Grossesse avec spondylarthrite ankylosante - est-ce permis?

Ecchymoses

En règle générale, les personnes souffrant de spondylarthrite ankylosante souffrent assez tôt. Beaucoup de femmes chez qui on a diagnostiqué cette maladie n’ont pas encore d’enfant et souhaitent ardemment connaître le bonheur de la maternité.

Avant de décider de devenir enceinte, elles ont de longs doutes. Ils s’inquiètent à la fois des problèmes probables pour la santé du bébé (la spondylarthropathie est due à une prédisposition héréditaire) et de la détérioration possible de son état de santé (la gestation du fœtus est la plus lourde charge de la colonne vertébrale).

Conception pour la spondylarthrite ankylosante

La maladie n'annule pas les rapports sexuels en tant que tel, mais vous devez choisir des postures sûres.

Le corps lui-même dira quelles positions sont sûres - la douleur et la raideur ne vous permettront pas de faire des sauts périlleux indésirables au lit.

Avec une forte spondylarthrose rhizomyélique qui affecte les articulations pelviennes, l'activité sexuelle peut être particulièrement compliquée.

Dans ce cas, vous devez décider d'une opération et penser à l'amour physique.

Évaluation des risques

La maladie de Bechterew permet tout à fait aux femmes de surmonter leur grossesse. Curieusement, il accélère relativement rarement les processus pathologiques négatifs.

Dites-en plus - certaines femmes enceintes disent au milieu du terme une amélioration de la santé. Ils sont moins susceptibles que d'habitude, perturbés par l'inconfort des articulations des membres.

Des difficultés peuvent survenir sauf en cas de limitation de l’administration de médicaments, en particulier antirhumatismaux. Certains médicaments connus doivent être complètement annulés (et même à l’avance, quelques mois avant la conception), d’autres, pour en prendre des quantités minimales.

L'élément principal de la thérapie dans de telles circonstances devient une thérapie physique spéciale - la physiothérapie.

Les fausses couches et le travail prématuré des patients atteints de spondylarthrite ankylosante ne surviennent pas plus souvent que chez les femmes en bonne santé.

L'accouchement est également normal. Naturellement, les médecins, dans la mesure de leurs moyens, les facilitent - un bébé naît par césarienne.

Ce qui devrait vraiment être craint, c’est l’énorme fardeau des soins pour le bébé. Il est nécessaire de comprendre à l'avance qui aidera la jeune mère à allaiter son fils ou sa fille. Les efforts de base doivent facilement s'attaquer aux grands-parents ou au père de l'enfant.

La spondylarthrite est-elle transmise aux enfants?

Parfois - oui, c'est transmis. Mais - il faut prendre en compte que:

  1. pour cela, plusieurs facteurs doivent coïncider;
  2. un enfant ne peut pas hériter de la maladie de Bechterew elle-même, mais seulement d'une prédisposition à la maladie.

Si vous consultez un généticien pendant la grossesse et si, après la naissance, vous accordez une attention accrue à la prévention du développement de la spondylarthrite chez l'enfant, vous pouvez éviter les problèmes.

Pour prévenir l’apparition de la maladie, vous devez protéger soigneusement votre bébé contre les blessures et les caries, traiter soigneusement toutes les maladies de nature infectieuse et renforcer systématiquement son immunité.

Spondylarthrite ankylosante et grossesse

La spondylarthrite ankylosante, ou spondylarthrite ankylosante, est une maladie articulaire chronique caractérisée par des lésions de la colonne vertébrale, de l'articulation sacro-iliaque et d'autres articulations. La maladie touche principalement les jeunes de moins de 40 ans, y compris les femmes enceintes. Comment la spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse et le développement du fœtus?

Raisons

La spondylarthrite ankylosante appartient au groupe des maladies systémiques du tissu conjonctif. Les mécanismes exacts du développement de la pathologie ne sont pas connus. On suppose que, pour une raison ou une autre, un grand nombre d'anticorps agressifs se forment dans le corps humain. Ces anticorps agissent contre les cellules de leur propre organisme, entraînant leur destruction. En conséquence, les articulations endommagées ne sont pas en mesure d’accomplir leur tâche immédiate, ce qui entraîne le développement de tous les symptômes de la maladie.

Le processus inflammatoire dans la spondylarthrite ankylosante est localisé dans la région des disques intervertébraux. Les changements qui en résultent conduisent au développement progressif de l'ankylose ou de l'immobilité de l'articulation. Au fil du temps, les articulations sacro-iliaques et les autres articulations (hanche, sternoclaviculaire, etc.) sont impliquées dans le processus.

La spondylarthrite ankylosante a une prédisposition héréditaire. On sait que le risque de développer la maladie augmente chez les femmes dont les parents souffrent d'une pathologie similaire. L'examen a révélé chez de nombreux patients l'antigène HLA-B27, ce qui indique également le caractère héréditaire de la maladie.

Caractéristiques de l'évolution de la spondylarthrite ankylosante chez la femme

Jusqu'à récemment, on pensait que la spondylarthrite ankylosante se produisait principalement chez les hommes. Selon les dernières données, il n'en est rien. Il s'est avéré que les femmes ne sont pas moins touchées par cette pathologie que les hommes. Le problème est que chez la femme, la spondylarthrite ankylosante a ses propres caractéristiques. La spondylarthrite ankylosante est souvent détectée chez les patients à un stade avancé, voire sous une autre pathologie de la colonne vertébrale.

Les manifestations de la spondylarthrite ankylosante sont différentes et dépendent de la localisation du processus pathologique.

  • mal de dos, aggravé au repos (la nuit et le matin après le sommeil);
  • réduction de la douleur pendant le mouvement et après la prise d'AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • raideur matinale;
  • limitation de la mobilité dans la colonne vertébrale (il est difficile, voire impossible, de se pencher en avant et sur le côté);
  • malformation de la colonne vertébrale;
  • mobilité réduite de la poitrine au moment de l'inhalation.

La spondylarthrite ankylosante chez la femme commence toujours progressivement avec une manifestation minimale de symptômes. Dans la plupart des cas, les représentants du beau sexe sont impliqués dans le processus uniquement les sections sacrée et lombaire. Chez les hommes, toute la colonne vertébrale est touchée.

  • raideur matinale dans l'articulation sacro-iliaque;
  • douleur dans la région fessière, s'étendant jusqu'à la cuisse;
  • augmentation de la douleur pendant le repos et pendant le sommeil;
  • mobilité limitée des articulations.

Chez les femmes, les grosses articulations sont principalement touchées: les articulations de la hanche et de l’épaule. L'inflammation est le plus souvent localisée des deux côtés. Les changements dans les petites articulations des membres chez le beau sexe sont extrêmement rares.

La spondylarthrite ankylosante survient principalement chez les jeunes femmes en âge de procréer. Il n'est pas étonnant que la maladie soit enregistrée pendant la grossesse. La pathologie a un long cours chronique. Au moment de la conception de l'enfant, la plupart des femmes sont déjà au courant de leur diagnostic et ont une idée des conséquences possibles de cette maladie. L'identification initiale du problème pendant la grossesse est assez rare.

