Anatomie de l'articulation de l'épaule, anatomie de l'épaule

La goutte

La ceinture scapulaire (PP) est l’un des complexes articulaires les plus chargés du corps humain. C'est lui qui est responsable des propriétés musculo-squelettiques de base des mains humaines. Cette partie du squelette est structurellement liée à la colonne vertébrale supérieure et cervicale. Le PP est sujet à un certain nombre de maladies inflammatoires et non inflammatoires, ainsi qu’à des anomalies du développement. De l'exactitude du traitement dépend de la capacité à maintenir la mobilité des articulations.

La structure et le développement de la ceinture scapulaire

Il se compose de l'omoplate et de la clavicule, dont l'articulation est l'articulation, qui s'appelle acromioclaviculaire. Cette structure articulaire est fixée à la cage thoracique par les articulations du sternum et de la clavicule et des muscles scapulaires, et à la partie mobile du bras par la partie articulaire de l'épaule. L'omoplate est un os plat qui a la forme d'un triangle et est adjacente à l'arrière de la poitrine. Derrière il est convexe, il a un soi-disant axe, qui se dilate progressivement et passe dans l’acromion, un processus de l’épaule qui se connecte à la clavicule. L'os claviculaire a une forme incurvée de la lettre S, une structure tubulaire, située entre l'acromion et l'encoche clavicule-sternum. Avec la colonne vertébrale du corps, seule la clavicule est reliée. Ainsi, lorsqu’elle se déplace, l’omoplate et le bras bougent.

La ceinture scapulaire humaine se forme autour de la sixième semaine de développement embryonnaire, lorsqu'un intervalle apparaît entre ses os et que la couche de tissu conjonctif devient un disque articulaire. Le pic de développement survient entre 2 et 3 ans et entre 9 et 12 et 14 ans, ce processus est ralenti pour s'achever à 13 ou 16 ans et former la ceinture scapulaire d'un adulte.

Fonctions de la ceinture d'épaule

La ceinture scapulaire effectue des mouvements dans l'articulation sterno-claviculaire. Là, la clavicule et l'omoplate sont soulevées et abaissées, là où sont impliqués les muscles pectoraux mineurs et sous-claviers, ainsi que les faisceaux supérieurs du muscle trapèze. La rotation de l'omoplate est possible grâce à un certain nombre de muscles: rhomboïde, trapézoïdal et petit pectoral. Le muscle trapèze est innervé par les branches nerveuses du plexus de l'épaule et les nerfs rachidiens du cou.

Maladies de la ceinture scapulaire

Blessure

En raison de la mobilité de la ceinture scapulaire, elle est extrêmement vulnérable à diverses blessures et pathologies. Les fractures et les luxations font partie des blessures les plus fréquentes. Il s’agit de dommages de gravité moyenne, avec diagnostic et traitement rapides, permettant à la victime de continuer à vivre pleinement.

Le plus souvent, les personnes endommagent l'articulation humérale.

La luxation de l'épaule est appelée la position lorsque l'os sort du sac articulaire, à cause de laquelle les mouvements habituels dans l'articulation deviennent impossibles. Parmi les causes d'une telle blessure, les plus fréquentes sont les chutes au bras ou à l'épaule, l'entraînement en force et les accidents de la route. Avec la luxation de l'articulation de l'épaule, les symptômes suivants sont perceptibles:

  • Douleur intense, localisée à la place des dommages directs et augmentant lorsque vous essayez de bouger le membre.
  • Perte de la fonction de soutien, affaissement le long du corps. Dans le même temps, la personne se penche instinctivement dans la direction des dommages et tente de soutenir la main.
  • Changer la forme du joint. La main blessée semble être anormalement tordue ou même allongée.
  • Ne sentez pas le pouls dans l'aisselle ou sur le poignet.

Les symptômes de fracture ressemblent beaucoup à ceux d'une luxation, à la différence près que lorsque vous appuyez sur un os, un craquement se fait entendre (crepitus). Une autre différence est que la douleur lors d'une fracture peut survenir non pas immédiatement, mais après un certain temps et peut s'accompagner d'une augmentation de la température corporelle locale et totale.

Au tournant de l'omoplate:

  • Il y a une vive douleur lancinante qui s'étend à l'articulation de l'épaule et au haut du dos.
  • Incapacité de prendre une main sur le côté ou de la faire pivoter.
  • La déformation et le gonflement de l'omoplate, une forte tension de la peau.
  • Hématome étendu, œdème.
Retour à la table des matières

Pathologies et anomalies de développement

Diagnostic et traitement

Les premiers secours en cas de blessure sont l’immobilisation du membre blessé dans la position qu’il a adoptée après la blessure. De manière catégorique, vous ne pouvez pas essayer d’ajuster indépendamment l’articulation ou l’os disloqué pour obtenir la position correcte. Après immobilisation (immobilisation) de la main du patient, un agent analgésique et / ou antipyrétique doit être administré à celui-ci et appeler immédiatement une ambulance.

Le traitement de telles blessures est généralement effectué à domicile après l'application des principales techniques décrites dans les normes relatives à l'aide médicale en direction de la traumatologie et de l'orthopédie (GEOTAR-Media, 2018, Moscou). Après réduction de la luxation, un bandage serré ou une attelle en plâtre est appliqué. L'intervention chirurgicale et l'hospitalisation ne sont nécessaires que dans le cas d'une fracture humérale à comminut multiple ou d'une fracture de l'omoplate de toute complexité. Le rétablissement complet après une luxation a lieu environ deux mois plus tard, après une fracture de l'omoplate. Ce processus peut durer jusqu'à six mois. Le traitement prescrit par le médecin et le complexe de la thérapie physique sont d'une grande importance.

Si d'autres pathologies sont diagnostiquées, en fonction de leur gravité, un traitement conservateur (médicament, physiothérapie) ou une intervention chirurgicale peuvent être effectués. Souvent, les deux méthodes sont attribuées. Lorsque le PP est affecté par une tumeur, le traitement est effectué selon les techniques spécifiées dans la Liste des normes fédérales pour la fourniture d'aide médicale dans le profil oncologique.

Ceinture des membres supérieurs

La ceinture scapulaire est la partie du squelette constituée d'une paire d'omoplates, de clavicule et d'humérus. Les clavicules à l'avant du thorax et les omoplates à l'arrière se rejoignent avec les mains et les soutiennent. Les muscles et les ligaments assurent la stabilité et la mobilité du squelette des membres supérieurs. Les pathologies les plus fréquentes de la ceinture scapulaire comprennent les luxations, les fractures et les maladies inflammatoires.

