Arythmie et autres problèmes cardiaques liés à l'ostéochondrose

Ecchymoses

Les interruptions du cœur dans l'ostéochondrose ne sont pas rares et, pour l'expliquer, il est nécessaire de se faire une idée des processus à l'intérieur de la moelle épinière. L'ostéochondrose est une maladie de la colonne vertébrale dans laquelle des modifications dégénératives-inflammatoires chroniques se développent avec une altération des articulations intervertébrales et du cartilage. La maladie affecte 65% de la population mondiale. Le nombre de patients chaque année continue d'augmenter en raison d'une hypodynamie accrue, d'une mauvaise alimentation et de troubles métaboliques.

Les manifestations prononcées de l'ostéochondrose apparaissent dans 45 à 50 ans, avant qu'il ne se développe presque asymptomatique. Dans le même temps, il y a toujours une détérioration de l'apport sanguin et un spasme des muscles paravertébraux, une fusion des vertèbres. Les symptômes de l'ostéochondrose sont multiples, avec souvent des douleurs et des dysfonctionnements dans divers organes, par exemple des interruptions du travail du coeur, c'est-à-dire un changement de son rythme. En même temps, l'arythmie est le plus souvent exprimée sous forme d'extrasystoles.

Le mécanisme de développement de l'ostéochondrose

À un jeune âge avec n'importe quelle charge sur la colonne vertébrale, il est compensé par le disque intervertébral. Dans ce cas, il agit comme un amortisseur. Au fil du temps, pour diverses raisons, les disques s'usent: leur irrigation sanguine se détériore progressivement du fait de la diminution du nombre de vaisseaux et le disque se rétrécit progressivement. Des fissures apparaissent à sa surface, elles s'étendent et se creusent et l'anneau fibreux protecteur du disque est brisé. La pulpe du disque se gonfle en même temps et une hernie intervertébrale se développe. Les vertèbres voisines commencent à croître ensemble compensatoire. Ils grandissent avec les disques, limitant la mobilité de la colonne vertébrale. La spondylose est formée, qui est la prochaine étape de l'ostéochondrose.

De cette façon, le corps tente de réduire la douleur et de ralentir le processus de dégénérescence. Les disques au cours de ces processus commencent à s'amincir (protrusions discales). De plus, même de petites charges provoquent déjà des douleurs dans la colonne vertébrale et une diminution de l'endurance. Épisodiques au début, ils deviennent ensuite permanents. De plus, la douleur n'apparaît pas seulement dans le cœur, mais l'ostéochondrose et la tachycardie sont nécessairement liées.

Manifestations symptomatiques

Les symptômes de l'ostéochondrose sont déterminés par une lésion d'une partie spécifique de la colonne vertébrale: cervicale, thoracique, lombaire. En cas d'ostéochondrose cervicale, des migraines surviennent souvent, en particulier dans le cou, des douleurs dans le cou et dans la région du cou. Des mouvements de la tête, des vertiges, des états pré-inconscients, y compris une perte de conscience, apparaissent. La tachycardie dans l'ostéochondrose cervicale est toujours accompagnée de céphalées, surtout le matin. La caractéristique est l'apparition de douleurs dans les vertèbres inférieures du cou avec ostéochondrose de la région cervicale.

Dans les lésions de la région thoracique, la névralgie intercostale est caractéristique. Il s’agit de douleurs aiguës et intenses aggravées par le rire, la toux et l’inhalation. La présence d'une pathologie vertébrale sera indiquée par une suffocation, des palpitations, une augmentation de la transpiration, une accélération du pouls et de l'hypertension artérielle.

L'ostéochondrose thoracique est plus susceptible de causer des irrégularités du cœur que d'autres départements. Quand il se développe plus souvent la scoliose et la distorsion de la posture.

L'ostéochondrose lombaire peut également causer des tachycardies, mais le mécanisme est ici différent: lors de la stimulation des terminaisons nerveuses, le cortex surrénalien est impliqué dans le processus, qui commence alors à libérer une quantité accrue de substance causant le spasme des vaisseaux (catécholamines). À cause d'eux, la pression artérielle baisse et la fréquence cardiaque augmente.

Le mécanisme de l'apparition des arythmies

L'ostéochondrose affecte-t-elle l'apparition de douleurs au coeur et pourquoi? La réponse sans équivoque est oui. La cause principale est la compression de l'artère vertébrale ou vertébrale, qui court le long de la colonne vertébrale et du nerf cardiaque. L'artère vertébrale fournit du sang à 25% des cellules du cerveau. Les muscles spastiques, les ostéophytes sur les corps vertébraux à la suite d'une spondylose, peuvent être broyés. Cela augmente la pression artérielle et le transfert de sang des oreillettes vers les ventricules se produit lorsque l'effort et les troubles du rythme augmentent.

En outre, une ischémie cérébrale se développe, c'est-à-dire hypoxie provoquant un vasospasme et un spasme musculaire. De ce fait, l'innervation centrale des organes internes, y compris du cœur, est perturbée. Ainsi, il y a une violation de l'activité cardiaque avec des interruptions du rythme. Dans ce cas, la tachycardie survient plus fréquemment.

Les tissus paravertébraux deviennent enflammés et les terminaisons nerveuses analogues à la racine antérieure de la moelle épinière sont irritées. Et si ces terminaisons innervent le cœur, elles peuvent provoquer une arythmie. Tout est très clairement interconnecté. Le nombre d’impulsions provenant de terminaisons de réactions inflammatoires augmente et une zone d’impulsions pathologiques apparaît en plus du nœud sinusal fonctionnant normalement. En même temps, le rythme cardiaque de l'ostéochondrose est perturbé avec sa fréquence, son rythme et une certaine séquence de contractions.

Les arythmies se produisent souvent avec une posture altérée:

  • la scoliose;
  • affaissé à la suite d'une hypodynamie;
  • charges uniformes à long terme;
  • assis dans une position inconfortable.

Lorsque de telles interruptions se produisent, ce n'est pas le cœur qui est traité, mais la colonne vertébrale. Les arythmies dans l'ostéochondrose diffèrent dans certaines manifestations.

Types d'arythmie

Dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, ainsi que de la colonne cervicale, 2 types d'arythmie se développent souvent:

  • tachycardie sinusale;
  • extrasystole.

Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque atteint plus de 90 battements / min. - Palpitations cardiaques. Ceci est possible et normal avec des charges accrues chez les personnes en bonne santé. La tachycardie physiologique est différente de la pathologique: à la dernière tachycardie survient au repos sans raison apparente, avec une sensation de battement de coeur, il est souvent possible qu'il y ait une sensation de brûlure derrière le sternum. Des troubles du rythme cardiaque avec ostéochondrose sont observés en permanence, le repos ne disparaissant pas. Il devient plus prononcé avec une charge sur la colonne vertébrale et un changement de posture à un plus inconfortable, avec des virages serrés de la tête. En violation du rythme cardiaque, le rythme sinusal est toujours préservé. Le traitement de l'ostéochondrose élimine la tachycardie. La tachycardie dans l'ostéochondrose cervicale et thoracique se produit presque également.