La maladie de Bechterew chez les femmes est moins grave que chez les représentants de la moitié forte de l’humanité. La pathologie conduit rarement à des lésions prononcées de la colonne vertébrale et des articulations, une limitation significative de la mobilité et de l’invalidité. Le pronostic de la maladie chez les femmes est assez favorable.

Le processus inflammatoire dans la spondylarthrite ankylosante ne se limite pas toujours aux articulations et à la colonne vertébrale. Chez certaines femmes, les vaisseaux des organes internes sont touchés. Les vaisseaux des reins et du cœur interviennent le plus souvent dans le processus, ce qui entraîne des complications graves. Des dommages aux vaisseaux oculaires et une déficience visuelle régulière sont possibles. Une baisse très caractéristique de l’immunité et une tendance au rhume fréquent.

Grossesse avec spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante n'est pas une contre-indication à la grossesse. La plupart des femmes atteintes de cette pathologie sont capables de porter et de donner naissance à un enfant en bonne santé. Les restrictions ne surviennent que dans le syndrome de la douleur sévère. Des dommages importants aux articulations de la hanche et une douleur intense peuvent constituer un obstacle majeur à la vie intime. Les femmes qui souhaitent concevoir un enfant présentant cette pathologie devraient trouver la position la plus confortable dans laquelle la douleur sera moins prononcée.

La grossesse a un effet positif sur l'évolution de la spondylarthrite ankylosante. Le déclin physiologique de l'immunité au cours de cette période entraîne un affaissement voire la disparition complète des symptômes de la maladie. Pendant la grossesse, de nombreuses femmes constatent une diminution de la douleur, la disparition de la raideur matinale des articulations et une amélioration significative de l’état général. Après l’accouchement, tous les symptômes de la maladie réapparaissent dans les 2 à 4 mois.

Grossesse et conséquences pour le fœtus

La spondylarthrite ankylosante n’affecte pratiquement pas le déroulement de la grossesse. Avec cette pathologie, le développement du fœtus se déroule conformément à la nature programmée, et même de fortes sensations douloureuses n'affectent pas l'état du bébé. Les problèmes ne surviennent que chez les femmes qui sont obligées de prendre constamment des analgésiques. De nombreux analgésiques ont un effet négatif sur le développement du fœtus et peuvent même provoquer une fausse couche.

Certaines difficultés surviennent aux derniers stades de la maladie avec l’atteinte du cœur, des poumons, des reins et d’autres organes internes. Pendant la grossesse, le corps de la femme est obligé de supporter un double fardeau. Modifiés par le processus inflammatoire, les organes internes ne font pas toujours face à une augmentation du stress, ce qui entraîne le développement de diverses complications (insuffisance placentaire, prééclampsie, naissance prématurée). Toutes ces conditions ne sont pas spécifiques et ne sont pas liées aux mécanismes du développement de la spondylarthrite ankylosante.

La spondylarthrite ankylosante a une prédisposition héréditaire. Cela signifie que la future mère est plus susceptible de transmettre la maladie à son enfant. Il est important de rappeler que ce n'est pas la maladie elle-même qui est héritée, mais seulement un risque élevé de développement chez l'enfant (environ 10% si l'un des parents est atteint). Il est impossible de déterminer à l'avance la probabilité de développer la maladie de Bechterew chez un enfant.

Principes de traitement et de gestion de la grossesse

Une femme souffrant de spondylarthrite ankylosante doit être surveillée par un rhumatologue dès la conception de l'enfant jusqu'à la naissance. Lors de la première comparution, le médecin évaluera l’état général de la future mère et la gravité du processus pathologique. Selon le témoignage nommé examen supplémentaire.

Pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante en dehors de la grossesse, on utilise de tels médicaments:

  • cytostatiques;
  • les glucocorticoïdes;
  • immunosuppresseurs;
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) contre la douleur intense.

Ces médicaments suppriment leur propre immunité et inhibent ainsi la progression de la maladie, éliminent la douleur et permettent aux articulations de retrouver leur mobilité. Le traitement est long, en cours ou à vie. Pendant la grossesse, l’utilisation de tels médicaments est interrompue. Selon les indications, le médecin peut remplacer certains médicaments par des médicaments sans danger pour le fœtus ou au moins réduire leur posologie. 2 mois avant la date prévue de la naissance, tous les médicaments sont annulés.

Les naissances avec spondylarthrite ankylosante ne peuvent passer par le canal de naissance naturel que si l'état de la femme et du fœtus sont satisfaisants, ainsi que si les manifestations de la maladie sont minimes. Des modifications prononcées des articulations de la hanche et de l'articulation sacro-iliaque peuvent être une indication de la césarienne.

Spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse

La spondylarthrite ankylosante est une spondylarthrite ankylosante. Lorsque cette maladie survient, un processus inflammatoire se produit dans les articulations intervertébrales. Cela conduit à un épissage des vertèbres, ce qui provoque une déformation de la colonne vertébrale et des difficultés de mouvement. En outre, la maladie peut avoir un effet négatif sur les organes internes et les muqueuses. La spondylarthrite ankylosante est considérée comme une maladie rare mais défavorable. Depuis le traitement principal ne permet pas d'éliminer complètement la cause de la maladie. Il existe plusieurs formes de la maladie.
• Si seule la colonne vertébrale est touchée, il s'agit de la forme centrale.
• Si la colonne vertébrale et les grosses articulations de la hanche sont touchées, ainsi que les articulations de l'épaule, la forme rhizomélique est diagnostiquée.
• La forme périphérique de la spondylarthrite ankylosante se manifeste par la défaite des articulations de la colonne vertébrale, du genou et du coude.
• Si la colonne vertébrale est touchée ainsi que les petites articulations des membres, il s'agit de la forme scandinave.

Raisons

La maladie survient pendant la grossesse pour les mêmes raisons que sans elle.

Pathologie rachidienne congénitale. Posture tordue. Prédisposition héréditaire au développement de la spondylarthrite ankylosante. Troubles métaboliques. Pendant la grossesse, un changement de métabolisme est considéré comme normal. Maladies infectieuses. Efficacité réduite du système immunitaire. Augmentation de la charge sur la colonne vertébrale, mode de vie sédentaire. Pendant la grossesse, la charge de la colonne vertébrale augmente en raison de l’augmentation de la taille de l’utérus.

Les symptômes

Déterminer la présence de la maladie pendant la grossesse est difficile. Habituellement, les symptômes de la spondylarthrite ankylosante commencent à apparaître tardivement. En outre, il est difficile de reconnaître la maladie en raison de signes similaires de grossesse.