La structure de l'omoplate

Un grand os plat en forme de triangle situé dans le haut du dos est appelé omoplate. Il s'agit d 'un couple d' os dont la base se soulève et le bout tranchant des deux côtés de la colonne vertébrale. Cela ressemble à une large structure plate légèrement arquée en arrière.

L'aide Une paire d'omoplates dans le dos et une paire de clavicule à l'avant sont nécessaires pour former la ceinture scapulaire en os.

Le squelette de la surface arrière de l'omoplate:

  • Le poinçon est une arête osseuse qui traverse le bord supérieur de l'omoplate.
  • Akromion est le processus huméral, qui termine le store. La connexion de l'acromion et de la clavicule est une connexion acromio-claviculaire.
  • Le processus coracoïde est une saillie en forme de crochet en forme de bec d'oiseau, située sur la partie supérieure de la structure osseuse, près de la cavité articulaire. Y sont attachés des muscles, des ligaments.
  • Le cou est un endroit étroit qui est adjacent à la cavité articulaire de l'os. Cette zone sert à relier les surfaces articulaires de l'omoplate et de l'épaule, elle forme l'articulation épaule à épaule.
  • Le corps de l'omoplate.
  • Bord latéral.
  • Coin extérieur.

La surface avant de la lame humaine est constituée des éléments suivants:

  • Corps.
  • La cavité articulaire avec la tête de l'humérus forme l'articulation de l'épaule.
  • Le processus coracoïde.

La surface antérieure de la structure osseuse est concave et la surface postérieure est convexe. Le muscle scapulaire est attaché à l'avant.

Le bord supérieur de l'os contient un creux dans lequel passent les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins. La région vertébrale est située près de la colonne vertébrale. Et le bord latéral est la plus grande zone formée de tubercules sur le muscle de l'épaule.

Il y a 3 angles de lame:

  • Upper - a une forme arrondie, située sur le dessus.
  • Lower - a une structure plus épaisse.
  • Latéral - fortement épaissi, comprend une cavité articulaire qui se connecte à la tête de l'humérus. Il est situé en face de l'angle médial supérieur.

L'angle latéral est séparé du corps par le cou.

La structure de la lame est présentée ci-dessus.

Anatomie de la clavicule

L'os en forme de S incurvé le long du grand axe s'appelle la clavicule. Il est placé horizontalement sur le devant et le haut de la poitrine. Cet os est bordé par le cou. La clavicule appartient aux os tubulaires et consiste principalement en une substance spongieuse.

Topographie de la clavicule humaine:

  • Os du corps
  • L'extrémité externe.
  • Extrémité intérieure.

L'extrémité interne est adjacente à la poignée du sternum, elle présente un renflement qui se plie vers l'avant et l'autre partie est courbée vers l'arrière. La partie médiane de la structure osseuse est légèrement comprimée de haut en bas. Dans la partie inférieure de la clavicule, trou nutritionnel localisé. Dans l'extrémité interne est placé l'approfondissement du ligament costoclaviculaire.

L'extrémité externe gauche de l'os est reliée à l'acromion de l'omoplate. Sur cette partie de l'os, il y a un tubercule en forme de cône, ainsi qu'une ligne en forme de trapèze. Sur la surface inférieure du corps de la clavicule, plus près de l'acromion, se trouve un renfoncement permettant de fixer le muscle du même nom.

L'os est lisse d'en haut et rugueux d'en bas, avec des tubercules et des lignes. Son extrémité interne est plus épaisse. Sur sa face interne se trouve la surface articulaire. L'extrémité extérieure est plus large mais moins épaisse. Cela relie souvent la clavicule à l'acromion de l'omoplate.

Topographie de l'humérus

L'os tubulaire, situé au sommet du bras, s'appelle l'humérus. Il a un long corps, se développe aux extrémités. La section supérieure est ronde et la section inférieure est triangulaire.

Anatomie topographique de l'humérus:

  • L'extrémité supérieure (épiphyse proximale) consiste en une tête arrondie qui pénètre dans la cavité articulaire de l'omoplate et forme avec elle une articulation de l'épaule. Sous la surface articulaire se trouve le cou anatomique. Sous le cou est placé un tubercule grand et petit, qui sont attachés aux muscles. Des deux collines, les crêtes descendent le long du corps de l'os. Entre les tubercules et les crêtes, il existe un sillon pour le tendon du biceps. Le col chirurgical est localisé sous les tubercules.
  • Le corps de l'os commence à partir du cou chirurgical. Approximativement en son milieu (surface externe) se trouve une tubérosité deltoïde, à laquelle le muscle du même nom est accolé. Sur la surface arrière se trouve une rainure radiale qui s’allonge de haut en bas puis vers l’extérieur. Le nerf radial et la grande artère brachiale, qui fournit l'apport sanguin au groupe de muscles postérieurs, l'humérus, traversent cet évidement.
  • À l'extrémité inférieure (épiphyse distale) se trouvent les condyles interne et externe, ainsi que la surface articulaire qui relie l'humérus aux os de l'avant-bras. Le bloc de l'humérus est la partie interne de la surface articulaire adjacente à l'ulna. La tête du condyle est la partie extérieure qui se connecte au rayon. Au-dessus du bloc, les processus coronoïde (avant) et ulnaire (arrière) pénètrent à l'avant et à l'arrière pendant le mouvement du membre supérieur. L'épicondyle (interne et externe) se trouve sous l'extrémité distale de l'os huméral. À l'arrière de l'épicondyle interne se trouve le sillon du nerf ulnaire.

Les muscles ainsi que les ligaments sont attachés au namyshchelkam.

Appareil à ligament

La connexion entre l'acromion et la clavicule s'appelle l'articulation acromio-claviculaire. Il est formé par des surfaces articulées plates. L'articulation stabilise le ligament coraco-claviculaire, qui s'éloigne du processus coracoïde et atteint la surface inférieure de la clavicule.

L'omoplate a ses propres ligaments - coraco-acromia, transverse supérieur. La première ressemble à une plaque en forme de triangle qui va de l'acromion au processus coracoïde de l'omoplate. Le ligament coracoacromix constitue l'arc de l'articulation de l'épaule.

La structure de l'articulation de l'épaule est simple: une tête sphérique et une gorge articulaire de l'omoplate.

La capsule articulaire est adjacente au cou anatomique de l'épaule. C'est plutôt mince et grand. Entre les collines de la structure osseuse de l'épaule se trouve le vagin synovial (couche interne de la capsule), qui entoure le tendon et favorise son glissement.

Éléments auxiliaires de la capsule de l'articulation de l'épaule: le ligament coraco-huméral, le sus-épineux, l'hypostatique, le sous-scapulaire et le petit muscle rond. Le ligament stabilise la capsule articulaire et les muscles non seulement le renforcent, mais le protègent également des pincements.

