Tous les symptômes et signes d'arthrite des articulations

La goutte

L'arthrite est la pathologie la plus courante des structures articulaires. Selon la cause du développement de la maladie, il existe 5 formes principales: rhumatoïde, réactif, infectieux, goutteux et psoriasique. Les symptômes de l'arthrite et ses manifestations dans chaque cas spécifique dépendront de la variante clinique de la maladie.

La maladie peut affecter différentes articulations

Symptômes réactifs de l'arthrite

L'arthrite réactive est une maladie inflammatoire de nature purulente qui se manifeste après une infection urinaire ou intestinale aiguë. Cette pathologie affecte souvent les jeunes hommes.

Les premiers signes se manifestent généralement par un malaise général: faiblesse, fatigue, mal de tête. Parfois, il se produit une augmentation de la température corporelle globale, qui dépasse rarement 38 ° C.

Un symptôme caractéristique de cette forme de la maladie est une atteinte asymétrique des articulations des jambes (cheville, genou ou hanche, par exemple), apparaissant plusieurs jours après des signes non spécifiques (c'est-à-dire des signes de la maladie non associés à des lésions des articulations). Parfois, des articulations entre les os du bassin sont impliquées dans le processus pathologique. Les ligaments et les tendons sont souvent enflammés (par exemple, dommages au tendon d'Achille). Les douleurs ont divers degrés de gravité, mais sont rarement intenses.

Ces symptômes peuvent être accompagnés d'une inflammation du système urogénital. Dans ce cas, il y a un besoin constant d'uriner (ressentir un vif désir d'uriner) - il peut aussi y avoir une sensation de brûlure et une douleur en ce moment.

La douleur, l'irritation et les rougeurs des yeux, ainsi que les troubles de l'acuité visuelle sont associés à l'apparition d'une conjonctivite (inflammation de la membrane muqueuse recouvrant la paupière et le globe oculaire), pouvant survenir à la fois avant l'apparition des lésions articulaires et en même temps.

Les yeux rouges peuvent être un signe d'arthrite, bien qu'à première vue, les dommages aux yeux et aux articulations ne soient pas liés.

Symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie chronique systémique dont les symptômes conduisent à une réduction significative de la qualité de vie, principalement due à la douleur et à des modifications de la forme des articulations. Cette pathologie devient souvent un handicap causatif.

La polyarthrite rhumatoïde classique (on peut appeler à tort le rhumatisme) a des symptômes assez caractéristiques:

Les premiers signes: ils deviennent enflés et enflammés par les articulations métacarpophalangiennes du majeur et de l'index. Ceci est souvent associé à une lésion similaire du poignet.

Dans presque tous les cas, les articulations sont affectées de manière symétrique (c'est-à-dire les mêmes, par exemple, à la jambe droite et à la jambe gauche).

La douleur arthritique augmente la nuit, plus près du matin. C'est assez intense jusqu'à midi et puis presque s'arrête. Si la pathologie en est à ses débuts, les sensations douloureuses disparaissent après l'exercice. Mais le soulagement ne dure jamais: après quelques heures ou le matin, la douloureuse attaque reprend.

Raideur corporelle le matin, sensation de faiblesse. Un patient peut se plaindre de «sensation de corps engourdi», de «gants serrés aux mains» ou de «corset serré au corps», avec ces mots les personnes décrivent leur état. Ces sensations disparaissent en une à deux heures après le réveil, mais dans le cas d'une forme grave de la maladie, une personne peut être perturbée tout au long de la journée.

Souvent, avec les articulations enflammées des mains, les petites articulations des pieds, qui sont à la base des doigts, sont également affectées. Le processus est également symétrique. À l'examen, le patient constate une douleur en appuyant sur les coussinets des orteils.

Si la maladie progresse, l'inflammation se propage à des articulations plus grandes (par exemple, genou, épaule, coude ou cheville). Mais il arrive que, au début, les tendons du talon et les grosses articulations deviennent enflammés, puis que le processus se propage aux pieds et aux mains - cette forme de la maladie se manifeste souvent chez les personnes âgées.

Il existe des nodules rhumatoïdes - de petites formations denses sous la peau dans les zones où les coudes, les mains et les pieds sont pliés. Ces nodules peuvent changer constamment de taille, puis disparaître, puis réapparaître et parfois ne pas changer au fil des ans. Ils ne provoquent aucune sensation, créent simplement un défaut esthétique.

Au stade avancé de la maladie, les symptômes augmentent, il se produit une forte déformation des mains et des doigts. Une telle violation peut se produire lorsque les mains et les doigts commencent à dévier vers l'extérieur et que la main est fixée dans la mauvaise position. De ce fait, la mobilité dans les articulations du poignet diminue. En conséquence, la circulation sanguine et l'innervation * des mains sont perturbées: elles deviennent pâles, une atrophie musculaire apparaît.

* Innervation - la connexion des organes et des tissus avec le système nerveux central par le biais des nerfs.

La maladie s'accompagne de signes récurrents d'intoxication du corps, qui comprennent les symptômes suivants: faiblesse, frissons, faiblesse, perte de poids, perte d'appétit, augmentation de la température à 38,5 ° C.

Au fil du temps, la maladie affecte toutes les surfaces articulaires. Les plus grandes peuvent s’enflammer sans gêne notable, mais leur mobilité se dégrade nettement.

Un kyste de Baker peut apparaître, un symptôme qui se produit lorsqu'il y a un excès de liquide dans une capsule du genou qui l'étire. Si ce liquide (exsudat) est très important, il peut alors entraîner une rupture de la formation kystique. En conséquence, le fluide imprègne les tissus situés à l'arrière de la jambe inférieure. Un gonflement et une douleur apparaissent dans cette zone.

Il peut également y avoir d'autres signes accompagnant la polyarthrite rhumatoïde:

  • inflammation des glandes salivaires,
  • engourdissement des membres
  • douleur aux yeux
  • douleur à la poitrine pendant la respiration.

Les lésions articulaires rhumatoïdes diffèrent des rhumatismes en ce que le processus inflammatoire est plus persistant, car les sensations douloureuses et le gonflement des tissus peuvent être troublants pendant de nombreuses années. La maladie diffère de l'arthrose en ce que les sensations douloureuses n'augmentent pas avec la charge, mais au contraire, elles s'atténuent après des exercices actifs.

Symptômes de l'arthrite infectieuse

La variante infectieuse de la maladie, également appelée septique ou pyogénique, est une maladie infectieuse grave. Il est basé sur la pénétration de microorganismes dans les structures articulaires avec une inflammation active ultérieure de ces dernières. Cette condition nécessite des soins médicaux d'urgence.

Les signes les plus courants d'arthrite d'origine infectieuse sont:

  • Un bon début. Dans de rares cas, une augmentation et une intensification graduelles des symptômes sur une période de trois semaines (par exemple, c'est ainsi que la maladie se produit chez les nourrissons).
  • Symptômes d'intoxication: fièvre (généralement supérieure à 38,5 ° C), frissons, douleurs musculaires, maux de tête. Les plus jeunes enfants peuvent avoir des vomissements ou des nausées.
  • Fort gonflement de l'articulation touchée, augmentant constamment et provoquant un changement de forme.
  • Le plus souvent, affecte les articulations du genou, du coude, de l'épaule, de la hanche, du poignet et les surfaces articulaires des doigts.
  • Augmentation de la douleur pendant le mouvement. Par exemple, lorsque l'articulation de la hanche est touchée, la douleur cède à l'aine et augmente pendant la marche.
  • Les mouvements deviennent limités et la position du membre est forcée: un mouvement dans lequel la douleur est moins ressentie.
  • Augmentation de la température dans la zone recouvrant l'articulation touchée (la peau est chaude).
  • Chez les personnes âgées, les symptômes peuvent être plus flous et chez le jeune enfant, au contraire, la clinique est très violente.

