine;
  • hérédité accablée (cas de pathologies de la colonne vertébrale chez des parents proches);
  • mode de vie sédentaire;
  • exercice excessif;
  • les pathologies du système musculo-squelettique (ostéochondrose, lordose, etc.);
  • maladies infectieuses fréquentes;
  • processus inflammatoires dans les organes pelviens.

Les disques intervertébraux de la colonne lombaire portent une charge importante, ils ont donc une grande marge de sécurité et leur destruction commence à l'approche de la vieillesse. Cependant, sous l'influence des facteurs ci-dessus, des changements pathologiques peuvent être observés après 30 ans ou plus tôt.

Diagnostics

La protrusion du disque L4-L5 présente des symptômes similaires à ceux d'autres pathologies de la colonne vertébrale. Le diagnostic est donc posé sur la base de méthodes d'investigation instrumentales. Aux premiers stades de la maladie, une radiographie est utilisée pour identifier le processus pathologique, mais elle ne permet pas toujours de déterminer le déplacement du disque intervertébral, surtout s’il est insignifiant. S'il n'y a pas assez d'informations pour le diagnostic, on prescrit aux patients une imagerie par résonance magnétique et par ordinateur.

Ces méthodes de recherche permettent d’évaluer avec précision l’état des structures de la colonne vertébrale, d’établir la présence de protrusion, ainsi que son emplacement et son stade de développement. En règle générale, les autres procédures de diagnostic en cas de suspicion de gonflement du disque ne sont pas utilisées car elles ne fournissent pas les informations nécessaires à l'identification de la pathologie.

Traitement de protrusion discale L4-L5

Le traitement de la saillie du disque L4-L5 vise à atteindre les objectifs suivants:

  • restauration de la circulation sanguine, de la nutrition et des processus métaboliques dans les zones touchées;
  • améliorer l'élasticité des ligaments et des muscles;
  • élimination des manifestations de la maladie;
  • la prévention de la destruction ultérieure du disque, le développement d'une hernie et d'autres complications.

Aux premiers stades de la protrusion, ils sont traités à l'aide de médicaments, de méthodes physiothérapeutiques et d'une thérapie manuelle. Les préparations pharmaceutiques améliorent les symptômes et les principales manifestations de la pathologie, la kinésithérapie améliore l'effet de leur utilisation. La thérapie physique et la thérapie manuelle renforcent les tissus et les muscles, mais ils ne peuvent être utilisés qu'après que les symptômes aigus de la maladie ont été éliminés.

Médicaments

Les médicaments suivants sont utilisés en tant que médicaments pour la protrusion du disque L4-L5:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, kétoprofène, ibuprofène) éliminent la douleur et l’inflammation;
  • analgésiques, y compris Ketanov, Ketorol, Novocain, etc. utilisé pour le soulagement de la douleur aiguë;
  • les médicaments diurétiques (furosémide) soulagent le gonflement des tissus;
  • les relaxants musculaires soulagent les spasmes musculaires et normalisent le tonus musculaire; les médicaments comprennent Mydocalm, le baclofène, la tolperisone;
  • Les vitamines B normalisent les processus métaboliques et la nutrition des tissus de la colonne vertébrale.

Les médicaments peuvent être utilisés à la fois sous forme de comprimés et sous forme d'injections - blocages de novocaïne ou injections paravertébrales, qui sont effectuées directement dans la zone touchée et éliminent rapidement le syndrome douloureux.

Physiothérapie

La thérapie par l'exercice est l'une des méthodes principales de la thérapie de protrusion discale L4-L5. Avec un exercice constant et approprié, elle vous permet de rétablir rapidement les fonctions de la colonne lombaire et d'améliorer son état général.

  1. Allongez-vous sur le dos, étirez vos bras, pliez vos jambes au niveau des genoux, élevez et baissez votre bassin.
  2. Allongé sur le dos, les jambes droites, soulevez la tête et les épaules, puis tendez les mains jusqu'aux pieds.
  3. Levez-vous à quatre pattes, soulevez simultanément votre bras gauche et votre jambe droite, attendez-vous quelques secondes.
  4. Allongé sur le dos, contractez et détendez les muscles abdominaux en retenant votre souffle.
  5. Marcher dans la pièce à quatre pattes, en pliant légèrement la colonne vertébrale dans le bas du dos.

Vous devez effectuer une gymnastique en douceur et avec précaution, en évitant les mouvements brusques et la douleur ou simplement les sensations désagréables. Si les cours sont accompagnés d'inconfort, vous devez faire une pause ou réduire la charge. Le complexe doit être divisé en plusieurs approches et le nombre de répétitions doit d'abord être minimal. L'effet de la thérapie par l'exercice pendant la protrusion des disques sera perceptible dans 1-2 mois.