Au stade initial de la maladie se manifeste sous la forme d'une douleur mineure dans les articulations. La température corporelle peut augmenter et la fièvre commence. Avec le développement de la spondylarthrite ankylosante, la douleur apparaît dans la colonne vertébrale et la région pelvienne. Violation possible des organes et systèmes internes. L’apparition de douleurs nocturnes est un signe clair de l’évolution de la maladie. Cela viole le rêve de la future mère en raison du changement de position fréquent. Au stade avancé de la maladie, il y a des signes de sciatique. L'état des vertèbres et du tissu intervertébral se détériore sous l'effet de la compression des racines nerveuses. La douleur s'intensifie et il y a un fourmillement ou un engourdissement dans la zone touchée. Tonus musculaire réduit. Pendant le mouvement ou pendant l'effort physique, la future mère ressent une forte douleur aiguë. En cas de lésion thoracique, il se produit une compression du cœur et des vaisseaux sanguins. Cela peut provoquer un étouffement. Les signes de spondylarthrite ankylosante comprennent une transpiration excessive, une détérioration de la santé, une accélération du rythme cardiaque, de la fatigue et une somnolence accrue.

Diagnostic de la spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse

Pour diagnostiquer la maladie, la future mère devrait consulter un médecin. L'examen primaire ne permet pas de détecter les signes de spondylarthrite ankylosante à un stade précoce. Les femmes enceintes devraient subir un test de dépistage de sang et d'urine. Pour déterminer le diagnostic exact, un examen aux rayons X est nécessaire. Mais pendant la grossesse, cette méthode est utilisée dans un cas rare. Les rayons X peuvent être utilisés comme méthode de diagnostic si la future mère est en danger de mort.

Des complications

Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse pour la future mère et son bébé? La spondylarthrite ankylosante se développe très rarement chez la femme enceinte, mais les conséquences peuvent ne pas être favorables.

Transmission héréditaire possible de la maladie au futur bébé. Les enfants nés de mères atteintes de spondylarthrite ankylosante augmentent considérablement le risque de développer cette pathologie. Sur le développement et l'état du fœtus, la maladie n'a pas d'impact négatif. L'accouchement naturel dans cette pathologie n'est pas interdit. Mais les médecins sont réassurés et effectuent le plus souvent une césarienne. Cela aide à réduire la charge sur la colonne vertébrale endommagée de la mère. Après l'accouchement, la maladie doit être guérie avec les médicaments nécessaires. Si la maladie de Bechterew commence, une invalidité peut se développer en raison d’une violation des fonctions motrices du système musculo-squelettique. Le fait de pincer les racines nerveuses et une altération du système circulatoire entraîne de graves maux de tête. Mais si le traitement nécessaire est respecté, les complications peuvent être évitées.

Traitement

Que pouvez vous faire

Pendant le traitement, la future mère devrait réduire toute activité physique. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez effectuer indépendamment des exercices thérapeutiques et prophylactiques simples. Pendant la grossesse, autorisé à visiter la piscine. Une femme enceinte chez qui on a diagnostiqué une spondylarthrite ankylosante doit dormir sur une surface dure et plane. L'oreiller devrait être bas et pas trop mou. Assis à la table, vous devez surveiller votre posture. Afin d’accroître le travail de l’immunité, qui est nécessaire pour un prompt rétablissement, la future mère devrait bien manger, marcher à l’air frais, se reposer complètement.

Que fait le docteur

Il est difficile de traiter la maladie pendant la grossesse en raison de l’interdiction de prendre de nombreux médicaments. Les médicaments autorisés pendant la grossesse sont prescrits par le médecin afin de permettre à la mère de prendre la dose minimale. Pour l'anesthésie attribué des médicaments appropriés. Des complexes de vitamines peuvent être prescrits, ce qui aide non seulement à traiter la maladie, mais également à compenser la carence en oligo-éléments dans le corps de la future mère. Les principales méthodes de traitement de la spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse sont les massages et la physiothérapie. Ces méthodes sont sûres pour le futur bébé et le corps de la mère et sont également efficaces dans le traitement.

Prévention

Il est impossible d'empêcher complètement le développement de la maladie. Mais vous pouvez réduire le risque de développer une spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse.

La future mère devrait essayer de ne pas surcharger la colonne vertébrale. Pour réduire la charge liée à la croissance du ventre, vous pouvez utiliser des bandages spéciaux. Mais la consultation du médecin est nécessaire. Si une maladie infectieuse survient, l'automédication est inacceptable. La future mère devrait consulter un médecin pour un traitement approprié. Les mains doivent être lavées après avoir utilisé les toilettes, la rue et également avant de manger. En outre, avant de manger, il est nécessaire de bien laver les légumes et les fruits. Pendant la grossesse, l'efficacité du système immunitaire est réduite. Améliorer l'immunité en utilisant une bonne nutrition. Dans le régime de la future mère devrait inclure les fruits et légumes frais, les produits laitiers. Des promenades régulières dans l'air frais, une aération dans la pièce, un durcissement progressif du corps ont également un effet bénéfique sur l'efficacité du système immunitaire.

Dites adieu à la spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est curable, mais pas les médicaments

Spondylarthrite ankylosante et grossesse

Bonjour cher ami

Dans la continuité du sujet de la spondylarthrite ankylosante chez la femme, j'ai décidé de publier sur le blog un article sur la spondylarthrite ankylosante et la grossesse. Ces sujets sont liés. Étant donné que toute jeune femme diagnostiquée comme étant atteinte de spondylarthrite ankylosante, elle se demande tôt ou tard: "Peut-elle avoir des enfants?" Et "La maladie de Bechterew peut-elle affecter la grossesse et l'accouchement?"

Je veux rassurer les femmes. Ce n'est pas dangereux. La spondylarthrite ankylosante et la grossesse n'interagissent ni n'affectent mutuellement. Selon des experts occidentaux, formés après des recherches approfondies (ils savent comment enquêter et tenir des statistiques), la maladie de Bechterew chez les femmes n'affecte pas la grossesse et l'accouchement, ni l'enfant.

Les troubles pendant la grossesse chez les femmes atteintes de spondylarthrite ankylosante sont très rares. Parfois, les femmes atteintes de spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse se sentent encore mieux, en particulier celles qui souffrent d’inflammation des articulations des membres inférieurs et supérieurs.

La spondylarthrite ankylosante chez la femme ne provoque ni naissance prématurée ni fausse couche. Les enfants naissent comme d'habitude. Bien sûr, si la mobilité des articulations de la hanche est déjà limitée, vous devrez peut-être subir une césarienne.

Les femmes atteintes de spondylarthrite ankylosante doivent adopter une attitude plus responsable à l'égard de leur nouveau poste. Pendant la grossesse, respectez certaines règles qui l'aideront à passer calmement de la grossesse et à donner naissance à un bébé en bonne santé.

Ces règles sont ordinaires et faciles à suivre. De plus, la plupart des femmes qui surveillent leur santé les effectuent de manière purement intuitive. Ceci, par exemple, réduit la dose de médicaments prise, augmente l’activité physique, les régimes amaigrissants, le calme, la bonne humeur, la bonne volonté.

Certaines femmes refusent généralement les médicaments antirhumatismaux, les remplaçant par des exercices et des massages, faisant parfois appel à des analgésiques. Certains, particulièrement avancés, pratiquent de courtes grèves de la faim pour soulager les exacerbations et la toxémie.