Dommages à l'articulation de la hanche avec l'arthrite réactive

Symptômes de l'arthrite goutteuse

Goutte - une maladie associée à des troubles métaboliques et à l'accumulation dans l'organisme de l'excès de sels d'acide urique. En règle générale, la maladie affecte les tissus articulaires.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette forme de la maladie:

  • Forte douleur apparente, le plus souvent la nuit et après une erreur importante dans le régime alimentaire - manger de grandes quantités de viande et d’alcool.
  • Le plus souvent, il y a une lésion de la première articulation du gros orteil, moins souvent le genou ou le coude est enflammé.
  • La zone touchée devient rouge, enflée. Le toucher provoque une douleur intense.
  • Résolution rapide d'une attaque. Même sans traitement, toutes les manifestations cliniques disparaissent après quelques jours.
  • L'état général du patient n'est pas grandement perturbé, la température corporelle ne s'élève pas.

Une manifestation typique de la goutte est une lésion de l'articulation du gros orteil.

Symptômes de l'arthrite psoriasique

La version psoriasique de la maladie se développe dans le contexte d’une lésion spécifique de la peau et des ongles. Il peut toucher absolument n'importe quelle articulation du corps humain, mais le plus souvent, ses manifestations se trouvent dans les doigts.

L'inflammation dans les tissus articulaires se développe progressivement, avec œdème et rougeur des zones touchées (si les doigts sont endommagés, ils deviennent comme des "saucisses"), ainsi qu'une augmentation de la température locale. Au début, la douleur et la mobilité limitée ne sont pas caractéristiques. Au fur et à mesure que le processus avance dans la matinée, il existe une contrainte de mouvement qui disparaît dans la première heure. L'inflammation peut également se propager aux structures périarticulaires, endommageant les tendons et les ligaments.

Les manifestations articulaires de la maladie s'accompagnent de l'apparition de plaques squameuses rouges sur la peau et le cuir chevelu, de démangeaisons et d'un inconfort.

Conclusion

Outre les formes d'arthrite courantes abordées dans cet article, il en existe d'autres variantes rares: idiopathique, endocrinien, par exemple. Pour plus d'informations à leur sujet, voir la rubrique "Arthrite".

Comme vous pouvez le constater, l’arthrite est une maladie grave qui présente diverses manifestations. Il est important de diagnostiquer la maladie à temps et le traitement doit être sous la direction de professionnels qualifiés. L'automédication peut entraîner des complications graves, voire un handicap.

Causes, symptômes et traitement de l'arthrite

Traitement du 23/11/2017 4 246 vues

De la santé du système musculo-squelettique dépend de la qualité de vie de chaque personne. Qu'est-ce que l'arthrite? Quels sont les premiers signes et causes de cette maladie? Quels sont les symptômes de l'arthrite et comment traiter au mieux la maladie? Ayant tout appris sur l'arthrite, vous pouvez gérer efficacement le problème et protéger votre santé.

Quelle maladie

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations. Au cours de la pathologie, il se produit un amincissement du cartilage, une perturbation de la structure des ligaments et de la capsule. Si le traitement efficace de l'arthrite ne commence pas, la maladie progresse et conduit à une grave déformation.

Surtout, cette maladie des articulations affecte les articulations des mains, les phalanges des doigts, les coudes, les genoux et les pieds. La pathologie peut se développer à tout âge. Il y a des cas où de jeunes enfants souffrent d'arthrite. On remarque que plus souvent cette maladie affecte les femmes.

Comme cette maladie des mains ou d’autres articulations peut survenir à tout âge, il est important de toujours surveiller de près la santé du tissu cartilagineux et de procéder à la prévention.

Causes de la pathologie

Bien que cette maladie soit connue des scientifiques depuis de nombreuses années, les causes exactes de l’arthrite ne sont pas connues. La surveillance de milliers de patients nous a permis de déterminer quelle catégorie de la population était la plus exposée au développement de la pathologie.

Les causes possibles et les facteurs contribuant au problème sont les suivants:

  • réactions allergiques;
  • troubles neurogènes;
  • troubles métaboliques;
  • pénétration de l'infection;
  • échecs immunitaires;
  • exercice constant;
  • type d'activité professionnelle associée à une charge constante sur certains groupes d'articulations;
  • blessures reçues;
  • la présence de kilos superflus;
  • l'influence du facteur héréditaire;
  • régime alimentaire malsain;
  • hypothermie fréquente.

La présence de mauvaises habitudes affaiblit tout le corps. Par conséquent, les personnes qui souffrent d'alcoolisme ou de fumée sont plus susceptibles de présenter les symptômes de la maladie que celles qui cherchent à adopter un mode de vie sain et à faire du sport à un degré modéré.

C'est important! L'absence de traitement qualifié peut entraîner une invalidité et une perte d'activité motrice.

On sait que l'arthrite se développe souvent chez les athlètes. L'étiologie de l'arthrite dans ce cas est associée à une augmentation constante des charges. Fondamentalement, un tel problème rencontré par ceux qui sont engagés dans l'haltérophilie. Ce sont eux qui sont le plus susceptibles de subir un stress sur les phalanges des doigts, des mains et plus souvent aux prises avec les entorses et le surmenage qui en résultent.

Classification

Pour guérir l'arthrite, vous devez être capable de distinguer les types de la maladie. Chaque type de pathologie a ses propres caractéristiques distinctives, ses causes de développement et son approche de traitement.

Si une personne n'a qu'une articulation montrant des signes d'inflammation, les médecins parlent de monoarthrite. Malheureusement, la maladie affecte souvent plusieurs articulations à la fois.

La maladie peut être:

  • aigu;
  • chronique

Au cours de l'évolution de la pathologie, les signes d'arthrite se développent à la vitesse de l'éclair, les douleurs augmentent rapidement et apportent un inconfort à la personne. Si les symptômes se développent lentement, les médecins parlent de la forme chronique de l’arthrite.

Il existe de tels types d'arthrite des articulations:

  • infectieux;
  • rhumatoïde;
  • rhumatoïde juvénile;
  • goutteux;
  • l'arthrose;
  • post-traumatique;
  • rhumatisme;
  • arthrose.

Pour comprendre la classification, vous devez savoir comment l'arthrite se manifeste de chaque type.

Caractéristiques de la maladie de type infectieux

Avec la nature infectieuse de la maladie, la pénétration de l'infection dans l'articulation devient la cause de la maladie. En règle générale, cela se produit par le biais d'une plaie ouverte, parfois même très petite, située à proximité immédiate du sac articulaire.

L'infection ingérée provoque un processus inflammatoire. Moins communément, l'agent pathogène est introduit dans l'articulation par la voie hématogène. C'est-à-dire qu'un autre organe souffre déjà de l'infection. Cependant, par la circulation sanguine générale, l'agent pathogène pénètre dans l'articulation, où il provoque le développement de l'arthrite. Peut-être le développement d'arthrite séreuse avec accumulation de liquide dans la cavité articulaire.

