Pourquoi mon dos me fait mal la nuit?

Ecchymoses

Le sommeil nocturne est inestimable pour le corps humain. Alors que le corps est aussi détendu que possible, le système nerveux humain est restauré. Pendant le sommeil, il se produit également une régénération accélérée des cellules, une récupération, une amélioration des fonctions du système immunitaire et d’autres processus importants.

Cependant, un repos adéquat est impossible si une personne est torturée la nuit avec une douleur au dos, qui peut résulter non seulement de facteurs physiologiques, mais également indiquer une maladie grave du corps.

À la réception des spécialistes, vous entendez souvent les questions suivantes: «Pourquoi mon dos me fait-il mal quand je dors?» Ou «Pourquoi mon dos me fait-il mal quand je me couche?».

Le médecin est un neurologue, la polyclinique de la ville d’Orenbourg. Éducation: Académie de médecine d’État d’Orenbourg, Orenburg.

Causes de maux de dos physiologiques la nuit

Mauvaise posture pour dormir

Un aspect très important d’un bon repos nocturne est la posture de sommeil anatomiquement correcte. Dans cette position, les muscles se détendent le plus possible et la colonne vertébrale adopte une position physiologique. En règle générale, les personnes dorment en décubitus dorsal, sur le ventre ou sur le côté.

Irina Martynova. Diplômé de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Médecin résident et neurologue BUZ VO "Polyclinique de Moscou ". Posez une question >>

Pour la santé de la colonne vertébrale et pour prévenir ses pathologies, les experts recommandent de dormir sur le côté.

Dans cette position, tous les segments de la colonne vertébrale sont sur la même ligne, les muscles dorsaux, les membres et la ceinture pelvienne se détendent. Cette position vous permet également de minimiser la charge sur les disques vertébraux et contribue à améliorer la circulation sanguine.

Les médecins disent que dormir dans une position couchée sur le ventre, dans laquelle la plupart des gens aiment dormir, est anatomiquement inacceptable. Cette position contribue à la surcharge des muscles de la colonne lombaire. De plus, dans cette position, la personne tourne la tête sur le côté, ce qui entraîne une obstruction du flux sanguin dans les artères.

Dormir sur le dos n'est également pas recommandé.

Matelas incorrect

Les dorsalgies nocturnes en décubitus dorsal peuvent être le résultat d'un mauvais choix de matelas ou d'oreiller pour dormir. Les produits orthopédiques de dureté moyenne sont idéaux.

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: l'IBPN doit son nom à V.Nasonova de l'Académie de médecine d'État d'Astrakhan.

Mauvaise literie

Pour prévenir les maux de dos la nuit, les médecins conseillent de choisir une literie en tissus naturels. Les fibres synthétiques qui frottent autour du corps humain créent des microdécharges électriques, entraînant des contractions musculaires involontaires et le développement de douleurs.

Fatigue physique

L'activité physique, particulièrement sévère, provoque souvent des douleurs au dos en se couchant le lendemain. Cela est dû à l'accumulation dans le tissu musculaire de produits d'échange oxydés (par exemple, l'acide lactique), qui provoquent des douleurs non seulement dans le dos, mais également dans d'autres parties du corps.

Les causes physiologiques des maux de dos la nuit peuvent être identifiées et résolues par vous-même.

Cependant, si vous avez mal au dos en vous couchant tous les soirs et que des signes supplémentaires de maladie se manifestent, vous devez consulter un médecin expérimenté.

Causes pathologiques

Ostéochondrose de la colonne vertébrale

Pathologie dystrophique dégénérative touchant le cartilage et les disques intervertébraux. L'ostéochondrose entraîne une altération du métabolisme et de la circulation sanguine dans la colonne vertébrale, ainsi qu'une perte de force et d'élasticité du disque intervertébral.

Il y a ostéochondrose de la colonne vertébrale sacro-lombaire, thoracique et cervicale.

La nature et l'emplacement de la douleur

Dans l'ostéochondrose cervicale, la douleur est de nature douloureuse, localisée principalement dans le cou et entre les omoplates et augmente avec les mouvements de la tête et des bras.

Le développement de la maladie dans la région thoracique se manifeste dans deux états: la dorsalgie et le dorsago. Lorsque la dorsalgie est faible, longue, douloureuse. Localisé directement dans la région thoracique et interscapulaire. Dorsago s'accompagne d'une douleur paroxystique aiguë pouvant survenir soudainement et d'intensité différente.

L'ostéochondrose lombo-sacrée se caractérise par la présence d'une douleur douloureuse, sourde et prolongée, avec une localisation nette dans le bas du dos.

Dans de rares cas, les patients ont noté une douleur renversée sans définition claire de la lésion.

Symptômes supplémentaires

Pour chaque forme de la maladie est caractérisée par ses signes cliniques.

  • douleurs dans les mains, la région occipitale, le cou;
  • l'apparition d'un resserrement dans les virages ou les têtes;
  • brûlure entre les omoplates;
  • picotements, engourdissements dans les membres supérieurs;
  • maux de tête dans le cou, irradiant vers la couronne et les tempes;
  • sensation de vertige et de perte de conscience avec des mouvements brusques de la nuque;
  • les acouphènes;
  • troubles visuels et auditifs.
  • douleur à la poitrine et entre les omoplates;
  • inconfort musculaire;
  • augmentation de la douleur lors de l'inhalation;
  • sensation d'oppression dans la poitrine;
  • douleur dans la région des côtes lors de la marche;
  • un engourdissement local et des picotements de la peau;
  • brûlure, démangeaisons dans les jambes;
  • ongles cassants et peau sèche;
  • douleur dans l'oesophage;
  • troubles du tube digestif.
  • mal de dos qui donne aux jambes;
  • augmentation de la douleur pendant l'exercice;
  • raideur après le sommeil;
  • spasmes musculaires du dos;
  • il est pénible pour le patient de se tourner de son côté pendant son sommeil;
  • "Tir" dans le bas du dos;
  • perte de sensation dans les jambes et les fesses;
  • pieds froids, fourmillements dans les jambes;
  • spasmes des artères et absence de pouls dans les membres inférieurs;
  • troubles de la transpiration;
  • peeling de la peau dans la zone douloureuse.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la maladie est réalisé en utilisant:

  • tests de laboratoire d'urine et de sang;
  • IRM et CT;
  • Échographie;
  • radiographie;
  • ECG

Les maladies sont traitées avec des médicaments, de la physiothérapie, des massages et des exercices thérapeutiques.

En tant que drogue:

  • médicaments non stéroïdiens à action anti-inflammatoire, utilisés à l'extérieur, par injection et à l'intérieur;
  • médicaments analgésiques et antispasmodiques;
  • chondroprotecteurs et relaxants musculaires;
  • les multivitamines;
  • biostimulants et stéroïdes.

Les méthodes physiothérapeutiques les plus efficaces sont les suivantes: magnétothérapie, électrophorèse, iontophorèse.