L'extrasystole est moins fréquente, car elle apparaît déjà dans les derniers stades négligés de l'ostéochondrose. Il s'agit d'une contraction extraordinaire accélérée du cœur, qui suit la normale, ou plusieurs d'affilée. La pathologie peut ne pas être ressentie ou ressentie sous forme de décoloration, d'amplification de l'élan derrière le sternum. Le pouls affaiblit ou marque en même temps sa perte. On entend des troubles du rythme d'auscultation.

Les battements au début sont à court terme, mais ils peuvent alors augmenter le risque d'hypoxie chronique du myocarde. La particularité réside également dans le fait que les extrasystoles dans l'ostéochondrose apparaissent toujours après une activité physique croissante. Autre différenciation: il y a tout d'abord une exacerbation de l'ostéochondrose sous la forme de raideur et de contraction des muscles paravertébraux et de douleurs dans la région cervicale, puis l'apparition d'une arythmie.

Arythmies vertébrales

Ils sont permanents, amplifiés et causés par un effort physique, maintiennent le rythme sinusal. L'arythmie dans l'ostéochondrose est souvent associée à une augmentation de la pression artérielle et à des vertiges. Après le traitement de l'ostéochondrose, les symptômes cardiaques disparaissent.

Pourquoi apparaissent-ils lorsque l'effort physique augmente? Parce que le myocarde est simultanément exposé à l'hypoxie, des battements de cœur supplémentaires l'aident à faire avancer le sang dans les vaisseaux. Ainsi, la tachycardie et les palpitations se produisent.

Erreurs de traitement

Sans un examen complet, il est impossible de traiter avec des médicaments antihypertenseurs, car avec l’ostéochondrose, ils ne produiront pas d’effet, mais le développement d’une dépendance à ces médicaments compliquera encore le traitement.

Il est impossible de traiter le cœur souffrant d'ostéochondrose en appliquant des coussins chauffants, en visitant les hammams et les saunas: la chaleur contribuera au développement du gonflement des tissus autour du disque et à une atteinte encore plus grande des racines dans la colonne vertébrale. Une nouvelle attaque sera provoquée.

Vous ne pouvez pas faire le massage vous-même et essayer d'abaisser les vertèbres.

Symptômes de l'arythmie dans l'ostéochondrose

Le principal symptôme est la cardialgie et les palpitations, mais tout cela est souvent bénin. En plus, il y a:

  • tension et légère douleur entre les omoplates;
  • sensation d'étouffement en inspirant;
  • transpiration et faiblesse générale;
  • pâleur du visage, cyanose des lèvres;
  • sensation de malaise interne;
  • des épisodes de chaleur ou des pertes de chaleur avec des accès de douleur ennuyeux dans le sternum;
  • parfois des évanouissements paroxystiques avec des mouches clignotantes devant les yeux, des vertiges;
  • sensation de décoloration et renforcement de la poussée dans la poitrine;
  • engourdissement, faiblesse de la main gauche et surtout des doigts (petit doigt).

Il y a toujours une augmentation des symptômes la nuit lorsque le patient est au lit, avec des mouvements de la tête ou des bras (il est intéressant de noter qu'il n'y a pas d'arythmie lors de la marche). Cette condition est longue, pendant plusieurs heures. La cardiopathie ne donne pas d'effet et ne supprime pas la tachycardie. Parfois, des douleurs peuvent apparaître dans le quadrant externe supérieur thoracique à gauche, qui est innervé par les racines des 5 à 7 vertèbres de la région cervicale, et sur le côté gauche du visage, des bras et du cou. Ces douleurs sont longues, elles durent une semaine, les modifications de l'ECG ne sont pas notées.

Preuve de la douleur cardiaque d'origine vertébrale dans de tels cas, c'est-à-dire de l'ostéochondrose, sert une telle expérience: lorsque la douleur dans le cœur est introduite comme anesthésique Novocain dans la zone 6, 7 de la vertèbre cervicale et 1 thoracique. Dans ce cas, la douleur a cessé. Et avec l'introduction d'une nouvelle substance irritante, même sous la forme d'eau distillée aux mêmes endroits, la douleur s'est intensifiée.

En outre, une caractéristique distinctive de la cardialgie vertébrale est la positivité du symptôme de Neri: l'inclinaison du menton vers la poitrine augmente la douleur au cœur. Ceci est un indicateur de la hernie intervertébrale existante.

La palpation des vertèbres est marquée par une augmentation des douleurs cardiaques. Avec cardialgie vertébrale, il n'y a pas de peur de la mort et de l'anxiété. Ces douleurs ne mettent pas la vie en danger, elles surviennent souvent en rêve. La sévérité des extrasystoles dans l'ostéochondrose peut être de 3 degrés:

  • faible - plusieurs dizaines de réductions supplémentaires par jour;
  • moyen - quelques centaines;
  • degré élevé - jusqu'à 1000 et plus.

Dans IBS, les douleurs sont plus intenses et pas trop longues, elles sont toujours associées au stress physique, mais ne dépendent pas de la charge sur la colonne vertébrale. Mais l'ostéochondrose et l'arythmie cardiaque ont également un effet rétroactif: les parties du coeur hypertrophiées peuvent présenter des troubles du rythme pour d'autres raisons. Dans ce cas, il existe une violation des processus métaboliques dans la partie centrale de la colonne vertébrale en raison de violations de la circulation sanguine générale. Ensuite, les symptômes de l'ostéochondrose sont aggravés.

Diagnostic et traitement des cardialgies dans l'ostéochondrose

L'ECG joue un rôle important dans l'établissement d'un diagnostic correct. Effectuer un scanner ou une IRM de la colonne vertébrale. Dans le traitement des manifestations cardiaques provoquées par l'ostéochondrose, le traitement vise toujours à améliorer l'état de la colonne vertébrale. Donc appliquer:

  • acupression
  • traitement topique avec des pommades irritantes;
  • physiothérapie;
  • thérapie manuelle.

Le massage général du dos est inacceptable car il contribue uniquement à la relaxation des muscles superficiels. Il n'atteint tout simplement pas les muscles profonds du dos: ils doivent être détendus, ils entourent les vertèbres et les disques.

Pour réchauffer, appliquez des pommades au venin de serpent et d'abeille, au poivre et à la térébenthine - Zhivokost, Kapsikam, Apizartron, Nikofleks, Finalgon et autres, qui soulagent les spasmes des muscles profonds et restaurent la nourriture.

Les analgésiques suppriment bien les symptômes de la douleur, mais n'éliminent pas la cause de la maladie.

Arythmie et colonne vertébrale

Le diagnostic est l'ostéochondrose. Parfois, il peut être à l'origine du développement d'arythmies cardiaques et d'autres problèmes connexes. Avec un examen attentif des patients, les pathologies du système cardiovasculaire ne sont pas détectées. Les médicaments contre les douleurs cardiaques, prescrits par le médecin traitant, ne donnent pas le résultat souhaité.