Massages

Le massage améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques dans la zone touchée, soulage la douleur et autres manifestations de la pathologie. En règle générale, pour cette maladie, une technique de massothérapie est appliquée - le spécialiste traite les parties lombaire et sacrée de la colonne vertébrale de manière particulière.

Premièrement, les tissus se réchauffent, après quoi une influence active sur le dos est exercée avec des phalanges des doigts, réunies en un poing. La dernière étape - des mouvements apaisants, frottants et caressants.

Physiothérapie

La thérapie physique pour la protrusion du disque L4-L5 peut être utilisée à n'importe quel stade de la maladie pour améliorer l'effet des médicaments et autres traitements. Les procédures les plus efficaces comprennent:

  • électrophorèse;
  • thérapie par ondes de choc;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser;
  • applications d'ozocérite.

Lors de la prescription de méthodes physiothérapeutiques pour lutter contre les protrusions discales, il ne faut pas oublier que chacune d'entre elles présente certaines contre-indications - en règle générale, celles-ci incluent des maladies graves du système cardiovasculaire, des processus tumoraux, la grossesse.

Traction rachidienne

La traction de la colonne vertébrale est effectuée à l'aide de dispositifs spéciaux sous la supervision d'un spécialiste expérimenté. La procédure permet d’augmenter l’intervalle entre les disques, de sorte que la saillie ralentisse ou s’arrête. L'extension est généralement pratiquée dans les premiers stades de la maladie, lorsque la saillie n'est pas encore très prononcée.

Acupuncture

L'acupuncture, ou acupuncture, agit directement sur les terminaisons nerveuses, active le flux sanguin vers les zones touchées et normalise la circulation sanguine. Le traitement peut être effectué à n'importe quel stade de la maladie: il soulage la douleur, réduit l'enflure et autres symptômes de protrusion. Les contre-indications comprennent la grossesse, les néoplasmes malins et bénins, les maladies infectieuses, l’âge avancé et les troubles de la circulation sanguine.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle implique une exposition manuelle aux zones touchées, grâce à laquelle vous pouvez améliorer de manière significative l'état du patient en quelques séances seulement. De plus, à la place d'un disque vertébral déplacé, la circulation sanguine et les processus métaboliques sont améliorés, les spasmes musculaires et autres manifestations pathologiques sont éliminés.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de la protrusion du disque L4-L5 n'est utilisé que dans 10% des cas, en présence de complications graves (douleur intense, incontinence d'urine et de fèces, etc.) - le chirurgien supprime la compression des fibres nerveuses en découpant la partie saillante du disque. Le plus souvent, les patients sont recommandés méthodes de traitement peu invasives, qui comprennent:

  • hydroplastique ou lixiviation de la partie détruite du disque à l’aide de dispositifs spéciaux;
  • traitement au laser, impliquant la combustion de la partie saillante du disque avec un faisceau laser;
  • nucléoplastie par plasma froid, consistant en une évaporation de la zone touchée avec un plasma froid.

Prévention de la protrusion

Afin de prévenir les saignements discaux et les complications associées à cette pathologie, il est nécessaire d’abandonner les mauvaises habitudes, de pratiquer une activité physique légère (la marche et la natation étant particulièrement utiles) et de manger de manière équilibrée. Dans le régime alimentaire devrait inclure des fruits et légumes frais, des produits laitiers, ainsi que des plats à base de gélatine.

Le régime alimentaire doit être nutritif, mais en même temps assez facile, car le surpoids est un facteur prédisposant au développement de maladies du système musculo-squelettique. Vous devez dormir sur un oreiller orthopédique et un matelas, traiter rapidement les maladies de la colonne vertébrale et suivre un cours de massage préventif tous les six mois.

Vidéo utile

En savoir plus de cette vidéo.

Conclusion

La protrusion du disque L4-L5 peut avoir des conséquences graves, car cette partie de la colonne vertébrale est un support pour tout le corps. Pour éviter le développement de complications dans le développement des symptômes de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin rapidement et de suivre toutes les recommandations médicales.

Traitement de la protrusion du disque L4 - L5: méthodes conservatrices et chirurgicales

La saillie des structures intervertébrales peut entraîner la formation d'une hernie. Le traitement de la protrusion du disque L4 - L5 vise à soulager la douleur, l’inflammation, la violation des troncs nerveux, la restauration du tissu cartilagineux et les fonctions de la colonne vertébrale. L'absence de traitement rapide peut entraîner la formation d'une hernie et de graves troubles des organes pelviens.