L'aide L'articulation de l'épaule est formée par l'humérus et l'ulna. L'articulation de l'épaule est formée par les os huméraux et radiaux.

Le muscle

La structure de la ceinture des membres supérieurs comprend les muscles suivants:

  • Deltoïde. Les fibres de ce muscle partent de l’aube, acromion, extrémité acromiale de la clavicule, adjacentes à la tubérosité deltoïde de l’épaule. La partie arrière (scapulaire) déplie l’épaule et la courbe avant (claviculaire).
  • Nadoshnaya. Cette structure anatomique part de la fosse sus-épineuse de l'omoplate et est attachée à la partie supérieure du gros tubercule de l'humérus. Le muscle supraspastique rétracte l'épaule.
  • Subaiguë. Il est localisé dans le sillon hypothermal de l'omoplate et est attaché au gros tubercule de l'épaule. Le muscle sous-osseux aide à porter, faire pivoter et déplier l'épaule.
  • Petit tour. Il part de l'omoplate et touche le gros tubercule. Elle permet de faire pivoter une épaule à l'extérieur.
  • Grand tour. Il commence au coin inférieur de l'omoplate et est attaché à la crête du petit tubercule. Fonctions: coercition, rotation vers l'intérieur, extension de l'épaule.
  • Subscapularis. Il commence à partir du bord externe de l'omoplate, remplit la dépression du sous-scapulaire, est attaché à la petite épaule de l'épaule. Cela aide à déplacer la main vers l'intérieur et à l'amener au corps.

Classification du muscle de l'épaule:

  • Le groupe antérieur (fléchisseurs) comprend les muscles coraco-huméraux, brachiaux et biceps.
  • Groupe arrière (extenseurs): triceps et muscle cubital.

La structure des muscles de l'humérus:

  • Coraco-huméral. Il s'écarte du processus coracoïde et est attaché sous la crête du petit tubercule à l'humérus. Responsable de plier le bras.
  • Épaule. Hors des deux tiers inférieurs de l'humérus, adjacents à la tubérosité du coude. Participe à la flexion de l'avant-bras.
  • Deux têtes. La longue tête du muscle provient du tubercule supra-articulaire de l'omoplate et la courte tête provient du processus coracoïde et est reliée à la tubérosité du radius et du fascia de l'avant-bras (gaine de tissu conjonctif qui recouvre les organes, les vaisseaux et les nerfs). Le muscle du biceps fléchit l'épaule, l'avant-bras, vous permet de faire pivoter le bras du coude au poignet.
  • Trois têtes. La longue tête s'éloigne du tubercule de l'omoplate situé sous l'articulation et des tubes interne et externe de la face postérieure de l'humérus. Ils sont adjacents au tendon, qui est attaché à l'olécrane. Aide à faire extenseur, menant le mouvement de l'épaule, l'avant-bras et déplier le coude.
  • Coude. Il commence à partir de l'épicondyle externe de l'épaule, du ligament de Henle, ainsi que du fascia, relié à l'ulna dans sa partie supérieure à la face postérieure. Aide à redresser l'avant-bras.

Tous les muscles de la région de l’articulation de l’épaule sont placés en haut. Au-dessous de la jonction osseuse se trouve une dépression axillaire, à travers laquelle passent les nerfs, ainsi que les vaisseaux sanguins du bras.

Muscles de la ceinture scapulaire

L'une des articulations les plus mobiles du système musculo-squelettique humain est l'articulation de l'épaule, ou articulatio humeri. Avec cette articulation, une personne peut effectuer une variété de mouvements actifs du membre supérieur, qui fournissent les muscles de l'épaule. Une grande amplitude est possible, en raison de la structure complexe particulière de l'épaule.

Caractéristiques structurelles

L'anatomie de l'articulation de l'épaule est assez compliquée. Tous les éléments de l'articulation remplissent leurs fonctions importantes et assurent la mobilité de l'articulation. Le tableau des estimations de l'amplitude des mouvements des articulations montre que la norme pour l'articulation de l'épaule est la suivante: la flexion est de 180 degrés, l'extension est de 40, l'avance est de 180. De ce fait, le membre supérieur d'une personne peut boucler un cercle complet. En cas de dommage, la personne ressent immédiatement une douleur à l'épaule et l'incapacité de bouger le membre.

L'articulation de l'épaule appartient à la catégorie des articulations sphériques. Ne le confondez pas avec une épaule qui part du membre supérieur libre jusqu'au coude. Il est formé par l'humérus et l'omoplate - il fait référence aux éléments de la ceinture humérale supérieure. Les surfaces articulaires sont représentées par la cavité scapulaire et la tête de l'humérus. En soi, la tête est plusieurs fois plus grande que la cavité scapulaire articulaire, mais cette différence est compensée par la lèvre articulaire - une plaque spéciale qui reproduit exactement les courbes de la cavité scapulaire.

La capsule articulaire est attachée le long de sa circonférence au bord de la lèvre cartilagineuse. À l'intérieur, il est assez libre, contient beaucoup d'espace et ses murs ont une épaisseur différente. À l'intérieur de la capsule, il y a du liquide synovial. Étant donné que la capsule a les parois les plus minces à l'avant, en cas de blessure ou de dommage, l'intégrité de la capsule se produit ici.

Lorsque les bras bougent, les tendons sont activement impliqués dans le travail. Ils sont fixés à la surface de la capsule et, lors du mouvement, faites-la glisser sur le côté pour éviter tout pincement entre les surfaces articulaires des os. Les ligaments sont partiellement entrelacés dans la capsule, ils sont présents ici pour la renforcer et éviter que le bras ne soit trop allongé lors de mouvements brusques.

Pour réduire les frottements entre les plans articulaires, des poches synoviales ou une bourse sont situées dans l’articulation de l’épaule. Les poches synoviales ont pour rôle principal d’atténuer les mouvements entre les éléments articulaires, situés plutôt à l’épaule. Les sacs à bandoulière synoviaux sont des bourses subdeltoïdes, interbugales, sous-claviculaires et sous-scapulaires.

Les muscles de l'articulation de l'épaule permettent:

  • amenez le membre supérieur vers le corps et loin de lui;
  • faire un mouvement de rotation de la main, mouvement dans un cercle;
  • tournez votre main vers l'intérieur ou l'extérieur;
  • levez la main et retirez-la;
  • Mets ta main derrière ton dos.

Anatomie de l'articulation de l'épaule

La structure de l'articulation de l'épaule est l'une des plus complexes du corps humain. En raison des changements évolutifs, cette articulation est devenue très fluide. L'articulation de l'épaule permet un mouvement du bras dans différents plans. Cependant, en raison de cette mobilité et de cette structure complexe, l’articulation est extrêmement vulnérable aux blessures de toutes sortes.