Causes de la maladie

La perturbation du rythme, de la fréquence et de la séquence des battements de coeur s'appelle l'arythmie. Il existe une telle pathologie dans les changements dégénératifs de la colonne vertébrale. L'apparition d'ostéophytes, processus inflammatoires dans les tissus responsables du gonflement et des spasmes musculaires, provoque le développement de la maladie. Ils compriment l'artère vertébrale, rendant difficile la transmission du sang au moteur principal. En conséquence, la pression artérielle augmente, le cœur doit travailler avec une double force. Sur la base de ces raisons, un rythme cardiaque rapide - tachycardie - se développe. L'arythmie dans l'ostéochondrose a ses propres qualités:

  • Il apparaît en permanence.
  • Avec des charges du système musculo-squelettique est exprimé plus.
  • Les battements de coeur se produisent avec le même intervalle, le rythme sinusal du battement de coeur est déterminé.
  • Le problème est surveillé pour l'ostéochondrose cervicale et thoracique.

L'arythmie dans l'ostéochondrose est une violation de l'activité du cœur qui consiste à modifier la fréquence, le rythme ou la séquence de contraction des différentes structures du cœur en fonction du fond des lésions de la colonne vertébrale.

Afin de choisir le bon traitement et de déterminer la cause de l'arythmie résultant de troubles dégénératifs de la colonne vertébrale, il est nécessaire de déterminer quels processus se produisent dans la colonne vertébrale. Les troubles dystrophiques dans le cartilage articulaire commencent à partir de disques intervertébraux. Ils jouent dans le corps le rôle d'amortisseurs en compensant les charges excessives sur la colonne vertébrale. Sous l’influence de facteurs indésirables, l’alimentation en sang des disques vertébraux est perturbée, ce qui, au fil du temps, entraîne leur atrophie.

En raison d'une panne de courant, le disque se contracte et sa surface est recouverte de fissures, ce qui entraîne la rupture de la coque du disque. Une hernie intervertébrale se forme dans la colonne cervicale ou thoracique. De plus, les vertèbres voisines sont également sujettes au changement, elles se développent avec les disques intervertébraux, limitant la mobilité de toute la section de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose se développe assez longtemps

Une réaction inflammatoire se produit dans les tissus. Dans ce cas, les fibres nerveuses sont pincées, ce qui augmente le nombre d'impulsions qui vont aux organes internes. Sous l'influence du processus pathologique, la fonction cardiaque est perturbée: fréquence, rythme et séquence des contractions. Des symptômes graves de troubles du rythme cardiaque apparaissent.

Symptômes de la maladie et caractéristiques de la manifestation

Les personnes souffrant de pathologies du système cardiovasculaire sont intéressées: peut-il y avoir une arythmie due à une ostéochondrose? Les médecins ont prouvé cette relation. Par conséquent, consultez votre médecin si des signes des symptômes suivants apparaissent:

  • La sensation de tension dans la zone des pales.
  • Le manque d'air, l'impossibilité de prendre une respiration complète.
  • État proche de l'évanouissement.
  • Taches sombres devant les yeux.
  • Faiblesse générale.
  • Vertiges occasionnels.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale conduit au développement de deux types d'arythmie: la tachycardie sinusale et l'extrasystole

De nombreux patients présentant des affections cardiaques ne soupçonnent pas toujours les maladies du système musculo-squelettique. Par conséquent, les symptômes caractéristiques ne peuvent pas être ignorés. Dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, deux types d'arythmie se développent:

  1. Extrasystole. Elle se caractérise par des contractions irrégulières du myocarde avec formation d'un pouls en dehors du nœud sinusal. L’extrasystole augmente avec l’effort physique croissant. Les symptômes graves ne sont pas toujours ressentis par le patient. Parfois, il y a une forte poussée du cœur et le sentiment de sa disparition. Déterminer la maladie par auscultation du moteur principal, en écoutant le pouls. Dans l’étude du moteur principal, notez ses tremblements prématurés. L'électrocardiographie est réalisée pour un diagnostic correct.
  2. Tachycardie sinusale. Le symptôme principal de la pathologie est une augmentation de la fréquence cardiaque à 90 battements par minute. Cette condition est observée chez les personnes au cours d'une activité physique ou d'un soulèvement émotionnel. En cas d'ostéochondrose cervicale, ce type d'arythmie est typique:
  • apparition soudaine de symptômes au repos;
  • appeler une attaque par un long séjour dans une position inconfortable et monotone, avec un mouvement brusque et infructueux de la tête;
  • rythme cardiaque dégagé;
  • les symptômes sont souvent accompagnés d'une sensation de brûlure dans la région de la poitrine.

La survenue d'arythmies au fond de l'ostéochondrose est associée à une irritation des structures nerveuses qui assurent l'innervation du cœur.

Il est à noter que l'arythmie due à l'ostéochondrose apparaît au cours de la période d'exacerbation. Le danger des extrasystoles dans la chondrose de la colonne vertébrale cervicale ou thoracique est de provoquer le développement de complications du système cardiovasculaire. La fibrillation auriculaire et l'ostéochondrose sont des pathologies potentiellement mortelles qui peuvent être fatales. Aux premiers signes du corps - douleurs du cœur et de la colonne vertébrale - une consultation immédiate du cardiologue est nécessaire. Prescrire un traitement pour de telles pathologies doit être qualifié.

Mesures thérapeutiques

Afin de commencer une thérapie adéquate, il est nécessaire d'établir le diagnostic correct et de déterminer la cause de l'apparition d'une arythmie cardiaque. Lorsqu'une extrasystole est détectée et qu'elle est provoquée par une ostéochondrose, le traitement par les techniques standard n'est pas effectué. Ils peuvent entraîner une détérioration du fonctionnement du moteur principal. Toutes les mesures thérapeutiques sont classiquement divisées en les étapes suivantes:

  • Suivre et éliminer les causes profondes des maladies cardiaques.
  • Traitement médicamenteux pour rétablir le bon rythme.

Au moment de l'exacerbation de la maladie, il est nécessaire de créer un repos complet pour la colonne cervicale.

L'objectif principal de la thérapie est de se débarrasser de l'ostéochondrose. Une approche intégrée du problème donne un excellent résultat. Ceci prend en compte la condition du patient, sa constitution, ses habitudes et son mode de vie. Souvent, lorsque l'insuffisance cardiaque due à l'ostéochondrose est prescrite:

  • Médicaments. Le médecin traitant doit prescrire des sédatifs et des diurétiques. Les anti-inflammatoires et les analgésiques sont prescrits pour l'ostéochondrose.
  • Manuel et acupression.
  • Exercice thérapeutique dans les pathologies du système musculo-squelettique.
  • L'acupuncture
  • Médicaments ayant un effet de réchauffement. Ils contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins et au soulagement de la douleur. Un traitement systématique aidera à se débarrasser des arythmies.
  • Procédures physiques.
  • Organisation d'une bonne nutrition. Enrichissement alimentaire en micro-éléments et minéraux. Ajout de suppléments nutritionnels riches en magnésium et en calcium. Refus d'aliments trop cuits, gras, boissons gazeuses.
  • L'utilisation d'herbes médicinales et des frais avec un effet apaisant.

Les méthodes thérapeutiques contre l'ostéochondrose ne sont choisies que par le médecin traitant. Ils sont appliqués dans les cours pour obtenir l'effet thérapeutique souhaité.

Pour les douleurs cardiaques causées par l'ostéochondrose, une gymnastique spéciale est la plus efficace.

Mauvaise approche dangereuse

De nombreux patients mettent leur vie et leur santé en danger en commençant à s'automédication. De mauvaises actions conduisent à une complication de la maladie. Sentant la douleur dans la colonne vertébrale, les gens se tournent vers des professionnels non qualifiés pour réduire le disque, qui est lourd de détérioration.