Spondylose

Le processus dégénératif dans la colonne vertébrale, qui conduit à l'apparition de formations osseuses sur les bords des corps vertébraux.

La nature et l'emplacement de la douleur

La douleur dans le dos avec cette maladie est une douleur légère dans la nature.

Symptômes supplémentaires

La douleur dans le dos n'est pas le principal symptôme de la spondylose. Dans certains cas, le syndrome de la douleur est complètement absent.

Le plus souvent, les patients remarquent une raideur dans le dos, en particulier après une nuit de sommeil, une fatigue dans le cou et la région lombaire, qui passent avec un léger massage de la zone touchée.

Avec une lésion de la région cervicale, les patients se plaignent de:

  • douleur récurrente dans les régions occipitale et temporale;
  • des vertiges;
  • troubles visuels;
  • bourdonnement dans les oreilles;
  • augmentation ou diminution de la pression artérielle.

Si la section thoracique est touchée, le patient est concerné:

  • picotements dans la poitrine et dans la région du cœur;
  • douleur dans la coupe médiastinale;
  • douleur aux côtes;
  • douleur en essayant de se retourner sur un côté en position couchée.

La spondylose lombaire se manifeste par:

  • claudication intermittente;
  • sensation que les jambes deviennent «rembourrées» ou inversement «en pierre»;
  • douleur accrue lors du déplacement et douleur atténuée lorsque le dos est penché en avant.

Diagnostic et traitement

La spondylose rachidienne peut être diagnostiquée sur la base des résultats d'un examen aux rayons X. L'IRM et le scanner peuvent également être utilisés.

Le traitement est effectué à l'aide de médicaments, de physiothérapie et, dans de rares cas, d'une intervention chirurgicale.

En tant que traitement médical, utilisez:

Après la suppression des symptômes aigus, une physiothérapie est effectuée, qui comprend:

Spondylarthrose

Un autre nom pour cette pathologie est l'arthrose de la colonne vertébrale. Il s’agit d’un processus dégénératif dégénératif au cours duquel le tissu cartilagineux des articulations se modifie et s’effondre.

La nature et l'emplacement de la douleur

L'intensité du syndrome douloureux dépend de la zone de lésion de la colonne vertébrale.

La lombararthrose (colonne vertébrale lombaire atteinte) se manifeste par des douleurs chroniques, souvent répétées, dans le dos et le bas du dos, qui se propagent souvent aux fesses et aux cuisses.

Dans le cas de la cervicarthrose (atteinte du col utérin), les patients se plaignent de douleurs au cou pouvant se propager à la zone située entre les omoplates, la ceinture scapulaire, les omoplates, les mains et le cou.

La dorsarthrose (région thoracique touchée) se déroule sans certains symptômes, mais dans certains cas, une personne peut faire attention à la douleur contractante à la poitrine.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic est posé après l'examen initial et sur la base des résultats d'une IRM ou d'un scanner.

Le traitement principal d'un patient souffrant de spondyloarthrose est la nomination d'un cours de massage au patient, une thérapie par l'exercice. En outre, la natation aide à lutter contre la pathologie.

Parmi les médicaments, la préférence est donnée aux chondroprotecteurs, aux relaxants musculaires et aux AINS, qui aident à éliminer la douleur.

Spondylolisthésis

Pathologie de la colonne vertébrale, dans laquelle il y a un déplacement de l'une des vertèbres en avant ou en arrière. La maladie entraîne une déformation de la colonne vertébrale, le développement d'une sténose secondaire de la colonne vertébrale, une compression des racines nerveuses.

La nature et l'emplacement de la douleur

La maladie se caractérise par une douleur modérée ou intense dans la région du sacrum, du coccyx et des jambes. Le patient a mal au dos quand il dort.

La douleur dans la colonne lombaire est souvent accompagnée d'une sensibilité à la poitrine.

Symptômes supplémentaires

Les principaux symptômes du spondylolisthésis sont:

  • douleur dans les jambes et le dos, surtout lors de la marche, de l’assise et de l’étirement de la taille;
  • maux de dos en décubitus dorsal lors du sondage des vertèbres;
  • la formation de la cyphose;
  • raccourcissement du corps dû à l'affaissement et à l'approfondissement du bassin;
  • allongement des membres;
  • l'apparition de plis dans la région lombaire, qui vont à la paroi antérieure du péritoine;
  • saillie de la poitrine et de l'abdomen en avant;
  • changement de démarche;
  • limitation de la mobilité vertébrale.

Lorsque la maladie est négligée, la pathologie affecte les racines nerveuses, le nerf sciatique et les structures de la colonne vertébrale.

À ce stade, les patients se plaignent de douleurs et de lourdeur dans les jambes, de perte de sensibilité et de perturbation du système nerveux autonome, de faiblesses des réflexes anal et achilles.

Diagnostic et traitement

La principale méthode de diagnostic du spondylolisthésis est considérée comme une radiographie sur deux projections. Également informatif sont CT et IRM.

Traitement de physiothérapie, parfois chirurgical.

Prolapsus et hernie discale

La pathologie se développe en raison de fortes charges sur la colonne vertébrale, ce qui entraîne le fait que l'anneau fibreux est brisé, le noyau pulpeux en ressort et resserre les racines nerveuses.

La nature et l'emplacement de la douleur

La pathologie se caractérise par des gémissements de douleur, une compression de la nature, localisés dans la poitrine, l'abdomen et le dos.

La douleur est aggravée par les mouvements brusques, la toux.

Symptômes supplémentaires

Les manifestations cliniques de la hernie intervertébrale et du prolapsus discal sont:

  • picotements et engourdissements dans le dos, la poitrine, l'abdomen et les membres;
  • douleur irradiant vers le coeur;
  • se sentir comme une épingle dans le dos;
  • troubles digestifs et urinaires.

Diagnostic et traitement

Il est possible de diagnostiquer la présence d'une hernie entre les vertèbres à l'aide des rayons X, de l'ECG, de l'IRM et du scanner.

Le traitement est généralement chirurgical.

Spondylarthrite ankylosante

Maladie inflammatoire de la colonne vertébrale et des articulations de l'évolution chronique. La maladie se caractérise par des douleurs au niveau du sacrum, de l'aine et des jambes, dont l'intensité augmente la nuit et le matin.

La nature et l'emplacement de la douleur

Douleur douloureuse, aiguë, localisée dans toute la colonne vertébrale.

Symptômes supplémentaires

En plus de la douleur, les patients ressentent une gêne au cou et au dos, en particulier après le sommeil, des limitations motrices de la colonne vertébrale, une douleur accrue lors du mouvement, une toux.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic est réalisé par examen aux rayons X et IRM.

Pour le traitement par glucocorticoïdes, immunosuppresseurs et AINS.

Ulcère duodénal

Pathologie chronique à tendance récurrente. Il se caractérise par la formation d'ulcères dans la paroi intestinale.

La nature et l'emplacement de la douleur

La douleur dans l'ulcère duodénal se situe au sommet de l'abdomen. Le plus souvent, la douleur survient lors de la sensation de faim.