L'arthrite périphérique infectieuse présente les symptômes suivants:

  • forte hausse de la température;
  • les enfants ont des nausées et des vomissements;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires;
  • gonflement des articulations;
  • la douleur
  • changer de forme;
  • sensation de chaleur accrue dans la région de l'articulation touchée.

L'arthrite inflammatoire est souvent diagnostiquée après des pathologies telles que le streptocoque, une infection à chlamydia, la gonorrhée et d'autres infections virales ou bactériennes. La maladie survient chez les personnes atteintes de cancer, ainsi que de diabète.

Caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde

Une des formes les plus graves de la maladie. Malheureusement, il est difficile de guérir. Une incapacité survient dans environ 70% des cas, même avec un traitement adéquat.

La polyarthrite rhumatoïde appartient au groupe des pathologies systémiques. Cette maladie auto-immune affecte souvent non seulement les articulations, mais également le tissu conjonctif dans différentes parties du corps. La pathologie affecte souvent les organes internes.

Si la pathologie affecte les articulations, celles-ci s'enflamment souvent de manière symétrique. Ils deviennent enflés et douloureux à tout moment de la journée, mais surtout la nuit. Au début, un exercice modéré apporte un soulagement, mais avec le temps, la méthode perd de son efficacité. Au début, les petites articulations sont touchées, mais à mesure que la maladie progresse, des articulations plus grosses sont impliquées dans le processus.

En plus de la douleur, le patient se sent faible, fatigué. Son appétit diminue. Les signes suivants sont caractéristiques des moments d'aggravation:

  • engourdissement des bras et des jambes;
  • augmentation de la température;
  • la photophobie;
  • douleur à la poitrine lors de la respiration.

Les causes du développement d'arthrite destructrice de ce type ne sont pas entièrement comprises. Le plus souvent, la maladie touche les personnes d'âge moyen et trois fois plus de femmes que d'hommes.

On pense que la polyarthrite rhumatoïde peut être héréditaire. C’est pourquoi les membres de la famille qui souffrent de ce type de pathologie doivent être particulièrement attentifs à leur santé.

Caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde juvénile

La pathologie appartient également au groupe des maladies auto-immunes d'étiologie peu étudiée. Une telle arthrite se développe chez les jeunes, généralement âgés de moins de 16 ans. Souvent, la maladie affecte les organes internes, ce qui peut entraîner une invalidité et même la mort du patient.

L'arthrite de type juvénile est sujette à une progression constante. La thérapie est faible. Il comporte une forme chronique de flux.

Causes et clinique pour la maladie de type arthritique

Ce type de pathologie se développe en raison des dépôts d'acide urique, qui s'accumulent dans la cavité de l'articulation. Le plus souvent, les maladies sont articulées membres inférieurs.

L'acide urique est une substance qui n'est pas traitée par le corps humain et n'est pas affichée à l'extérieur. Même l’obtenir dans le sang ne permet pas à l’acide de se dissoudre. En conséquence, il se cristallise et s'accumule autour des articulations, ce qui entraîne l'apparition de douleurs, d'enflures et d'autres symptômes.

La douleur et le gonflement sont le plus souvent localisés sur l'articulation du gros orteil. Moins fréquemment, la pathologie affecte la flexion du coude ou du genou. Cette zone devient rouge, enflée et il y a une très forte douleur au toucher. Les périodes de symptomatologie sont généralement de courte durée. Peut durer de plusieurs heures à 2-3 jours. Se produisent plus souvent la nuit après avoir consommé de grandes quantités de sel ou de produits carnés.

Ce type de pathologie affecte souvent les hommes et les femmes et se développe après 65 ans. Des problèmes peuvent survenir chez les patients souffrant de dysfonctionnement rénal, d'alcoolisme et d'hypertension.

Caractéristiques de l'arthrose

L'arthrose est une forme grave de la pathologie, dangereuse car les os et les articulations ne sont pas capables de récupérer. La destruction des tissus se produit progressivement. Initialement, seul le processus inflammatoire est noté. Au fil du temps, les joints forment des dépôts, entraînant des changements de déformation.

Ce type de maladie touche le plus souvent les personnes qui surchargent constamment certains groupes d'articulations. Le groupe à risque comprend également les fumeurs et les personnes obèses. Un symptôme distinctif de cette arthrite est un resserrement caractéristique des articulations.

Qu'est-ce que l'arthrite post-traumatique?

Cette forme de pathologie se développe après avoir subi une lésion articulaire. Il est à noter que l'arthrite peut ne pas se développer tout de suite. Il peut sembler que les conséquences de la blessure ne sont pas là et que les tissus se sont complètement rétablis.

Les premiers symptômes de la maladie peuvent apparaître plusieurs années plus tard. Initialement, il y a une inflammation, une douleur, puis commence la destruction du tissu osseux. Vous pouvez vous protéger uniquement en prévenant les blessures et en vous assurant un traitement efficace.

Caractéristiques du rhumatisme

Les causes de cette pathologie n'ont pas été étudiées. La maladie est caractérisée par une nature chronique du cours. Il affecte non seulement les articulations, mais également les organes internes, y compris le cœur.

Le traitement est mauvais. Il est impossible d'inverser les processus pathologiques, il est seulement possible d'arrêter le processus de progression de la maladie.

Caractéristiques de l'arthrose

L'arthrose est souvent moins associée à une inflammation de l'articulation qu'à des modifications liées à l'âge. Le processus pathologique commence par des modifications destructrices du tissu cartilagineux, puis l'inflammation ne se joint plus.

Ce type de pathologie est très fréquent. Bien que cela soit extrêmement rarement fatal, les mouvements du patient sont considérablement réduits.

Stade de l'arthrite

La maladie arthritique a ses stades de développement. Plus il est possible de diagnostiquer une maladie rapidement, plus le traitement sera efficace.

Il y a 4 degrés et chacun a ses propres caractéristiques.

Première étape

L'arthrite de degré 1 se manifeste par les symptômes suivants:

  • légère contrainte de mouvement;
  • léger gonflement des membres inférieurs, c'est pourquoi les chaussures habituelles deviennent petites;
  • les douleurs aux épaules et aux genoux disparaissent rapidement, ce qui rend difficile le diagnostic.

À ce stade, les patients ne ressentent pas de douleur intense et peuvent donc atténuer leur inconfort lié à la fatigue ou aux changements liés à l'âge. Cependant, si les actions simples habituelles sont difficilement exécutées, il est important de porter une attention particulière à cela.

Vous pouvez déterminer le problème chez un enfant en surveillant attentivement son comportement. Il arrive parfois que, pour une raison quelconque, des enfants auparavant actifs refusent de jouer à des jeux actifs ou même tombent en marchant.

L'arthrite ne peut être diagnostiquée avec précision qu'après un examen radiographique. La maladie découverte à ce stade initial a une évolution favorable et est guérie avec succès.

Deuxième étape

A ce stade, les modifications pathologiques affectent le tissu osseux, car le tissu cartilagineux est presque complètement aminci.