Quelle est la saillie du disque L4 - L5

Ce terme s'appelle le renflement du disque situé entre les quatrième et cinquième vertèbres lombaires. La protrusion elle-même n'est pas une maladie distincte, mais agit comme une complication de l'ostéochondrose ou d'autres conditions dégénératives-dystrophiques des vertèbres.

Le déplacement du disque entraîne une violation de la structure de l'ensemble du lombaire, qui reçoit la plus grande charge. Sous l’influence de nombreux facteurs, l’anneau fibreux entourant le noyau pulpaire s’amincit. Si le processus pathologique augmente, la capsule fibreuse se rompt et la substance gélatineuse pénètre à l'extérieur ou dans la lumière du canal rachidien. En conséquence, une hernie se développe.

En orthopédie pratique, il est habituel de distinguer plusieurs types de protrusion lombo-sacrée:

  • circulaire - saillie uniformément autour de la circonférence du disque;
  • postérolatéral - décalé vers le côté approprié;
  • diffuse - dépôt irrégulier sur différents sites;
  • dorsal - bombé dans le canal rachidien.

Caractéristiques de ce type

Les symptômes cliniques qui accompagnent la saillie L4 - L5 ne peuvent pas être appelés strictement spécifiques. Cependant, ils permettent de suspecter une pathologie de la colonne vertébrale dans ce département même. Pour que le diagnostic soit aussi précis que possible, vous devrez passer un examen complet.

Picotements et engourdissements

L'un des symptômes caractéristiques de la protrusion discale est une sensation de picotement, une «chair de poule rampante» dans la région du corps, que la cinquième paire de nerfs lombaires innerve. Il est également possible engourdissement de ces zones. La cause en est la compression des troncs par le disque en chute ou les corps vertébraux. En conséquence, les signaux de la peau au cerveau cessent de s'écouler ou, au contraire, des signes pathologiques (brûlures, fourmillements) apparaissent. Ces sensations chez le patient se produisent sur la surface arrière du pied, ainsi qu'entre le premier et le deuxième orteil. L'inconfort peut être réduit en modifiant la position du corps.

Faiblesse

Si le disque en saillie serre les nerfs moteurs, une faiblesse apparaît dans les muscles correspondants. Les patients se plaignent souvent qu'il leur est difficile de lever les jambes en marchant, de bouger leur pouce. Cela augmente le risque de chute et de blessures supplémentaires. Lors de l'examen d'un tel patient, une diminution du réflexe au niveau des ischio-jambiers peut être détectée.

La douleur

Ce symptôme est la première manifestation d'une pathologie en développement. La région pelvienne et la région lombaire peuvent être malades. Des sensations accrues peuvent se produire:

  • avec une pression sur le muscle dans la région du nerf de sortie L5;
  • en toussant ou en éternuant;
  • en raison d'une position assise prolongée;
  • en soulevant des poids.

L'irradiation de la douleur à l'arrière de la cuisse ou à l'avant de la jambe est possible.

Symptômes alarmants

En cas de lésion médullaire grave, les nerfs de la région lombo-sacrée peuvent être comprimés et le syndrome de la queue de cheval se développe. Dans ce cas, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • violation de la miction;
  • perte de contrôle de la défécation;
  • l'impuissance;
  • engourdissement dans le périnée;
  • faiblesse dans les membres inférieurs.

Ces symptômes sont plus caractéristiques d'une hernie formée. Toutefois, si le disque présente un renflement dans le canal vertébral étroit, le syndrome de la queue de cheval peut se développer déjà au stade de la saillie.

Comment être traité avec saillie L4 - L5

Pour que le traitement de la protrusion lombaire soit efficace, il est nécessaire d’éliminer tous les facteurs provocateurs - éviter la musculation, le travail en position assise répétitive, les sauts et les mouvements brusques.

Le traitement comprend les médicaments, la physiothérapie et les méthodes chirurgicales. Le manque de mesures opportunes pour lutter contre la pathologie conduira à la formation d'une hernie du disque vertébral.

Médicaments

Les médicaments pour protrusion discale sont conçus pour éliminer la douleur, soulager l'enflure et l'inflammation et réduire la contraction des muscles spastiques. Après avoir retiré l'état aigu, le médecin peut recommander des médicaments qui aident à restaurer le cartilage, à améliorer la circulation sanguine et la conduction nerveuse.