Les patients utilisent des procédures de réchauffement au moment de la douleur. En utilisant des bains chauds, en appliquant des coussins chauffants sur le dos, le patient augmente le gonflement au site d'inflammation. Cela provoque une douleur intense due à la compression des terminaisons nerveuses avec des tissus enflés et à une augmentation du rythme cardiaque.

Par conséquent, il est préférable de confier votre propre santé à un médecin qualifié afin de ne pas causer de troubles supplémentaires ni de complications par rapport aux problèmes existants.

Vos actions

L'arythmie dans les maladies du système musculo-squelettique est un phénomène courant. Lorsque les premiers symptômes indésirables de dysfonctionnement du moteur principal apparaissent, consultez immédiatement un cardiologue. Seul un médecin sera en mesure de prescrire une gamme complète d'examens pour identifier les causes de la pathologie et prescrire un traitement adéquat. Si vous ignorez les signaux du corps et ne commencez pas un traitement en temps voulu, il y aura dans un proche avenir des conséquences dangereuses telles que:

Blocage de l'artère pulmonaire, ses branches.

  • Infarctus du myocarde.
  • Cardiopathie ischémique.
  • AVC
  • La fibrillation auriculaire est une complication dangereuse entraînant la mort.

Sous réserve des recommandations des experts, de l’établissement d’un mode de vie et d’une nutrition adéquats, les accès douloureux disparaîtront.

Pour prévenir l'ostéochondrose, il est nécessaire de mener une vie saine, de faire du sport. Et les mesures préventives de l'arythmie comprennent la prise de médicaments anti-arythmiques pour normaliser le travail du cœur, même après un traitement. Dans le complexe, les mesures thérapeutiques et prophylactiques contre les palpitations dues à l'ostéochondrose donneront des résultats positifs.

Arythmie dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique

Les violations associées à la colonne vertébrale entraînent toutes sortes de problèmes de santé. L'un d'eux est l'arythmie.

Dans la plupart des cas, une maladie accompagne l'autre. La lutte dans ce cas ne porte pas sur un, mais déjà sur deux fronts à la fois. Tout le monde devrait être conscient du lien qui existe entre l'ostéochondrose et l'arythmie.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu'est l'arythmie dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, quels sont les signes et symptômes de ces pathologies, le diagnostic, comment améliorer l'état et, plus important encore, quel est le lien entre les deux, semble-t-il, complètement différentes.

Qu'est-ce que l'arythmie?

L'arythmie est une maladie cardiaque au cours de laquelle la fréquence cardiaque, son rythme et sa séquence sont perturbés. En termes simples, l'arythmie est une déviation de l'activité du cœur par rapport à la valeur habituelle.

C'est important! La fréquence cardiaque est considérée être la fréquence de soixante à quatre-vingts battements par minute et des intervalles égaux de contraction et d'éveil du cœur.

Le plus souvent, les types suivants d'arythmie se retrouvent chez l'homme:

  • extrasystole (l'apparition de contractions excessives du cœur);
  • tachycardie (augmentation du rythme cardiaque);
  • fibrillation auriculaire (circulant dans une onde, forme chaotique).

Parmi ces trois types d’extrasystoles les plus courantes, un peu moins - tachycardie. La fibrillation auriculaire est moins susceptible de se produire avec l'ostéochondrose.

Avec les arythmies, l'alimentation en impulsions électriques s'accompagne d'un intervalle irrégulier, qui provoque soit une accélération excessive, soit l'inverse - un ralentissement important de l'activité cardiaque.

Qu'est-ce que l'ostéochondrose?

L'ostéochondrose est la maladie de la colonne vertébrale la plus fréquemment détectée, qui est une déformation de la colonne vertébrale. Le danger de la maladie réside dans le fait que ces processus durent longtemps et qu’ils sont donc difficiles à détecter immédiatement. En conséquence, la colonne vertébrale est moins flexible, plus vulnérable.

Les terminaisons nerveuses et les racines, situées dans la colonne vertébrale, sont pincées, ce qui crée une douleur intense et persistante.

Il existe trois types d'ostéochondrose:

  • cervical (le plus commun);
  • la poitrine (le type le plus rare);
  • lombaire (fréquence moyenne d'occurrence).

L'ostéochondrose au stade initial est décelée en raison des symptômes évoquant l'état grave des vaisseaux sanguins.

C'est la raison pour laquelle les médecins diagnostiquent souvent «l'angine de poitrine» ou la «dystonie vasculaire», c'est-à-dire qu'ils appellent des maladies du système cardiovasculaire.

Comment ça se passe? Maintenant, dis.

La connexion de deux maladies

L'ostéochondrose est une modification de la structure osseuse de nature pathologique, qui crée des problèmes pour le système locomoteur. Cela conduit au clampage des vaisseaux sanguins, ainsi qu'aux terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale thoracique. Cela affecte négativement l'activité de différentes parties du corps.

La connexion est que l'arythmie due à l'ostéochondrose se produit.

L'activité du cœur ne se détériore pas davantage lors de l'apparition des premiers signes d'ostéochondrose, mais bien plus tard, lorsqu'il se développe et se transforme déjà en formes plus avancées.

Il convient de noter plusieurs caractéristiques de l'apparition d'arythmies dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique:

  • en marchant, le rythme cardiaque ne change pas;
  • chez les patients qui pratiquent un sport, la gêne disparaît puis se manifeste à nouveau;
  • la douleur dans le cœur se manifeste même si la personne ne bouge pas;
  • L'arythmie est plus prononcée le matin sous forme de gêne grave aux omoplates;
  • il y a des symptômes désagréables dans la poitrine, ressemblant à des tremblements.

Causes d'anomalies du rythme cardiaque

L'arythmie apparaît sur la base de maladies graves avec le coeur, telles que:

  • crise cardiaque;
  • malformations cardiaques;
  • l'hypertension;
  • troubles ischémiques;
  • Les inflammations se sont développées dans la région du coeur.

Lors du développement d'arythmies dans le myocarde (couche médiane du cœur), où se trouvent les ventricules et les oreillettes, se forment des foyers ectopiques qui empêchent la vague d'être provoqués par les mouvements rythmiques du cœur ou des extrasystoles, qui créent des vagues excessives.

De plus, chez un patient souffrant d'arythmie, une violation de la fonctionnalité des structures conductrices du cœur est diagnostiquée (problèmes de nœuds, de faisceaux et de fibres de conduction de Purkinje). Ces troubles provoquent des impulsions anormales et, à cause de cela, le cœur commence à «s'atténuer» de manière incorrecte. Le patient peut également développer un blocage empêchant la propagation de l'impulsion électrique. De ce fait, le risque de mort subite augmente considérablement.

Avec le développement de l'ostéochondrose, l'arythmie joue un rôle secondaire en tant que déviation de l'activité cardiaque normale causée par un trouble de la conduction des terminaisons nerveuses.

En règle générale, l'ostéochondrose provoque diverses formes d'arythmie.

Les principaux facteurs à l'origine des arythmies.