Le contenu

L'articulation de l'épaule est l'articulation sphérique la plus mobile du corps humain. L'unicité de l'articulation de l'épaule est que cette articulation peut permettre des mouvements multidirectionnels des membres supérieurs. La structure anatomique de l'articulation de l'épaule humaine implique des mouvements capables de décrire l'hémisphère. Il convient de noter que chez les animaux, l'articulation ci-dessus est moins mobile, mais renforcée de manière plus fiable par les ligaments et le fascia musculaire.

Caractéristiques de la structure anatomique de l'articulation de l'épaule humaine

La tâche principale du composé chez les animaux est de fournir une fonction de support. Par conséquent, chez les animaux, la ceinture scapulaire est reliée au tronc par des muscles puissants recouvrant l’articulation dans son épaisseur.

Au cours du processus d'évolution, l'anatomie de l'articulation de l'épaule chez Homo sapiens a quelque peu changé. Cela est dû à la position verticale du corps. Dans l'homme moderne, la fonction principale de l'articulation de l'épaule n'est pas de soutenir, mais de moteur. Toutes ces transformations ont contribué à la réduction de la résistance de l'articulation spécifiée.

C'est important! Dans la ceinture scapulaire, les articulations relient la clavicule et le sternum à l'omoplate, formant ainsi des articulations acromio-claviculaires et sternoclaviculaires.

Nucléation intra-utérine de l'appareil locomoteur

La pose des membres a lieu le 26-28ème jour de l'ontogenèse embryonnaire. L'ectoderme est le début pour la peau et ses dérivés. Le mésoderme est utilisé pour former des os, des tissus conjonctifs lâches et denses. À la cinquième semaine de l'ontogenèse embryonnaire, les rudiments des membres sont visibles. Les prototypes d'extrémités se trouvent dans l'embryon avec une longueur de seulement 14 mm. Jusqu'à 9 semaines de développement embryonnaire, des fissures articulaires se forment.

À la naissance du bébé, son système locomoteur est complètement formé. Le développement final du squelette humain s'achève à l'âge de vingt-cinq ans.

Embryon à la neuvième semaine du développement embryonnaire

Quels os ont formé l'articulation de l'épaule?

L'épaule est un composant important de l'appareil locomoteur humain. L'anatomie de l'articulation de l'épaule sur les images semble très simple, mais c'est loin d'être le cas. Pour assurer une mobilité maximale de l'articulation, la nature a assoupli la fosse articulaire et sacrifié la force de l'articulation. La variété des mouvements de l'articulation est étendue en raison du nombre considérable de muscles et de tendons.

Anatomie de l'articulation de l'épaule

La morphologie des articulations de la ceinture scapulaire, comme le montre la photo, est assez complexe. L'articulation de l'épaule elle-même est formée par les os huméraux et scapulaires. Les tissus et les muscles périarticulaires jouent un rôle important dans le fonctionnement de l'articulation.

L'os scapulaire est de forme triangulaire, placé du côté caudal du corps. Cet os est facilement palpé lors de la palpation. Il y a une fosse articulaire dessus, à laquelle l'humérus se joint. Les surfaces articulaires des os sont recouvertes de cartilage hyalin, ce qui facilite leur glissement lors des mouvements de la main.

Des muscles sus-épineux et hypodermiques sont attachés au côté latéral de l'omoplate.

Note La clavicule joue un rôle important dans le fonctionnement de la ceinture scapulaire. Bien qu'il ne pénètre pas dans l'articulation de l'épaule, il est fixé à l'omoplate dans son voisinage immédiat. Sans ce petit os tubulaire, l'articulation de l'épaule ne peut pas fonctionner efficacement.

L'imagerie par résonance magnétique permet d'étudier la structure de l'articulation, de déterminer l'état des os, mais aussi des tissus mous

Les pathologies les plus courantes de l'épaule incluent:

  • ecchymoses et autres blessures;
  • bursite;
  • arthrose et arthrite;
  • dysplasie congénitale;
  • entorses.

Tissus périarticulaires

L'articulation de l'épaule est entourée de trois formations de base: la capsule articulaire, la plaque cartilagineuse et les ligaments. Tous les tissus énumérés diffèrent les uns des autres par une structure, une origine et des fonctions. Grâce à l'action coordonnée de ces structures, assure une mobilité maximale des membres supérieurs. Il convient également de noter que les tissus périarticulaires remplissent une fonction de protection, tout en réduisant les risques de dommages éventuels.

Tissus périarticulaires de l'articulation de l'épaule

La plaque cartilagineuse («lèvre articulaire») a pour principale fonction de lisser la différence de taille entre la tête de l'humérus et la cavité glénoïdienne de l'omoplate. Cette structure atténue les chocs et les soubresauts mineurs, mais avec un impact physique important, elle peut se déformer.

Le système de ligaments de l'articulation humérale fixe la tête de l'articulation sphérique dans la position anatomiquement correcte. Le matériel ligamenteux se développe fermement avec une capsule articulaire mince de l'articulation de l'épaule. Sa microtexture et son épaisseur ne sont pas uniformes. La couche la plus épaisse se situe sur le côté latéral de la coque. A cette partie est attaché au ligament coraco-huméral. Il remplit une fonction de fixation, c'est-à-dire qu'il empêche l'extension de l'articulation à l'extérieur de l'épaule. Ce paquet est très durable. D'autres zones d'articulation fixent les ligaments articulaires-huméraux moins développés. Ils renforcent l'articulation sur la surface frontale.

Activité physique excessive, les agents infectieux peuvent provoquer un certain nombre de maladies associées à des lésions du système musculo-squelettique:

  • périarthrite de l'épaule;
  • entorse.

Bursa articulaire

Le glissement optimal des surfaces articulaires est assuré par la bourse articulaire. La surface interne de ces formations synthétise le fluide articulaire, synoviale. Le nombre de "poches" articulaires dépend des caractéristiques individuelles de chaque personne:

  1. La bourse articulaire sous-scapulaire est l’une des plus courantes. Il est localisé dans le cou de l'omoplate.
  2. Le sac subcellulaire est situé à la frontière du processus coracoïde et du tendon du muscle sous-scapulaire.
  3. Le sac articulaire en forme de delta est le plus grand du corps. Localisé sur le côté latéral de l'épaule, dans la région du muscle deltoïde.

Lieux possibles de localisation de la bourse articulaire dans l'articulation humérale

C'est important! Chacune de ces bourses peut devenir un lieu de localisation de la bursite et, en outre, avec l'aggravation du processus pathologique - la périarthrose.

