Exercices thérapeutiques pour la sciatique du nerf sciatique

Ecchymoses

En médecine, le terme sciatique désigne l'inflammation du nerf sciatique, déclenchée par divers facteurs éthologiques. La maladie peut être le résultat de lésions infectieuses, de maladies des organes pelviens, d'une hernie, de lésions de la colonne vertébrale, d'un déplacement des vertèbres ou des disques. Le traitement de la maladie est généralement complexe et vise à éliminer la cause et à soulager les symptômes. Un élément important de la thérapie est la gymnastique pour la sciatique, représentée par un grand nombre de complexes. Les exercices sont sélectionnés individuellement. Considérez ce qu'ils peuvent être.

Signes d'inflammation

L'inflammation du nerf sciatique se fait sentir les signes suivants:

  • Douleur aiguë en se penchant en avant.
    Névralgie dans les fesses, ce qui peut augmenter.
  • Sensations désagréables dans les fesses et le bas du dos.
  • Lorsque les mouvements sont possibles douleur aiguë et inattendue.

Si vous remarquez ces symptômes, consultez immédiatement un médecin. Sinon, le nerf sciatique risque de devenir plus enflammé et la douleur s'intensifiera.

Exercices pour le nerf sciatique Sciatique: règles de base

Les exercices doivent être prescrits individuellement par un médecin. Il explique comment les faire correctement, et plus tard, vous pouvez les faire vous-même.

La gymnastique médicale avec sciatique doit être effectuée conformément aux règles suivantes:

  • Le complexe doit être effectué tous les jours, de préférence deux fois par jour.
  • Il est recommandé d'effectuer les exercices sur une surface plane et ferme. À l'intérieur ne devrait pas être des courants d'air. Il est préférable de poser un tapis ou un karemat sur le sol.
  • Lorsque l'exacerbation de l'inflammation doit être temporairement arrêté la gymnastique.
  • Les exercices sont effectués à un rythme modéré. Sous l'interdiction, virages rapides et brusques, courbes, montées, etc. Contre-indiqué en sciatique sautant.

Le complexe d'exercices pour la sciatique

Les exercices énumérés ci-dessous doivent être effectués au cours de la période où les douleurs sévères sont passées. Pendant l’exacerbation, ils sont contre-indiqués car ils ne visent pas à soulager la douleur. Les exercices sont effectués dans trois positions: couché, debout et assis.

En position couchée, les exercices suivants sont effectués:

  • Allongé sur le dos, tirez deux genoux sur votre poitrine, les fesses joignent vos mains. Maintenez cette position pendant une demi-minute, revenez à la position de départ. Répétez dix fois.
  • Allongé sur le dos, attrapez votre genou gauche à deux mains et tirez-le très doucement sur l'épaule droite, maintenez-le pendant 8 secondes, puis abaissez-le. La même chose est répétée pour la jambe droite. Répétez 10 fois.
  • Allongez-vous sur le dos, pliez les deux jambes, essayez d’appuyer la colonne vertébrale contre les muscles du sol. Dans cette position, attardez-vous pendant une demi-minute, puis détendez-vous. Faites 10 répétitions.
  • Allongez-vous sur le côté, tirez les chaussettes. Pliez les jambes, essayez de les serrer contre la poitrine, puis redressez-vous lentement. Faites 10 fois.
  • Allongez-vous sur le ventre, appuyez-vous sur vos bras, penché en avant. Tout en pliant les coudes, tendez le plus possible le dos en orientant la tête vers le haut. Les jambes ne doivent pas être levées. Au bout de quelques secondes, doucement et soigneusement couler sur le sol. Pour commencer, il suffit de faire cinq répétitions et éventuellement de les augmenter à 15.
  • En position couchée, rapprochez les pieds des fesses, poussez-les vers le sol. Croisez vos bras sur votre poitrine. Tout en inspirant, soulevez doucement le torse jusqu'à ce que les épaules soient complètement soulevées du sol. À l'expiration, revenez à la position de départ. Courir au moins 15 fois.

Exercice avec sciatique en position assise:

  • Assis sur le sol, tendez les jambes droites en avant. Levez les bras au niveau des épaules, essayez de les placer le plus loin possible derrière le dos, en reliant les omoplates. Le mouvement doit être lisse, sans secousses. Fais cinq fois.
  • Asseyez-vous sur le sol, levez les bras au-dessus de votre tête et enfoncez-vous doucement dans le dos. Ensuite, soulevez doucement les jambes écartées à angle droit. Dans le même temps, veillez à ce que les omoplates ne se détachent pas du sol, ainsi que le bas du dos, car cela alourdira davantage la colonne vertébrale.
  • En position assise sur une chaise, effectuez les tours du corps en plaçant vos mains derrière la tête. Pour commencer, il suffit d’effectuer cinq répétitions dans chaque direction.

Exercices en position debout:

  • Tenez-vous droit, étirez le plus possible votre dos, écartez vos jambes de la largeur des épaules. Soulevez votre main droite, en bas à gauche le long du corps. Pliez vers la gauche de manière à ce que la main droite soit située clairement au-dessus de la tête et non en avant ou en arrière. Penchez-vous jusqu'à ce que le bras et le corps soient parallèles à la surface du sol. Revenez ensuite à la position de départ, inspirez, expirez, penchez-vous à droite. Faites cinq répétitions pour le côté droit.
  • En gardant le dos droit, agenouillez-vous, attachez vos doigts et tirez-les par-dessus votre tête. Penchez-vous doucement vers l'avant jusqu'à ce que vous touchiez le sol avec vos mains, puis redressez-vous doucement. Répétez 5-10 fois.

Il existe également un entraînement physique thérapeutique pour la sciatique, destiné à supprimer les douleurs aiguës dans le dos, qui, dans cet état, résulte de la compression des racines du nerf sciatique. Les deux exercices suivants aident à faire face à cela:

  • Faites face à toute surface horizontale qui se situe approximativement au niveau de vos articulations de la hanche. Vous pouvez utiliser la table, le lit, etc. Posez doucement le corps sur cette surface, détendez-vous. Prenez une profonde respiration en gonflant les parois abdominales, attendez-vous pendant 4-5 secondes et expirez autant que possible. Le nombre de répétitions doit être d'au moins trois.
  • Allongez-vous sur le sol, appuyez-vous sur vos paumes et vos genoux. Le dos doit être maintenu dans une position neutre, sans déviation. Détendez votre cou, la tête en bas. Inspirez lentement avec votre estomac, retenez votre souffle pendant cinq secondes et expirez. Répétez cet exercice de respiration 7 à 8 fois. Cela vous aidera à ressentir progressivement la douleur.

Gymnastique avec sciatique à Bubnovsky

Gymnastique bien établie avec sciatique du nerf sciatique selon la méthode de Bubnovsky. Lors du développement de complexes, l'auteur conseille de prendre en compte l'état de santé général, les caractéristiques d'âge, le niveau de forme des muscles du patient. Il est également important de s’en tenir au programme, d’exercer les exercices consciemment et de ne pas manquer les cours.