  1. Situations stressantes qui se produisent généralement même au début de l'ostéochondrose.
  2. La congestion musculaire, ce qui conduit à un dysfonctionnement du système locomoteur.
  3. Trop de pression sur la colonne vertébrale pendant l'ostéochondrose. Dans un tel cas, la musculation devrait être limitée, sinon la fréquence cardiaque serait perturbée.
  4. Les disques de sortie au-delà de la colonne vertébrale. En conséquence, les nerfs sont pincés (pour la santé cardiaque, le clampage du nerf cardiaque est particulièrement dangereux), ce qui entraîne des arythmies cardiaques.
  5. Faible activité physique Les articulations se détendent, dans le futur - une atrophie, ce qui conduit au développement possible d'une arythmie.
  6. Presser l'artère vertébrale (vertébrale) en exerçant une pression considérable sur l'organisme dans son ensemble. Le sang, comme l'oxygène, arrive plus lentement aux organes, aux tissus et au cœur par les vaisseaux, ce qui entraîne des troubles du rythme cardiaque et d'autres maladies.
  7. Hypoxie (manque d’oxygène) des tissus cérébraux. C'est une conséquence du facteur précédent.

Causes de l'ostéochondrose

L'ostéochondrose se rencontre souvent dans le col de l'utérus, ainsi que dans la colonne lombaire, mais est la plus dangereuse - si elle provient de la région thoracique. La raison en est que les voies nerveuses partent de là et se répandent dans tout le corps.

Si, pour certaines raisons, les fibres nerveuses sont affectées (par une dystrophie, une inflammation ou un déplacement), cela se reflète (pas directement, mais indirectement) dans le travail du muscle cardiaque.

L'ostéochondrose se développe en raison des facteurs suivants:

  • apparition d'une hernie intervertébrale (bien qu'il soit intéressant de noter qu'il existe des cas d'ostéochondrose au stade de la saillie);
  • la colonne vertébrale est trop lourde;
  • déformation des racines nerveuses (aide à réduire le contrôle de l'activité cardiaque à partir du système nerveux central (SNC)).

Manifestations symptomatiques

En raison de la maladie de la colonne vertébrale, une personne développe des symptômes caractéristiques de maladies cardiaques et vasculaires. Les principaux symptômes sont les suivants:

  • vertige, qui apparaît brièvement;
  • légère douleur entre les omoplates;
  • pousser dans la poitrine
  • se sentir comme si le cœur "se fige";
  • des conditions proches de l'évanouissement;
  • peau pâle et lèvres bleues;
  • ténèbres dans les yeux.

Running Form - Dangers

Dans une personne de bien-être, la condition peut se détériorer considérablement. Cela se produit avec un traitement tardif.

L'ostéochondrose de la colonne thoracique est connue pour son développement lent asymptomatique. Il évolue avec constance et confiance, et avec le temps, il devient de plus en plus difficile à guérir.

Si un patient a une arythmie et une ostéochondrose, il y aura une autre maladie, ce sera une situation très dangereuse pour sa santé. Cela se produit souvent à la condition que les recommandations médicales soient ignorées et que le dossier médical soit établi hors du temps.

Beaucoup de gens croient à tort que l'arythmie qui se produit dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique n'est pas dangereuse. Mais ce n'est pas. La maladie est exacerbée par le fait que le patient jette toutes ses forces pour éliminer les causes secondaires, et non pour le traitement et pour se débarrasser des causes profondes de la maladie. En conséquence, la situation est aggravée car, en plus de l'arythmie existante, une liste complète de nouvelles maladies est ajoutée.

Si vous ne guérissez pas l'extrasystole ou la tachycardie à temps, de telles complications apparaîtront.

  1. Caillots sanguins Leur lacune mettra leur vie en danger.
  2. Mauvaise circulation sanguine. S'il s'agit du cerveau, le risque d'accident vasculaire cérébral augmente.
  3. Le risque d'insuffisance cardiaque augmente.

On peut en dire autant de l'ostéochondrose, qui entraîne également de graves complications de la vie:

  • troubles vestibulaires;
  • douleur thoracique aiguë;
  • troubles oculaires;
  • déplacement, prolapsus ou saillie du disque intervertébral;
  • saillie;
  • rétrécissement extrêmement grave du canal rachidien (sténose).

Arythmie, ostéochondrose et sensations douloureuses sont les premiers signes de la nécessité de consulter un médecin.

Vidéo - Premiers soins pour l'arythmie

Diagnostics

Déterminer les causes profondes des arythmies est la première étape qui aide le patient à se rétablir. Il peut être défini de différentes manières, mais les plus couramment utilisées sont:

Avec l'apparition des signes d'une arythmie possible, vous devez contacter immédiatement un cardiologue, qui vous prescrira une procédure d'enregistrement à l'électrocardiogramme, une échocardiographie cardiaque et une radiographie pulmonaire.

Si nécessaire, dans le résultat étendu, le patient subit une surveillance Holter (quotidienne) de l’ECG. Vous pouvez ainsi savoir quel type de troubles du rythme cardiaque sont présents chez le patient et quel type de traitement il a besoin.

En outre, il est préférable que le patient subisse une IRM (imagerie par résonance magnétique), qui révèle le degré de développement de l'ostéochondrose.

Arythmie dans l'ostéochondrose - traitement

Le traitement doit avant tout viser à éliminer la cause fondamentale (ostéochondrose) ainsi que les symptômes de la maladie.

Les méthodes de traitement suivantes sont considérées comme efficaces:

  • des médicaments;
  • acupression
  • physiothérapie;
  • thérapie manuelle.

Regardons de plus près chaque article.

Chemin de la drogue

L'arythmie et les douleurs cardiaques causées par l'ostéochondrose sont traitées avec des médicaments.

Ceux-ci incluent les types suivants:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS);
  • des relaxants musculaires;
  • vasodilatateurs;
  • diurétiques (diurétiques);
  • analgésiques.

Alors, considérez chaque type de médicament dans le traitement de la maladie indiquée. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les relaxants musculaires et les analgésiques sont tous utilisés dans le traitement de l'arythmie cardiaque, mais sa cause première - l'ostéochondrose, si vous parvenez à vous en débarrasser, vous pouvez facilement guérir des troubles du rythme cardiaque. Il est à noter que l'utilisation fréquente d'analgésiques est nocive pour la santé. Ceci est particulièrement aigu pour le tractus gastro-intestinal.

En outre, le traitement médicamenteux comprend également l’utilisation de vasodilatateurs et de diurétiques, qui atténuent les symptômes de l’arythmie.

Avec une arythmie cardiaque, les patients prennent des sédatifs. Ceux-ci incluent des teintures ou des comprimés à base de valériane, "Corvalol". Il est recommandé de les emporter à tout moment, car ils préviennent les conséquences graves des crises d’arythmie.

C'est important! Si une extrasystole est trouvée chez un patient en plus de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, les médicaments ne peuvent être utilisés qu'avec une arythmie d'intensité modérée ou élevée.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie jouent un rôle essentiel dans le traitement des arythmies et de l’ostéochondrose. Il est à noter que la physiothérapie a plus d'avantages pour la colonne vertébrale que les médicaments, mais il existe un «mais» - les procédures de physiothérapie sont prescrites et effectuées uniquement sous la supervision du médecin traitant.

En cas d'arythmie, l'ostéochondrose est prescrite pour:

  • acupression
  • thérapie manuelle;
  • exercice thérapeutique.