Soulager les crampes et les inflammations douloureuses

Pour éliminer la douleur et les spasmes des muscles squelettiques, utilisez les médicaments suivants:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesulide, Movalis. Ces médicaments aident à soulager la douleur et l'inflammation dans la zone touchée. Il est possible d'appliquer à l'intérieur sous forme de comprimés, à l'extérieur sous forme de pommades et de gels, ainsi que sous forme d'injections par voie intraveineuse et intramusculaire. La contre-indication à la réception est un ulcère peptique.
  2. Antidépresseurs tricycliques - Amitriptyline, Saroten. Ce groupe est efficacement utilisé dans le traitement du syndrome de douleur chronique avec lésions des articulations et de la colonne vertébrale.
  3. Les relaxants musculaires - Tizanidine, Sirdalud, Mydocalm. Un groupe de médicaments peut soulager les spasmes musculaires, réduire la douleur et rétablir la position normale des vertèbres.

Régénérant

Afin d'améliorer l'état des tissus du disque intervertébral, des chondroprotecteurs tels que la glucosamine-chondroïtine, Dona, Alflutop, Teraflex sont également inclus dans le complexe de médicaments. Ces outils vous permettent de restaurer le cartilage, de contribuer à sa nutrition. Grâce à ce traitement, il est possible de réduire la consommation de composés anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Intervention chirurgicale

Le traitement chirurgical de la saillie des 4ème et 5ème vertèbres lombaires est réalisé dans les cas suivants:

  • avec le syndrome de la douleur sévère, qui ne peut pas être arrêté par des méthodes conservatrices;
  • en violation des fonctions des organes pelviens - fèces et l'urine d'incontinence.

Pendant l'opération, le médecin excise la partie saillante du disque intervertébral et élimine ainsi la compression des troncs nerveux. L'intervention chirurgicale est réalisée dans au plus 10% des cas de protrusion.

Méthodes chirurgicales mini-invasives

Pour éliminer la douleur et rétablir les fonctions pendant les protrusions, des techniques chirurgicales peu invasives sont utilisées:

  1. Blockade - une introduction à la zone des analgésiques non narcotiques du disque. La procédure aide à soulager la douleur, l’enflure et l’inflammation sur le site de la blessure.
  2. L’hydroplastie est la méthode de traitement chirurgicale la plus physiologique. Un fluide est injecté dans la zone en saillie, ce qui élimine le noyau détruit et remplit la cavité formée. Avec cette méthode, les manifestations cliniques de la maladie disparaissent très rapidement.
  3. Le laser brûle de la saillie. Cette méthode est efficace dans les premiers stades de la maladie, lorsque le noyau a la consistance d'un gel et n'a pas encore eu le temps de s'ossifier.
  4. Nucléoplastie par plasma froid - évaporation d’une partie d’un disque à l’aide d’un liquide ionisé spécial. En conséquence, la pression diminue dans la cavité entre les vertèbres et la membrane fibreuse est moins étirée.

Physiothérapie

Dans le traitement complexe de la saillie du disque L4 - L5, les méthodes matérielles sont largement utilisées. Les plus efficaces sont:

  1. Phonophorèse - l'impact sur la lésion par les ondes ultrasonores. La procédure aide à soulager la douleur et l'inflammation.
  2. La thérapie au laser est une méthode de traitement à la lumière. Avec l'aide du faisceau, la circulation sanguine dans les tissus mous est améliorée, la qualité du cartilage est restaurée, la douleur, le gonflement et l'inflammation disparaissent.
  3. UHF est une méthode de traitement dans laquelle des électrodes spéciales sont percées sur la zone touchée. Sous l'influence du courant, les tissus sont chauffés, ce qui contribue à la résorption de l'œdème et de l'inflammation.
  4. L'électrophorèse est une méthode d'exposition dans laquelle une substance médicamenteuse est administrée dans la zone touchée à l'aide de faibles courants électriques.
  5. La thérapie magnétique est un effet sur la colonne vertébrale par champs magnétiques, ce qui élimine les spasmes musculaires et contribue à la restauration du tissu cartilagineux.

Massage et thérapie par l'exercice

L'effort physique dosé et les massages aident à renforcer le corset musculaire, à stimuler l'alimentation et la circulation sanguine des tissus, à réduire les poches et l'inflammation. Des cours réguliers de gymnastique thérapeutique éviteront la formation d'une hernie. Un exemple d’exercices est présenté dans cette vidéo.

De telles classes ne sont autorisées que si le processus inflammatoire n'est pas aggravé. Le médecin traitant ou un enseignant-thérapeute en exercice doit choisir une série d'exercices qui aideront à guérir correctement et à prévenir le développement de complications.