La première série d'exercices comprend divers mouvements visant à étirer les muscles et les ligaments:

  • Relaxation lombaire à quatre pattes (exercice «chat»).
  • Depuis la position du chat, tournez alternativement votre dos pendant l'inspiration et cambrez-le lorsque vous expirez. Faites jusqu'à 20 représentants.
  • Dans la même position, déplacez-vous progressivement en poussant les fesses vers le talon gauche ou droit, tirez la jambe libre vers l'avant. Tirez le bras opposé à la jambe tendue vers l'avant autant que possible. Faites jusqu'à 20 fois.
  • Dans la même position de départ, prenez vos mains le plus loin possible, en gardant le reste sur vos genoux et vos coudes.
  • Revenez à la position de départ. En expirant, abaissez le corps au sol, pliez les bras, respirez au-dessous et redressez-les pendant l'expiration. Les talons en même temps tombent aux fesses. Vous devriez ressentir un étirement des muscles du bas du dos. Répétez 5 à 6 fois.
  • Allongez-vous sur le dos, pliez les genoux, placez vos talons plus près de vos fesses et placez vos mains sous votre tête. Appuyez votre menton sur votre poitrine pendant que vous expirez, atteignez vos genoux avec vos coudes. Pendant que vous inspirez, revenez à la position couchée, en tirant l'abdomen. Répétez jusqu'à ce que vous soyez fatigué.
  • A partir d'une position similaire, étirez vos bras le long du corps et effectuez respectivement la montée et la descente du bassin lors de l'expiration et de l'inspiration. Concentrez-vous sur vos sentiments. Le nombre optimal de répétitions est de 30 fois.

Les exercices en position ventrale peuvent être complétés par une compresse de glace placée sous le bas du dos. Cela donnera l'occasion de soulager la douleur.

Yoga pour la sciatique

Le yoga est très utile dans l'inflammation du nerf sciatique. Il aide à renforcer les muscles, améliore la flexibilité de la colonne vertébrale et sa mobilité. De tels mouvements du yoga sont utiles pour la sciatique:

  • Asseyez-vous sur le sol, redressez vos jambes. Pliez la jambe droite dans le genou, le pied de la jambe droite est porté par la jambe gauche et est situé sur la ligne avec le genou de la jambe gauche. Tournez le coffre à droite. La main gauche est placée derrière le genou droit et touche le sol. Dans cette position, vous devez rester une minute. Puis changez la position des bras et des jambes et faites un tour dans l’autre direction.
  • Tenez-vous droit, avancez avec votre pied droit. Inclinez le corps, tenez le dos droit, touchez le pied droit avec la main gauche, tirez la main droite vers le haut, tournez le corps vers la droite. Restez dans cette position pendant quelques secondes. Après le corps a besoin d'être redressé. Au lieu de la main droite pour exposer la gauche et répéter le mouvement.

Ces exercices doivent être effectués lentement et en douceur. Il est recommandé de les répéter 2-3 fois par jour.

La gymnastique médicale pour la sciatique sciatique aide à soulager la condition et à soulager l'inconfort, aide à détendre les muscles, améliore la posture. Cependant, pour une guérison complète de la sciatique, cela ne suffit généralement pas. Nous avons besoin d’une gamme complète d’activités, qui comprennent également le traitement médicamenteux, la physiothérapie, le régime quotidien prescrit par un spécialiste et le respect des recommandations des autres médecins.

De la physiothérapie peut être montré en utilisant un laser, un champ magnétique, une électrophorèse.

Une autre mesure qui peut être indiquée pour la sciatique est le massage. Il est recommandé de faire et dans l'exacerbation de la maladie. Avec des mouvements doux, commencez à pétrir ou à caresser le bas du dos, l’arrière de la cuisse, les fesses, les jambes et les pieds. Le massage aidera à soulager les symptômes désagréables et à réduire la douleur.

Nous vous proposons de regarder la vidéo, qui présente des exercices qui aident au traitement de la sciatique.

Débloquer le nerf sciatique: les meilleurs exercices pour se débarrasser de la douleur. Très efficace!

Bonne journée, chers visiteurs! Les maladies associées au nerf sciatique sont loin d’être rares dans le monde moderne.

Beaucoup ne savent pas quoi faire avec la douleur ou une sensation de tension dans cette zone. La principale raison de l'apparition de diverses maladies de la colonne vertébrale est un mode de vie lent.

Un bourrage peut se produire lors d'efforts physiques intenses et pendant la grossesse. Avec la sciatique, une douleur intense survient souvent.
Voyons quels sont les exercices efficaces pour le nerf sciatique.

Les signes de problèmes avec le nerf sciatique

Lorsque vous pincez, vous devez connaître certains symptômes:

  1. Sensation de douleur aiguë en se penchant en avant.
  2. Névralgie des fesses.
  3. Inconfort dans le bas du dos.
  4. Douleur lors du déplacement.

Si vous trouvez de tels signes, consultez un médecin. Lorsque la douleur prescrit un traitement complexe. Un autre moyen de se débarrasser de la douleur est la gymnastique médicale.

Si la violation nécessite un traitement spécial.

Causes du pincement

Il convient de noter les facteurs suivants pour le développement de la sciatique:

  • spasme musculaire aigu;
  • inflammation dans la région lombaire;
  • combinaison de ces deux facteurs.

Si vos muscles sont pincés et qu'il y a de la fièvre, une rougeur de la peau, un engourdissement et un gonflement, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Si la douleur est tolérable, vous pouvez alors essayer de faire les exercices.

Diagnostics

Pour l'inflammation de la cuisse ou de la jambe, un diagnostic spécial est établi. Pour savoir où le pincement est effectué par ultrasons de la colonne vertébrale, IRM et radiographie.

En outre, des études biochimiques sont menées et des analyses de sang et d'urine sont effectuées.

Exercices de pincement

Les exercices d'étirement sont particulièrement efficaces pour libérer le nerf. Ils aident à soulager la douleur dans la région lombaire et à éliminer le processus inflammatoire.

Vous ne pouvez pas faire de mouvements brusques. Les exercices doivent être effectués en douceur. L'étirement est fait pendant que vous expirez.
Voici quelques exercices requis pour l’étirement:

  1. Vous devez vous allonger sur le sol et plier la jambe. Ensuite, tirez-le vers vous et maintenez-le au point d'étirement maximal pendant 30 secondes. Après cela, la jambe se détend. Il est nécessaire de répéter le mouvement deux fois.
  2. Dans la même position, les jambes sont pliées aux genoux et tendues à la poitrine. Une jambe douloureuse est mise en bonne santé. Ensuite, les jambes doivent serrer les bras et rester dans cette position pendant 30 secondes.
  3. Allongé sur le côté, vous devriez prendre un pied douloureux pour une chaussette. La jambe doit être tirée sur elle-même et le talon pour atteindre les fesses. Dans cette position, vous devriez vous attarder un peu, puis vous détendre.