Le massage général, populaire parmi les gens, ne convient pas au traitement des arythmies et des maladies de la colonne vertébrale. Cela s'explique par le fait qu'un massothérapeute avec ce type de massage travaille avec les muscles, alors qu'en réalité, un problème de cœur provient de la colonne vertébrale.

Pour comprendre pourquoi le massage général est inefficace, nous allons expliquer la structure du corps et l’effet de ce type de massage sur celle-ci. Les fibres qui composent les muscles chez l'homme recouvrent la colonne vertébrale de 4 cm (pour les femmes) ou de 6 cm (pour les hommes). Il est à noter que les chiffres sont inexacts. Le massage général améliore les processus métaboliques sur toutes les couches de ces fibres. Cependant, nous notons que la profondeur d’impact effective maximale est de 1,5 cm et que le massage général n’a aucun effet sur les muscles profonds et les tissus mous.

Conclusion - En cas d'arythmie et d'ostéochondrose, l'acupressure est la plus efficace, car elle ne concerne que les muscles et les tissus profonds.

Des avantages supplémentaires peuvent être obtenus si, au cours de l’acupuncture, vous utilisez des pommades contenant les composants suivants:

  • venin d'abeille;
  • venin de serpent;
  • térébenthine;
  • huile d'arbre à thé.

Une alternative peut être tout autre ingrédient ayant un effet analgésique. Ils pénètrent dans la peau à une profondeur de plus de 2 cm, ce qui dilate les vaisseaux sanguins et augmente également le dégagement de chaleur des tissus pendant une longue période. À la suite de l'impact de l'acupression et des pommades, les changements suivants se produisent dans le corps:

  • les spasmes musculaires cessent;
  • les racines nerveuses subissent un processus de décompression;
  • le métabolisme des tissus est normalisé.

Tout cela aide à se débarrasser de la douleur dans le dos et dans la région du cœur.

Erreurs de traitement

Au cours du traitement des arythmies causées par l'ostéochondrose, les patients ont tendance à commettre des erreurs qui entraînent des complications à l'avenir.

Le premier est la création de chaleur. Pour tenter de se remettre de la maladie, les gens vont au hammam ou utilisent des bouillottes. Avec les arythmies et l'ostéochondrose, qui en sont la cause, vous ne devriez pas faire cela. Le fait est qu'il est possible de provoquer une exacerbation des deux maladies par la propagation de l'œdème des disques intervertébraux. La chaleur est une sorte de catalyseur pour lui. Cet œdème, en augmentation, resserre davantage les racines nerveuses, ce qui provoque une douleur intense.

La conclusion de cette erreur est la suivante: n'assistez pas aux bains et aux bains de vapeur, sinon le risque d'exacerbation de l'ostéochondrose et de l'arythmie est extrêmement élevé.

La deuxième, et aussi l’erreur de traitement la plus courante, est une tentative de réglage des disques seul. Une telle action aggrave complètement l'état de santé. Peu importe le type d'ostéochondrose qui affecte la colonne vertébrale humaine - il est formellement interdit de faire quoi que ce soit avec. Seul un spécialiste peut effectuer de telles actions en toute sécurité, et ce, uniquement après avoir spécifié le diagnostic et déterminé la cause première de la douleur cardiaque.

C'est important! L'autotraitement est interdit car, à la suite de cet état de santé, il ne fera qu'empirer. Dans ses tentatives pour corriger les disques intervertébraux sans l'aide d'un médecin, le patient provoque des formes persistantes de névralgies, ainsi que d'autres troubles du système nerveux central et périphérique. L'utilisation à la maison de coussins chauffants et de cuves thermales n'aide pas non plus, mais provoque un œdème des disques intervertébraux, qui provoque une douleur intense.

La connaissance de ces erreurs aidera à accélérer la récupération et à améliorer le bien-être.

Les résultats

L'arythmie dans l'ostéochondrose de la colonne thoracique est assez fréquente. Si le patient ressent les premiers signes d’arythmie, il doit immédiatement consulter votre médecin.

L'arythmie nécessite une approche intégrée du traitement, dans laquelle toutes les forces sont dirigées vers l'élimination de la cause fondamentale - l'ostéochondrose.

Le respect des recommandations du médecin, y compris la consultation des procédures et le maintien d'un style de vie actif, aide à se débarrasser rapidement de la douleur et des convulsions. Essayez de ne pas perdre de temps en auto-médication pour ne pas aggraver le corps.

Y a-t-il une arythmie dans l'ostéochondrose?

L'arythmie dans l'ostéochondrose est une violation de l'activité du cœur qui consiste à modifier la fréquence, le rythme ou la séquence de contraction des différentes structures du cœur en fonction du fond des lésions de la colonne vertébrale. De plus en plus de patients se plaignent de palpitations. Pas étonnant que l'ostéochondrose soit considérée comme une épidémie du XXIe siècle, car 65% de la population mondiale en souffre.

L'ostéochondrose se développe assez longtemps. Étant donné que la majorité de la population mène une vie sédentaire et se nourrit de manière inefficace, sa progression est accélérée. Le pic d'ostéochondrose est observé chez les 45 à 50 ans et plus. À cet âge, des lésions médullaires persistantes et des symptômes neurologiques caractéristiques sont déjà observés.

Quels changements dans la colonne vertébrale conduisent à des arythmies?

L'ostéochondrose étant une maladie qui se développe tout au long de la vie, beaucoup ont récemment commencé à la considérer comme la norme. Cependant, cette déclaration est erronée. Quand une personne menait une vie plus active et que son régime alimentaire était plus complet qu'aujourd'hui, la prévalence de l'ostéochondrose était minime. Pour comprendre la cause des arythmies à la base de l'ostéochondrose et choisir la bonne stratégie de traitement, vous devez déterminer ce qui se passe dans la colonne vertébrale.

Initialement, le disque intervertébral est affecté, ce qui compense toutes les charges exercées sur la colonne vertébrale en tant qu’amortisseur. Cependant, sous l'influence de facteurs dommageables, le nombre de vaisseaux qui alimentent le disque intervertébral en sang diminue avec le temps. Lorsqu'elles deviennent critiques, le disque commence à se contracter et sa surface est recouverte de fissures. Peu à peu, leur taille augmente jusqu’au moment critique où l’enveloppe du disque se rompt. À travers elle, le noyau pulpeux du disque se gonfle, ce qui forme la hernie intervertébrale de la région cervicale.

De plus, les vertèbres adjacentes sont affectées et commencent à se développer progressivement avec le disque intervertébral, ce qui entraîne une restriction de la mobilité de la colonne cervicale. Il s’agit d’une réponse compensatoire visant à réduire la douleur et à ralentir la progression de la maladie. Dans les tissus paravertébraux, l'inflammation survient en réponse à une lésion. Tous ces changements sont des facteurs qui peuvent irriter différentes fibres nerveuses, provoquant l'apparition de symptômes neurologiques.

La survenue d'arythmies au fond de l'ostéochondrose est associée à une irritation des structures nerveuses qui assurent l'innervation du cœur.