L'arthrite de grade 2 se caractérise par les symptômes suivants:

  • craquement dans les articulations des doigts;
  • gonflement important des articulations touchées;
  • peau chaude dans les zones malades;
  • augmentation de la douleur le matin;
  • avec une inflammation de l'articulation de la hanche, la douleur peut irradier jusqu'au genou;
  • si les articulations des épaules sont touchées, il est difficile pour le patient d’atteindre les étagères supérieures et de prendre quelque chose.

Comme le montrent les statistiques médicales, c’est à ce stade que la plupart des patients commencent un traitement. Le traitement est durable, mais des médicaments bien choisis peuvent arrêter la progression de la pathologie et améliorer la qualité de la vie.

Troisième étape

Les signes radiographiques d'arthrite à ce stade sont très prononcés. Si le traitement n'a pas encore été initié, l'invalidité survient plus souvent.

L'arthrite des membres supérieurs conduit au fait qu'une personne ne peut même pas faire de simples mouvements, comme se peigner ou se laver les cheveux. Des actions simples provoquent une douleur intense. Avec la défaite des membres inférieurs, tout mouvement devient difficile.

La douleur ne disparaît pas lorsqu'une personne cesse de subir un stress quelconque. Les articulations se déforment de plus en plus. Le traitement a un effet faible mais soulage dans une certaine mesure l’état du patient.

Quatrième étape

Au quatrième stade de l'arthrite dans les articulations commencent des processus irréversibles. Le patient perd la capacité de se déplacer de manière autonome. Les sites de fusion se forment à l'intérieur des articulations, ce qui les rend stationnaires.

A ce stade, la pathologie de la douleur est constante et fortement prononcée. Pour faciliter la vie, les patients prennent des analgésiques.

Diagnostic de la maladie

Pour diagnostiquer l'arthrite, le plus souvent mener de telles études:

  • Rayons X dans plusieurs projections;
  • Échographie de l'articulation enflammée;
  • IRM et CT.

Il existe d'autres procédures de diagnostic utilisées pour l'arthrite. Cependant, pour établir avec précision le diagnostic, ces événements suffisent amplement.

Afin de détecter une infection ayant affecté une articulation dans une arthrite infectieuse, un test sanguin est effectué. Des tests immunologiques sont réalisés afin d'identifier les pathologies auto-immunes et la polyarthrite rhumatoïde.

Principes de traitement

Une fois le diagnostic d'arthrite terminé et établi, le médecin prescrit un traitement approprié.

C'est important! L'utilisation de gels et de crèmes sans ordonnance médicale peut être dangereuse et aggraver le problème!

Le traitement dépend du type d'arthrite détecté. Si le problème a été provoqué par l'action de l'infection, prescrire:

  • des antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • chondroprotecteurs, dont le but est de restaurer le tissu cartilagineux.

Dans les cas d'arthrite aiguë, une hospitalisation peut être proposée. Pendant un certain temps, l'articulation enflammée est mieux immobilisée.

Dans les cas où les méthodes de traitement conservateur sont inefficaces, une intervention chirurgicale est effectuée pour remplacer l'articulation.

Un cours de massage thérapeutique et de thérapie physique peut être recommandé.

Il est important de suivre un régime:

  • minimiser la consommation de sel;
  • réduire la consommation de graisse et de viande;
  • renoncez à l'alcool;
  • réduire le nombre de légumineuses et de sucre.

Le contrôle du poids aidera à réduire le stress sur les articulations et à accélérer la récupération.

Prévisions

Si le traitement est choisi correctement et débuté à temps, la pathologie peut disparaître complètement. Dans les cas où la thérapie a été appliquée dans les derniers stades de l'arthrite, l'utilisation de médicaments et l'observation des recommandations du médecin apportent ces améliorations:

  • diminue l'intensité de la douleur;
  • l'endurance s'améliore;
  • la mobilité des articulations est restaurée;
  • normalisation du système musculaire.

L'entraînement physique thérapeutique et prophylactique vous permet de récupérer plus rapidement après une maladie. Cependant, tout exercice doit être coordonné avec votre médecin et doit être effectué uniquement lors de la rémission. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, toute charge est contre-indiquée.

Mesures préventives

La prévention de l'arthrite doit être conforme aux recommandations suivantes:

  • traiter toutes les infections rapidement;
  • pratiquer des sports modérés;
  • contrôler le poids corporel;
  • Ne pas abuser du sel, du sucre et de l'alcool.

En suivant ces directives, vous pouvez réduire le risque de développer une arthrite.

Plus le traitement de l'arthrite est commencé tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Ne commencez pas la maladie, et lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, vous devriez consulter un médecin.

Comment l'arthrite se manifeste, comment elle commence et comment vivre avec

L'arthrite est appelée inflammation des articulations. Presque toutes les articulations du corps sont touchées par cet état pathologique, mais l'arthrite des doigts est considérée comme la plus fréquente.

La maladie affecte généralement les femmes, provoquant des déformations irréversibles des articulations, qui ne leur permettent pas de vivre pleinement.

En médecine, on connaît deux formes de cette maladie: aiguë et chronique. Si une arthrite aiguë commence, elle se caractérise par un événement inattendu et apparemment irrationnel.

Lorsque la forme de la maladie est chronique, dans ce cas, les lésions des articulations sont graduelles et se manifestent pendant des années, parfois même sans symptômes évidents.

Symptômes de l'arthrite

Les signes caractéristiques de la maladie sont les suivants: déformations des articulations, nœuds sous la peau, craquements des articulations touchées, douleurs douloureuses ou vives résultant des conditions météorologiques changeantes, des mouvements et du réveil.

En outre, les symptômes peuvent aider à reconnaître la polyarthrite rhumatoïde:

  • la formation et l'accumulation d'exsudats à l'intérieur de l'articulation;
  • gonflement et rougeur des articulations;
  • diminution de l'activité motrice et de l'amplitude de mouvement habituelle;
  • picotement distinct autour du poignet, engourdissement;
  • augmentation de la température locale et générale du corps.

L'arthrite des mains affecte les articulations phalangiennes situées près des plaques à ongles.

En cas de polyarthrite rhumatoïde, les doigts sont déformés et prennent des formes différentes, ou une contracture se développe.

La maladie de la polyarthrite rhumatoïde va si loin que la courbure ne permet même pas de réaliser des actions ménagères de base et de vivre une habitude.

Formes de la maladie

Avant de commencer le traitement, le médecin doit déterminer le type spécifique d'arthrite, car elle survient

  1. arthrite goutteuse (échange). Cela commence par une augmentation du niveau d'acide urique dans le sang. Les sels s'accumulent activement dans les articulations;
  2. psoriasique (infectieux). Il se développe dans le contexte d'infections: psoriasis, tuberculose et autres. Habituellement, il se caractérise par la participation de toutes les articulations du doigt et la manifestation sous forme de poches, de rougeurs. Cette forme de la maladie est souvent compliquée par des lésions purulentes;
  3. rhumatoïde Les tissus conjonctifs sont impliqués dans le processus pathologique. Initialement, l’index et le majeur (à savoir les articulations métacarpophalangiennes) en souffrent. Beaucoup moins souvent avec cela, les articulations du poignet deviennent enflammées. Pour la polyarthrite rhumatoïde, l'inflammation se produit immédiatement sur les deux membres;
  4. post-traumatique. Cela commence à la suite de blessures aux articulations et de la chirurgie.