La douleur est perçante, forte, dans certains cas, douloureuse.

La colonne vertébrale fait souvent mal la nuit, dans la région du cœur.

Symptômes supplémentaires

En plus de la gêne, les patients ressentent:

  • avoir faim peu de temps après avoir mangé;
  • flatulences et ballonnements;
  • nausée et éructations d'air.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de l'ulcère duodénal comprend:

  • examen et collecte de l'anamnèse;
  • Radiographie;
  • gastroduodénoscopie;
  • pH-métrie intragastrique et pH-métrie intestinale.

Le traitement est effectué à l'aide de médicaments qui réduisent l'acidité du suc gastrique, en utilisant parfois des antibiotiques.

Un régime important est également la diète et la correction du mode de vie.

Pyélonéphrite

Maladie rénale inflammatoire bactérienne.

La nature et l'emplacement de la douleur

La pyélonéphrite se manifeste par une douleur douloureuse et sourde, localisée sur le côté de la lésion à l'avant et à l'arrière.

Symptômes supplémentaires

De plus, une personne s'inquiète des symptômes suivants:

Diagnostic et traitement

Après examen et conversation avec le patient, le médecin prescrit une étude clinique du sang et de l'urine, une échographie du système urinaire, une pyélo-urétérographie rétrograde et une urographie excrétrice.

Le traitement est effectué avec des antibiotiques et avec l'aide d'une intervention chirurgicale.

Autres raisons

Le syndrome douloureux peut être causé par:

  • maladies du système nerveux périphérique telles que sciatique, plexite, ganglionite, névrite;
  • pathologies des systèmes cardiovasculaire, respiratoire, hématopoïétique;
  • maladies gynécologiques;
  • processus tumoraux dans le corps.

Douleur au dos en tournant le corps pendant le sommeil

Si une personne a mal au dos en position couchée en essayant de se retourner, vous devez contacter un spécialiste pour éliminer les maladies suivantes:

Dans quel cas une aide médicale urgente est-elle nécessaire?

Consulter immédiatement un médecin si:

  • la nuit, le dos fait mal, la condition est accompagnée par un engourdissement de la main gauche, une douleur dans la région du coeur, du cou et de la mâchoire inférieure à gauche;
  • la personne ne ressent pas les membres inférieurs;
  • le patient a de la confusion;
  • hirondelle douloureuse;
  • Les douleurs dorsales en décubitus dorsal sont insupportables et les analgésiques ne peuvent enrayer

Comment enlever la douleur?

Afin de réduire l'intensité de la douleur pendant la nuit, vous pouvez prendre un comprimé de paracétamol, le nimisulide. Vous pouvez également utiliser des suppositoires rectaux au Diclofenac.

Si un symptôme gêne une personne tous les soirs, il est important de consulter un médecin!

Le mal de dos qui gêne une personne la nuit n'est pas un symptôme inoffensif. Cela peut indiquer le développement de pathologies nécessitant un traitement long, complexe mais obligatoire. Vous ne devez pas vous auto-diagnostiquer et prendre des analgésiques par eux-mêmes.
De plus, nous vous recommandons de regarder la vidéo suivante

Il est préférable de déterminer avec un spécialiste pourquoi le mal de dos fait mal et d'en éliminer la cause.

Maux de dos en position couchée: causes

La dorsalgie est l'un des problèmes les plus courants de la médecine moderne. Cela inquiète de nombreux patients qui recherchent l'aide médicale d'un traumatologue ou d'un neurologue. Et le médecin doit souvent entendre des plaintes selon lesquelles "le rein a mal quand je suis couché sur le dos". Les symptômes qui apparaissent ou s'aggravent pendant le sommeil peuvent causer certaines difficultés lors du diagnostic. Mais un spécialiste expérimenté comprendra toujours les causes de la douleur et tirera la bonne conclusion.

Raisons

La douleur au repos est toujours ressentie plus fortement et apporte un inconfort important. Il semblerait que dans la position couchée devrait se détendre et se reposer, mais pas si simple. Même la nuit, les muscles paravertébraux peuvent être dans un état de tension. Ceci est facilité par des facteurs communs auxquels presque tout le monde est confronté d'une manière ou d'une autre:

  1. La mobilité
  2. Mauvaise posture.
  3. Longues poses statiques.
  4. Posture gênante pendant le sommeil.
  5. Options de lit inappropriées (matelas, oreillers).

Ils deviennent des moments cruciaux dans le développement de la douleur, qui, curieusement, se produit précisément au repos. Par exemple, une personne dormait allongée sur le ventre. Cependant, cette posture n'est pas physiologique, car elle s'accompagne de tensions dans les muscles lombaires. Pour la colonne vertébrale, dormir sur le côté est mieux adapté.

Malheureusement, en plus des conditions associées aux charges statiques dynamiques, la dorsalgie a des causes plus graves. Les maux de dos nocturnes surviennent souvent chez des patients souffrant de pathologie de la colonne vertébrale ou de maladies des organes internes, en particulier:

D'autres maladies peuvent également provoquer des douleurs dans le dos, mais leur fréquence ne dépend pas de l'heure du jour ni de la position du corps. Mais le diagnostic différentiel ne doit pas être limité aux états présentés, car différentes pathologies acquièrent souvent un parcours atypique.

Si vous avez mal au dos la nuit, vous devez tenir compte de plusieurs raisons: d’une surcharge musculaire, d’une posture inconfortable pendant le sommeil à une pathologie de la colonne vertébrale et des organes internes.

Les symptômes

Chaque patient a une image clinique. Mais une chose les unit: ça fait mal de se coucher ou de se rouler dans un lit. A ce stade, les symptômes s'intensifient et ne donnent pas un sommeil normal. Et pendant l'examen, le médecin détaille les plaintes et détermine les caractéristiques de la douleur:

  • Douleur, tirant, tirant, brûlant.
  • Faible, intense ou modéré.
  • Localisée dans la douleur du haut ou du bas du dos.
  • Simple ou double face.
  • Court ou long.

La douleur peut diminuer après un changement de position du corps, un auto-massage, la prise de certains médicaments (relaxants musculaires, analgésiques, sédatifs). Mais beaucoup, ayant perdu tout espoir de repos, ne dorment pas assez et se sentent dépassés le matin. Par la suite, l'insomnie et l'irritabilité apparaissent et l'humeur se dégrade. Mais dans l'après-midi, les douleurs au dos diminuent ou disparaissent complètement. Ceci est facilité par l’expansion de l’activité motrice, par l’alimentation ou simplement par un changement d’attention pour les problèmes quotidiens.

En plus de la dorsalgie, les patients notent souvent d'autres symptômes qui ne se manifestent pas uniquement la nuit. Elles sont très diverses et correspondent à une pathologie spécifique, ce qui facilite l’établissement de la source de la douleur.

En règle générale, le mal de dos n'est pas le seul problème - les patients remarquent d'autres symptômes, parfois très caractéristiques.