Pour traiter un problème, vous pouvez consulter un chiropraticien ou un ostéopathe. Le traitement à domicile doit être complété par un traitement médical, une physiothérapie et une gymnastique spéciale.

Complexes spéciaux

Des exercices spéciaux sont nécessaires pour le soulagement de la douleur et le traitement. Le complexe permet non seulement d'éliminer la douleur, mais renforce également la colonne vertébrale et détend les muscles.

La façon de réaliser les exercices peut être visionnée sur la vidéo à la fin de l'article.

Gymnastique du Bubnovsky

Un ensemble spécial d'exercices de Bubnovsky est efficace pour pincer. Pour améliorer le système musculo-squelettique, les exercices suivants sont appropriés.

Vous devez les exécuter 20 fois:

  1. Se détendre et s'affaisser. Levez-vous à quatre pattes. Pliez le dos en inspirant et expirez en expirant.
  2. Étirement Asseyez-vous à quatre pattes, asseyez-vous sur votre pied gauche et étirez votre dos droit. Ensuite, vous devez aller aussi bas que possible.
  3. La position de départ, comme dans la version précédente. Penchez-vous en avant.
  4. Balancez la presse. En position sur le dos, pliez les genoux et soulevez le corps. Dans le même temps, vous devez toucher les genoux avec vos coudes.
  5. Asseyez-vous sur le talon. Lorsque vous inspirez, levez-vous et étirez les bras sur le côté.
  6. Faites le souffle de nettoyage. Placez vos mains sur votre ventre et expirez de l'air par les lèvres serrées.
  7. Tourne le bassin en position sur les genoux.
  8. Push ups du sol.
  9. Asseyez-vous et déplacez-vous sur les muscles fessiers. Cela vous permet de supprimer la tension dans la fesse.
  10. Push ups du sol.
  11. À quatre pattes, balancez-vous d'avant en arrière.


Tous ces exercices peuvent être utilisés à la fois pour le traitement et pour la prévention. Ils sont conçus pour renforcer les muscles et stimuler la circulation sanguine.
Avec l'inflammation, vous pouvez faire l'exercice en position debout. Dans ce cas, les épaules et les pieds doivent être sur la même ligne.

Il est nécessaire d'effectuer l'inclinaison à droite et à gauche. À l'inspiration, le bassin doit être poussé vers l'avant et à l'expiration.
L'aquagym est également un exercice efficace. Cette option convient à ceux qui sont contre-indiqués une forte charge sur la colonne vertébrale. Le mouvement dans l'eau réduit la charge sur tout le corps. Pour renforcer la coupe lombaire et les exercices avec le ballon.

En tant que gym thérapeutique, faites du yoga. Cela aide à renforcer les muscles et à les rendre plus mobiles.

En outre, il convient de noter les avantages suivants:

  • relaxation des spasmes musculaires;
  • réduction des symptômes de la douleur;
  • stimulation de la circulation sanguine.

Les exercices sont effectués avec une respiration uniforme. Les cours devraient avoir lieu tous les jours. Ne prenez pas immédiatement des asanas difficiles.

Pour se réchauffer, cela vaut la peine d’être utilisé. Le papillon est un exercice de relaxation efficace.


Pendant la période d’atténuation de la douleur, vous pouvez effectuer les exercices suivants:

  1. Pour détendre votre dos, pliez vos jambes et tirez-les vers vous. Puis attachez les fesses et attardez-vous en position pendant 30 secondes. Puis refais-le.
  2. Dans la même position, appuyez sur vos jambes pour vous-même. Chacun devrait être serré alternativement à la poitrine.
  3. Sur le ventre, soulevez et renvoyez le corps. Dans ce cas, les jambes doivent être appuyées au sol.
  4. À partir de la position dans le dos, vous devez serrer les jambes et les bras derrière le dos. Ensuite, vous devriez toucher vos genoux. Asana vous permet de supprimer la tension dans les muscles.
  5. Dans la même position, soulevez lentement votre bassin et abaissez-le.

Lorsque la tension expire et lorsque vous vous détendez, inspirez. Les asanas sont également utiles en position debout. Il est important de les mener dans un endroit ventilé.

Voici quelques articles:

  1. Levez la main droite et inclinez le corps vers la gauche. Ensuite, dans l'autre sens.
  2. Marcher sur place. Les jambes doivent lever haut.
  3. Placez une chaise devant vous. Un pied doit reposer sur le sol et l'autre mettre un mètre du premier. Sur l'expiration, la main gauche tombe sur une chaise et vous devez regarder la main droite levée. Ensuite, la même chose est faite avec l'autre main.

À la fin de la main, vous devez commencer par vous-même et maintenez-les dans une tension de 10 secondes. Lorsque vous effectuez des mouvements, il est important de vous concentrer sur la tension dans les muscles.

Contre-indications

Yoga pour la sciatique n'est pas difficile. Mais ce sera plus facile pour ceux qui ont des compétences en classe. Les débutants peuvent consulter des experts.
Les classes ne sont pas recommandées pour les problèmes suivants:

  1. Maladies du sang.
  2. Lors d'exacerbations de maladies infectieuses.
  3. Après un accident vasculaire cérébral récent et une crise cardiaque.
  4. Avec l'oncologie.
  5. Avec l'épilepsie.
  6. Avec la tuberculose.

Les autres contre-indications incluent la période postopératoire et une douleur intense. En cas de malaise, l'exercice devrait cesser.

Le yoga aidera avec une approche intégrée. Cette technique va donner du tonus aux muscles et les rendre plus élastiques.

Procédures de physiothérapie

Les procédures suivantes peuvent être utilisées pour réduire les symptômes douloureux:

  1. Technique laser pour améliorer les processus métaboliques et la circulation sanguine.
  2. L'utilisation d'un champ magnétique dans l'inflammation.
  3. L'électrophorèse implique l'introduction de médicaments dans la zone touchée.

Massages

Pour les symptômes douloureux, un simple massage est recommandé. Des mouvements doux doivent caresser et pétrir les fesses, les cuisses et le bas du dos.

Une attention particulière doit être portée aux pieds et aux tibias. Le massage aide à réduire les symptômes douloureux et à réduire la douleur.
N'oubliez pas que pour éliminer les problèmes de nerf sciatique ou pour les prévenir, un entraînement régulier est nécessaire.

Avec la bonne approche, vous pouvez complètement guérir votre corps. Au revoir!

Gymnastique et exercices avec sciatique du nerf sciatique

Sciatique du nerf sciatique - une maladie qui interfère avec la vie habituelle et provoque un inconfort considérable, car elle est associée à une inflammation du nerf le plus puissant du corps humain.

La radiculite lombo-sacrée et la névralgie du nerf sciatique sont des noms alternatifs pour cette maladie, ce qui peut perturber la qualité de la vie et entraîner de nombreux nouveaux problèmes de santé.