Les médecins recommandent aux femmes ayant reçu un diagnostic de spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse de prendre un minimum de médicaments antirhumatismaux et de les abandonner pendant 4 à 6 semaines avant l'accouchement, car elles ont un effet négatif sur l'accouchement et ne sont pas tolérées par l'enfant. Après l'accouchement, le médicament peut être repris.

Des questions telles que la prise de médicaments et leur refus, ou le choix d’autres médicaments, sont mieux discutées avec votre médecin afin de choisir l’option la plus sûre pour la mère et l’enfant.

La spondylarthrite ankylosante n’est pas héréditaire et ne vous inquiétez pas. Tout dépend de toi.

Vous pouvez élever diligemment un enfant et transmettre vos principes de vie et la probabilité de contracter la maladie de Bechterew. Si vous ne changez pas votre état d'esprit, cela changera.

Et, vous pouvez donner à votre enfant l’occasion de développer et d’explorer le monde lui-même, en lui suggérant parfois de montrer la bonne direction pour qu’il grandisse en bonne santé. Mais pour ce faire, vous devrez adhérer à un mode de vie sain, en montrant par votre propre exemple comment vivre sans maladie.

Agissez et vous réussirez.

Que penses-tu de la lecture? Partagez vos pensées dans les commentaires.

Si vous aimez l'article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Partagez ce post pour vos amis:

Ami moi:

Commentaires (33)

  1. Cvetlana:
    05/11/2011 à 09h49

Victor, bonjour! Merci pour votre site web, le dos fait mal, les médecins ont posé différents diagnostics, mais après avoir lu vos articles, j'ai compris ce qui m'arrivait. Merci Bonne chance, vous faites un travail très utile.

Merci Svetlana. Je suis heureux qu'au moins quelque chose vous a aidé.
Des succès à vous.

L'article, bien sûr, inspire. Mais pardonnez-moi, car ce BB n'est pas hérité. Voici une déclaration! Premièrement, le gène HLA-b27 est une prédisposition génétique, qui est d'abord testée pour la présence de BB suspectée. Deuxièmement, dans tous les manuels de rhumatologie, il est écrit que l'hérédité joue l'un des rôles principaux dans le diagnostic de la BB. Et dans le troisième. Parmi mes connaissances, seules 2 femmes avec deux enfants - trois des quatre enfants ont hérité de cette maladie. Voici une observation.

Anastasia, vous ne parlez que des hypothèses des médecins et des scientifiques. Ils ne connaissent pas eux-mêmes exactement la spondylarthrite ankylosante transmise. Dans leurs études, la pensée d'une personne et son influence sur la santé ne sont pas du tout prises en compte. Dans tous les enseignements ésotériques que j'ai rencontrés, on dit que c'est penser que cela affecte la santé humaine. Notre pensée dicte le mode de vie qui mène à la maladie. Il n’est pas surprenant que les enfants souffrent de la même maladie que leurs parents, car ils ont la même pensée et le même mode de vie. En ce qui concerne l'antigène, ici aussi, tout n'est pas clair. Par exemple, les cellules cancéreuses sont disponibles chez toutes les personnes. Mais seuls certains tombent malades. Les études sur le traitement de la spondylarthrite ankylosante ne sont pas très nombreuses. Par conséquent, jusqu'à présent, le diagnostic à un stade précoce ne peut pas être livré, À propos des manuels scolaires, tout le monde a déjà entendu. Là vous pouvez écrire n'importe quoi. Tapez "spondylarthrite ankylosante incurable". Ou tel "En 1980, il y aura un communisme en URSS". Ou "L'armée américaine a gagné la Seconde Guerre mondiale et libéré le monde du fascisme", etc. Je ne prétends pas avoir raison. J'exprime simplement mon opinion sur la base de mon expérience personnelle, de mes pensées et de mes observations sur la vie des gens.
Merci pour le commentaire.
Des succès à vous.

Ici je suis d'accord avec Victor! Après tout, nous pouvons changer quelque chose dans notre vie, dans notre nourriture et notre attitude envers la vie! Je ne connaissais pas l'existence du facteur de transfert qui soutient notre système immunitaire et combat même les cellules cancéreuses! Après tout, nous en savons encore si peu! Mais notre communication vise à nous aider mutuellement dans les moments difficiles!

Oui, Yuri. Nous pouvons nous-mêmes changer nos vies. Et nous serons toujours utiles dès que nous le voudrons.
Merci Succès

J'étais aussi gêné, qu'est-ce que tu écris - BB n'est pas hérité.. Et d'où vient-il alors ?? On m'a donné un BB cet été, je n'avais jamais entendu parler de lui, même si mon oncle, le frère de ma mère, l'avait... Et comment pourrais-je ne pas penser au fait qu'elle transmettrait à mes enfants? (J’ai un enfant)... j’ai très peur de cela et je ne veux pas qu’ils souffrent

Victoria, la majorité des scientifiques et des médecins occidentaux sont d’avis que la maladie de Bechterew n’est pas héritée. Il est gagné par la personne en train de vivre. Il est bénéfique que les médicaments repoussent les causes de la maladie dans l'hérédité. Mais ensuite, d'où vient la maladie de Bechterew pour la première fois. Il s'avère que l'homme a déjà été créé avec un antigène, ainsi qu'avec des cellules cancéreuses. Mais les unités sont atteintes de cancer et les cellules ont tout. De même, la présence d'un antigène ne signifie pas la présence d'une maladie. Les médecins et scientifiques russes travaillant dans le domaine de la spondylarthrite ankylosante ne font aucune recherche, mais retiennent des découvertes occidentales ce qui leur est bénéfique. Pourquoi en Allemagne, en France et dans d'autres pays occidentaux, en cas de spondylarthrite ankylosante, il est recommandé de jouer au volleyball et à d'autres jeux en plein air, ce qui est formellement interdit dans notre pays. Pourquoi certains médecins se félicitent-ils de la décision du patient d'abandonner des médicaments puissants, ce qui est perçu dans notre pays comme une obéissance. Est-ce parce qu'ils ont peur d'améliorer l'état du patient et son refus des services de médecine?
Si oncle spondylarthrite ankylosante et où vous êtes. Si un antigène se trouve en vous, il devrait alors être hérité de votre mère ou de votre père. Mais vous n'écrivez pas à ce sujet. Si votre enfant a la même pensée que vous, la maladie de Bechterew est garantie. Et en votre pouvoir pour empêcher cela. Changez votre façon de penser en positif et votre enfant sera en bonne santé. Ne faites pas aveuglément confiance à la médecine, tout le monde se trompe, et à la médecine aussi. Tout dépend de vous, pas des médicaments et des médicaments. Pourquoi les médicaments apparaissent-ils de plus en plus efficaces et les patients atteints de spondylarthrite ankylosante ne deviennent-ils pas moindres, mais inversement? Pourquoi les femmes commencent-elles à rattraper les hommes par le nombre de maladies? Je n'y ai pas pensé. Ah, ça en vaudrait la peine. La médecine à cette question ne vous donnera pas de réponse. Elle ne sait pas Parce que seul le corps est pris en compte et que l'influence de notre esprit sur le déroulement des processus vitaux dans le corps est complètement ignorée. Et aussi le fait que nos pensées créent notre réalité. Bien que la science le prouve depuis longtemps.
Des succès à vous.
Tout le meilleur.