Ostéochondrose

Si des douleurs surviennent en décubitus dorsal, après avoir exclu les facteurs contribuant à la tension musculaire, pensez aux processus pathologiques de la colonne vertébrale. Et les premières réflexions concernent l'ostéochondrose. En effet, cette maladie dégénérative est la plus répandue parmi tous les problèmes du squelette axial.

La dorsalgie vertébrale associée à l'ostéochondrose est associée à une irritation des racines de la colonne vertébrale, donnant lieu à des nerfs périphériques et à un spasme musculaire réflexe. Les douleurs sont différentes:

  1. Lumbago - sous la forme d'un lumbago net et tranchant.
  2. Lumbodynie - douloureuse, profonde et plutôt longue.
  3. Lumboischialgie - s'étendant jusqu'aux membres inférieurs.

La nuit, les lumbalgies et les lumboischialgies peuvent augmenter, en particulier lorsqu'une personne se retourne d'un côté à l'autre ou dort sur un lit moelleux. Pendant la journée, les symptômes sont aggravés par une position assise prolongée ou lors de mouvements brusques du corps, que ce soit dans les virages ou les virages.

Outre la douleur, le syndrome radiculaire est une autre manifestation neurologique qui indique une violation des impulsions le long des fibres motrices et sensorielles.

  • Engourdissement, fourmillements, sensation de brûlure.
  • Diminution de la sensibilité.
  • Changements dans les réactions réflexes.
  • Diminution de la force musculaire.

En règle générale, les zones qui reçoivent l'innervation de la racine touchée sont affectées et les modifications des membres inférieurs sont plus souvent observées. Et l'implication des fibres végétatives dans le processus pathologique s'accompagne non seulement de troubles superficiels (changement de dermographisme et de couleur de la peau, sécheresse), mais également de troubles du fonctionnement de certains organes internes: l'intestin, l'utérus ou la prostate.

Lombalgie, exprimée non seulement le jour mais aussi la nuit - signe fréquent de troubles radiculaires et myotoniques dans l'ostéochondrose.

Spondylarthrite ankylosante

Une autre affection vertébrale caractérisée par une dorsalgie nocturne est la spondylarthrite ankylosante ou spondylarthrite ankylosante. Il s'agit d'une pathologie de nature auto-immune affectant principalement les articulations de la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques. La longe a mal au repos, plus souvent dans la seconde moitié de la nuit, et les mouvements contribuent à l'amélioration de la condition. C'est le premier symptôme de la spondylarthrite, puis d'autres manifestations se rejoignent:

  • Raideur dans le bas du dos.
  • Douleur et tension des muscles du dos.
  • Restriction de mobilité.
  • Courbure de la colonne vertébrale, se baisser.
  • Croissance réduite

En plus d'avoir mal au dos en position ventrale, les patients souffrent de faiblesse générale et de fatigue, d'articulations périphériques, d'yeux (iridocyclite), de gros vaisseaux (aortite), de cœur (péricardite, arythmies), de reins (amyloïdose) peuvent être affectés.

Pyélonéphrite

Le rein peut également tomber malade en raison du processus inflammatoire dans les reins, car ils sont situés de manière rétropéritonéale, c'est-à-dire plus près du dos. Cela est dû à l’étirement de la capsule fibreuse du corps dû au gonflement du parenchyme. Les douleurs sourdes deviennent plus palpables la nuit, elles peuvent être intensifiées par une respiration profonde ou une conduite cahoteuse. D'autres symptômes suggérant une pathologie inflammatoire des reins apparaissent:

  • Mictions fréquentes, envie.
  • Changement de couleur de l'urine (trouble).
  • Douleur lors du tapotement dans la région lombaire.

Outre les signes locaux de pyélonéphrite, le tableau clinique présente des troubles généraux: élévation de la température corporelle, faiblesse, malaise et maux de tête qui vous dérangent. Un processus chronique à long terme est accompagné d'une diminution des capacités fonctionnelles de l'organe, devenant la cause d'une complication redoutable - l'insuffisance rénale.

Les douleurs dorsales nocturnes en décubitus dorsal pourraient bien être le reflet du processus inflammatoire des reins.

Ulcère duodénal

Avec l'apparition de douleurs nocturnes, il est parfois nécessaire d'effectuer un diagnostic différentiel avec l'ulcère duodénal. Ce symptôme survient précisément sur l'estomac "affamé", lorsque la membrane muqueuse est nue au maximum et exposée aux effets des sucs digestifs. Les douleurs sont localisées non seulement sur la surface antérieure de l'abdomen, mais aussi dans le dos, également caractérisées par des signes de dyspepsie:

  • Éclaboussures d'air et d'acide.
  • La nausée
  • Vomissements.
  • Ballonnements.
  • Constipation

Après avoir mangé ou pris des médicaments (antisécréteurs, antispasmodiques, antiacides), le syndrome douloureux avec ulcère a tendance à diminuer. Mais en raison du traitement tardif, des complications sont possibles sous la forme de saignement, perforation (perforation), sténose, germination dans les organes voisins (pénétration) ou malignité (malignité).

Diagnostics supplémentaires

La réponse finale à la question sur les causes de la dorsalgie donnera les résultats de diagnostics supplémentaires. Compte tenu du développement possible de plusieurs conditions pathologiques, un examen approfondi est nécessaire en utilisant diverses techniques de laboratoire et instrumentales:

  1. Rayon X de la colonne vertébrale.
  2. Tomographie (ordinateur et résonance magnétique).
  3. Échographie des reins.
  4. Gastroduodenoscopy.
  5. Tests sanguins et urinaires généraux.
  6. Biochimie sanguine (tests rhumatismaux, indicateurs de phase aiguë, créatinine, urée, électrolytes).
  7. Tests d'urine sur Zimnitsky et Nechiporenko.

Lorsque vous avez mal au dos, vous n'avez pas à attendre et à espérer que les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Au contraire, ils ne feront qu'empirer, et le processus pathologique donnera des complications. Par conséquent, la seule bonne décision à prendre dans un tel cas est de consulter un médecin. Après tout, seul un spécialiste qualifié peut effectuer un diagnostic complet et, en fonction de ses résultats, prescrire un traitement adéquat.

Le mal de dos n'arrive pas à dormir

Comment mieux dormir avec des douleurs au bas du dos: conseils pour bien se reposer

Si vous envisagez d'acheter un matelas, n'abandonnez pas le "test drive". Essayez de vous allonger sur le matelas du magasin dans lequel vous dormez habituellement et de vous allonger quelques minutes. Assurez-vous que le matelas offre un soutien suffisant pour le dos. Habituellement, les meilleurs matelas durs.

Conseils pour mieux dormir

  • Si vous ne pouvez pas acheter un nouveau lit, essayez de placer une planche entre le matelas et le sommier. Ou, à titre de solution temporaire, vous pouvez poser le matelas sur le sol.
  • Lorsque vous vous allongez sur le dos, placez un oreiller sous vos genoux et lorsque vous dormez sur le côté, entre vos genoux.
  • Pour garder la colonne vertébrale incurvée, essayez d’enrouler une serviette pliée autour de votre taille nouée devant.