Muscles de l'épaule humaine

Les muscles de l'épaule renforcent et protègent l'articulation. Ils forment une capsule musculaire, ou manchette rotative, qui fournit le mouvement de base. Leurs tendons sont étroitement tissés dans la capsule de tissu conjonctif de l'articulation, ce qui la renforce, et des faisceaux de fibres musculaires protègent l'articulation de l'extérieur.

La capsule musculaire renforce l'articulation avec les tendons et les groupes musculaires individuels.

Les muscles de l'articulation de l'épaule sont responsables de la flexion, de l'extension, de l'abduction, de l'adduction et de la rotation du membre. Lorsque les muscles sont blessés, la structure anatomique de l'articulation de l'épaule humaine est perturbée, ce qui peut conduire à une immobilisation partielle ou complète du bras. Les athlètes professionnels risquent de se blesser à l'épaule.

Muscles de la ceinture et de l'épaule

Le deltoïde est l’un des plus gros muscles du membre supérieur. Les fibres musculaires du muscle spécifié entourent l'articulation de l'épaule de tous les côtés. Il est responsable de plier le bras à l'épaule et l'allonge jusqu'à l'angle maximal.

Le gros muscle rond assure l'extension de l'épaule, produit des mouvements de rotation vers l'intérieur.

Le muscle deltoïde forme un muscle sain pour protéger l'articulation.

Comme mentionné ci-dessus, l'articulation de l'épaule a une structure complexe. Son mouvement se produit en raison de plusieurs facteurs:

  • la présence de muscles et de tendons;
  • forme et structure unique;
  • "sacs" synoviaux.

Balancement du bras et amplitude de mouvement dans l'articulation saine de l'épaule

Muscles de l'épaule: structure et fonction

Les fonctions des muscles de la ceinture scapulaire sont associées aux fonctions des muscles de la poitrine et en partie du dos. Par conséquent, la distinction entre le torse et la ceinture scapulaire est très conditionnelle. Avec le changement de la forme des muscles, les contours du dos, du cou et de la poitrine changent également.

La composition des muscles de la ceinture scapulaire comprend:

L'articulation de l'épaule est sphérique. Il est formé par la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate. Cette articulation permet la flexion (le bras en avant) et l’extension (le bras en arrière) du bras au niveau de l’articulation de l’épaule, l’aplatissement (le mouvement des bras dans le plan horizontal au niveau des épaules) et la dilution (le mouvement des bras dans le plan horizontal au niveau des épaules), la rotation bras dedans et dehors, abduction (sur le côté) et réduction (sur la surface latérale du corps) de la main.

Muscle deltoïde

Le muscle deltoïde a la forme d'un triangle avec la partie supérieure tournée vers le bas. Le muscle est constitué de trois faisceaux, chacun étant responsable du mouvement du bras dans différentes directions. En conséquence, il existe trois parties du muscle deltoïde: le claviculaire, l’acromial et le scapulaire. En commençant par un tendon large situé au-dessus de l’articulation de l’épaule, les trois faisceaux du muscle deltoïde convergent en un seul tendon, qui est attaché à l’humérus. Le bon développement du muscle deltoïde affecte la largeur des épaules, même si leur base osseuse peut être très fragile. Les trois parties du muscle deltoïde peuvent se contracter indépendamment.

Le faisceau antérieur du muscle deltoïde est fixé à la clavicule et lève le bras vers l'avant (fléchissant le bras dans l'articulation de l'épaule). Le faisceau latéral (latéral) est attaché à l'acromion de l'omoplate et lève le bras sur le côté (abduction du bras). Le faisceau postérieur du muscle deltoïde est attaché à l'omoplate et rétracte le bras (extension du bras au niveau de l'épaule).

Manchette de rotateur d'épaule

Un brassard rotatif est un groupe de quatre muscles qui créent une sorte de manchon protecteur autour de l’articulation de l’épaule. Bien que ces muscles soient pratiquement invisibles, ils sont extrêmement importants pour assurer la stabilité et la force de l'épaule. Les quatre muscles partent de l'omoplate et courent autour de l'épaule, attachés à l'humérus.

Le muscle supra postérieur dans la plus grande partie de celui-ci est recouvert d'un muscle trapèze, mais comme ce dernier est plutôt mince dans cette partie, il ne peut pas complètement masquer les contours du muscle supraspinous. Le muscle supra-épineux est situé dans la fosse sus-épineuse de l'omoplate et est attaché au gros tubercule de l'humérus. Il est responsable de l'enlèvement vers le membre supérieur et de sa rotation vers l'extérieur.

Le muscle sous-osseux part de la surface postérieure de l'omoplate et s'attache à l'humérus. Le petit muscle rond est un synergiste du muscle subscapularis et de la partie scapulaire du muscle deltoïde. Sous-muscle et petit muscle rond placé derrière l'articulation. Ils lèvent la main sur le côté et la reprennent en faisant pivoter l'épaule vers l'extérieur (supination).

Le sous-scapulaire est vaste, épais et de forme triangulaire. Il occupe presque toute la surface costale de l'omoplate. Il est placé devant l'articulation et tourne le bras vers l'intérieur (pronation) tout en menant l'épaule vers le corps.

Articulation de l'épaule: structure, fonction, photo

L'articulation de l'épaule (articulatio humeri) est l'articulation la plus large et la plus mobile du membre supérieur. Elle permet d'effectuer divers mouvements à la main. Cette amplitude est fournie par la structure particulière de l'articulation de l'épaule. Il est situé dans les parties proximales du membre supérieur, le reliant au tronc. Chez un homme maigre, ses contours sont clairement visibles.

L'anatomie de l'épaule humaine est normale

Le dispositif articulatio humeri est assez complexe. Chaque élément de l'articulation remplit exactement ses fonctions et même une pathologie minime entraîne des modifications dans le reste de la structure. Comme d’autres articulations du corps, elle est formée d’éléments osseux, de surfaces cartilagineuses, d’un appareil ligamentaire et d’un groupe de muscles adjacents qui assurent son mouvement.

Quels os forment l'articulation de l'épaule

Articulatio humeri est une simple articulation sphérique. L’humérus et l’omoplate, qui font partie de la ceinture scapulaire supérieure, participent à sa formation. Les surfaces articulaires recouvrant le tissu osseux sont formées par la cavité scapulaire et la tête de l'humérus, qui est plusieurs fois plus grande que la cavité. Cette différence dans la taille d'une plaque cartilagineuse spéciale - la lèvre articulaire, qui répète complètement la forme de la cavité scapulaire, la corrige.

Bundles et capsule

La capsule articulaire est fixée le long de la circonférence de la cavité de la lame au bord de la lèvre cartilagineuse. Il a une épaisseur différente, plutôt lâche et spacieuse. À l'intérieur se trouve le liquide synovial. La face avant de la capsule est la plus fine, elle peut donc être facilement endommagée en cas de luxation.