Seulement j'ai fait un don à l'antigène, donc je ne peux pas dire si les parents l'ont. Je suppose que la maladie a commencé à se développer quand elle a migré vers le nord, mais seulement comment ma pensée âgée de 17 ans pourrait développer la maladie... Je suis d'accord avec vous, l'idée est matérielle, etc. et nous devons penser positivement. Et le médicament est au seuil de la science-fiction, ne serait-ce que pour dépenser plus d’argent. vous avez un blog très intéressant, je viens juste de l'ouvrir aujourd'hui (ou plutôt, ma mère l'a ouvert et m'a envoyé un lien).... Je vais apprendre à me changer..

Très inspirant bien sûr. Et je suis sincèrement heureux de votre merveilleuse délivrance. Mais beaucoup de phrases que je ne peux pas prendre au moins sur la base du cours scolaire d'anatomie. la génétique est beaucoup plus large que vous ne le pensez. La prédisposition des gènes à bb également, et des cellules cancéreuses peuvent être disponibles mais ne se manifestent pas pour le moment, mais dès que les conditions nécessaires seront réunies, les conditions favorables apparaîtront immédiatement. En outre, l'héritage ne survient pas directement des parents aux enfants. Le gène de grand-mère est également facile à saisir. Une grand-mère qui ne s’est probablement pas présentée comme bb, par exemple, a récompensé son oncle, qui l’avait. Voici la réponse à la question posée par Victoria. Donc ici tout est transparent. Mais avec ce que je suis d’accord, c’est avec un regard sur l’approche des médecins. En effet, vivant aux Pays-Bas, je me sens parfaitement en bonne santé, bien que la présence de BB soit incontestable, uniquement parce que les médecins ne me forcent pas à boire des tonnes de pilules et que la douleur est soulagée par la thérapie physique et l'éducation physique. Ce mois-ci, nous avons eu un tournoi de volleyball à Bekhterevtsev. Et quand on m'a demandé si je ne me ferais pas de mal sans prendre des médicaments non stéroïdiens et autres non-sens, le médecin m'a assuré qu'il n'y en avait pas et était simplement heureux que je le fasse de ma propre initiative. La seule chose que je puisse ajouter, c'est que visiter des hôtels spéciaux est très agréable pour votre bien-être. La dernière fois, c'était en Hongrie à Heviz. Maintenant, je prévois d'aller en Autriche dans les galeries de radon. Je ne sais pas comment l'Autriche, mais la Hongrie a fonctionné juste super! Et j'ai aussi essayé la formation autodog SOMDA. Essayez aussi si c'est très douloureux. Cela m'a beaucoup aidé! Tout va bien!

Anastasia, je ne sais pas comment fonctionne la génétique. Oui, dans d'autres domaines et je ne veux pas savoir. Pour être en bonne santé, je n'en ai pas besoin. Je me suis débarrassé de la spondylarthrite ankylosante sans cette connaissance. Je viens de vérifier sur moi-même les méthodes de guérison existantes. Et trouvé ce qui m'a aidé. Je ne veux pas savoir comment ça marche. Je sais juste que ça marche et quand ça marche. Si vous pensez que la maladie de Bechterew est héritée, c'est votre affaire. Répondez juste à votre propre question. Qui a hérité de la maladie de Bechterew, la première personne à avoir contracté cette maladie? Je ne comprends pas. Et, ici, si cet antigène est présent chez chaque personne, comme les cellules cancéreuses, il ne commence à agir que lorsqu'une personne mène un mode de vie incorrect. Cela explique tout. Pourquoi ne pas admettre que certains scientifiques occidentaux, qui croient que la plupart des maladies ont une origine psychosomatique, ont raison. Après tout, leur théorie explique pratiquement l’origine des maladies. Et puis les maladies incurables n'existent tout simplement pas. Parce qu'en changeant la façon de penser et le mode de vie, vous pouvez vous débarrasser de n'importe quelle maladie. Cela a été confirmé par des personnes qui se sont débarrassées du cancer et d'autres maladies incurables. De cette façon, ils se débarrassaient auparavant des maladies incurables, uniquement parce que les gens croient davantage en la médecine, et non pour eux-mêmes, ni pour celui qui pourrait vaincre la maladie. Je suis allé de cette manière pour me débarrasser de la spondylarthrite ankylosante. Et ce n'est pas une guérison miraculeuse. Ceci est un travail de vous changer. Et cela peut être fait par tout le monde. Mais, pour cela, vous devez vous débarrasser du syndrome d'Eva et commencer à mettre en pratique des méthodes existantes, pas des médicaments, ni des procédures miraculeuses qui n'apportent qu'un soulagement temporaire, mais n'éliminent pas la maladie.
Merci pour le commentaire.
Des succès à vous.

Victor, bon après-midi. Merci beaucoup pour l'attitude positive! Malheureusement, cela manque beaucoup dans la vie. Abandonnez et tout semble sans espoir. Plus de gens vous aiment avec une telle pensée! Partagez, s'il vous plaît, votre méthodologie. Comment avez-vous appris à humidifier positivement? Merci d'avance!

Bonjour Catherine
Le fait est que cela n’est pas venu immédiatement, à un moment donné. J'y suis allé depuis très longtemps. Je ne me suis pas fixé comme objectif de changer de mentalité, car je n'y connaissais rien. Je voulais juste me débarrasser de la spondylarthrite ankylosante.
Par conséquent, je cherchais tout. informations à ce sujet. Et dès que j'ai trouvé quelque chose de valable, à mon avis, je l'ai tout de suite essayé sur moi-même.
Tout cela a joué un rôle dans le changement de pensée. Mais, maintenant, je sais que le principal changement m'a apporté le fait que je passais le jeûne et que je passais périodiquement aux aliments crus. Ceux qui ont refusé étaient des produits d'origine animale et même des aliments transformés thermiquement.
Une telle nutrition permettait de nettoyer le corps du gène de la peur et de l'agression, que les gens utilisent avec la viande d'animaux. L’être humain est très gentil, mais les gens ont été forcés de penser qu’ils doivent être agressifs pour survivre.
J'étais convaincu de l'autre. La bonne volonté et le respect peuvent nier toute agression. C’est la raison pour laquelle j’ai un comportement positif: c’est bénéfique de tous les côtés, tant pour la santé que pour la qualité de la vie.
Merci
Succès

L'auteur, comme toujours, au sommet. Article aimé. Merci et les réponses aux commentaires - sous chaque mot, abonnez-vous.

Il s’avère que le pouvoir était l’essentiel dans le changement de mentalité.... Victor, que penses-tu que la maladie peut revenir? Avez-vous de telles pensées ou n'y pensez-vous pas? Si vous avez maintenant une pensée positive, et comment était-ce avant? Je ne peux absolument pas changer ma façon de penser et de me nourrir... J'ai déjà intuitivement senti que c'était ce qui nuisait à la guérison. Et vos articles viennent de le confirmer. Oh, eh bien, c'est comme ça qu'on se fait…..