Comment se coucher et se lever

  • Lorsque vous vous allongez et que vous vous levez, ne faites pas de mouvements brusques.
  • Pour vous allonger, asseyez-vous sur le bord du lit. En vous appuyant sur le lit avec vos mains, pliez vos genoux et allongez-vous sur le côté.
  • Pour vous tenir debout, tournez-vous sur le côté, pliez les genoux et soulevez-vous avec vos mains tout en abaissant simultanément les jambes du lit. Essayez de ne pas vous plier à la taille pour pouvoir vous écarter.

Médicaments pour le dos

Si nécessaire, les médicaments peuvent aider à soulager la douleur et à vous permettre de dormir. Ceux-ci peuvent inclure des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des relaxants musculaires, des antidépresseurs et des crèmes topiques. Un court cours de somnifères peut également aider à résoudre les problèmes de sommeil.

Quelques autres conseils

Le repos peut être utile, mais après une blessure, vous ne devriez pas rester au lit plus d'un ou deux jours. De plus longs séjours peuvent devenir pires.

  • Si la douleur est intense et que vous avez besoin de vous allonger pour vous sentir mieux, levez-vous et bougez de temps en temps. Ainsi, vous ne ferez rien couler et vous dormirez mieux la nuit.
  • Une douche ou un bain chaud aidera à détendre vos muscles avant de vous coucher. Si vous ressentez une vive douleur après une blessure, essayez d’appliquer de la glace sur le site douloureux pendant environ 20 minutes à plusieurs reprises au cours de la journée.
  • Limitez votre consommation de caféine et d'alcool, surtout le soir, pour mieux dormir.
  • Ne pas trop manger le soir. Manger trop le soir perturbera votre sommeil et pourrait également causer des problèmes digestifs.
  • Essayez des techniques de relaxation telles que la relaxation musculaire progressive ou la respiration profonde.

Si la douleur ne fait qu'empirer la nuit, consultez un médecin. Cela peut être un symptôme de problèmes plus graves.

Médicaments contre la lombalgie: quel remède choisir?

Douleur au bas du dos: signaux de la colonne vertébrale

Douleurs lombaires: ne vous laissez pas priver de sexe

Comment gérer les maux de dos à la maison: un traitement sans médicament

Pour les douleurs au bas du dos, vous avez besoin d’un matelas orthopédique SOFT! DUR CONTRE-INDIQUÉ.

Suivre le lapin blanc

Comment dormir pour des douleurs au bas du dos

Un sommeil sain est important pour le bien-être et la performance humaine normale, il est clair pour tout le monde. Mais il est bon de dormir lorsque vous avez mal au bas du dos. Les raisons de la douleur peuvent être différentes: un entraînement intense affecte, il peut avoir explosé. Et si la douleur est un réveil de la colonne vertébrale?

Qu'est-ce qui fait mal au bas du dos?

Les raisons peuvent être différentes et leur établissement ne devrait être traité que par un spécialiste médical qualifié - un chirurgien orthopédique ou un ostéopathe. Tout d’abord, toute la douleur peut être divisée en deux groupes. Le premier est la douleur dite primaire, due à des anomalies squelettiques ou musculaires de la colonne vertébrale.

Ceux-ci incluent l'ostéochondrose, les lésions dystrophiques du cartilage et de la colonne vertébrale, le spondyloarthrose - lésion des articulations intervertébrales.
Toute autre chose que celle-ci est incluse dans le groupe des douleurs secondaires - dans ce cas, la douleur ne survient pas à cause des vertèbres, mais à cause des tissus autour de la région lombaire.

Il s'agit des malformations rachidiennes scoliotiques, de la tuberculose, de l'ostéomélite, de l'ostéoporose et du ramollissement des os, de l'arthrite, de la spondylarthrite ankylosante, des tumeurs de l'espace paravertébral, des fractures de divers types, des troubles du flux sanguin rachidien, des maladies pelviennes et intestinales (la douleur est alors reflétée).

En outre, de nombreuses autres maladies peuvent avoir des maux de dos parmi les symptômes symptomatiques.

Vous ne vous souvenez plus du temps où votre dos ne vous faisait pas mal? Ensuite, il est temps de jeter le lit et le matelas, surtout si vous avez des lits en plumes ou des matelas rembourrés. Ils ne donnent pas le repos adéquat au bas du dos.

Nous devons commencer par le fait que le lit doit être une structure rigide avec une base orthopédique forte. Avertissement: si la douleur dans la région lombaire est causée par des problèmes d’épine dorsale elle-même, il convient de placer sous le matelas un bouclier en bois dense avec des ressorts / blocs spéciaux. Demandez aux membres de la famille de faire une petite observation: allongez-vous sur le lit, il ne devrait pas avoir de backbend. Idéalement, le lit devrait prendre la forme de courbures rachidiennes.

Une alternative moins fastidieuse peut être un matelas à eau sans vagues, avec régulation de la densité. La pression exercée sur le corps sur un tel matelas est répartie de manière égale, ce qui vous permet de dormir toute la nuit dans une position.

Pour un sommeil sain, vous devez adopter la bonne posture. Les experts vous conseillent de dormir sur le dos, les jambes légèrement pliées. Un oreiller orthopédique devrait être sous la tête et le cou, et les épaules et le dos devraient être directement sur le matelas. Pour plier les jambes, il est nécessaire de prendre en compte les considérations suivantes: quand une personne tire les membres inférieurs, ses tendons des cuisses et des fesses sont étirés, ce qui peut augmenter les douleurs au dos. Un rouleau ou un petit tampon peut être placé sous les genoux. En adoptant cette position, vous ressentez immédiatement l’affaiblissement de la douleur dans la région lombaire et la relaxation.

Une autre belle posture sera la soi-disant position fœtale: vous devez vous mettre à plat, tirer les hanches vers l’estomac, tandis que le dos se cambre. Entre les jambes, vous pouvez mettre un oreiller qui ne permettra pas aux hanches de se retourner et de charger le bas du dos.

Si vous êtes habitué à dormir sur le ventre, vous devez alors placer un petit oreiller ou un rouleau sous l'aine et le bassin, afin que le rein ne bouge pas et ne se cambre pas de manière excessive. Il peut également soulager la douleur et la tension ligamentaire.

Dans certains cas, la douleur atténue la tension du bas du dos avec une serviette pour former un nœud à l'avant juste avant de se coucher, ce qui maintiendra les muscles et les ligaments raides et réduira également la douleur.

Comment sortir du lit?

Le rein a mal, dormir dans la bonne posture ne représente que 50% du succès. Le matin, vous devez toujours vous lever correctement pour éviter les coups durs et douloureux. Pour commencer, vous devez vous échauffer: faites les exercices préparatoires - pliez et redressez vos bras, puis vos jambes pour bien les étirer. Ensuite, vous devez vous rouler doucement sur le ventre si vous dormez sur le dos, puis posez un pied par terre sur le genou. Après cela, vous devez transférer soigneusement le poids du corps sur les bras et les jambes de soutien. Vous devez vous lever lentement, sans mouvements brusques.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de supporter la douleur, vous devez consulter un rhumatologue ou un ostéopathe, qui vous prescrira le traitement, les médicaments, etc. nécessaires.