Les dangers de la sciatique

Le principal danger de cette maladie est qu’elle reste souvent non traitée. Souvent, les personnes confrontées à une sciatique préfèrent subir les attaques d’exacerbation qui se produisent plusieurs fois par an. Mais avec cette approche, chaque prochaine fois apportera de plus en plus de douleur, jusqu'à ce que finalement cela n'entraîne pas de complications sérieuses.

Une maladie non traitée peut prendre une forme chronique et entraîner une perturbation des organes pelviens. Les muscles du corps s'affaiblissent non seulement de manière significative, mais peuvent aussi s'atrophier complètement. Et tout cela sans mentionner la douleur la plus forte.

Les bienfaits de la gymnastique thérapeutique

Avec le développement du nerf sciatique, la gymnastique spéciale devient une étape obligatoire du rétablissement de la santé. Effectuer des exercices thérapeutiques peut donner un résultat plus efficace et éliminer les symptômes douloureux beaucoup plus rapidement.

Le fait est que dans la région lombaire améliore la circulation sanguine. Cela accélère les processus métaboliques et les tissus affectés sont restaurés avec succès.

De plus, la gymnastique aidera à soulager la douleur et à éliminer l’inconfort et la raideur associés au pincement.

Règles de base

La première règle à retenir lors de la réalisation des exercices est que la charge doit être mesurée et augmentée progressivement. Vous ne devez pas forcer à courir après des résultats rapides - de sorte que les avantages se transformeront facilement en préjudice.

Il faut également garder à l’esprit les points importants suivants:

  1. Il est préférable d’effectuer l’ensemble des exercices non pas à la fois, mais par portions, en plusieurs approches - au moins deux.
  2. La gymnastique est souhaitable sur une surface solide.
  3. Avec le développement d'une exacerbation sévère, il est préférable de faire une pause de deux ou trois jours et, après la reprise des cours, de se concentrer sur votre bien-être.
  4. Effectuer des exercices devrait être en douceur, en évitant les mouvements brusques et les secousses.
  5. Observez la régularité et pratiquez tous les jours, même si vous devez le faire par la force.

Exercices, qui permettront la récupération

En règle générale, la plupart des exercices recommandés pour cette maladie ont un caractère de renforcement. Leur performance systématique attentive est capable de procurer un soulagement considérable dans un avenir proche.

Voici le complexe de base principal, qui apportera des avantages concrets:

  • Allongez-vous sur le dos, étirez vos bras le long du corps. Les genoux se rapprochent de votre poitrine et serrent vos bras. Pour rester dans cette position pendant 20-30 secondes, puis redressez-vous à la position de départ.
  • Allongez-vous sur le côté. Les jambes se plient au niveau des genoux, les ramenant à elles-mêmes et les chaussettes.
  • Se coucher sur le ventre, les mains devant la poitrine, comme lorsqu'on pousse. Soulever et abaisser le corps, tout en pliant et en redressant les bras. Il est important de se rappeler que seule la partie supérieure fonctionne dans cet exercice et que les jambes doivent rester immobiles.
  • Exactement assis sur une chaise, redressez votre dos, croisez les jambes. Les mains pour se mettre derrière la tête et tourner le corps vers la droite-gauche. Après cinq tours dans chaque direction, changez de jambe et recommencez.
  • Agenouillez-vous et levez les bras au-dessus de votre tête. Avancez lentement dans les virages pour atteindre le sol avec vos paumes aussi loin que possible de vous.
  • Devenir debout, jambes écartées, largeur des épaules. Levez la main et inclinez le corps dans la direction opposée. Après - dans la direction opposée. Lorsque vous jouez, essayez de vous pencher plus bas.

Sciatique et yoga

Le yoga peut aussi aider à se débarrasser de ce problème désagréable. Dès les premières leçons, elle peut aider à lutter contre les crampes et la douleur. En outre, il détend et renforce les muscles et améliore la posture, ce qui constituera une excellente prévention de telles maladies à l'avenir.

Quelques asanas simples avec des performances régulières apporteront de bons résultats très bientôt.

  • Pose bébé. Agenouillez-vous, après - asseyez-vous sur vos talons et inclinez votre tête vers le sol, posant votre front sur sa surface. Restez dans cette position pendant 40 secondes en essayant de détendre complètement le corps.
  • Papillon Asseyez-vous, redressez votre dos et étirez vos jambes en avant. Pliez la jambe droite au genou et déplacez-vous sur la gauche. Ainsi, le genou d'une jambe va reposer sur le genou de l'autre. Le pied de la jambe droite doit rester immobile, si nécessaire - vous pouvez le fixer avec votre main. En restant dans cette position, prenez une profonde respiration, en expirant - étirez-vous en avant.
  • Uttanasana. Devenir exactement. En expirant, penchez-vous lentement, comme si vous étiez tiré par le torse. Après - essayez de placer vos mains le plus loin possible des pieds. Lorsque vous inspirez, commencez à grimper - en relevant lentement la tête et en arrondissant le dos.
  • Pose de chiens face cachée. Devenez une barre, après - soulevez le bassin, en gardant le dos droit et en formant un angle aigu avec votre corps. Reste dans cette position.
  • Pigeon pose. Asseyez-vous en pliant la jambe droite au niveau du genou et en levant le pied gauche vers l’arrière. Dirigez le bassin vers le bas et assurez-vous qu'il reste à niveau. En restant dans cette position, essayez d’étirer les muscles de la taille.

Effectuer ces asanas régulièrement aidera à transformer la sciatique d'une maladie chronique en un souvenir désagréable.

Exercice pour la sciatique - gymnastique, thérapie par l'exercice, yoga. Quel est le meilleur?

L'article discutera du rôle de l'exercice dans le traitement de la sciatique. Les avantages de la thérapie physique sont reconnus par tous les médecins et constituent l’une des méthodes traditionnelles contre le mal de dos et le mal de dos. Les exercices de yoga ont également fait leurs preuves. Il existe une dizaine de techniques extrêmement simples permettant de supprimer rapidement la sciatique.

L'importance de l'exercice en sciatique

Sciatique - inflammation du nerf sciatique. La courbure de la colonne vertébrale et la mauvaise répartition du poids et de la pression qui en résulte compressent le nerf, le rendent sensible et provoquent une douleur (détail des symptômes). L'activité physique est l'un des moyens les plus efficaces de remédier à la situation.

Les exercices ne sont en aucun cas inférieurs aux gels, aux pilules et aux onguents et ne les surpassent même pas dans leurs effets bénéfiques. La physiothérapie pour la sciatique est capable d’atteindre la source de la maladie - les problèmes de la colonne vertébrale. À un jeune âge, la correction des courbures légères et moyennes est possible avec des exercices choisis avec une précision exceptionnelle. En plus de l'objectif à long terme, la gymnastique médicale avec sciatique du nerf sciatique soulage la douleur et les spasmes dès les premières leçons.