Causes de l'arthrite

Si un patient a de l'arthrite, elle est causée par des infections. Les agents pathogènes responsables sont les bactéries, par exemple les streptocoques, les staphylocoques. Une probabilité élevée de développer de l'arthrite chez les personnes qui ont souvent le rhume, la grippe et les ARVI. Les patients atteints de tuberculose, d'infections sexuellement transmissibles et de diabète doivent se méfier de l'inflammation des articulations.

Diverses blessures, entorses, contusions, chirurgie des articulations servent également au début de la maladie. En violation des processus métaboliques, l'arthrite survient de manière non infectieuse. Les patients âgés ayant des antécédents de maladies professionnelles en souffrent.

Jusqu'à présent, il n'a pas été authentifié, mais les médecins n'excluent pas la susceptibilité génétique de la maladie.

Selon les statistiques, les parents proches souffrent souvent d'arthrite et d'autres problèmes articulaires.

L'hypercooling, le surpoids peuvent presque toujours affecter la polyarthrite rhumatoïde. Il y a eu également des cas d’incidence accrue chez les personnes vivant dans des régions pauvres d’un point de vue environnemental, souffrant d’un manque de minéraux, de vitamines, de réactions allergiques et de troubles mentaux.

Traitement de tous les stades de l'arthrite

Que faire avec l'arthrite dira le médecin. Atteindre une dynamique positive, améliorer la vie et éliminer la pathologie ne sera possible que si le début du traitement est le plus rapide.

Le traitement repose sur le soulagement du processus inflammatoire au niveau des articulations et de l'anesthésie. De plus, des méthodes médicales et alternatives sont pratiquées avec succès. Bon pour faire face aux problèmes des articulations peut la médecine traditionnelle.

La période aiguë (stade 1). À ce stade, le patient ressentira une douleur et une inflammation trop intenses. Pour cette raison, une personne devrait consommer des drogues:

  • effets anti-inflammatoires;
  • corticostéroïdes.

Présentation de médicaments hormonaux et non stéroïdiens: Movalis, Nimésulide, Voltaren, Diclofénac. Il est acceptable d’utiliser différentes formes de ces médicaments (pommade, injections intra-articulaires, comprimés).

En cas d'étiologie virale de l'arthrite, il est également nécessaire de suivre un traitement par antibiotiques. Sur la base de l'agent causal de l'état pathologique, le médecin sélectionnera le meilleur médicament en option. Il faut toujours se rappeler qu’il est formellement interdit de sauter l’utilisation d’antibiotiques ou de ne pas observer la durée du cours recommandée par les médecins. Cela provoque la transition de l'arthrite dans la chronique, obligeant à vivre avec l'arthrite de façon permanente.

Rémission (étape 2). En règle générale, en cas de rémission, en l'absence de signes d'inflammation, le traitement doit être poursuivi intégralement. Il est maintenant démontré qu'il restaure les fonctions des articulations et élimine les causes de la maladie.

En cas de goutte, un traitement médicamenteux capable de normaliser le métabolisme de la purine sera nécessaire. Par exemple, l'allopurinol est souvent prescrit.

Lorsque l’arthrite est rhumatoïde, le système immunitaire du corps doit être restauré. Besoin de prendre:

  • cytostatiques (sulfasalazine, méthotrexate);
  • médicaments immunosuppresseurs (cyclosporine, azathioprine).

De plus, il est nécessaire de subir un traitement avec des anticorps monoclinaux. Le cartilage peut être restauré grâce aux chondroprotecteurs, qui peuvent empêcher la destruction ultérieure dans les tissus. La physiothérapie est indiquée pour la réalisation de la fonction motrice. Il fournit:

  1. échographie;
  2. massage
  3. cryothérapie (traitement à basse température);
  4. électrophorèse;
  5. échauffement
  6. applications de paraffine et de boue;
  7. thérapie magnétique des articulations;
  8. Thérapie d'exercice.

Il sera utile de revoir le régime alimentaire habituel et toute la vie du patient. Mangez des aliments riches en vitamine E.

Si le médecin l'autorise, le traitement de la polyarthrite rhumatoïde est complété par la médecine traditionnelle. Il peut s'agir d'une variété de lotions, de compresses, de pommades à base de plantes médicinales. Pommade largement répandue sur la térébenthine, la moutarde, la momie et l'argile bleue.

L'arthrite affecte souvent le psychisme, une personne devient excessivement en larmes, irritée sans raison, ne dort pas bien la nuit. Pour améliorer votre bien-être, vous devez utiliser des hypnotiques et des sédatifs spéciaux qui vous aident à vivre pleinement.

Puisque le système articulaire affecte le système nerveux, il est important de le renforcer avec des vitamines. Dans de tels cas, des comprimés et des injections de vitamine B1 sont recommandés.

La destruction articulaire (stade 3) est la période la plus difficile pour un patient. À ce moment-là, la destruction est si manifeste que l'élimination du problème n'est assurée que par la chirurgie.

L'arthroscopie et l'arthroplastie des articulations sont couramment utilisées. Chaque personne malade est obligée de déployer toute sa force pour que la polyarthrite rhumatoïde n'atteigne pas ce stade.

Le patient obtiendra le résultat maximum si les recommandations sont clairement observées:

  • minimise le stress sur les articulations affaiblies;
  • s'en tenir à un régime strict;
  • respecte les instructions du médecin;
  • faire des exercices pour les articulations tous les jours;
  • se repose complètement la nuit.

Bonne nutrition

Comme il existe de nombreux types de processus inflammatoires dans les articulations et que leur différence ne réside que dans les conditions préalables à la pathologie, le régime alimentaire doit être choisi individuellement.

Pendant la période de traitement et pour la prévention de l'arthrite, il est prouvé qu'il augmente le taux de consommation quotidienne de protéines, minimise et qu'il est préférable d'éliminer complètement les aliments contenant du sucre, le sucre et le sel. Il convient de remplacer les graisses animales par des huiles végétales, idéalement de l’olive et de la graine de lin, même s’il n’ya qu’une prédisposition aux maladies rhumatoïdes.

Il est bon de limiter la consommation quotidienne de liquide à 1 litre maximum. Il est nécessaire de manger fractionné et souvent, en réduisant le volume de portions. Pour améliorer la digestion et la saturation rapide, vous devez manger des aliments sous forme de chaleur, en évitant les aliments trop chauds ou trop froids.

La polyarthrite rhumatoïde nécessite la nomination de la table de régime numéro 10. Elle prévoit l'exclusion du menu des champignons, du poisson, de la viande, des cornichons, des épices, des viandes fumées et des cornichons.

Dans ce cas, les légumes, les baies, les fruits, les boissons au son, la levure de bière et les baies de rose sauvage sont préférées. Il est utile de manger du riz bouilli, trempé dans de l’eau froide et cuit sans sel.

Avec l'arthrite psoriasique, ils mangent:

  • viande blanche (poulet, dinde);
  • poisson de mer (variétés blanches);
  • les légumes;
  • des fruits;
  • jus sans sucre;
  • le son;
  • bouillie de céréales (seigle, avoine, orge, riz, blé).

Le patient doit essayer de se protéger des légumineuses, des solanacées (tomates, pommes de terre, bleues, poivrons), de la viande rouge, des champignons, des agrumes, du poisson salé, des sushis. De plus, réduisez votre consommation de sel au minimum et respectez, dans la mesure du possible, un régime sans sel.

Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic d'arthrite goutteuse, il doit abandonner complètement les saucisses, viandes fumées, sauces chaudes, assaisonnements, bouillons de viande, oseille, alcool, aliments frits, caviar, poisson. Le principe de base de la nutrition est le végétarisme, complété par des œufs de poule et de la viande.

Les recommandations générales seront:

  1. des repas équilibrés et faibles en calories (le corps devrait recevoir toute la quantité de vitamines et de minéraux)
  2. élimination complète de l'alcool salé, fumé, du café, du thé;
  3. inclusion dans le régime alimentaire d'aliments riches en acides oméga-3 (présents dans les poissons de mer, l'huile de lin, les graines).

Comment prévenir l'arthrite?

Tout d’abord, vous devez maîtriser votre poids, contacter rapidement un hôpital pour vous débarrasser des infections et du rhume. Vous pouvez vous protéger de la polyarthrite rhumatoïde grâce au durcissement systématique et à l'éducation physique, qui ont un effet bénéfique sur la vie du patient.

Il est préférable de ne boire que des thés verts, des tisanes, des infusions et des jus naturels. Supprimez la malbouffe de votre régime alimentaire, abandonnez les mauvaises habitudes.

Il ne faut pas présumer que les personnes âgées souffrent d'arthrite, car chaque année, la pathologie rajeunit et affecte les jeunes. Le tissu cartilagineux chez les patients de ce groupe d'âge est détruit très rapidement, une pathologie concomitante se produit, provoquant une invalidité précoce, qui, naturellement, devrait être évitée.

Symptômes de l'arthrite, traitement et remèdes populaires

L'arthrite est une maladie des articulations, accompagnée de son inflammation, dont les symptômes et le traitement sont décrits le plus clairement dans la littérature médicale. Le nom de la maladie vient du mot athron, qui signifie en grec joint.

Au cours de l'arthrite, des modifications inflammatoires se produisent dans la membrane synoviale articulaire interne. Dans ce lieu, le développement de la synovite se produit, commence souvent simplement à accumuler un épanchement inflammatoire - exsudat.

La médecine moderne désigne par l'arthrite tout un groupe de maladies, réunies par des signes et des caractéristiques communes. Le gonflement et la douleur sont les principales manifestations cliniques de la maladie. Des problèmes similaires suggèrent que le tissu cartilagineux est affecté, ce qui s'accompagne de modifications de la capsule articulaire. Dans ce cas, une personne ressent de la douleur et il y a une restriction de mouvement.

Qu'est ce que c'est

Les symptômes de différents types d'arthrite sont plus ou moins similaires. Les signes d'arthrite comprennent des douleurs dans la région enflammée, des rougeurs, de la fièvre sur l'articulation douloureuse, des raideurs et des difficultés à bouger. Vous devrez peut-être faire face à d'autres problèmes, tels que fatigue, perte de poids, gonflement des ganglions lymphatiques, fièvre. Dans certains cas, les patients peuvent avoir des difficultés à marcher et à être autonomes.

Bien que la maladie soit courante chez les adultes, dans certains cas, les jeunes sont également sujets à l'arthrite. Rien qu'aux États-Unis, plus de 42 millions de personnes souffrent d'arthrite et une personne sur six est devenue invalide à cause de cette maladie. Il convient de noter que parmi les causes d'invalidité dans ce pays, l'arthrite est en premier lieu.

Divers médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour réduire l'inflammation et la douleur. Il est préférable d'associer thérapie médicamenteuse et gymnastique corrective. Un massage thérapeutique peut réduire la douleur, l'enflure et l'inflammation. Selon les statistiques, l'arthrite raccourcit la vie d'environ 10 ans, mais devient rarement une cause directe de décès. Malheureusement, à ce jour, aucun médicament ne permet de guérir complètement la polyarthrite rhumatoïde.

Causes de l'arthrite

Comment se développe l'arthrite et qu'est-ce que c'est? La maladie peut survenir en raison de divers facteurs, notamment l'abrasion des articulations qui se produit avec le temps.

Contribuer également au développement de pathologies - infections et traumatismes articulaires, allergies et processus auto-immuns avec formation d'anticorps détruisant les propres tissus de l'organisme - les composants de l'articulation. Souvent, l'arthrite survient après une infection antérieure des voies respiratoires supérieures - maux de gorge, grippe, ARVI, etc.

Arthrite et arthrose - quelle est la différence?

Les noms de ces maladies des articulations sont consonantes, mais les symptômes, le processus pathologique et le traitement qui les accompagnent sont différents. Alors, quelle est la différence, comprenons:

  1. L'arthrose, ou arthrose déformante (AOD), est une maladie dégénérative chronique qui se produit par vagues. L'une des principales caractéristiques de cette maladie est la détérioration du tissu cartilagineux de l'articulation.
  2. L'arthrite, en revanche, est une maladie inflammatoire de tout l'organisme. et l'inflammation des articulations dans l'arthrite n'est que la «pointe de l'iceberg», qui cache certains autres processus se produisant à l'intérieur du corps.

L'arthrose et l'arthrite diffèrent par la nature de la douleur et de l'inconfort pendant les mouvements, les symptômes associés et l'âge des patients.

Classification

En médecine moderne, il est habituel de subdiviser la maladie en plusieurs types, dont les symptômes et les méthodes de traitement dépendent directement du type d'arthrite et de sa cause.

  1. Rhumatoïde - il s'agit de plus de 45% des maladies pour lesquelles l'agent responsable est une infection à staphylocoques.
  2. Gouty - il est "la goutte". Un type de maladie assez commun associé au dépôt de sels dans le corps et d'acide urique.
  3. Réactif - se développe après la maladie et s'accompagne d'une douleur intense.
  4. Rhumatisme - inflammation des articulations provoquée par les rhumatismes. Dans ce cas, la température augmente, les articulations du coude, du genou et de la hanche se raidissent et rougissent.
  5. Traumatique - affecte les articulations les plus larges, qui représentent la charge la plus lourde: épaule, coude, genou, cheville.
  6. Infectieux - le plus souvent causé par des infections intestinales (typhoïde, salmonellose, dysenterie).
  7. Psoriatic - une maladie chronique des articulations causée par le psoriasis.
  8. Chlamydia - causée par une infection à Chlamydia après une urétrite, une pneumonie, une prostatite et d'autres processus inflammatoires.

L'arthrite peut souvent conduire à un handicap. En cas de premières manifestations de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Symptômes de l'arthrite

L'arthrite, dont les premiers symptômes se manifestent le plus souvent dans les petites articulations, par exemple les doigts ou les orteils. De nombreux experts pensent que cette maladie leur était initialement destinée.

Les symptômes de l'arthrite peuvent inclure des rougeurs, un gonflement et des modifications de la structure de l'articulation, pouvant entraîner des lésions, une douleur et une perte de la fonction articulaire.

Les principaux signes d'arthrite qui devraient alerter un adulte:

  • douleurs articulaires;
  • gonflement des articulations;
  • articulations enflées;
  • raideur et restriction de mouvement dans l'articulation;
  • rougeur de la peau autour de l'articulation;
  • engourdissement des articulations, surtout le matin;
  • hausse de la température locale.