IA Sujet Ufa. Lorsque vous utilisez le lien hypertexte matériel est requis.

La surcharge pondérale inquiète des millions de personnes dans différentes régions du monde. Pour le combattre, il y a plusieurs moyens.

Les nutritionnistes, mais aussi les citoyens ordinaires, ont constaté depuis longtemps que le sommeil et la nourriture sont deux processus interdépendants. Les experts disent que des plats mal choisis pour le dîner peuvent provoquer une nuit blanche et inversement, une alimentation équilibrée le soir aidera à résoudre le problème de l'insomnie même chronique.

Toutes les familles ne peuvent pas emmener leurs parents âgés en résidence permanente et leur fournir des soins décents est tout simplement une tâche impossible. Parfois, dans cette situation difficile, la décision la plus judicieuse consiste à identifier les personnes âgées dans un internat. Naturellement, une institution publique de ce type n’inspire pas confiance en elle-même. Il reste donc deux options: faire appel aux services d’une infirmière privée ou solliciter l’aide d’une pension privée. Et ces deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Toutes les familles ne peuvent pas emmener leurs parents âgés en résidence permanente et leur fournir des soins décents est tout simplement une tâche impossible. Parfois, dans cette situation difficile, la décision la plus judicieuse consiste à identifier les personnes âgées dans un internat. Naturellement, une institution publique de ce type n’inspire pas confiance en elle-même. Il reste donc deux options: faire appel aux services d’une infirmière privée ou solliciter l’aide d’une pension privée. Et ces deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients.

R - les informations sont affichées sous forme de publicité. La responsabilité de l'information est à la charge de l'annonceur.

Pourquoi le mal de dos exactement la nuit?

En l’occurrence, je ne sais pas quel âge vous avez, mais si vous avez plus de 50 ans, nous pouvons parler de spondylarthrite ankylosante.

Nous espérons que tout est plus simple et que ce ne sont que des spasmes musculaires. Ce qui est tracé est déjà le niveau d’un hôpital régional (si tout est allé très loin et si un chirurgien est nécessaire. Intervention.

Je comprends que cela n’ait pas été le cas, mais il existe un très bon contrôle dans les cas d’apparition de cette maladie: après avoir placé vos pieds à une distance de 20 à 30 cm, vos pieds sont strictement parallèles les uns aux autres. avec vos doigts et vos mains vous atteignez le sol. Tout d'abord, essayez simplement avec vos doigts au sol, ne pas exagérer les premiers jours. Et une telle procédure pour plusieurs. une fois par jour, jusqu'à ce que vous sachiez le faire en agenouillant les jambes et en touchant le sol avec vos paumes, pas du bout des doigts… D'abord, vous serez malade, mais vous vous ajusterez et le ferez non seulement au coucher, mais le matin, Si cela ne vous aide pas dans les 7 à 10 jours qui suivent, adressez-vous au chirurgien. Il vous fera passer une échographie, déterminera le degré de détérioration des disques intervertébraux et décidera de le faire maintenant. Commencez demain. dans la matinée.

Tout ira bien, ce contrôle permettra de guérir même le premier stade de la spondylarthrite ankylosante, sans parler de l'ostéochondrose différente.

l'auteur de la question a choisi cette réponse comme étant la meilleure

Matelas incorrect. Le voir Il y a une position correcte du dos pendant le sommeil. Avec les muscles complètement détendus, la colonne vertébrale devrait être dans la bonne position. Si vous dormez sur le dos - les virages naturels doivent être observés, si vous êtes sur le côté -, alors la colonne vertébrale doit être parallèle au sol. Si le matelas est trop dur (le problème le plus courant, car beaucoup dorment sur des canapés et ne conviennent pas au sommeil permanent, ou achètent des matelas avec de la noix de coco, bien que les vendeurs ne disent pas toujours que ces matelas conviennent aux personnes de plus de 100 kg), Ici, sur un matelas trop dur qui ne fléchit pas sous vous, les reins s'affaissent, les muscles sont tendus - le dos fait mal. Comment choisir un matelas? Facile Matelas moelleux pour personnes pesant moins de 50 kg, de 50 à 80-90 ans - dureté moyenne, plus de 90 kg - durs.

Le même problème peut être dans la tension du dos tout au long de la journée. Par exemple, travailler debout ou quand il faut beaucoup marcher. Dans ce cas, le cours de massage aidera.

En général, essayez de changer le matelas (ou remplacez le canapé sur le lit).

ajouter un lien favori merci

Peut-être que vous dormez dans une position pas très confortable. Personnellement, quand un enfant dort avec moi, me fait mal à tout le corps le matin) Peut-être avez-vous une sorte de nerf pincé, sinon des problèmes plus graves avec la colonne vertébrale. Peut-être que vous surchargez votre dos pendant la journée, en portant des poids. Sinon, essayez de faire des exercices, des exercices du dos, du yoga. J'ai eu mal au dos après le yoga. Si après quelques jours la douleur persiste, il est préférable de consulter un médecin, je ne veux pas vous effrayer, mais il peut y avoir une hernie. Dans tous les cas, il faudra vérifier.

ajouter un lien favori merci

Oui, parce que le corps se repose exactement la nuit. Il y a beaucoup de raisons comme cela a été écrit ci-dessus, et les nuits de repos sont pénibles. Pendant la journée, tout le corps est chargé et le cerveau a quelque chose à penser. Le dos fait mal, mais le cerveau ne le remarque pas. Et ils se couchèrent, se détendirent et allèrent au cerveau. Et si les médecins disent qu’il n’ya pas de maladie, cela signifie que le manque d’effort physique fait mal. Ou vice versa de leur offre excédentaire.

ajouter un lien favori merci

Pendant la journée, la personne est fatiguée, plus la nuit s’accumule. La nuit, une personne se couche, c’est à cette heure-là qu’elle ressent le plus souvent la fatigue, la faiblesse, la douleur. Le corps a toute une nuit pour se reposer et récupérer des charges de la journée. La nuit et les processus sont nombreux. Ainsi, le matin, par exemple, les athlètes se font souvent mal aux muscles. Dans vos cas, lorsque vous marchez, vous réchauffez vos muscles et ressentez moins de douleur. Bien sûr, peut-être, la posture inconfortable de votre sommeil affecte-t-elle également, et votre dos se fatigue tout simplement dans cette position.

ajouter un lien favori merci

Les raisons peuvent être nombreuses. Le plus simple est une position inconfortable pendant le sommeil. La plupart des gens aiment s'endormir couchés sur le ventre. Mais cette position sollicite fortement les muscles, ne leur permettant pas de se détendre. Dans cette position, les maux de dos après le sommeil ne peuvent être évités. Allongé sur le dos, vous ne contractez pas moins vos muscles. Pour une relaxation complète dans cette position, vous devrez lever vos jambes et les plier au niveau des genoux, après avoir planté plusieurs oreillers. Cette position soulagera les tensions au niveau des lombaires et vous dormirez toute la nuit dans le sommeil du bébé.

ajouter un lien favori merci

Je l’avais eu - la longe me faisait mal, même pendant le sommeil, je ne sais pas pourquoi - c’était peut-être inconfortable, mais cela a été répété plusieurs fois. Puis ils m’ont conseillé de coller un patch spécial de Versatis, c’est local avec de la lidocaïne, il est anesthésié (je n’aime pas avaler d’analgésiques). Puis tout est parti et n’est plus apparu, je ne sais même pas pourquoi mon dos me faisait mal, mais le plus important est que tout est parti.