Dans la région de la colonne cervicale, la moelle épinière et les plexus nerveux sympathiques passent. Lorsqu'elles sont stimulées, le nombre d'impulsions qui vont aux organes internes, en particulier au cœur, augmente. Le rythme cardiaque normal n’est fourni que par l’activité du nœud sinusal. Cependant, sous l'influence d'un foyer supplémentaire d'impulsions pathologiques, la fréquence cardiaque, le rythme et la séquence de contraction sont perturbés.

Signes et symptômes de l'arythmie

L'ostéochondrose de la colonne cervicale conduit au développement de deux types d'arythmie: la tachycardie sinusale et l'extrasystole. La tachycardie sinusale est une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 battements par minute. Cette condition survient chez des personnes en bonne santé pendant l'exercice ou l'excitation émotionnelle. Comment distinguer l'arythmie pathologique de l'arythmie physiologique?

Chez les patients atteints d'ostéochondrose de la colonne cervicale, il est caractéristique de la tachycardie sinusale:

  • apparition soudaine (au repos);
  • apparition après un virage serré de la tête ou un long séjour dans une position inconfortable;
  • sensation de battement de coeur;
  • assez souvent accompagné d'une douleur brûlante à la poitrine.

Dans des cas plus rares, l'ostéochondrose de la colonne cervicale se manifeste par une extrasystole. L'extrasystole est une contraction extraordinaire du muscle cardiaque dont l'apparition est associée à la survenue d'un pouls en dehors du nœud sinusal. Au cours de l'effort physique, l'extrasystole augmente chez les patients. Les extrasystoles peuvent aller à la fois après une contraction physiologique et de façon consécutive. Tout cela conduit à une hémodynamique inefficace.

Cette arythmie n'est pas ressentie du tout ou se manifeste sous la forme d'une impulsion intensifiée derrière le sternum ou d'une décoloration du cœur. Pour suspecter une extrasystole, il suffit d’examiner le pouls et d’effectuer l’auscultation du cœur. L'onde de pouls au niveau d'une extrasystole est affaiblie ou une perte de la prochaine onde de pouls est observée. Lors de l'écoute du coeur, la présence de tonalités cardiaques prématurées est notée. L'électrocardiographie est nécessaire pour un diagnostic fiable.

Il convient de noter que l’arythmie survient lors de l’ostéochondrose, souvent lors d’une exacerbation de la maladie. Par conséquent, vous devriez également faire attention à la douleur dans la région de la colonne cervicale, à la tension dans les muscles paravertébraux, à une sensation de raideur dans cette région. Soyez prudent, car l'arythmie cardiaque à l'arrière-plan de l'ostéochondrose peut ressembler à une angine de poitrine ou à un infarctus du myocarde et constituent des conditions de vie en danger.

L'arythmie cardiaque doit être diagnostiquée par un cardiologue en collaboration avec un neurologue.

Traitement des troubles cardiaques

L'ostéochondrose étant la cause des impulsions pathologiques dirigées vers le cœur, elle devient l'objectif principal du traitement. Le plan de traitement de l'ostéochondrose de la région cervicale comprend toute une gamme d'activités.

Ostéochondrose et arythmie du coeur

Traitement dans notre clinique:

  • Consultation médicale gratuite
  • L'élimination rapide de la douleur;
  • Notre objectif: la restauration complète et l'amélioration des fonctions altérées;
  • Améliorations visibles après 1-2 sessions;

L'arythmie dans l'ostéochondrose est un signe clinique concomitant. Mais dans la plupart des cas, il s'agit d'une maladie indépendante apparue dans le contexte de modifications dégénératives destructrices de la colonne cervicale et thoracique.

L'ostéochondrose et l'arythmie cardiaque peuvent être interconnectées ou par des lésions du nerf radiculaire s'étendant près de la deuxième vertèbre thoracique, des limbes par compression. le dixième nerf crânien, qui donne naissance au nerf vague. Dans les deux cas, la pathogenèse du développement d'un trouble du rythme cardiaque se situe dans le plan de la dégénérescence du tissu cartilagineux des disques intervertébraux. Dans la colonne cervicale, cela peut entraîner une instabilité de la position des corps vertébraux.

La révolystèse conduit au fait qu'un obstacle important se crée sur le trajet du nerf vague. L'irritation des fibres nerveuses, l'inflammation secondaire et la dégénérescence commencent au niveau cellulaire. Tout cela conduit au fait que le nerf latent avec un myocyte myocardique à innervation tardive. En réponse, le muscle cardiaque donne un rythme d'activité contractile plus équilibré. La bradycardie survient dans l'ostéochondrose, qui ne gêne pas le patient pendant longtemps.

La tachycardie dans l'ostéochondrose est le plus souvent le résultat d'une altération de la perméabilité du nerf racinaire dans la région de la deuxième vertèbre thoracique (T2). Ce syndrome est souvent accompagné d'une douleur intense dans le côté gauche de la poitrine. La douleur peut donner à la main gauche. Cette condition nécessite un diagnostic différentiel utilisant un examen ECG.

Il convient de noter que l'ostéochondrose et la destruction du disque cartilagineux intervertébral dans la région de vertèbre T2 deviennent souvent la cause du développement de la maladie coronarienne. Ce nerf racinaire est responsable de l'innervation de la paroi musculaire des vaisseaux sanguins coronaires. En cas de violation de ce processus, il se produit une forte compression du flux sanguin. Le muscle cardiaque ne reçoit pas un apport sanguin complet. Cela conduit à l'ischémie et, par conséquent, au développement d'un accès d'angine de poitrine vraie.

Si l'ischémie et l'arythmie sont combinées (par exemple, une extrasystole), un examen urgent de la colonne vertébrale thoracique est nécessaire. Si le patient s'inquiète d'une tachycardie et de douleurs dans la région du cou qui irradient vers l'omoplate gauche, des processus destructifs se produisent alors dans la colonne cervicale.

Si vous avez besoin d’un traitement efficace et sûr de l’ostéochondrose cervicale et thoracique, nous sommes prêts à vous offrir une aide professionnelle. Si vous craignez une tachycardie ou une bradycardie persistante, une insuffisance cardiaque et que le médecin local ne puisse pas trouver la cause réelle de ces symptômes cliniques, nous vous invitons à une consultation primaire gratuite dans notre centre de thérapie manuelle. Des vertébrologues et des neurologues expérimentés travaillent ici. En fonction des résultats de l’examen initial et de la réalisation de tests de diagnostic spéciaux, ils seront en mesure de poser un diagnostic préliminaire et de vous fournir les soins médicaux nécessaires. En outre, vous recevrez des recommandations individuelles pour l'examen et le traitement ultérieur.

Arythmie et tachycardie dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique

Dans l'ostéochondrose mammaire, l'arythmie est un symptôme clinique défavorable. Cela est dû au fait que les paires de nerfs radiculaires T2 sont responsables de l'innervation du muscle cardiaque. Ils assurent également la performance de l'ensemble du système circulatoire coronaire.

Qu'est ce que cela signifie? Les vaisseaux sanguins coronaires transportent le sang artériel frais riche en oxygène et en nutriments vers les myocytes (cellules musculaires) du myocarde. S'il n'y a pas assez de sang, les myocytes commencent à souffrir de manque d'oxygène et meurent. La mort massive des myocytes du myocarde entraîne un infarctus. Au stade initial de ce processus, le patient ressent une douleur intense - une attaque d'angine de poitrine.