Les tendons attachés à la surface de la capsule, il retarde lors des mouvements de la main et ne permettent pas de se pincer entre les os. Certains ligaments sont partiellement entrelacés dans la capsule, ce qui la renforce, d'autres empêchent une extension excessive lors des mouvements du membre supérieur.

Les sacs synoviaux (bursa) articulatio humeri réduisent le frottement entre les différents éléments articulaires. Leur nombre peut être différent. L'inflammation d'un tel sac s'appelle la bursite.

Les sacs les plus permanents comprennent les types suivants:

  • subscapularis;
  • podklyuvovidnaya;
  • interbumpy;
  • podteltovidnaya.

Des muscles qui permettent le mouvement

Les muscles jouent un rôle clé dans le renforcement de l'articulation de l'épaule et y effectuent divers mouvements. Les mouvements suivants sont possibles dans l'articulation de l'épaule:

  • adduction et abduction du membre supérieur par rapport au corps;
  • circulaire ou en rotation;
  • la main se tourne vers l'intérieur, l'extérieur;
  • lever le membre supérieur devant lui et le ramener;
  • institution du membre supérieur derrière le dos (rétroflexion).

Innervation et approvisionnement en sang

La région articulatio humeri est principalement alimentée en sang par l'artère axillaire. De plus petits vaisseaux artériels en partent, formant deux cercles vasculaires - scapulaire et acromio-deltoïde. En cas de blocage de l’autoroute principale, les muscles périarticulaires et l’articulation de l’épaule sont eux-mêmes nourris précisément à cause des vaisseaux de ces cercles. L'innervation de l'épaule est due aux nerfs qui forment le plexus brachial.

Manchette de rotation

La manchette rotationnelle (rotateur) est un complexe de muscles et de ligaments qui, dans l’ensemble, stabilisent la position de la tête humérale, participent à la flexion de l’épaule, soulèvent et fléchissent le membre supérieur.

Les quatre muscles suivants et leurs tendons sont impliqués dans la formation de la coiffe des rotateurs:

  • supraspinatus,
  • subaiguë
  • subscapularis,
  • petit rond.

La coiffe des rotateurs glisse entre la tête de l'épaule et l'acromion (processus articulaire) de l'omoplate lors d'un bras levé. Pour réduire le frottement entre ces deux surfaces est situé bourse.

Dans certaines situations, avec des mouvements fréquents des bras vers le haut, le brassard peut être pincé. Dans ce cas, le syndrome de conflit se développe souvent. Il se manifeste par une douleur aigüe lors de la tentative d'obtention d'un objet dans la poche arrière du pantalon.

Microanatomie de l'articulation de l'épaule

Les surfaces articulaires de la cavité scapulaire et de la tête de l'épaule sont recouvertes de cartilage hyalin à l'extérieur. Normalement, il est lisse, ce qui contribue au glissement de ces surfaces les unes par rapport aux autres. Au niveau microscopique, les fibres de collagène du cartilage sont disposées sous la forme d'arches. Cette structure contribue à la répartition uniforme de la pression intra-articulaire résultant du mouvement du membre supérieur.

La capsule articulaire, en tant que sac, recouvre étroitement ces deux os. Dehors, il est recouvert d'une couche fibreuse dense. Il est encore renforcé par les fibres tendineuses entrelacées. À la surface de la capsule se trouvent de petits vaisseaux et des fibres nerveuses. La couche interne de la capsule articulaire est représentée par la membrane synoviale. Les cellules synoviales (synoviocytes) sont de deux types: phagocytaire (macrophage) - nettoie la cavité intra-articulaire des produits de désintégration; sécrétoire - produit le liquide synovial (synovia).

La consistance du liquide synovial est semblable à celle du blanc d’oeuf, elle est collante et transparente. Le composant le plus important de la synovie est l'acide hyaluronique. Le liquide synovial agit en tant que lubrifiant sur les surfaces articulaires et alimente également la surface externe du cartilage. Son excès est absorbé dans le réseau vasculaire de la membrane synoviale.

Le manque de lubrification entraîne une usure rapide des surfaces articulaires et le développement de l'arthrose.

La structure de l'articulation de l'épaule humaine en pathologie

La luxation congénitale et la subluxation de l'épaule sont les variantes anormales les plus graves du développement de cette articulation. Ils sont formés en raison du sous-développement de la tête humérale et des processus de l'omoplate, ainsi que des muscles entourant l'articulation de l'épaule. En cas de subluxation, la tête, lorsque les muscles de la ceinture scapulaire sont tendus, se positionne indépendamment et occupe une position proche de la position physiologique. Ensuite, il retourne à sa position anormale habituelle.

Le sous-développement de groupes musculaires individuels (hypoplasie) impliqués dans les mouvements articulaires conduit à une limitation de la gamme des mouvements qui y sont contenus. Par exemple, un enfant ne peut pas lever la main au-dessus de l’épaule, et l’obtenir à peine derrière le dos.

Au contraire, avec une dysplasie articulée, résultant d'une formation anormale de l'appareil tendino-ligamentaire de l'articulation, une hypermobilité se développe (augmentation du volume des mouvements de l'articulation). Cette affection est parsemée de luxations et de subluxations habituelles de l'épaule.
Avec l'arthrose et l'arthrite, il y a une violation de la structure des surfaces articulaires, leurs ulcérations, des croissances osseuses (ostéophytes) se forment.

Anatomie aux rayons X de l'épaule dans la santé et la maladie

Sur les radiographies, l'articulatio humeri ressemble à l'image ci-dessous.

Les numéros dans l'image sont marqués:

  1. La clavicule
  2. Acromion scapula.
  3. Grand tubercule de l'humérus.
  4. Petit tubercule de l'humérus.
  5. Cou d'épaule.
  6. Os d'épaule.
  7. Le processus coracoïde de l'omoplate.
  8. Le bord extérieur de l'omoplate.
  9. Côtes

Une flèche sans numéro indique un espace vide.

En cas de luxation, de processus inflammatoires et dégénératifs, de modification du rapport entre les divers éléments structurels de l'articulation, leur localisation se produit. Une attention particulière est portée à la position de la tête osseuse, à la largeur de la fente intra-articulaire.
La photo des radiographies ci-dessous montre une luxation et une arthrose de l'épaule.

Caractéristiques de l'articulation de l'épaule chez les enfants

Chez les enfants, cette articulation ne prend pas immédiatement une forme semblable à celle des adultes. Premièrement, les gros et les petits tubercules de l'humérus sont représentés par des noyaux individuels d'ossification, qui ensuite se confondent pour former l'os de la forme habituelle. L'articulation est également renforcée en raison de la croissance des ligaments et du raccourcissement de la distance entre les éléments osseux.