Causes de douleur la nuit en dormant sur le dos ou le matin

Pourquoi mon dos me fait-il mal après avoir dormi sur le dos? Une douleur épuisante le matin peut être le signe de nombreuses pathologies, même celles qui ne sont pas liées à la colonne vertébrale. Une gêne dans le dos, apparaissant seulement le matin après le sommeil, se manifeste souvent chez les personnes qui n'ont pas du tout de problèmes de dos.

Quelles sont les causes pouvant causer des maux de dos, même chez les personnes jeunes et en bonne santé qui n'ont pas subi de modifications dégénératives de la colonne vertébrale? Les réponses à cette question seront reçues dans cet article.

Facteurs de risque

Il y a beaucoup de facteurs provoquant des douleurs dans le dos.

  • mauvais mode de vie;
  • travail ou autres activités régulières dans une position inconfortable;
  • mauvaise organisation du sommeil.

Les raisons pour lesquelles le dos fait mal principalement la nuit et le matin:

  • peut-être que l'effet d'un analgésique se termine par un rêve;
  • quand vous dormez, le corps affaiblit sa protection;
  • Les impulsions nerveuses et autres processus corporels sont également limités.

Ainsi, si vous allez au lit avec des sensations légères et douloureuses, il est probable que le matin, cela ne fera qu'augmenter.

Raisons

Les causes spécifiques de la maladie se répartissent en trois catégories:

  • externe;
  • interne;
  • d'autres

Externe

Ce sont les causes de douleur les plus faciles à remédier, notamment le mauvais style de vie, physique. charge, etc.

Interne

Ce sont des causes plus graves, qui incluent des maladies de la colonne vertébrale et des articulations.

Autre

Les conditions suivantes provoquent également des sensations douloureuses:

  • La tuberculose;
  • GI (gastro-intestinal);
  • Maladies inflammatoires rénales;
  • Pathologies associées au stress et au stress psychologique.

Maladies destructives de la colonne vertébrale

Si l’essence du problème est localisée dans la région de la colonne vertébrale, une douleur aiguë ou douloureuse se manifestera au cours du mouvement.

La pathologie de la colonne vertébrale peut inclure:

  • ostéochondrose,
  • hernie
  • rhumatisme.

À propos de leur présence peut parler:

  • sensation de picotement;
  • dégradation de la sensibilité;
  • changements de couleur de la peau;
  • faiblesse générale.

Organisation de loisirs de nuit

Mauvaise posture pendant le sommeil. Lorsque la colonne vertébrale est indûment tendue et que la personne se plaint, dit-on, je me réveille souvent de douleurs au dos - causées par un spasme des muscles du dos. En conséquence:

  • cou,
  • coffre
  • zones de lame
  • la longe,
  • quelques zones supplémentaires du dos sont marquées par une douleur douloureuse et incessante, aggravée seulement au réveil.

Rigidité du lit insuffisante.

Si le matelas orthopédique n’est pas utilisé, le lit est trop mou, alors, malgré le confort extérieur, le corps se trouvera dans une position inconfortable - la colonne vertébrale sera tendue, cherchant constamment une position avantageuse, ce qui entraînera des spasmes.

Il est nécessaire de choisir un matelas assez dur pour un sommeil confortable, ainsi que des matelas orthopédiques spéciaux pour les enfants.

Le coussin de sommeil est inégal. Un oreiller trop haut ou trop bas entraîne un résultat négatif. En particulier, à la tension la plus forte du cou et de la colonne vertébrale, aux spasmes musculaires, ainsi qu’à l’apparition de tous les symptômes douloureux typiques qui ne disparaissent pas, même après le sommeil.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est généralement appelée processus dégénératifs des vertèbres cartilagineuses et osseuses, qui entraînent leur modification, pinçant le nerf spinal, aggravant la circulation sanguine et l'innervation des organes internes. C'est l'ostéochondrose qui est la cause la plus courante de maux de dos après le sommeil.

Les symptômes de l'ostéochondrose apparaissent en fonction de la localisation de la maladie - même à certains endroits du dos, du moins dans d'autres parties du corps et du corps:

  • Lorsqu'elle est localisée au cou, la douleur se concentre sur le cou et le cou, en donnant aux épaules et entre les omoplates.
  • Dans le type de poitrine, la douleur se déplace vers la poitrine et le dos, ayant une intensité modérée puis forte.
  • Avec l'ostéochnose lombaire, la douleur est localisée dans le bas du dos.

Spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante ou spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale inflammatoire qui touche principalement les articulations de la colonne vertébrale. Les phases d'une forte douleur matinale aux régions fémorale externe, sacrée et externe sont remplacées par des formes relativement calmes et asymptomatiques.

Scoliose

La nuit, la colonne vertébrale humaine est immobile. Un mauvais sommeil conduit souvent à sa courbure - à une scoliose. Les sensations de douleur ressenties par le patient sont douloureuses dans la nature et sont localisées principalement dans la région des omoplates. Pendant et après le sommeil, la douleur augmente.

Aux stades ultérieurs, des symptômes plus graves commencent: par exemple, courbure externe de la colonne vertébrale, douleur aiguë dans le dos, ainsi que des problèmes d'organes internes.

L'ostéoporose

Maladie systémique chronique et constamment progressive, qui se traduit par une diminution de la densité osseuse et une fragilité accrue en raison d'un manque de calcium. Avec le développement de la pathologie, les vertèbres descendent en hauteur. Toute la maladie est associée à des douleurs régulières dans le dos.

Névralgie intercostale

Cette pathologie, ou plus précisément l'ensemble des maladies et pathologies, comprend les symptômes suivants:

  • douleur dans la région des côtes;
  • éclats douloureux avec des mouvements intenses du diaphragme;
  • douleur intense après des mouvements brusques;
  • contractions musculaires spontanées;
  • rougeur de la peau;
  • sommeil qui empire

Pathologie des organes internes

Si la douleur rachidienne matinale est due à des maladies des organes internes, cela peut être dû à:

  • maladies du rein et du système urinaire;
  • lésions du système nerveux périphérique;
  • maladies gynécologiques;
  • maladies cardiovasculaires;
  • problèmes avec les poumons, le foie, le pancréas;
  • tumeurs.