Seul un médecin qualifié et un équipement de diagnostic peuvent vous aider. Les contre-indications sont le plus souvent les hernies intervertébrales, les formes aiguës de sciatique et d'ostéochondrose, et la grossesse impose des restrictions significatives. Il faut également souligner l’importance de ne pas abuser de la charge. Une surcharge est susceptible de provoquer l'effet inverse: le dos ne fera que faire plus mal.

Types d'exercices

Il existe de nombreux types d'exercices pour traiter la sciatique. Examinons plus en détail les techniques de mise en œuvre et les recommandations.

Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice)

La thérapie par l'exercice pour la sciatique s'appelle également la gymnastique corrective. Les exercices pour la sciatique du nerf sciatique sont effectués dans différentes positions: debout, assis, couché, et certains sont associés à la marche ou à l'équilibre (debout sur une jambe). L'utilisation de dispositifs de physiothérapie est une autre différence significative. Ceux-ci incluent des ballons, des bandes élastiques. Dans le cas le plus simple, une chaise ordinaire peut être un assistant.

L'un des exercices les plus simples d'exercices thérapeutiques est effectué en position ventrale. Pour ce faire, allongez-vous sur le dos, sur une surface plane et dure. Si vous êtes trop dur au sol, vous pouvez répandre une fine couverture. Ensuite, en s’appuyant sur le pied, il faut soulever le bassin. Tenez-le dans cette position pendant un court instant - 5 à 10 secondes suffiront.

Puis revenez à la position initiale et répétez. Le nombre de répétitions dans une approche est de 10 à 15 fois. Pour un effet optimal, il est préférable d’effectuer trois approches. Il est important de ne pas vous aider avec les mains, car les muscles du dos et des lombaires doivent travailler. Cela ressemble à ceci (en images):

Un autre exercice est effectué en position assise. Le patient doit s’asseoir sur le sol et tendre les jambes vers l’avant:

Ensuite, les bras sont écartés sur les côtés et tirez-les derrière le dos. Le nombre de répétitions recommandé est compris entre 5 et 10.

Vous pouvez utiliser la chaise. Pour ce faire, assoyez-vous sur une chaise et croisez les jambes. Gardez le dos droit. Puis ils commencent à tourner le dossier à gauche et à droite. Le nombre de répétitions - 10-15 fois. Après cela, les jambes sont échangées et font le même nombre de tours du corps.

La prochaine posture principale est debout. Un exercice facile et efficace commence par une posture correcte. Il est nécessaire de se tenir sur le sol, puis les jambes sont écartées à la largeur des épaules et levez la main, l’autre vers le bas. Le mouvement est répété dans l'ordre inverse, c'est-à-dire d'abord à gauche, puis à droite. Le bras est tiré, vous devriez sentir un roulement de muscles et un certain étirement. Avec la main, tout le corps se plie.

Cinq inclinaisons de chaque côté suffiront pour une approche. Le meilleur est considéré comme 2 ou 3 approches. La pente ressemble à ceci:

Un exercice réputé «château» deviendra également un bon tronçon pour la sciatique. Tenez-vous droit et prenez une main dans l’autre en faisant une crise:

Pour améliorer l'effet, vous pouvez garder les paumes des mains et les doigts serrés, mais essayez d'étirer ce verrou avec les muscles de vos bras. Bien que la partie supérieure du dos fonctionne pour la plupart, la taille bouge et s'étire également.

Yoga pour la sciatique

Le yoga pour la sciatique du nerf sciatique aide à soulager les tensions et les spasmes du dos. De nombreuses techniques aideront à lutter contre cette maladie. Technique facile et utile est la position de l'enfant. Vous devez vous agenouiller, puis vous asseoir sur les talons avec une bassine, puis penchez la tête vers le sol pour que votre front repose fermement sur sa surface dure.

Essayez de vous détendre dans un tel asana (posture). La durée d'une approche est de 40 à 60 secondes. Avec une durée plus longue, vous vous sentirez très probablement engourdi dans la tête.

Si la sciatique n'est pas trop forte, faites attention à la posture du pigeon. Pour ce faire, asseyez-vous sur le sol et portez une jambe en avant et pliez le genou. La seconde jambe est posée droite, derrière le bassin:

Dans cette position devrait rester environ une minute. Ensuite, changez de côté. Au total, vous devez faire 3 à 5 approches.

Charge

Recharger la sciatique est une excellente façon de commencer la journée. La déclaration est vraie avec la sciatique. Après le sommeil, les muscles sont détendus et à l'avant, il est fort probable qu'il restera de nombreuses heures en position assise. Par conséquent, pour la douleur et les crampes, il est souhaitable de donner 5 à 10 minutes d'exercices matinaux. Les exercices doivent être simples et faciles. Bon yoga ou autres complexes pour les étirements.

Si vous voulez plus d’activité, une série d’exercices yoga - Surya Namaskar sera très efficace. Le nom de l'échauffement est même traduit par «Salut au soleil».

Recommandations

Il est conseillé de ne pas limiter le traitement de la sciatique par un entraînement physique récréatif, mais de le compléter de différentes manières. Un très bon effet a un massage, thérapie manuelle, réchauffement. Les procédures les plus simples que vous pouvez passer à la maison. Par exemple, un bain chaud avec des additifs a un effet bénéfique sur l'inflammation du nerf sciatique.

Les avantages de l’activité physique sont évidents, mais il faut quand même faire attention.

Par conséquent, il est considéré comme optimal d’avoir une consultation préliminaire avec un médecin afin qu’il vous assigne un programme d’exercices individuel.

Physiothérapie pour la sciatique: complexes de thérapie par l'exercice pour la prévention et le traitement

La sciatique est une affection pathologique qui s'accompagne de douleurs aiguës d'intensité variable dans la région lombaire et les fesses.

Le nerf sciatique est responsable de la sensibilité des jambes et son pincement provoque l'apparition d'une hernie intervertébrale dans la colonne lombaire.

Vous pouvez éviter cette situation si vous n'ignorez pas la pathologie et sa prévention.

Pour cela, vous devez effectuer des exercices physiques spéciaux.

Ils détendent les zones douloureuses et éliminent la douleur, stimulant ainsi l'apport sanguin dans la zone touchée.

Quelle est la sciatique?

Cette maladie est un syndrome se manifestant par une douleur aiguë dans la zone de passage du nerf sciatique. Sur le site du nerf lui-même ou dans le bas du dos, les racines de la moelle épinière sont comprimées. Les causes de pincement des terminaisons nerveuses dans la colonne vertébrale sont nombreuses et les manifestations du syndrome sont donc très diverses.

Le terme «sciatique» signifie un syndrome et non une maladie. La pathologie elle-même s'appelle sciatique. Selon les causes de la manifestation, il existe d'autres variantes du nom de sciatique: la radiculopathie, la radiculoischémie.