Irina, la nutrition a grandement contribué à changer ma façon de penser. Après tout, j'ai expérimenté la nutrition dès le début, dès que j'ai été diagnostiqué avec la maladie de Bechterew. Un long jeûne a également contribué au changement de mentalité. Après cela, j'ai commencé à lire beaucoup de choses sur le développement spirituel et non sur la nutrition et l'éducation physique. Il s'avère que tout est connecté. La nutrition et l'éducation physique m'ont poussé au développement spirituel. Et la pensée a commencé à changer de manière significative.
La spondylarthrite ankylosante à vous ne sera pas en mesure de revenir, car vous ne pouvez pas être le même, dans le sens de la pensée. Vous aurez une perception et une perception différentes de la vie. Et l'augmentation de l'amour de soi et de l'intuition ne vous permettra tout simplement pas de vous faire du mal.
Avant, ma pensée était servile. Je ne pouvais pas me défendre. Je ne m'aimais pas et ne demandais rien pour moi. Pourrait même travailler gratuitement. Parce que j'ai été payé un centime. Quand j'ai commencé à comprendre cela, j'ai immédiatement quitté mon emploi.
J'avais l'habitude de condamner les gens pour leurs actes et de les critiquer et de me mettre en colère souvent et pendant longtemps. Maintenant, je n'ai pas besoin de ça. Même si je suis en colère ou si je ne suis pas satisfait de moi-même, quelques minutes, deux heures maximum. Puis la bonne humeur revient. Auparavant, je pouvais revivre de tels moments pendant plusieurs jours, en me rongeant de l'intérieur.
Si vous sentez que vous devez changer, alors cela commencera à arriver, ne précipitez pas les choses. Cela passera inaperçu par vous. Et vous n'avez pas besoin de vous forcer non plus. C'est inutile, vous ne ferez que gaspiller de l'énergie. Avancez lentement au rythme habituel et vous réussirez.
Succès

Victor, c'est peut-être stupide, mais je demande quand même... Quels aliments penses-tu avoir un effet vraiment positif, améliorer l'humeur et être bons pour le corps.
Victor n'a rien à vous poser de telles questions?

Et pourtant, j'ai entendu dire qu'avec BB, il est nécessaire de manger une portion de sarrasin par jour, remplie d'eau bouillie la nuit. Que pouvez-vous en dire?

Irina, à mon avis, il n'y a pas de questions stupides, il y a des questions qui ne sont pas formulées avec précision et qui sont difficiles à comprendre. Mais, puisque vous posez une telle question, cela signifie que cela vous dérange et que c'est l'endroit où vous devez être dans votre vie.
Quels produits améliorent l'humeur pour vous, cela ne peut être déterminé que par vous. Mais, je suis sûr que ce sont des fruits frais qui donnent de l'humeur et aident au traitement de la spondylarthrite ankylosante, et non des plats avec un traitement thermique prolongé. Vous comprendrez cela si vous vous écoutez constamment.
Par conséquent, vous devez vous écouter, votre moi intérieur, et cela vous incitera à vous dire ce que vous voulez en ce moment, et que vous en tirerez le maximum d'avantages. Mais le fait que ce ne soit pas de la viande et pas des pommes de terre frites, m'a convaincu moi-même.
Si vous ne pouvez pas décider ce que vous voulez, essayez un peu de tout et écoutez-vous. Et tu comprendras. Parce que, pour différents produits, vous aurez différentes sensations. Alors, choisissez ceux que vous êtes plus agréable, donnez de la joie et une explosion d'énergie.
Oui, ça ne marchera pas tout de suite, il faut l'essayer, mais ça vaut le coup. Après tout, la bonne humeur est un signe d’amour pour soi-même et pour son corps et un moyen puissant de se débarrasser de la spondylarthrite ankylosante.
Des succès à vous.

Les patients atteints de BB traitent leurs enfants de la même manière qu'ils se traitent eux-mêmes. Les parents vont paraître. qu'ils aiment leurs enfants, les soins, etc. mais les enfants seront toujours aussi heureux que leurs parents. D'où la conclusion - que vous semez, vous récolterez tôt ou tard. WHAT LOVE peut donner à un enfant un BB malade ou malade, si VOUS-MÊME ou VOUS-MÊME NELUSB... T: Il est très noble de faire l'expérience pendant la grossesse: il est transmis ou non hérité, et toute la vie d'un enfant déchirera le cœur de ses gémissements. Impoli mais vrai.

Irina, j'ai aussi écrit à ce sujet dans les articles. Oui, cela aide à nettoyer le corps et lui donne une énergie propre. C'est vrai, j'ai versé du sarrasin avec de l'eau ordinaire à la température ambiante et, après 3 à 5 heures, le sarrasin a gonflé et a pu être mangé. Croyez-moi, le sarrasin gonflé est aussi comestible que bouilli, mais il y a plus d'avantages. Il faut tant d’eau pour couvrir toutes les céréales et un peu plus. Je l'ai mangé de cette façon récemment, même lorsque je suis passé aux aliments crus. Le sarrasin peut être consommé avec des salades fraîches, si vous ne le pouvez pas. Vous pouvez manger avec de l'huile végétale. Mais, dans tous les cas, les avantages seront plus importants que ceux du sarrasin bouilli.
Des succès à vous.

Elena, vous avez décrit avec précision et précision les conséquences de ne pas s'aimer soi-même pour les enfants dont les parents sont atteints de spondylarthrite ankylosante. Les enfants de moins de cinq ans sont complètement dépendants des parents, en particulier de la mère. Je veux dire une connexion spirituelle. Et tous les problèmes de la mère affectent le psychisme et la santé de l'enfant. Ce n'est pas par hasard que des enfants défectueux sont nés. Cela suggère que la mère a un état d'esprit et une attitude imparfaits envers l'enfant à naître. C'est pourquoi chaque femme doit apprendre à s'aimer elle-même, puis son enfant, pour qu'il grandisse en bonne santé. Et la maladie de Bechterew est un avertissement à la future mère qu'elle a un problème d'amour pour elle-même. La conclusion est simple, vous voulez avoir un enfant en bonne santé, apprendre à être féminine. Apprenez à vous aimer vraiment, pas avec des mots.
Elena, merci pour le commentaire.
Succès

tout lire. toutes les mauvaises qualités de pensée et de style de vie énumérées sont celles de mon mari ((((((toujours toujours réglé sur mauvais, parce que l’homme du nord mange tout avec de la viande, frit et gras), etc.), se considère comme un lépreux, rien du tout. personne ne fait confiance et ne convainc pas, le sport ne s’occupe pas du tout, le même échauffement. Ses parents pensent qu’il est faux de bouger une nouvelle fois - c’est mauvais: mon fils, moi-même, aller au lit, etc.
Je leur ai tout dit que c'était faux. et ils feraient mieux de lui verser de la vodka! eh bien, pourquoi nous ne l’avons pas rencontré auparavant... nous nous sommes rencontrés alors qu’il avait déjà 36 ans...

comment puis-je influencer le changement dans sa pensée... Donner des conseils pozhalsta. cri de l'âme!