Une personne atteinte d'arthrite se fatigue rapidement, alors que la douleur augmente lorsque le patient est soumis à un effort physique, parfois les articulations "se fissurent". Les résultats du test montrent une augmentation du nombre de leucocytes et de la VS, et la présence de protéine C-réactive peut également être observée. Malheureusement, l'uniformité des symptômes pour les différentes causes de la maladie rend difficile le diagnostic précis et opportun.

Étapes de développement

Dans la dynamique du processus pathologique dans l'arthrite, il y a quatre étapes:

  1. Cliniquement, la maladie ne se manifeste pas, cependant, les premiers signes d'inflammation sont présents sur les rayons X des articulations. Parfois, il y a une légère raideur des mouvements et des douleurs périodiques pendant l'exercice.
  2. Un processus inflammatoire progressif conduit à un amincissement des tissus des structures articulaires et à une érosion des têtes osseuses. Un gonflement apparaît dans la zone des articulations touchées. On observe souvent une élévation locale de la température et un rougissement de la peau, des mouvements accompagnés d'un resserrement.
  3. La destruction progressive des structures articulaires entraîne une déformation importante des articulations, une limitation de la mobilité, une douleur constante et une perte partielle de la fonction articulaire, qui sont partiellement compensées par une tension musculaire.
  4. Les changements pathologiques dans les tissus articulaires deviennent irréversibles. l'articulation touchée est complètement immobilisée. Avec la défaite des articulations du genou, des contractures se forment, de l'ankylose se développe dans les articulations de la hanche - fusion de la tête des os articulaires due au remplissage de la capsule articulaire avec du tissu osseux ou fibreux de remplacement.

Comment se manifeste l'exacerbation

La polyarthrite rhumatoïde a deux phases d'écoulement. La rémission est une période de bien-être relatif lorsque les symptômes de la maladie deviennent moins prononcés ou disparaissent complètement. Au contraire, lors d'une exacerbation, il y a non seulement des signes d'inflammation des articulations, mais aussi des réactions générales.

L'exacerbation de la polyarthrite rhumatoïde se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Perte d'appétit;
  2. Augmentation de la température jusqu'à 37-38,5 о С
  3. Grande faiblesse et apathie;
  4. Sévère douleur dans les articulations touchées. Cela devient constant et ne dépend pas du moment de la journée. Les AINS, le plus souvent, n’ont aucun effet;
  5. Il peut provoquer des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires, une gêne oculaire, une vision réduite.

Il est important de reconnaître l'exacerbation de l'arthrite le plus tôt possible car pendant cette période, tous les organes du patient sont atteints. Un traitement spécial est nécessaire pour soulager tous les symptômes et ramener la maladie à la phase de rémission.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrite est tout un défi. Cela est dû au fait que les causes des processus inflammatoires dans les articulations peuvent être différentes. Certains types d'arthrite sont répandus et faciles à diagnostiquer. Il existe des cas dans lesquels seul un médecin expérimenté peut établir un diagnostic correct après un examen approfondi du patient.

La cause de l'arthrite peut être n'importe quel processus infectieux (local ou général), lésion articulaire, allergies, maladies auto-immunes, troubles métaboliques. Il existe également de telles maladies inflammatoires des articulations, dont l'étiologie semble encore insuffisamment claire, comme par exemple la «polyarthrite rhumatoïde». Pour choisir le traitement de l'arthrite, il est nécessaire de poser un diagnostic et de déterminer le facteur qui a conduit au développement du processus pathologique.

Le diagnostic de l'arthrite comprend les données suivantes:

  1. Histoire minutieuse de la maladie.
  2. Identifier son lien avec les maladies allergiques, infectieuses, les traumatismes.
  3. Tableau clinique caractéristique de l'arthrite.
  4. Méthode d'examen de laboratoire (l'examen du patient révèle des signes d'inflammation, une augmentation des taux d'acide urique, la présence d'anticorps dirigés contre le streptocoque hémolytique du groupe A, etc.).
  5. Diagnostic instrumental (radiographie, échographie, imagerie par résonance magnétique ou calculée).
  6. Études du liquide synovial.

Ces dernières années, l'arthroscopie a été utilisée pour diagnostiquer plus précisément l'arthrite, ce qui permet un examen approfondi de la cavité articulaire et la prise de liquide synovial en vue d'une analyse ultérieure. La radiographie est la principale méthode de diagnostic instrumental de l'arthrite. Elle est généralement réalisée en deux projections, selon les indications, il est possible de prendre des rayons X et des projections supplémentaires, ce qui permet une identification plus détaillée des changements locaux se produisant dans les articulations touchées.

Pour clarifier les modifications des tissus articulaires, qui sont généralement mal distinguées lors de l'examen radiologique, par exemple, les zones épiphysaires, la tomographie par résonance magnétique ou par ordinateur. La principale difficulté dans le diagnostic de l'arthrite réside dans le fait qu'aucune des méthodes de diagnostic de la maladie en laboratoire ou au moyen d'un instrument ne permet d'établir clairement et avec précision le diagnostic correct. Pour diagnostiquer l'arthrite, identifier ses causes et, par conséquent, le bon choix du traitement prescrit, un examen complet du patient est nécessaire. Toutes les données obtenues lors de l'examen doivent alors être associées au tableau clinique de la maladie.

Les conséquences

Les complications de l'arthrite sont précoces et tardives. Phlegmon et panarthrite (arthrite purulente aiguë) peuvent être attribués à des complications précoces. Les complications tardives incluent l'ostéomyélite, la septicémie, les contractures et les luxations pathologiques.

Traitement de l'arthrite

Plus tôt le traitement de l'arthrite est commencé, plus il sera efficace. Cela est dû au fait que les premier et deuxième stades du développement de la maladie ne se caractérisent pas par un degré prononcé de déformation des articulations. Tout d'abord, le traitement de la maladie dépend de la nature et des causes de celle-ci. Fondamentalement, le traitement de l'arthrite vise à réduire la douleur, à éliminer l'inflammation et à prévenir l'évolution de la maladie.

Et alors, comment traiter l'arthrite et quels sont les principes de traitement les plus importants? Les principaux composants sont les suivants:

  1. Méthodes pharmacologiques de traitement: utilisation de pommades, de crèmes et de gels anti-inflammatoires non stéroïdiens; administration intra-articulaire de glucocorticoïdes.
  2. Vitamine, apport de macro et microéléments, diététique, apport d’acides aminés (méthionine, arginine), nécessaires à la construction de nouveaux tissus.
  3. Méthodes de traitement non médicamenteuses: sélection de chaussures orthopédiques, réduction des charges sur les articulations, suppression des mauvaises habitudes, exercices thérapeutiques, massage, hydrothérapie, acupuncture et stimulation musculaire à impulsions électriques.
  4. Le traitement chirurgical ou le remplacement articulaire n'est utilisé que pour les formes d'arthrite les plus avancées.
  5. Dans le cas de formes compliquées, l'injection de cellules souches peut être utilisée.

Pour les patients souffrant d'arthrite, des complexes spécialisés dans la thérapie par l'exercice ont été développés, destinés à développer la flexibilité et la force. Ils sont obligatoires, complétés par des exercices d'aérobic. Certains patients peuvent penser qu'une telle charge est trop lourde pour une personne souffrant de douleurs articulaires. Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai. Premièrement, il devrait commencer à s'engager dans une rémission, et deuxièmement, le complexe est sélectionné individuellement, en tenant compte du degré d'endommagement des articulations. Les cours réguliers donnent un effet saisissant.