La plupart des gens ne connaissent pas la sciatique, ses symptômes et son traitement. Le corps humain est un mécanisme complexe constitué de tissus et d’une multitude d’entrelacs nerveux.

Lorsque le nerf sciatique est pincé, la douleur s'étend à toute la jambe.

Le nerf sciatique est le plus long. Il consiste en 5 paires de racines de la moelle épinière. Si un seul est pincé, des symptômes plutôt désagréables apparaissent immédiatement. Cette compression de la terminaison nerveuse est appelée sciatique.

Les principes de base du traitement

La thérapie combinée non seulement soulage la douleur, mais élimine également les raisons qui ont provoqué la violation du nerf.

Au cours de la période d'exacerbation de la sciatique, lorsque la douleur est très forte, un traitement symptomatique est effectué. Divers médicaments contre la douleur (Diclofenac, Ketanov), des relaxants musculaires et des hormones sont utilisés pour éliminer la douleur. Les antioxydants et les agents vasculaires contribueront à accélérer la fin de l’attaque, ce qui améliorera l’approvisionnement en sang et restaurera le fonctionnement normal des tissus touchés.

Pendant la rémission, la douleur disparaît, mais il existe un dysfonctionnement des tissus et des difficultés de mouvement. Par conséquent, pendant cette période, un traitement d'entretien est nécessaire.

Pour cela, des procédures physiothérapeutiques sont réalisées: massage, magnétothérapie, courants diadynamiques, darsonvalisation. Ils détendent les muscles et éliminent le nerf pincé, ce qui vous permet de récupérer complètement. Ces procédures éliminent la récurrence d'attaques douloureuses.

Le traitement d'entretien comprend également la prise de médicaments métaboliques, de vitamines et d'antioxydants qui restaurent la microcirculation sanguine. Si la sciatique est causée par une maladie infectieuse, les antibiotiques sont autorisés.

Dans les cas extrêmes, un traitement chirurgical est effectué. Par exemple, avec une hernie ou une tumeur dans la colonne vertébrale. La chirurgie est nécessaire si la pince du nerf sciatique provoque un trouble des selles ou une incontinence urinaire.

Thérapie d'exercice pour la sciatique

Les patients ignorent souvent ou sous-estiment la gymnastique prescrite pour la sciatique. De nombreux patients pensent que les médicaments sont plus efficaces que les exercices thérapeutiques. Cette opinion est clairement erronée.

Le complexe d'exercices bien choisis améliore la circulation sanguine, réduit l'inflammation et active le métabolisme. La gymnastique médicale accélère la récupération et permet de soulager la douleur en quelques jours.

En outre, d'autres problèmes de la colonne vertébrale pouvant causer une sciatique sont éliminés. Tous les exercices sont effectués uniquement en l'absence de douleur, dans la période d'exacerbation, l'exercice est strictement interdit. L'essentiel est de faire les exercices correctement.

Il est interdit de faire des exercices dans la phase aiguë de la sciatique. Pour que la gymnastique soit efficace, vous devez suivre certaines recommandations:

  • Il est préférable de maîtriser le complexe sous la supervision d'un médecin.
  • Les exercices seront bénéfiques s'ils sont effectués deux fois par jour.
  • Tous les exercices pour la sciatique sont effectués sur une surface dure.
  • Lors d'une exacerbation de la maladie, des pauses sont autorisées, mais il est ensuite nécessaire de poursuivre la mise en oeuvre du complexe en tenant compte de l'état de santé.
  • La gymnastique doit être faite régulièrement. S'il n'y a ni désir ni force, l'entraînement ne doit pas être annulé, vous devez faire au moins 2-3 exercices à mi-force.

Si la maladie est dans la phase aiguë, les exercices ne sont pas effectués jusqu'à ce que la douleur disparaisse.

L'activité physique est indésirable dans certaines pathologies:

  • Troubles mentaux.
  • L'épilepsie (a mangé des crises fréquentes).
  • Blessure à la colonne vertébrale grave.
  • Oncologie.
  • Maladie du coeur.
  • Infections virales accompagnées de fièvre.

En raison de ces limitations, vous devez d'abord consulter un médecin ou subir un examen complet.

Vidéo: "L'exercice le plus efficace pour pincer le nerf sciatique"

Thérapie par l'exercice complexe pour névrite et névralgie du nerf sciatique

Le pincement du nerf sciatique, qui "régule" la sensibilité du bas du corps, s'accompagne toujours d'une douleur intense dans la région lombaire et les fesses. La négligence à long terme du problème sans traitement approprié conduira à l'apparition d'un processus inflammatoire et au développement d'une hernie intervertébrale.

Lorsque la névrite et la névralgie du nerf sciatique, la thérapie par l'exercice aide à éliminer la douleur, détend le tissu de la région douloureuse et stimule la circulation sanguine.

La spécificité de la maladie

La violation du nerf sciatique est appelée sciatique. Ce nom caractérise le syndrome qui se manifeste par une douleur intense. La maladie elle-même s'appelle sciatique.

Reconnaître une crise aiguë de pathologie est facile. Le nerf sciatique étant très long et constitué de 5 paires de racines de la moelle épinière, toute atteinte de ces racines entraînera une forte attaque de douleur qui s'étendra à toute la jambe. Ses manifestations seront différentes. Ils dépendent des causes de la maladie, pour lesquelles les terminaisons nerveuses ont été piégés. Ces facteurs incluent:

  • Spasmes musculaires;
  • Inflammation dans le bas du dos;
  • Les deux facteurs

Rougeur de la peau, engourdissement, gonflement, sensations fortes de malaise et de douleur - une raison pour demander de l'aide médicale.

Le traitement de la névralgie du nerf sciatique est prescrit après le diagnostic, lequel est utilisé pour déterminer le site du nerf piégé. Il comprend les études suivantes:

  • Échographie de la colonne vertébrale;
  • IRM
  • Radiographie;
  • Test sanguin biochimique;
  • Analyse d'urine;
  • Test sanguin général.

Après le diagnostic, un traitement complexe est prescrit, dont un élément important est la thérapie par l'exercice.

Méthode de traitement

La tâche du traitement est d'éliminer les facteurs qui ont causé le nerf pincé, pour arrêter la douleur.

Un traitement symptomatique est nécessaire lors d'une exacerbation. L'utilisation des exercices de gymnastique à cette époque est inopportune.

Pour le soulagement de la douleur sciatique, des analgésiques, des relaxants musculaires, des hormones et d'autres médicaments sont utilisés pour améliorer le flux sanguin et restaurer les tissus altérés.

Une fois la douleur soulagée, il est important que les tissus endommagés et la libre circulation du patient soient bien nourris. À ce stade, on montre la thérapie réparatrice, qui comprend les procédures suivantes:

  • Massage;
  • Thérapie magnétique;
  • Darsonvalization;
  • Culture physique.

La thérapie physique pour l'inflammation du nerf sciatique vous permet d'activer le flux sanguin et d'éliminer la récurrence de la maladie.