Bonjour Maria.
Malheureusement, nous n'avons pas le droit d'influencer la pensée d'une autre personne sans son consentement.
De plus, votre mari n'est pas un petit enfant et ne veut pas se changer. Et vous ne ferez rien avec cela.
Mais, vous pouvez commencer à vous changer. Ensuite, le principe commence à fonctionner: "Si vous voulez changer le monde, commencez par vous-même." La plupart des gens n'y croient pas, parce qu'ils ne veulent pas eux-mêmes changer, sachant qu'ils agissent correctement. Mais cette règle fonctionne à 100%.
Vous êtes émotionnellement connecté avec votre mari. Vous êtes avec lui comme deux bols d'écailles, maintenant vous êtes en équilibre. Si vous commencez à changer, la balance se brisera. Et si votre mari vous aime, il changera inconsciemment pour retrouver son équilibre.
Passez en revue le film “The Secret”, on en parle beaucoup.
Essayez-le et vous réussirez.
Des succès à vous.

Merci pour un tel site.

Bonjour, ma femme est diagnostiquée avec BB
Tout sauf elle est maintenant à la 6ème semaine de grossesse.
Ses articulations dans ses bras sont enflées, des douleurs apparaissent dans les articulations des jambes, dans le dos, dans le sacrum...

Les médecins insistent sur l'avortement...
Nous avons refusé - et nous voulons cet enfant.

Comment réduire la douleur pendant la grossesse. Que faire après toute intervention médicale est presque impossible...

Pour le moment, ils placent le compte-gouttes «dexaméthasol» et il devient un peu plus léger, mais à mesure que la détérioration cesse de se produire...

Comment réduire la douleur pendant la grossesse. S'il vous plaît dites-moi, aidez-moi - on a l'impression que la maladie se développe de plus en plus avec chaque heure qui passe.

Bonjour Constantine Pour comprendre votre situation, je dois parler à votre femme. Cela peut être fait via Skype. Ecrivez-moi une lettre à [email protected] dans laquelle spécifiez votre Skype. Je vous offrirai un temps de consultation et vous choisirez celui qui vous convient. J'ai juste besoin de savoir de quelle région vous vous trouvez pour naviguer dans le temps. Merci Succès

Bonjour J'ai accouché avec un diagnostic de BB, malade la cinquième année. Pendant la grossesse, le corps semblait avoir été remplacé, il n'y avait pas de raideur matinale et cette douleur au dos. Mais dès qu'elle a accouché, tout est revenu - douleur, raideur, j'observe même une détérioration. Je nourris un enfant à l'enfant. Je n’ai pas le temps pour moi-même, mon mari a acheté une balle de fitness pour pouvoir le faire, mais j’avais une question stupide sur ce que je pourrais nourrir un enfant pendant au moins un an et ne pas mourir de douleur, car vous ne pouvez prendre aucun médicament pour l’allaitement...

Bonjour Elena
Même si vous allaitez un enfant pendant un an maximum sans utiliser d'analgésiques, mais que vous souffrez de douleur, vous ne tirerez bénéfice ni de vous-même ni du bébé. Je vais expliquer pourquoi.
Premièrement, consacrez tout votre temps uniquement à l’enfant, et ne vous consacrez pas à vous-même, vous enfreignez la loi de la hiérarchie et votre image du monde dans lequel vous devez être le premier. Et cette violation affectera votre santé et la santé de l'enfant.
Deuxièmement, votre enfant ressent votre douleur, vous le lui transmettez avec du lait et son état, et il en est malheureux, car il est à l'origine de cette douleur (même si elle l'est en partie). Il vous transmettra ce malheur, mais vous ne comprendrez peut-être pas ce qui se passe et vous serez malheureux aussi. Il en résulte un cercle vicieux.
Troisièmement, après de tels tests, votre enfant ne peut plus être en bonne santé, car son subconscient va retarder la croyance que l'amour est associé à la douleur physique et aura peur de montrer de l'amour, s'attendant à une douleur physique après chaque manifestation de l'amour. Mais cela ne peut être évité, car c’est la vie et tout y passe. Par conséquent, il y aura de la douleur. Et vous ne pouvez pas l'arrêter.
Quatrièmement, votre enfant, par amour pour vous, commencera à supporter une partie de votre douleur, il sera malade et vous ne comprendrez pas ce qui se passe et vous ne pourrez rien faire.
Cinquièmement, lorsque vous souffrez pour le bien d'un enfant, c'est-à-dire pour le bien d'autrui, vous donnez le mauvais exemple à votre enfant. Comment ne pas s'aimer soi-même, vivre pour le bien des autres, souffrir énormément physiquement, être malheureux. Et, en vous aimant, votre enfant peut s’appuyer sur ce mode de vie et répéter sa vie dans des couleurs plus vives et plus négatives.
Et maintenant, répondez, voulez-vous ce genre de vie pour vous et votre enfant?
Si vous ne voulez pas d'une telle vie pour votre enfant, vous devez commencer à prendre soin de vous. Mais, aller à l'extrême (comme ils aiment faire avec nous, pour les Russes) n'en vaut pas la peine.
Rappelez-vous votre état pendant la grossesse, vos pensées, vos émotions, vos sensations dans votre corps, vos images, c’est-à-dire des événements dans lesquels vous vous êtes senti inspiré et en bonne santé. Analysez ce qui a changé maintenant et pourquoi vous ne pouvez pas être dans le même état. Et commencez à vous rendre cet état maintenant.
Vous avez probablement assumé un très grand fardeau de responsabilité morale et vous ne pouvez donc pas supporter la taille. Jeter cette responsabilité. Ou partagez-le avec votre mari et votre famille.
Commencez à changer de nourriture, en abandonnant complètement la viande, les produits laitiers, la cuisson. Cela ne fera pas mal au bébé. Mangez plus de fruits et légumes frais. Dans la mesure du possible, faites des exercices physiques sur l'entraînement de la taille, régulièrement, avec un grand nombre de répétitions.
Commencez à passer un jour à jeun, ils aideront à soulager la douleur. Nourrir le bébé, si vous n'avez pas peur et ne vous inquiétez pas, cela ne vous affectera pas.
Parlez à votre médecin des analgésiques ou des anti-inflammatoires que vous pouvez utiliser pour soulager la douleur et minimiser les dommages causés à votre enfant. Commencez à utiliser ces médicaments si vous ressentez une douleur intense et prolongée.
Si vous le souhaitez, nous pouvons discuter avec vous de ce sujet sur Skype et trouver le meilleur moyen de sortir de cette situation.
Merci Succès

Bonjour Victor! Pourriez-vous me dire s'il vous plaît, notre garçon a 2 ans, maintenant mon mari a été diagnostiqué avec BB. Toute ma vie, j'ai rêvé de deux enfants. Quelle est la probabilité, si vous tombez enceinte maintenant, d'être la deuxième à avoir cette maladie? Et le premier? Merci beaucoup!