En raison du fait que l'articulatio humeri est plus vulnérable chez les jeunes enfants que chez les adultes, des dislocations de l'épaule sont régulièrement observées. Ils surviennent généralement lorsqu'un adulte lève le bras de façon spectaculaire.

Quelques faits intéressants sur le dispositif articulatio humeri

La structure particulière de l'articulation de l'épaule et ses composants présentent un certain nombre de caractéristiques intéressantes.

L'épaule bouge-t-elle silencieusement?

Comparé à d'autres articulations du corps, par exemple le genou, les articulations, les doigts, la colonne vertébrale, articulatio humeri fonctionne presque en silence. En fait, il s’agit d’une fausse impression: frotter les surfaces articulaires, faire glisser les muscles, étirer et contracter les tendons - tout cela crée un certain niveau de bruit. Cependant, l'oreille d'une personne ne la distingue que lorsque des modifications organiques de la structure de l'articulation se forment.

Parfois, avec des mouvements saccadés, par exemple, lorsque l'enfant est tiré de façon spectaculaire par la main, vous pouvez entendre des battements de mains à l'épaule. Leur apparition s'explique par l'apparition à court terme d'une zone de basse pression dans la cavité d'articulation due à l'action de forces physiques. Lorsque ces gaz dissous dans le liquide synovial, par exemple du dioxyde de carbone, pénètrent dans la zone de pression réduite, passent sous une forme gazeuse en formant des bulles. Cependant, la pression dans la cavité articulaire s'est rapidement normalisée et les bulles "éclatées", émettant un son caractéristique.

Chez un enfant, un mouvement dans l'épaule peut se produire pendant les périodes de croissance accélérée. Cela est dû au fait que tous les éléments articulaires de l'articulation articulatio humeri se développent à des vitesses différentes, et que leurs différences temporaires de taille commencent également à s'accompagner d'un «bang».

Les mains sont plus longues le matin que le soir.

Les structures articulaires du corps sont élastiques et élastiques. Cependant, pendant la journée, sous l’effort de l’effort physique et du poids de son propre corps, les articulations de la colonne vertébrale et des membres inférieurs s’affaiblissent quelque peu. Cela entraîne une diminution de la croissance d'environ 1 cm, mais les cartilages articulaires de l'épaule, de l'avant-bras et de la main ne sont pas soumis à une telle charge. Par conséquent, dans le contexte de réduction de la croissance, ils semblent un peu plus longs. Pendant la nuit, le cartilage est restauré et la croissance devient la même.

Proprioception

Une partie des fibres nerveuses qui innervent les structures de l'articulation, grâce à des «capteurs» spéciaux (récepteurs), collecte des informations sur la position du membre supérieur et de l'articulation elle-même dans l'espace. Ces récepteurs sont situés dans les muscles, les ligaments et les tendons de l'articulation de l'épaule.

Ils réagissent et envoient des impulsions électriques au cerveau si la position de l’articulation change dans l’espace lors des mouvements du bras, si l’étirement de la capsule, les ligaments, la contraction des muscles de la ceinture scapulaire supérieure se produisent. Grâce à une innervation aussi complexe, une personne peut presque automatiquement effectuer de nombreux mouvements de la main précis dans l'espace.

La main elle-même "sait" à quel niveau elle doit s'élever, quel virage effectuer pour saisir un objet, redresser un vêtement et effectuer d'autres actions mécaniques. Il est intéressant de noter que dans des articulations mobiles telles que articulatio humeri, il existe des récepteurs hautement spécialisés qui transmettent des informations au cerveau uniquement pour la rotation dans le manchon de l’articulation, l’adduction, l’abduction du membre supérieur, etc.

Conclusion

La structure de l'articulation de l'épaule permet une amplitude optimale des mouvements du membre supérieur qui répondent aux besoins physiologiques. Cependant, avec la faiblesse de l'appareil ligamentaire de l'épaule et dans l'enfance, on peut observer relativement souvent des luxations et des subluxations de la tête de l'humérus.

Comment l’épaule d’une personne, ses fonctions et ses caractéristiques

L'anatomie spéciale de l'articulation de l'épaule offre une grande mobilité du bras dans tous les plans, y compris des mouvements circulaires de 360 ​​degrés. Mais le prix à payer pour cela était la vulnérabilité et l'instabilité de l'articulation. La connaissance de l'anatomie et des caractéristiques structurelles aidera à comprendre la cause des maladies qui affectent l'articulation de l'épaule.

Mais avant de passer à un aperçu détaillé de tous les éléments qui composent la formation, il convient de distinguer deux concepts: l’épaule et l’articulation de l’épaule, ce que beaucoup confondent.

L'épaule est la partie supérieure du bras, de l'aisselle au coude, et l'articulation de l'épaule est la structure par laquelle le bras est relié au corps.

Caractéristiques structurelles

Si nous le considérons comme un conglomérat complexe, l'articulation de l'épaule est formée par les os, le cartilage, la capsule articulaire, les poches synoviales (bourse), les muscles et les ligaments. Dans sa structure, il est simple, composé de 2 os, une articulation complexe de forme sphérique. Les composants qui le composent ont une structure et une fonction différentes, mais sont en interaction stricte, conçus pour protéger l'articulation des blessures et assurer sa mobilité.

Composants de l'articulation de l'épaule:

  • pagaie
  • humérus
  • lèvre articulaire
  • capsule articulaire
  • sacs synoviaux
  • muscles, y compris la coiffe des rotateurs
  • des paquets

L'articulation de l'épaule est formée par l'omoplate et l'humérus, enfermés dans la capsule articulaire.

La tête arrondie de l'humérus est en contact avec un lit articulaire assez plat de l'omoplate. Dans ce cas, l'omoplate reste presque immobile et le mouvement du bras est dû au déplacement de la tête par rapport au lit articulaire. De plus, le diamètre de la tête est 3 fois le diamètre du lit.
"alt =" ">
Cette différence de forme et de taille offre une large gamme de mouvements et la stabilité de l'articulation est assurée par le système musculaire et les ligaments. La force de l'articulation est également donnée par la lèvre de l'articulation située dans la cavité scapulaire - cartilage, dont les bords incurvés s'étendent au-delà du lit et recouvrent la tête de l'humérus, ainsi que la coiffe de rotateur élastique environnante.

Appareil à ligament

L'articulation de l'épaule est entourée d'un sac articulaire dense (capsule). La membrane fibreuse de la capsule a une épaisseur différente et est attachée à l'omoplate et à l'humérus, formant un sac spacieux. Il est légèrement tendu, ce qui permet de déplacer et de faire pivoter la main librement.