L'arythmie dans l'ostéochondrose de la colonne thoracique se développe en tant que précurseur de problèmes futurs liés au travail du système circulatoire coronaire. Lors de la compression du nerf radiculaire T2, un désalignement des canaux artériel et veineux se produit. Normalement, quand une paroi d'artère est contractée, il se produit un flux simultané d'un signal le long de la fibre nerveuse de la relaxation de la paroi vasculaire de la veine. ainsi, le flux sanguin correct dans le système circulatoire coronaire. C'est ce qu'on appelle la circulation pulmonaire. Cela n'a pas d'effet significatif sur la circulation systémique. Mais avec toute violation de la circulation sanguine, une arythmie commence à se développer.

Il peut être des types suivants:

  • tachycardie - accélération de la fréquence cardiaque jusqu'à 90 - 120 battements par minute;
  • bradycardie - diminution de la fréquence cardiaque à 50 battements par minute et moins;
  • extrasystoles - une contraction extraordinaire du myocarde;
  • tachycardie paroxystique - augmentation de la fréquence cardiaque sous forme d'attaques;
  • fibrillation auriculaire;
  • Arythmies cardiaques des sinus associées à une innervation altérée du stimulateur cardiaque et du noeud sinusal.

La tachycardie dans l'ostéochondrose thoracique peut être un signe clinique primaire et secondaire. L'étiologie primaire du développement d'une augmentation de la fréquence cardiaque peut être directement liée à une violation de l'innervation des tissus du muscle cardiaque et du flux sanguin coronaire. La forme secondaire de la tachycardie est la réponse du corps à la douleur. Lorsqu'une réaction inflammatoire se produit, une grande quantité de substances hormonales sont libérées par les structures du cortex surrénalien. À ce stade, le lit vasculaire commence à décliner activement. En réponse, une attaque de tachycardie se produit sur le fond de la douleur.

La tachycardie secondaire dans l’ostéochondrose de la région thoracique est caractérisée par les caractéristiques cliniques suivantes:

  1. accompagné de vertiges et d'essoufflement;
  2. provoque une rougeur de la peau du visage, de la poitrine;
  3. accompagné de douleur intense dans le cou ou la région du cou;
  4. il n'y a pas de douleur dans le coeur;
  5. l'attaque passe indépendamment dans les 30 à 40 minutes;
  6. avec l'augmentation de la douleur dans le cou ou la colonne vertébrale thoracique, une attaque de tachycardie récurrente se produit.

Toute forme de tachycardie nécessite un diagnostic différentiel minutieux. Quand il apparaît à plusieurs reprises, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Important à savoir! Il existe une soi-disant tachycardie physiologique. Il peut se produire spontanément sous forte agitation, sous l’influence de facteurs de stress, après un certain effort physique. Cela ne signifie pas qu'une personne a une maladie. La tachycardie pathologique se produit dans un état de repos complet, sans influence de facteurs environnementaux défavorables. Dans l'ostéochondrose, la tachycardie survient principalement en association avec la douleur.

Arythmie et tachycardie dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale

L'arythmie cervicale dans l'ostéochondrose cervicale peut survenir sous la forme d'une bradycardie, d'une tachycardie et de battements. Dans ce cas, les formes dites ventriculaires des arythmies cardiaques prédominent. La tachycardie paroxystique auriculaire dans l'ostéochondrose cervicale est rare et est causée par une combinaison de dorsopathie avec une lésion organique de la structure musculaire du myocarde.

Dans la colonne cervicale, il n'y a pas de nerfs radiculaires, responsables de l'innervation du muscle cardiaque ou du système circulatoire coronaire. Mais voici la dixième paire de nerfs crâniens, qui descendent des structures cérébrales du cerveau derrière l’olivier. Ici commence le nerf vague, responsable de l'innervation d'un grand nombre d'organes internes. Y compris il fournit une activité contractile stable du myocarde. Le premier signe de lésion du nerf vague est un rythme cardiaque anormal.

La tachycardie dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale peut se développer sous l'influence des aspects suivants:

  • une modification de la structure et de la forme des disques intervertébraux entraînant une altération de la perméabilité des fibres nerveuses des nerfs crâniens;
  • débit sanguin réduit dans les structures cérébrales postérieures du cerveau en raison du développement du syndrome de l'artère vertébrale postérieure;
  • déformation de la colonne cervicale lors de la rétrose des corps vertébraux dans des conditions de protrusion des disques intervertébraux;
  • tension statique des muscles du cou et de la région du cou, ce qui permet une compression stable de la paire de nerfs crâniens.

Le fait de surcharger les muscles du cou perturbe également l’alimentation en sang des structures cérébrales. Par conséquent, avec le développement de l'ostéochondrose cervicale, il est nécessaire de commencer un traitement efficace dès que possible. Si cela n'est pas fait, alors l'arythmie peut ne devenir qu'une des complications de la genèse vasculaire. En plus d'un trouble du rythme cardiaque, le patient court un risque d'accident vasculaire cérébral (accident vasculaire cérébral avec paralysie ultérieure du corps).

Si vous avez régulièrement des douleurs au cou et au collet, consultez un médecin. A Moscou, vous pouvez vous inscrire pour une consultation gratuite d'un vertébrologue dans nos cliniques de thérapie manuelle. Le médecin procédera à un examen gratuit, établira un diagnostic préliminaire et formulera des recommandations individuelles pour un examen et un traitement approfondis.

Peut-il y avoir une tachycardie et une arythmie dues à l'ostéochondrose du bas du dos?

Ci-dessus, nous avons examiné si l'ostéochondrose pouvait provoquer une arythmie si la destruction du disque intervertébral se produisait dans la région thoracique et cervicale. Il est maintenant temps de considérer la pathologie localisée dans cette partie de la colonne vertébrale, qui ne laisse aucun nerf radiculaire responsable de l'innervation du cœur et du système circulatoire coronaire. nous allons nous concentrer sur les parties lombaires et sacrées de la colonne vertébrale.

Peut-il y avoir une arythmie d'ostéochondrose de la colonne lombo-sacrée? Oui, c'est possible, mais en tant que facteur clinique secondaire indiquant un processus inflammatoire grave dans le corps humain.

L'ostéochondrose est une maladie chronique de longue durée avec des périodes de rémission et d'exacerbation. La rechute provoque une inflammation aiguë. Cela provoque une douleur intense et la libération de l'hormone cortisol. De ce fait, la fréquence cardiaque augmente.

Peut-il y avoir une tachycardie dans l'ostéochondrose en rémission (absence de douleur aiguë)? Très probablement - non. Si, à l'heure actuelle, vous ne présentez aucun signe d'exacerbation de l'ostéochondrose lombaire mais que la tachycardie survient périodiquement, nous vous recommandons vivement de consulter un cardiologue. Si la douleur au bas du dos est présente, alors vous devez apparaître d'urgence au vertébrologue. Vous pouvez prendre rendez-vous avec ce médecin dès maintenant. La première admission dans notre clinique de thérapie manuelle pour tous les patients est totalement gratuite.

Consultation avec un médecin gratuitement. Vous ne savez pas à quel médecin vous appelez, appelez le +7 (495) 505-30-40 nous le dirons.