Bonjour, Yaroslav. La spondylarthrite ankylosante n'est pas héréditaire, ni le cancer. Par conséquent, la probabilité de contracter la maladie de Bechterew, à la fois pour votre enfant actuel et pour l'avenir, est la même, de 50 à 50. Et cela peut ne pas arriver parce que votre mari est atteint de cette maladie. Par exemple, les médecins, quand on m'a diagnostiqué une spondylarthrite ankylosante, m'ont eux-mêmes suggéré que j'avais un enfant le plus tôt possible afin que je puisse l'élever, au moins pendant un certain temps, jusqu'à ce que la maladie soit complètement tordue. Si vous et votre mari donnez à vos enfants l'exemple de la pensée positive et d'un mode de vie sain, la maladie de Bechterew ne menacera pas vos enfants. Si votre mari est capable de transmettre l'état de pensée et l'état émotionnel à ses enfants, il est fort probable que vos enfants souffrent également de spondylarthrite ankylosante. Et même peut-être sous une forme plus sérieuse. Par conséquent, la santé de vos enfants, présents et futurs, ne dépend que de vous.
Agissez et vous réussirez.
Des succès à vous.
Tout le meilleur.

Victor, tu viens de m'inspirer! Récemment, j'ai appris que j'étais malade de BB, mon fils a 3 ans. Je vais changer de régime et de penser))) Merci beaucoup

Bonjour Svetlana. Je suis heureux de savoir que mes travaux aident les gens à trouver l'espoir d'un traitement curatif pour la spondylarthrite ankylosante. Une fois que vous êtes ici, vous avez déjà besoin de ces informations. Et maintenant, il vous suffit de l'utiliser correctement pour en tirer profit.
Merci pour le commentaire.
Des succès à vous.

Spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse: symptômes, traitement et prévention

Symptômes de la spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse

La grossesse dans la spondylarthrite ankylosante ne permet souvent pas de détecter la maladie, car des symptômes très similaires peuvent survenir au cours du port du bébé. En règle générale, la maladie est détectée chez la future mère à un stade tardif, lorsque l'état est négligé.

  • Au tout début, la pathologie se manifestera: légère douleur dans les articulations;
  • élévation périodique de la température, signes fébriles;
  • douleur dans la colonne vertébrale et les articulations pelviennes;
  • certains dysfonctionnements des organes internes;
  • syndrome de douleur la nuit.
Plus la maladie progresse chez une personne, plus elle devient brillante. Aux dernières étapes, la femme enceinte commence à remarquer les symptômes inhérents à la radiculite, à la paresthésie, à un engourdissement et à une diminution du tonus musculaire. Au fil du temps, la douleur devient très forte, ils se font sentir à chaque tentative de bouger. Si la poitrine en souffre, des crises d'asthme sont possibles, déclenchées par une compression des gros vaisseaux sanguins et du muscle cardiaque. La future mère devient somnolente, constate des faiblesses, une transpiration accrue, des battements de coeur rapides.

Douleur au dos, aggravée au repos (la nuit et le matin après le sommeil)

La grossesse dans la détection de la spondylarthrite ankylosante est difficile, en particulier à cause de la douleur, aggravée la nuit.

Réduction de la douleur pendant le mouvement et après la prise d'AINS

Aux premiers stades du patient, il suffit de s'échauffer pour éliminer la douleur, tandis que l'activité physique ne fait qu'aggraver la situation. L'utilisation de médicaments contre l'inflammation non stéroïdienne peut améliorer la qualité de vie.

Raideur matinale

Le repos long n’aggrave que la maladie, symptôme caractéristique de la spondylarthrite ankylosante.

Limitation de la mobilité de la colonne vertébrale

Comme chez les patients ordinaires et chez la femme enceinte, la spondylarthrite ankylosante réduit la mobilité de la colonne vertébrale. Cela est dû au fait que la pathologie ankylosante provoque l'accumulation de vertèbres et, par conséquent, d'abord la rigidité des mouvements, puis l'immobilité presque complète de la colonne vertébrale.

Conception pour la spondylarthrite ankylosante

La grossesse et l'accouchement dans la spondylarthrite ankylosante est une question qui doit être soigneusement examinée. Cette maladie n’exclut pas la vie intime, mais les partenaires doivent choisir des postures sûres. Leur sécurité sera signalée par un inconfort dans les articulations et la colonne vertébrale, ou par l'absence

Évaluation des risques

En général, la maladie n'empêche pas la possibilité de devenir enceinte, de porter et de donner naissance à un enfant. L'évolution de la maladie ne s'aggrave pas, la grossesse n'affecte pas l'avenir de la femme et il arrive parfois que la femme enceinte constate une amélioration de son état - la douleur aux articulations est moins gênante que d'habitude.

Il convient de garder à l’esprit que la spondylarthrite ankylosante, la grossesse, l’accouchement - une combinaison assez compliquée en raison de la nécessité d’annuler certains médicaments même 2 à 3 mois avant le début de la grossesse. Cela se traduit par une douleur accrue et une dégradation de la qualité de la vie. Les femmes enceintes devront se concentrer sur la formation et des exercices spéciaux. Les naissances ont généralement lieu par césarienne. En outre, vous devez prendre en compte que la garde des enfants implique une charge de travail importante, et qu'une femme atteinte de sa maladie aura besoin d'aide.

Grossesse avec spondylarthrite ankylosante

Il devient évident que la maladie n’interfère pas avec la grossesse et l’accouchement, et parfois, le bien-être de la femme s’améliore également. Il est utile de savoir si la spondylarthrite peut affecter la santé du fœtus.

Grossesse et conséquences pour le fœtus

Les conséquences ne peuvent être que si la femme qui envisage de devenir mère boit constamment des analgésiques. De plus, des problèmes peuvent résider dans le fait que les organes féminins ne sont pas capables de supporter une double charge, si la pathologie n'affecte pas que les articulations. Chaque cas est individuel et doit être examiné par un spécialiste.

La spondylarthrite est-elle transmise aux enfants?

Il n’est pas suffisant d’obtenir des informations sur le traitement de la spondylarthrite ankylosante pendant la grossesse, il est également nécessaire de déterminer les chances de transmission de la pathologie à votre enfant. Une mère malade avec 10% de chances donne naissance à un enfant présentant la même pathologie. Il est impossible de déterminer à l'avance si l'enfant a une pathologie.

Principes de traitement et de gestion de la grossesse

La thérapie en dehors de la grossesse implique de prendre un nombre suffisamment grand de médicaments qui réduisent les manifestations et inhibent la pathologie. Une femme doit être surveillée en permanence par un spécialiste. Le médecin doit revoir les directives de traitement en choisissant des médicaments n’ayant pas d’effet négatif sur le fœtus ou en réduisant le nombre de médicaments.

L'accouchement naturel n'est possible que si l'état de santé de la femme et du fœtus est satisfaisant. Sinon, une césarienne est prescrite. Deux mois avant la date de naissance, le médicament ne peut pas être bu car vous pouvez nuire au bébé.