Les tâches de la thérapie physique et ses variétés

Avec la sciatique, la gymnastique thérapeutique résout 3 tâches:

  1. Améliore le flux sanguin.
  2. Élimine le processus inflammatoire.
  3. Active les processus métaboliques.

La gymnastique avec pincement du nerf sciatique élimine la douleur "résiduelle" en seulement 3 ou 4 séances. Il affecte non seulement les symptômes, mais aussi les causes des processus pathologiques.

Pour une efficacité maximale, tous les mouvements doivent être effectués conformément aux recommandations suivantes:

  • La mise en œuvre du complexe doit être surveillée par un instructeur expérimenté en thérapie par l'exercice.
  • La formation est prescrite deux fois par jour;
  • Les mouvements sont effectués en douceur, sans secousses;
  • En cas d'exacerbation, l'entraînement est interrompu.
  • Dès que la douleur diminue, la formation reprend;
  • Le rythme d'emploi est sélectionné individuellement;
  • Les avantages seront uniquement de cours réguliers, vous ne pouvez pas prendre de longues pauses.

Malgré les avantages évidents de la thérapie par l'exercice, son utilisation est strictement interdite dans de tels cas:

  • Le patient a enregistré des troubles mentaux;
  • Les crises d'épilepsie sont fréquentes;
  • Il y a des tumeurs malignes;
  • Blessure à la colonne vertébrale transférée;
  • La présence d'infections virales, accompagnées de taux élevés de température corporelle;
  • Condition après une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral.

La présence de ces conditions nécessite une consultation obligatoire de l'orthopédiste et un examen complémentaire.

Lorsque la sciatique est utilisée, la thérapie par l’exercice complexe comprend trois positions initiales:

Le yoga et les procédures physiothérapeutiques sont également utilisés avec eux.

La thérapie par l'exercice complexe pour la sciatique menteuse consiste en 6 exercices, chacun étant effectué au moins 10 fois.

  1. Allongé sur le dos, commencez à tirer lentement vers le haut de la poitrine, plié au genou. Ne bougez pas pendant 10-12 secondes. Changez de jambe en faisant les mêmes mouvements. Ensuite, répétez-les avec deux membres en même temps.
  2. Sans changer la position de départ, placez les pieds aussi près que possible des fesses. Les bras ont mis une poitrine, après les avoir croisés. Prenez une profonde respiration et soulevez le dos aussi haut que possible. Expirez en baissant le dos au sol.
  3. Placez vos paumes sous les fesses. Pliez vos jambes haut dans les genoux, imitant le cyclisme.
  4. Étirez vos bras sur les côtés, en mettant l'accent sur la paume. Les jambes redressées se soulèvent et se connectent. Inclinez-les à droite, puis à gauche, en atteignant un angle de 45 degrés.
  5. Roulez sur le ventre. Utilisez vos paumes comme support. Les mains doivent être situées près des épaules. Pliez le dos en redressant lentement les bras. Ayant atteint la "déviation" maximale possible, verrouillez-le pendant quelques secondes. Détendez-vous en abaissant votre ventre au sol.
  6. Changer la position en tournant sur le côté. Levez vos jambes, qui devraient être pliées aux genoux, en prenant la pose de "l'embryon". Doucement "étirement" de la colonne vertébrale, avec des mouvements souples et élancés, font basculer la tête vers la poitrine. Puis reposez-vous tranquillement sur votre côté.

Ce ne sont pas des exercices moins efficaces que de s'asseoir par terre ou sur une chaise. Ils sont fabriqués environ 10 fois chacun.

  1. Asseyez-vous sur le sol, en étirant vos jambes confortablement. Concentrez-vous sur vos mains en les retenant. Connectez et déconnectez les omoplates. Rappelez-vous que les mouvements doivent être effectués très doucement, sans se presser pour éviter une douleur aiguë et un inconfort.
  2. Sans changer de position assise, les mains se lèvent et prennent une position horizontale, tombant au sol. Ensuite, élevez les jambes redressées au niveau d'un angle droit. Rappelez-vous que la longe doit "fermement" reposer sur le sol. Sinon, il y aura une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale.
  3. Asseyez-vous sur une chaise, les mains derrière la tête. Tournez lentement le boîtier vers la droite, puis à gauche.
  4. Assis sur le sol, redressez vos jambes. "Marchez" sur les fesses en avant, puis en arrière.
  5. Mettez-vous à quatre pattes, en vous concentrant sur les genoux et les mains. Inspirez et pliez le dos. Expirez en reprenant la position à quatre pattes.
  6. Déplacer à la chaise à nouveau. Placez vos mains derrière votre dos en serrant vos paumes dans la serrure. Tournez le boîtier à droite, puis à gauche.

Vidéo utile - 1 exercice le plus efficace pour la sciatique

Les mouvements suivants sont effectués debout.

  1. Tenez-vous avec vos jambes légèrement écartées. Placez votre main droite derrière votre tête en même temps, inclinez votre corps vers la gauche. Avec des mouvements souples et élastiques, pliez le corps, puis changez le bras.
  2. Mets tes mains sur tes hanches. Soulevez votre pied droit, puis gauche.
  3. Lève toi. Prenez une position semi-assise, debout sur des jambes légèrement fléchies. Marchez d'un pied à l'autre comme le font les lutteurs de sumo. Cet exercice augmente le flux sanguin dans le bassin.
  4. Avec vos jambes écartées, posez vos mains sur vos hanches. Déplacez vos hanches dans des directions différentes. Terminez l'exercice avec un mouvement circulaire du bassin.

Aide de yoga

Le yoga est utilisé dans diverses maladies du système musculo-squelettique. Avec son aide, atteindre ces objectifs:

  • Renforcer le tissu musculaire;
  • Éliminer les contractions musculaires spasmodiques;
  • Activer le flux sanguin;
  • Stimuler la mobilité musculaire;
  • Arrête la douleur.

La présence de la maladie n'est pas une raison pour économiser sur un bon instructeur. Il sélectionnera les asanas nécessaires, en suggérant comment les exécuter correctement. Les cours commencent par un échauffement, au cours duquel non seulement le corps "chauffe", mais il permet également de rétablir la respiration.

  1. Marchez sur place en levant les genoux haut.
  2. Mettez-vous à quatre pattes, puis asseyez-vous sur vos talons. De cette position, pliez lentement jusqu'à ce que votre front touche le sol. Après avoir atteint la position désirée, détendez-vous, sans faire aucun mouvement pendant une minute. Un séjour plus long dans cette position pour les débutants entraînera un engourdissement de la tête.
  3. Asana "colombe" a une bonne efficacité. Asseyez-vous sur le sol. Étendez votre jambe droite en avant avec vos genoux pliés. Redressez votre jambe gauche et positionnez le dos. Détendez-vous dans cette position pendant une minute. Puis changez la position des jambes.

Les avantages de la thérapie physique pour la sciatique sont évidents: le principal danger pour le nerf sciatique est le manque de mouvement. Cependant, son utilisation nécessite une approche intégrée: prise de médicaments, massage et physiothérapie.