Le coeur

Parmi les troubles du système musculo-squelettique dans lesquels la douleur se manifeste dans le cœur, on distingue les pathologies suivantes:

  • Ostéochondrose cervicale / thoracique. La particularité est que la douleur lancinante couvre la moitié gauche de la poitrine.
  • Une hernie vertébrale, dans la moitié gauche de la région thoracique, transmet également des symptômes de douleur persistante au cœur (la hernie droite ne touche pas le cœur).
  • Syndrome de Tietze - inflammation des cartilages costaux. Il se manifeste à gauche et à droite et présente des symptômes douloureux similaires à ceux de l'infarctus du myocarde, mais il a sa propre particularité: cette pathologie entraîne des difficultés respiratoires.

Rein

La douleur au dos le matin peut indiquer une maladie rénale.

Tout simplement parce que les reins "tombent malades" ne peuvent pas - cela est dû à des dommages externes aux organes, une infection ou une hypothermie.

Afin de bien comprendre exactement quelle région est touchée: rénale ou lombaire, il vous suffit de comprendre où se trouvent les reins.

Ils sont plus hauts que les reins et la douleur est généralement concentrée sur le côté.

La maladie rénale présente les symptômes suivants:

  • Le gonflement est l’un des symptômes les plus évidents de la maladie rénale. Tout d'abord, le visage «nage», puis les membres, surtout les jambes.
  • Douleur intense le matin et la nuit dans la région lombaire et les reins. Tension et inconfort dans la région pubienne, dans la zone des hanches, il y a des coliques dans les reins. Cela s'applique à toute maladie rénale.
  • La miction est perturbée: soit elle est inhibée, soit inversement, elle devient beaucoup plus fréquente. Le sang apparaît souvent dans les urines. Ce sont tous des signes de pathologie rénale.

La douleur dans le dos est souvent causée par des maladies destructrices de la colonne vertébrale, mais il s'agit parfois de la douleur dite "réfléchie" - lorsque la douleur elle-même survient dans l'intestin (ou d'autres organes internes), mais qu'elle est transmise à la surface du corps. De la colonne vertébrale s'étendait tout un réseau de connexions nerveuses.

La colonne vertébrale est l'organe principal responsable du travail de tous les autres organes internes qui travaillent ensemble dans la cavité abdominale.

Bien que la douleur puisse aussi être localisée à un moment donné. Les maux de dos et les douleurs abdominales peuvent être associés aux maladies suivantes:

  • Appendicite aiguë;
  • Perforation de l'intestin grêle;
  • Obstruction intestinale;
  • Syndrome du côlon irritable (IBS);
  • Colite ulcéreuse non spécifique.

Les problèmes intestinaux dus à la spécificité de la maladie se propagent très rapidement et sont traités à la fois du côté gauche et du côté droit. La douleur dans le dos est très douloureuse, provoque des spasmes musculaires et également en raison de l'énorme inconfort du corps causé par la douleur dans le dos et l'abdomen, et des problèmes connexes, la douleur est également un test psychologique sérieux.

Les poumons

Près de 60% de la population âgée de 20 à 60 ans commence à avoir mal au dos et à localiser les poumons. Il y a plusieurs raisons à cela: la mauvaise distribution de nat. hypothermie, ostéochondrose, pneumothorax, pneumonie, tuberculose et pneumonie.

Des sensations douloureuses constantes dans le dos, dans la région des poumons, généralement le matin et le soir, peuvent également être associées au cancer du poumon.

Mais il est beaucoup plus probable que le patient soit juste froid; un diagnostic de haute qualité est donc nécessaire.

Le syndrome de la douleur est divisé en plusieurs types:

  1. La douleur peut être lancinante, brûlante, pressante;
  2. La douleur peut être modérée ou sévère.
  3. Régulier ou rare;
  4. Manifesté lors des mouvements respiratoires, des mouvements de la poitrine;
  5. Donner en retour / cou / abdomen.

La vésicule biliaire

Les maladies de la vésicule biliaire ainsi que d'autres pathologies peuvent être signalées à l'arrière. Une gêne dans le côté droit et à l'arrière peut indiquer des problèmes dans les voies biliaires, dont les racines sont:

  • infection infections;
  • régime alimentaire inapproprié;
  • cholécystite aiguë causée par des maladies du foie, par exemple, la maladie de Botkin.

Gonflement des muscles paravertébraux

Avec le gonflement des muscles paravertébraux, il y a une lourde lourdeur, le patient ne peut pas rester debout longtemps et se tenir généralement verticalement. Le mal de dos est grave, après le sommeil, la tension est très forte.

Douleur pendant la grossesse

Lorsqu'une femme est en position, elle a souvent mal au dos après avoir dormi. Cela est dû à une restructuration brutale du corps et aux processus internes correspondants.

En raison de l'apparition d'un enfant dans l'utérus, le centre de masse du corps humain change, le mode de sommeil, la posture changent, la femme commence à se fatiguer rapidement. La douleur apparaît généralement principalement dans le bas du dos.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic du syndrome de la douleur est réalisé à l'aide de diverses méthodes, notamment:

  • Radiographie,
  • Tomographie
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Méthode d'électromyographie;
  • Densitométrie;
  • Électrocardiographie;
  • Études de laboratoire.

Méthodes de traitement

Les méthodes thérapeutiques pour lutter contre les manifestations douloureuses peuvent varier en fonction des causes mêmes de ces manifestations:

    • Une série d'AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), généralement à base d'indométacine ou de diclofénac, permet de soulager efficacement le processus inflammatoire. Cependant, il existe également des contre-indications: lorsque la douleur survient à la suite de maladies de l'estomac, ces médicaments affectent négativement la muqueuse gastro-intestinale. Ils peuvent également être recommandés et appliqués localement - frottez la zone touchée lorsque la douleur est trop aiguë.
    • Glucocorticoïdes: en cas de douleurs dorsales persistantes, les thérapies aux glucocorticostéroïdes sont également efficaces.
    • Traitement de physiothérapie et médecine orientale: acupuncture, thérapie manuelle, modelage aux pierres, divers types de massages, etc. Avec un traitement approprié - peut-être la méthode la plus efficace pour traiter les maux de dos.
  • Outre ces méthodes, il existe encore un grand nombre de médicaments pharmacologiques capables d’éliminer à la fois les symptômes de la maladie et la cause de la douleur matinale. Cependant, ils ont le droit de ne nommer qu'un médecin.

Conclusion

Malgré le grand nombre de pathologies et de facteurs provoquants, la prévention et la prévention de la maladie sont beaucoup plus faciles que son traitement.

Pour ce faire, suivez les recommandations simples: adopter un mode de vie sain; normaliser votre alimentation quotidienne; essayez d'éviter le surmenage et le stress excessif; faire un lieu de sommeil confortable et confortable pour votre corps; et, bien sûr, essayez de ne pas rester assis au même endroit pendant longtemps.