L'intérieur du sac est recouvert d'une membrane synoviale, dont le secret réside dans le liquide synovial qui nourrit le cartilage articulaire et garantit qu'il n'y a pas de frottement lors de son glissement. À l'extérieur, le sac articulaire est renforcé par des ligaments et des muscles.

L'appareil ligamentaire remplit une fonction de fixation empêchant le déplacement de la tête humérale. Les faisceaux sont constitués de tissus résistants peu résistants et sont attachés aux os. Une mauvaise élasticité provoque des dégâts et des déchirures. Un autre facteur de développement de pathologies est le niveau insuffisant d'approvisionnement en sang, qui est à l'origine du développement de processus dégénératifs des ligaments.

Ligaments de l'épaule:

L'anatomie humaine est un mécanisme complexe, interconnecté et bien pensé. Puisque l'articulation de l'épaule est entourée d'un appareil ligamentaire complexe, des poches synoviales muqueuses (bourse) sont prévues pour faire coulisser ces dernières dans les tissus environnants, en communiquant avec la cavité articulaire. Ils contiennent du liquide synovial, assurent une fonction articulaire harmonieuse et empêchent la capsule de s’étirer. Leur nombre, leur forme et leur taille sont propres à chaque personne.

Cadre musculaire

Les muscles de l'articulation de l'épaule sont représentés à la fois par les grandes et les petites structures, grâce auxquelles se forme une coiffe des rotateurs. Ensemble, ils forment un cadre solide et élastique autour du joint.
"alt =" ">
Les muscles entourant l'épaule:

  • Deltoïde. Il est situé au-dessus et à l'extérieur de l'articulation et est attaché aux trois os: l'huméral, l'omoplate et la clavicule. Bien que le muscle ne soit pas directement relié à la capsule articulaire, il protège ses structures de manière fiable des 3 côtés.
  • Double tête (biceps). Il se fixe à l'omoplate et à l'humérus et recouvre l'articulation de l'avant.
  • Les trois têtes (triceps) et coracoïde. Protégez le joint de l'intérieur.

La coiffe des rotateurs de l'articulation de l'épaule permet une large gamme de mouvements et stabilise la tête de l'humérus en la maintenant dans le lit articulaire.

Il est composé de 4 muscles:

  1. sous-scapulaire
  2. subaiguë
  3. supraspinatus
  4. petit rond

Le brassard en rotation de l’épaule est situé entre la tête de l’épaule et acromin - un processus de l’os scapulaire. Si l’espace entre eux est réduit pour diverses raisons, le brassard est pincé, ce qui entraîne un choc de la tête et de l’acromion et est accompagné d’une douleur intense.

Les médecins ont donné cette condition appelée "syndrome d'empêchement". Avec le syndrome de conflit, la coiffe des rotateurs est blessée, entraînant des lésions et des déchirures.

Approvisionnement en sang

La structure est alimentée en sang par un vaste réseau d'artères, par lequel des nutriments et de l'oxygène sont fournis aux tissus de jonction. Les veines sont responsables de l'abduction de produits métaboliques. Outre le flux sanguin principal, il existe deux cercles vasculaires auxiliaires: scapulaire et acromio-deltoïde. Le risque de rupture des grandes artères passant près de l'articulation augmente considérablement le risque de blessure.

Éléments de l'apport sanguin

  • suprascapulaire
  • devant
  • le dos
  • gruzoakromialnaya
  • sous-scapulaire

Innervation

Tout dommage ou processus pathologique dans le corps humain est accompagné de douleur. La douleur peut signaler des problèmes ou exécuter des fonctions de sécurité.

Dans le cas d'articulations, une douleur «désactive» de force l'articulation malade, empêchant ainsi sa mobilité, afin de permettre aux structures blessées ou enflammées de récupérer.

  • axillaire
  • suprascapulaire
  • coffre
  • radial
  • sous-scapulaire
  • axillaire

Développement

Quand un enfant est né, l'articulation de l'épaule n'est pas complètement formée, ses os sont séparés. Après la naissance du bébé, la formation et le développement des structures des épaules se poursuivent, ce qui prend environ trois ans. Au cours de la première année de vie, la plaque cartilagineuse se développe, la cavité articulaire se forme, la capsule se contracte et se compresse, les ligaments qui l’entourent se renforcent et se développent. En conséquence, le joint est renforcé et fixé, réduisant ainsi le risque de blessure.

Au cours des deux prochaines années, les segments d'articulation s'agrandissent et prennent forme. Le moins de toute la métamorphose de l'humérus, car avant la naissance la tête a une forme arrondie et est presque complètement formée.

Instabilité de l'épaule

Les os de l’articulation de l’épaule forment une articulation mobile dont la stabilité est assurée par les muscles et les ligaments.

Une telle structure permet une grande liberté de mouvement, tout en rendant l’articulation sujette aux luxations, aux entorses et aux ruptures du ligament.

De plus, les gens sont souvent confrontés à un diagnostic d'instabilité de l'articulation, qui se produit lorsque la tête de l'humérus dépasse les limites du lit articulaire lors des mouvements des bras. Dans ces cas, il ne s'agit pas d'une blessure, dont la conséquence devient une luxation, mais d'une incapacité fonctionnelle de la tête à rester dans la bonne position.

Il existe plusieurs types de dislocations, en fonction du déplacement de la tête:

La structure de l'articulation de l'épaule humaine est telle que l'os scapulaire le recouvre par derrière et que le muscle deltoïde est situé sur le côté et le dessus. Les parties frontale et interne ne sont pas suffisamment protégées, ce qui entraîne la prédominance de la luxation antérieure.

Fonctions de l'articulation de l'épaule

La grande mobilité de l'articulation permet de réaliser tous les mouvements disponibles dans 3 plans. Les mains d'une personne peuvent atteindre n'importe où dans le corps, porter du poids et effectuer un travail délicat et de haute précision.

  • conduire
  • jeter
  • rotation
  • circulaire
  • flexion
  • extension

Tous les mouvements ci-dessus ne peuvent être exécutés qu'avec un travail simultané et coordonné de tous les éléments de la ceinture scapulaire, en particulier de la clavicule et de l'articulation acromio-claviculaire. Avec la participation d'une épaule, les bras ne peuvent être levés qu'au niveau des épaules.

La connaissance de l'anatomie, des caractéristiques de la structure et du fonctionnement de l'articulation de l'épaule aidera à comprendre le mécanisme de la blessure, de l'inflammation et des pathologies dégénératives. La santé de toutes les articulations du corps humain dépend directement du mode de vie.

Le surpoids et le manque d'activité physique leur causent des dommages et constituent des facteurs de risque pour le développement de processus dégénératifs. Une attitude attentive et attentive envers votre corps permettra à tous ses éléments constitutifs de fonctionner longtemps et sans faille.