N'oubliez pas que les accès douloureux avec névralgies apparaissent toujours de manière inattendue. Par conséquent, pendant la période de rémission, il est important de donner des cours régulièrement, sans prendre de longues pauses.

Massage pour sciatique réalisé avec l'aide de professionnels. Veillez également à l'utiliser avant le début des cours. Dans ce cas, il peut être fait de manière indépendante, en frottant et en caressant intensément les fesses, les cuisses et le bas du dos.

Gymnastique

Le terme sciatique est appelé processus inflammatoire dans le nerf sciatique. Ce nerf est caractérisé par une douleur intense qui donne au bas du dos. La sciatique se produit lorsque le corps est dans une position inconfortable pendant une longue période, ainsi que pendant la grossesse, des lésions pelviennes. Si le pincement n'est pas traité, il se transforme en inflammation. La gymnastique médicale avec sciatique aidera à récupérer.

Signes de sciatique

Le premier symptôme, lorsque le nerf sciatique est pincé - la douleur survient quand une personne tente de se pencher en avant. Si la douleur ne s'atténue pas, elle tombe en dessous, d'abord dans la région de la fesse, puis au pied, et la douleur est vive, tirant, le nom populaire de cette douleur - «chambre». Même si en décubitus dorsal peut faire moins mal, l’effet est obtenu grâce à l’immobilité, il est encore difficile de dormir, car la douleur rend impossible tout mouvement, même au lit.

Parmi les symptômes de pincement du nerf sciatique peuvent être:

  • douleur dans la région fessière, elle peut devenir plus forte avec une position assise prolongée;
  • brûlures, fourmillements dans le bas du dos et les fesses;
  • tension musculaire, qui peut être accompagnée de faiblesse, d'engourdissement;
  • la douleur devient vive lors de la marche et lors de mouvements intenses.

Si vous ne fournissez pas de traitement médical pour de tels symptômes, le nerf sciatique s'enflammera et la douleur augmentera. Traite un neurologue, après un diagnostic complet (rayons X, IRM, palpation des mains) prescrit un réchauffement spécial et un frottement anesthésique sous forme de pommades, gels. En outre, lorsque le nerf sciatique est pincé, un massage, des procédures physiothérapeutiques, des procédures aquatiques, des exercices physiques sous forme de gymnastique thérapeutique sont prescrits.

Recommandations pour le traitement du pincement du nerf sciatique:

  1. Vous ne pouvez pas vous asseoir plus de deux heures sans un échauffement.
  2. En position debout, essayez de mettre vos pieds bien droit.
  3. Vous ne pouvez pas vous affaler, la position inégale de la colonne augmente la compression des nerfs et affaiblit les muscles du dos.
  4. Dormez mieux sur le côté, les genoux pliés.
  5. L'obésité et l'excès de poids provoquent des maladies de la crête, vous devez perdre du poids.
  6. Le corps a besoin de vitamines B.
  7. Il est catégoriquement impossible de porter des talons hauts, en général, les chaussures doivent être confortables.

Exercice

Lorsque le nerf sciatique est pincé, les terminaisons sont comprimées dans la colonne vertébrale lombo-sacrée. La cause peut être une déformation des disques ou un déplacement des vertèbres; par conséquent, la mobilité et l'entraînement des muscles du dos contribueront à éviter cette maladie. Le traitement doit également être effectué à l'aide d'exercices physiques.

Lorsqu'un nerf est pincé dans la région pelvienne, on veut la paix et on ne veut pas bouger. Mais ceci est une position trompeuse, vous avez besoin d'une activité physique spéciale, vous ne pouvez pas vous abstenir de faire de la gymnastique pendant la grossesse (et ce mouvement est très nécessaire pour les femmes enceintes). Parmi les contre-indications également - le déplacement du disque vertébral, qui est traité par un chiropraticien, la douleur aiguë ne permet pas d'engager. Les exercices peuvent être effectués non seulement après une anesthésie, mais après une atténuation naturelle de la douleur. Vous devez vous entraîner sans mouvements brusques, en évitant une douleur intense.

Vous devez commencer à le faire avec cinq répétitions d'exercices, puis vous pouvez en apporter jusqu'à cinq, dix. Vous pouvez vous entraîner jusqu'à trois fois par jour, les dix premières minutes, mais vous pouvez bientôt prendre jusqu'à trente minutes. Cela n'a aucun sens de faire plus longtemps, il est préférable d'augmenter l'intensité et l'amplitude des exercices eux-mêmes, si la douleur le permet.

Couché

  1. Au dos. Pliez la jambe soulevée dans l'articulation du genou, inspirez près de la poitrine et attendez-vous pendant dix secondes, retenez votre souffle pendant cinq secondes, répétez l'opération sur l'autre jambe, puis avec les deux jambes. La longe doit être relâchée, la tâche de l'exercice consiste à l'étirer.
  2. Au dos. Les brosses placées sous les fesses, les deux jambes levées, simulent la torsion des pédales du vélo, mais sans accélération ni effort, font 15 tours avec leurs pieds.
  3. Au dos. Placez vos paumes sur les bras tendus, soulevez les jambes verticalement et, en les maintenant, inclinez-les dix fois vers la droite et la gauche jusqu'à un angle de 45 degrés.
  4. Allongez-vous sur le côté, pliez vos jambes, étirez vos chaussettes et appuyez vos genoux contre la poitrine avec l'effort, pliez le dos et inclinez la tête, répétez dix fois.
  5. Pour vous allonger sur le ventre, les bras tendus au-dessus de sa tête, soulevez la cage thoracique au-dessus du sol, tout en fléchissant les bras et en ne bougeant pas les jambes, répétez 5 à 10 fois.

En position assise

  1. Marche arrière, assis sur les fesses, jambes droites.
  2. Levez les bras tendus derrière votre dos au niveau de la poitrine, faites-le lentement.
  3. Asseyez-vous sur une chaise, croisez les jambes (mettez les jambes sur la jambe, le genou sur le genou), gardez le dos droit. Les paumes des mains à l’arrière de la tête, tournez-vous dix fois sur les côtés, puis répétez en changeant de jambe.
  4. Debout à quatre pattes, pliez le dos en expirant, en bas - en inspirant.

En position debout

  1. Les pieds légèrement écartés, les mains sur les hanches, avancez votre bassin tout en inspirant, en expirant en arrière.
  2. Jambes écartées à la largeur des épaules, se penchant lentement sur le côté, ramenant le bras opposé à l’arc, répétez cinq fois.

Après le traitement pour la sciatique, des exercices doivent être effectués régulièrement, par exemple, au lieu des exercices du matin. Il est également utile de courir, faire du vélo. Choisissez un mode de vie mobile, un travail en mouvement et vous n'aurez pas de problèmes de terminaisons nerveuses dans la région de la colonne vertébrale et du bassin.