Comment prévenir la formation de pathologie

Pour prévenir le développement de protrusions dans la région lombaire, il est nécessaire de rappeler les mesures préventives. Ceux-ci comprennent:

  1. Nutrition équilibrée. Le régime devrait contenir des protéines, des vitamines et des minéraux.
  2. Activité physique dosée - marche, natation, cyclisme, exercices du matin.
  3. Entraînement périodique pour les personnes ayant un travail assis.
  4. Contrôles réguliers chez le médecin.

Conclusion

Plus tôt la lutte contre la pathologie commence tôt, plus le pronostic est favorable. Les méthodes modernes de traitement de la protrusion du disque L4 - L5 comprennent les médicaments, la physiothérapie, la physiothérapie et les massages. Dans les cas les plus graves, recourir à la chirurgie.

Saillie discale L4-L5 dans la colonne lombaire: causes d'apparition

Une fonction importante de la colonne vertébrale humaine est la dépréciation nécessaire pour soulager la charge axiale, qui peut être altérée dans un certain nombre de maladies.

L'une de ces maladies est la saillie du disque intervertébral 14-15.

Le danger de cette pathologie est lié au fait qu’elle peut déclencher le développement d’une hernie intervertébrale à l’avenir.

De plus, le risque de déplacement supplémentaire des disques intervertébraux augmente plusieurs fois.

Par conséquent, lorsque les premiers signes de cette maladie sont détectés, il est nécessaire de contacter immédiatement un spécialiste capable de poser un diagnostic qualitatif et de prescrire correctement le traitement nécessaire.

Qu'est ce que c'est

La saillie du disque intervertébral l4-l5 (colonne lombaire) fait référence à l'état limite, qui se développe à la suite des derniers stades de l'ostéochondrose et peut provoquer une hernie.

Les principales raisons de son apparition sont associées à des charges importantes sur la colonne vertébrale lors d'une assise prolongée, soulevant des poids, ce qui conduit à une réduction des zones entre les vertèbres qui violent l'intégrité de la colonne vertébrale, qui présente des courbures physiologiques.

La protrusion lombaire et la hernie se produisent le plus souvent en raison de la lourde charge exercée sur les vertèbres et les disques

La saillie est une saillie provoquée par des modifications dégénératives destructrices de l'anneau fibreux entourant le composant central des disques, qui ressemble en apparence à une substance semblable à un gel.

Cette substance vous permet de lisser la pression sur les vertèbres pendant l'exercice. Avec différents types d'impacts, le noyau commence à s'aplatir et l'anneau fibreux permet son maintien. Lorsque la pression cesse, la substance gélatineuse reprend sa forme initiale. Avec le développement de la pathologie, ce noyau dépasse les limites de son emplacement naturel.

Les disques 14-15 sont particulièrement touchés par les effets néfastes de facteurs externes. En conséquence, le plus souvent dans cette partie de la colonne vertébrale, l’anneau fibreux se rompt, ce qui entraîne l’extension de la substance gélatineuse au-delà de la vertèbre, formant une hernie.

Protrusion L4-L5 peut rapidement entrer dans une hernie

Tableau clinique

Le développement de la pathologie se fait progressivement. Dans ce processus, il y a trois étapes principales:

  1. Au début, des microfissures se forment dans l'anneau fibreux. À ce stade, la transformation de la structure de cet anneau a lieu. Il commence à se séparer, parfois de plus des deux tiers de l'ampleur. À ce stade, le patient a souvent des coliques aiguës qui disparaissent rapidement. Ces spasmes apparaissent au réveil ou lors d'une augmentation soudaine de l'intensité de la charge sur la colonne vertébrale.
  2. La deuxième étape est caractérisée par une saillie du disque de 2-3 mm. Les spasmes sont plus longs, ils peuvent être administrés à d’autres parties du corps, par exemple les jambes, le bas du dos, les fesses. Une personne peut ressentir de l'inconfort, limitant l'activité physique. À ce stade, il est encore possible d’épargner une thérapie sans chirurgie ni médicaments spéciaux. Une thérapie physique est prescrite au patient, ce qui permet d’améliorer le tonus musculaire.
  3. La troisième étape commence avec le moment de la rupture de l'anneau fibreux, ce qui conduit à une saillie du disque. Les crampes deviennent très coupantes, presque insupportables. La douleur est visible dans les autres parties du corps. L'activité motrice est sérieusement entravée. Il peut y avoir des picotements et des tensions dans les muscles des jambes. Cette phase conduit directement au développement d'une hernie intervertébrale.

Vidéo: "La colonne lombo-sacrée: anomalies et diagnostic"

Classification

Il existe quatre types de développement de la protrusion du disque intervertébral 14-15:

Article Précédent

Anatomie de la main humaine

Article Suivant

Douleur au bras gauche