En outre, ils doivent adhérer à un régime spécial, dont nous parlerons ci-dessous.

Physiothérapie

Les méthodes suivantes ont une grande efficacité:

  1. Courants galvaniques;
  2. Irradiation de l'articulation avec des rayons ultraviolets;
  3. Diathermie - impact du courant basse fréquence sur la zone articulaire, en vue de son réchauffement;
  4. Selon Gerasimov, l'électrostimulation est une nouvelle méthode de physiothérapie dont le principe est de stimuler les tissus autour de l'articulation avec un courant à basse fréquence. La durée du traitement est de 3 à 6 procédures et son effet dure plusieurs années. Après le traitement, les patients remarquent une diminution de l'intensité de la douleur, des raideurs et des signes d'inflammation (gonflement et rougeur des articulations).

Il convient de noter que la physiothérapie ne remplace pas le traitement médicamenteux, mais le complète. Dans le cas contraire, la polyarthrite rhumatoïde progressera régulièrement et entraînera des lésions et une distorsion des articulations.

Drogues modernes

La dernière génération de médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde est une drogue qui réduit sélectivement l’activité des substances inflammatoires dans le corps: les interleukines, le facteur de nécrose tumorale (TNF) et d’autres. Ils ont prouvé leur efficacité non seulement dans les essais pharmacologiques, mais aussi dans la pratique clinique actuelle. Un autre avantage est la survenue rare de réactions indésirables.

Le représentant principal de ce groupe de drogues:

  • Infliximab (synonymes - Remicade, Flammegis);
  • Étanercept (synonyme - Enbrel);
  • Adalimumab.

Pourquoi ces médicaments ne sont pas largement répandus? Le point est le prix. Le coût de 20 ml de drogue, en moyenne, est de 45000-50000 milliers de roubles. Tous les hôpitaux et tous les patients ne peuvent pas se le permettre.

Comment traiter les remèdes traditionnels de l'arthrite

En plus des méthodes traditionnelles, le traitement de l'arthrite peut être complété par des remèdes populaires. Les recettes de l'arsenal des guérisseurs traditionnels en ont recueilli un grand nombre. Cependant, pour commencer un traitement à domicile, vous devez être patient.

  1. Prendre 1 cuillère à soupe. l salez et dissolvez dans un verre d'eau bouillie. Dans un petit moule, congelez au congélateur. La glace résultante à mettre sur le joint douloureux et garder jusqu'à décongélation complète. Sans laver, enveloppez le joint pendant 3-4 heures avec un foulard en laine (mouchoir).
  2. Traitement avec un mélange de jus - hachez une betterave moyenne, une grosse pomme et 2 carottes. Pressez le jus de la pulpe, ajoutez un tiers de cuillère à café de gingembre en poudre, mélangez bien tous les ingrédients et buvez 3 portions de ce mélange au cours de la journée.
  3. Vingt tubercules de cyclamen doivent être bouillis dans 10 litres d’eau. Pour une procédure, 1 à 2 litres de décoction suffisent. Ces bains médicaux pour les mains et les pieds doivent être effectués quotidiennement pendant 30 minutes jusqu'à l'amélioration de l'état des soins.
  4. Prenez un paquet de feuille de laurier et mettez la moitié dans la casserole. Versez 300 ml d'eau bouillante et laissez bouillir pendant 5 minutes. Après emballer mieux et laisser infuser pendant trois heures. Après 3 heures, filtrer et boire avant le coucher. Et si 3 jours d'affilée. Une semaine plus tard, vous devez répéter le cours.
  5. Nous prenons des fleurs de sureau noir - 1 partie. Feuilles de bouleau - 4 parties. Écorce de saule - 5 parties. Les ingrédients broyés sont mélangés, 1 cuillère à soupe du mélange est versé avec un verre d'eau bouillante. La perfusion est emballée. Au bout d'une demi-heure, l'outil est prêt. Vous devez prendre un demi-verre de perfusion 4 fois par jour avant les repas.
  6. Cette méthode consiste à appliquer un pansement à la moutarde sur une plaie afin de réchauffer les articulations, soulageant ainsi le patient.

Régime de l'arthrite

Adultes souffrant de diverses formes d'arthrite, nous recommandons un régime alimentaire spécial qui aide à réduire l'acidité.

Il est recommandé d'inclure dans votre alimentation:

  • fruits et légumes frais;
  • jus de fruits frais;
  • le maquereau, la truite, le saumon;
  • huile de poisson;
  • eau minérale;
  • produits laitiers fermentés.

Un régime équilibré contre l'arthrite devrait être riche en acides gras polyinsaturés du groupe des oméga-3 et avoir un effet anti-inflammatoire.

Il devrait être retiré de l'alimentation du thé fort, du café, réduire la consommation d'alcool. Abandonner l'utilisation de bouillons de viande, de champignons et de poisson; tous les types de viandes fumées; poisson salé et frit; le caviar; toutes les variétés de légumineuses. Les amateurs de muffins, de chips et de confitures devront choisir entre leur dépendance à la santé et leur dépendance alimentaire.

La principale chose à retenir: un régime pour l'arthrose et l'arthrite doit être équilibré, peu calorique et contenir également des vitamines et des minéraux.

Prévention

Pour la prévention complète de l'arthrite, vous devez suivre ces règles:

  1. Surveillez le poids, car le surpoids augmente l'usure des articulations;
  2. Ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool - cela affecte également les articulations négativement;
  3. Maintenir une posture appropriée, ce qui réduit la charge sur les articulations;
  4. Pour soulever des poids correctement, sans plier la colonne vertébrale de gauche à droite, en évitant les blessures et les charges inutiles sur les articulations et les muscles;
  5. Faites régulièrement de l'exercice, car un "corset musculaire" bien développé réduit la charge sur les articulations;
  6. Réduire la consommation de sucre et d’autres boissons gazeuses glucidiques facilement digestibles;
  7. Faites des pauses dans le travail associé à une position assise ou debout prolongée. Faites des exercices légers pendant les pauses;
  8. Organisez correctement le lieu de travail pour qu'il soit confortable à s'asseoir, qu'il ne soit pas nécessaire de se pencher en avant, de jeter la tête en arrière, de se fatiguer le dos et le cou.

Vous devez également manger équilibré, y compris dans le régime alimentaire, les acides gras polyinsaturés (poisson gras, huile de poisson) et le calcium (produits laitiers, poisson), exclure également les graisses animales (source du "mauvais" cholestérol), manger plus de fruits et de légumes. Les acides gras oméga-3-insaturés soulagent les symptômes de l'arthrite (notamment en raison de la synthèse de molécules anti-inflammatoires - rezolvinov). Une étude de 2112 patients présentant une arthrose du genou aux rayons X confirmée a montré qu'un apport plus élevé en magnésium correspond à une réduction significative du risque d'arthrose (P = 0,03).

Prévisions

Au début, l’arthrite infectieuse aiguë répond bien au traitement, jusqu’à la restauration complète de la fonction articulaire.

Si le développement du processus inflammatoire est associé à des facteurs endogènes, la récupération est plus difficile, mais il est possible de ralentir la progression de la maladie, de prévenir le développement de complications et d'éviter l'invalidité.